5 invités en ligne

Voie du Puy et Camino francés à vélo (Chemins de Compostelle)

Voie du Puy et Camino francés à vélo (Chemins de Compostelle)

(réalisé)
Nouveau 2022 : ajout du lien du film de la section Camino francés (lien ci-après).

Parce l’évasion n’est pas toujours synonyme d’éloignement et d’isolement de la civilisation, je suis parti de chez moi à Dijon à vélo, en mai 2021 pour rejoindre le Puy-en-Velay et parcourir la voie du Puy. Peu après, en octobre 2021, je me suis lancé dans la continuité sur le Camino francés en Espagne. Il s’agit de chemins de Compostelle, mais par respect des opinions et des croyances, l’aspect religieux n’est jamais abordé ici sans préciser d’ailleurs si moi-même je suis croyant ou non.  Hormis les premières sections du début du voyage, les photos sont toutes commentées.

Film - Reportage Dijon – Puy-en-Velay (mai 2021) : youtu.be/MutErhKAWKg
Film - Reportage Camino francés : https://youtu.be/QiVsZJJBMIk

Facebook : facebook.com/72rayonsdespoir
 
« 72 rayons d’espoir contre la maladie de Crohn », c’est aussi d’autres itinérances à pied, à vélo, en kayak, passées et à venir.
vélo de randonnée
Quand : 13/05/21
Durée : 44 jours
Carnet publié par JB_Dijon le 31 mai
modifié le 31 mai
Coup de coeur ! 1497 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Oct. J1-J3 (mise à jour : 15 nov. 2021)

