4 membres et 37 invités en ligne
SELECTIONNEZ VOTRE ACTIVITÉ
Voir liste avancée
Allez cette année on fait un break, une pause, pour refaire le plein de rencontres, de paysages et d'idées toutes fraiches !! ... Pour tout dire, c'est surtout d'un gros gros break que j'avais besoin, de ceux dont on revient different, dans un univers devenu trop souvent incomprehensible, et pour lequel je n'avais plus les bonnes cles. La maladie, puis le deces subit de mon pere debut mars 2020, a seulement 69 ans, a peu pres a l'age de ma future retraite, ont ete declencheurs.  L'envie de changer d'air est devenue prioritaire, la decision d'un break a ete prise lors du solitaire deuxieme confinement, en novembre 2020, apres une enieme journee de teletravail, confortable mais tellement anesthesiante.   Alors un vieux reve d'ado a trouve l'opportunite trop belle pour revenir sur le devant de la scene, tout simplement "Aller en Mongolie a velo". Il a pris toute sa place, les planetes se sont alignees, et mon chef de service a accepte un conge sabbatique de 11mois jusqu'au 2 janvier 2023. Donc l'idee de depart est assez simple : partir en velo de chez moi, fermer la porte et aller en Mongolie. Par voie terrestre uniquement, y compris le retour. De facon plus detaillee, atteindre la vallee d'Orkhon, ou je suis deja alle en 2016, une dizaine de jours en itinerance a cheval.  Pour le retour prendre le train Transsiberien au lac Baikal, et rentrer via Moscou et Bruxelles. A fin mai, la situation geopolitique m'empeche de penser serieusement (enfin surtout en securite) a depasser la mer Caspienne. Ma direction reste donc cette fameuse vallee, je surveille l'evolution geopolitique au quotidien, et croise les doigts. Parfois je me disperse, l'itineraire s'egare dans des contrees touristiques comme la cote amalfitaine, j'y passe du temps... l'option train est prevue pour accelerer la marche si la route mongole s'ouvrait a nouveau, notamment dans l'immense et difficilement contournable Kazakstan. Un coup de pedale apres l'autre, les paysages defilent, et les 4 mois passes sont deja une grande reussite :)
Voir le carnet
Après la pluie, le beau temps... et le smile
Ensemble en 2022, on pédale plus loin !
200 jours
5121 km
40
Cette année l'idée était de partir découvrir notre département, le Finistère (29).  Sur une semaine et à 3 cette fois-ci : Ludo, Ronan et Pierre-Yves qui decouvrait pour la première fois l'itinérance à vélo. - Nous avons rattrapé la véloroute littorale Nord qui mène à Roscoff par le pays Léonard = petites routes tres calmes. - Puis nous avons suivi la voie verte (partie du vélodyssée) qui traverse le département par Morlaix jusqu'à Concarneau à Travers le Parc d'Armorique = ancienne voie de chemin de fer en pleine campagne. - Dans le Sud du département nous avons parcouru la Baie d'Audierne et le Pays Bigouden par la Littorale qui est une voie partagée. Entre Concarneau et Loctudy certaines portions avec beaucoup de véhicules. - la suite du parcours nous fit traverser le Cap Sizun jusqu'à Douarnenez et la Presqu'ile de Crozon = magnifiques vues et routes tres valonnées. - Nous avons fini par prendre une navette bateau jusqu'à Brest... Bilan : - Les vélos ont peu soufferts (2 crevaisons à 3), mais restent limités pour un itinéraire si varié. C'est décidé je change de vélo avec plus de potentiel pour les côtes :-) et plus costaud. - Les hommes ont un peu grincés au départ comme d'habitude. Par la suite le rythme est pris et l'organisation de chacun aussi. - Le Finistère ; Camping sauvage tres tres facile. On connait notre département et on savait à l'avance qu'il est possible de camper partout. On le savait, mais les paysages et les dénivelés sont toujours aussi beaux et variés. Nous avons eu du soleil tout le temps. Capital sympathie +++ de voyager en convoi chargés à 3.
Voir le carnet
2016 - Autour du Finistere
2016 - Autour du Finistere
8 jours
443 km
par ronan
2