J1-J3 Camino Francés à vélo. Après avoir roulé à vélo en mai le trajet Dijon - Le Puy-en-Velay puis la voie du Puy à travers le centre de la France, je me lance dans la continuité sur le Camino Frances, en Espagne, direction Saint-Jacques-de-Compostelle. Pour la première fois je n'ai pas pris ma tente sur les conseils avisés de personnes l'ayant déjà parcouru et m'incitant fortement à faire des rencontres dans les auberges pour vivre l'expérience "unique de Saint-Jacques," croyant ou non. Ce choix n'a pas été facile, car j'aime mon abri de toile qui me permet le soir venu de continuer à m'immerger dans la nature et m'offre le confort d'un petit chez moi plutôt qu'un grand chez les autres : le luxe selon mes critères :) ! Outre que le camino frances est déjà bien fréquenté, 2021 est une année Jacquaire (la Saint Jacques tombe un dimanche), sorte d'année bonus attirant foule de croyants supplémentaires désireux d'obtenir une rémission totale de leurs péchés. De plus le chemin est à priori plus roulant que la voie du Puy, et les paysages, de ce qu'on m'en a dit, moins attrayants. Assis dans le car pour Saint-Jean-Pied-de-Port, Pégase dans la soute (mon vélo), je doute : et si, eu égard à mes précédentes itinérances, je serai déçu ? Finalement ma crainte est certainement celle de l'inconnu, celle de voyager différemment, la beauté et l'émerveillement viendront où je ne les soupçonne pas, entre autres dans la richesse de l'humanité au grès des rencontres. L'expérience est nouvelle et je me réjouis des découvertes qui sillonneront mon chemin. La suite vous la découvrirez à travers les photos commentées.
J1. Préparation de Pégase dans l'auberge de Saint-Jean-Pied-de-Port.
J1. Préparation de Pégase dans l'auberge de Saint-Jean-Pied-de-Port.
J1. Et c'est parti. Je retrouve les rues pavées et pentues de Saint-Jean-Pied-de-Port que j'ai quittées 4 mois plus tôt.
J1. Et c'est parti. Je retrouve les rues pavées et pentues de Saint-Jean-Pied-de-Port que j'ai quittées 4 mois plus tôt.
J1. Quel plaisir de sentir à nouveau l'air frais sur mes joues, dans un décor caractéristique du pays Basque avec une brume matinale qui finit de se dissiper sous l'effet des premiers rayons du soleil.
J1. Quel plaisir de sentir à nouveau l'air frais sur mes joues, dans un décor caractéristique du pays Basque avec une brume matinale qui finit de se dissiper sous l'effet des premiers rayons du soleil.
J1. Pour cette première journée mon topo-guide recommande de faire une entorse au chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en roulant sur la route N-135 qui remonte un petit cours d'eau d'une vallée encaissée. Une fois n'est pas coutume, car par la suite je privilégierai le chemin de Saint-Jacques.
J1. Pour cette première journée mon topo-guide recommande de faire une entorse au chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en roulant sur la route N-135 qui remonte un petit cours d'eau d'une vallée encaissée. Une fois n'est pas coutume, car par la suite je privilégierai le chemin de Saint-Jacques.
J1. Une côte régulière de 5-7% m'amène gentiment au col de Roncevaux à 1057m d'altitude.
J1. Une côte régulière de 5-7% m'amène gentiment au col de Roncevaux à 1057m d'altitude.
J1. Une petite église a été érigée sur le col.
J1. Une petite église a été érigée sur le col.
J1. Un coup d'oeil en arrière s'impose avant de reprendre la route.
J1. Un coup d'oeil en arrière s'impose avant de reprendre la route.
J1. Collégiale à Roncesvalles. L'armée de Charlemagne a essuyé une défaite ici en tombant dans un guet-apens au retour d'une expedition à Pampelune.
J1. Collégiale à Roncesvalles. L'armée de Charlemagne a essuyé une défaite ici en tombant dans un guet-apens au retour d'une expedition à Pampelune.
J1. Ouf j'ai enfin délaissé la route pour rouler sur mon premier chemin de terre espagnol.
J1. Ouf j'ai enfin délaissé la route pour rouler sur mon premier chemin de terre espagnol.
J1. La chaîne pyrénéenne dans sa partie occidentale.
J1. La chaîne pyrénéenne dans sa partie occidentale.
J1. Quand la pente se fait trop raide, je pousse. C'est aussi l'occasion de me dégourdir les jambes après avoir pédalé longtemps.
J1. Quand la pente se fait trop raide, je pousse. C'est aussi l'occasion de me dégourdir les jambes après avoir pédalé longtemps.
J1. Après 1500m de dénivelé pour cette première journée, c'est un plaisir que de parcourir la dernière ligne droite en descente jusqu'à Zubiri.
J1. Après 1500m de dénivelé pour cette première journée, c'est un plaisir que de parcourir la dernière ligne droite en descente jusqu'à Zubiri.
J1. Dans ces conditions ça ne va pas vite, mais en contrepartie c'est moins monotone et l'avancée se mérite d'avantage.
J1. Dans ces conditions ça ne va pas vite, mais en contrepartie c'est moins monotone et l'avancée se mérite d'avantage.
J2. Quand Pégase ne voyage pas dans le train au milieu des valises, il dort avec les poubelles 🙂
J2. Quand Pégase ne voyage pas dans le train au milieu des valises, il dort avec les poubelles 🙂
J2. Après un petit sentier cassant, je retrouve cette magnifique piste aménagée spécialement pour les cyclistes et les piétons. Elle serpentera pendant 8 km sur les berges de l'Argar permettant une entrée paisible dans Pampelune.
J2. Après un petit sentier cassant, je retrouve cette magnifique piste aménagée spécialement pour les cyclistes et les piétons. Elle serpentera pendant 8 km sur les berges de l'Argar permettant une entrée paisible dans Pampelune.
J2. Superbe pont médiéval Puente de la Magdalena à l'entrée de Pampelune. Mais où est donc Pégase au milieu de tout ce monde ?
J2. Superbe pont médiéval Puente de la Magdalena à l'entrée de Pampelune. Mais où est donc Pégase au milieu de tout ce monde ?
J2. Je pars à l'assaut des fortifications de la ville.
J2. Je pars à l'assaut des fortifications de la ville.
J2. Les maisons colorées, pas de doute je suis au pays du soleil.
J2. Les maisons colorées, pas de doute je suis au pays du soleil.
J2. La Plaza del Castillo où ont lieu les principaux événements de la ville.
J2. La Plaza del Castillo où ont lieu les principaux événements de la ville.
J2. Monumento al Encierro. Pampelune est reputée pour ses corridas. De nombreux volontaires se placent sur le parcours des taureaux qui se rendent dans l'arène aménagée sur une place du centre-ville. Pégase a eu beau dressé fièrement ses petites cornes, personne n'a couru devant lui.
J2. Monumento al Encierro. Pampelune est reputée pour ses corridas. De nombreux volontaires se placent sur le parcours des taureaux qui se rendent dans l'arène aménagée sur une place du centre-ville. Pégase a eu beau dressé fièrement ses petites cornes, personne n'a couru devant lui.
J2. En direction de l'Alto del Perdon, et sa crête surplombée d'une ferme d'éoliennes.
J2. En direction de l'Alto del Perdon, et sa crête surplombée d'une ferme d'éoliennes.
J2. Vue sur Pampelune.
J2. Vue sur Pampelune.
J2. Vue sur la Navarre.
J2. Vue sur la Navarre.
J2. Cette photo n'a rien d'extraordinaire, mais elle n'a pas été sans conséquence. Je suis tombé dans cette pente raide semée de cailloux polis par les passages des randonneurs. Résultats j'ai perdu ma télécommande que j'utilise pour les photos et gros mal de genou que j'ai heurté sur mon guidon.
J2. Cette photo n'a rien d'extraordinaire, mais elle n'a pas été sans conséquence. Je suis tombé dans cette pente raide semée de cailloux polis par les passages des randonneurs. Résultats j'ai perdu ma télécommande que j'utilise pour les photos et gros mal de genou que j'ai heurté sur mon guidon.
J2. Voilà ce que je vois la plupart du temps lorsque je roule concentré, comme dans cette longue descente raide. C'est sûr que ça envoie moins de rêve que les jolis paysages de Navarre 🙂 L'attention est de mise car je n'ai pas l'habitude de pratiquer les chemins VTT, ce qui avec les sacoches arrières ne facilitent pas les choses
J2. Voilà ce que je vois la plupart du temps lorsque je roule concentré, comme dans cette longue descente raide. C'est sûr que ça envoie moins de rêve que les jolis paysages de Navarre 🙂 L'attention est de mise car je n'ai pas l'habitude de pratiquer les chemins VTT, ce qui avec les sacoches arrières ne facilitent pas les choses
J2. A Puente La Reina l'auberge Jakue a un standing de quasi hôtel pour seulement 12 euros la nuit. Voilà un peu de réconfort après les émotions de la journée.
J2. A Puente La Reina l'auberge Jakue a un standing de quasi hôtel pour seulement 12 euros la nuit. Voilà un peu de réconfort après les émotions de la journée.
J3. A l'approche de Cirauqui l'influence est record. Peut-être un avant goût des 100-200 derniers kilomètres avant Saint-Jacques-de-Compostelle réputés pour être particulièrement fréquentés.
J3. A l'approche de Cirauqui l'influence est record. Peut-être un avant goût des 100-200 derniers kilomètres avant Saint-Jacques-de-Compostelle réputés pour être particulièrement fréquentés.
J3. Cirauqui et ses ruelles pentues.
J3. Cirauqui et ses ruelles pentues.
J3. Rencontre de Austra avec qui j'ai sympathisée la veille. Elle a le pas léger et l'allure de l'éclair avec une cinquantaine de kilomètres quotidien (à pied) pour son 6ème Saint-Jacques-de-Compostelle !
J3. Rencontre de Austra avec qui j'ai sympathisée la veille. Elle a le pas léger et l'allure de l'éclair avec une cinquantaine de kilomètres quotidien (à pied) pour son 6ème Saint-Jacques-de-Compostelle !
J3. La fontaine de Irache. Un robinet délivre de l'eau et l'autre du vin de qualité très moyenne, mais gratuit.
J3. La fontaine de Irache. Un robinet délivre de l'eau et l'autre du vin de qualité très moyenne, mais gratuit.
J3. Paysage assez typique de mon nouvel environnement. Les Pyrénées commencent à se faire loin, mais il y a toujours suffisamment de relief pour faire chauffer les cuisses dans les nombreuses montées.
J3. Paysage assez typique de mon nouvel environnement. Les Pyrénées commencent à se faire loin, mais il y a toujours suffisamment de relief pour faire chauffer les cuisses dans les nombreuses montées.
J3. Aujourd'hui j'ai souvent roulé sur de belles pistes carrossables. Je ne sais pas si cela se maintiendra dans les prochains jours. Hasard ou pas, j'ai croisé d'autres vélos qui jusqu'alors étaient les grands absents.
J3. Aujourd'hui j'ai souvent roulé sur de belles pistes carrossables. Je ne sais pas si cela se maintiendra dans les prochains jours. Hasard ou pas, j'ai croisé d'autres vélos qui jusqu'alors étaient les grands absents.
J3. Village de Villamayor de Monjardin dominé par une imposante citadelle.
J3. Village de Villamayor de Monjardin dominé par une imposante citadelle.
J3. Le chemin longe régulièrement l'autoroute que l'on aperçoit en arrière plan.
J3. Le chemin longe régulièrement l'autoroute que l'on aperçoit en arrière plan.
J3. En milieu d'après-midi le soleil a chauffé alors même que nous sommes en octobre. J'ai une pensée pour les marcheurs qui évoluent en pleine chaleur de juillet-août, sans ombre sur ces longues pistes interminables. Ça ne doit pas être simple tous les jours.
J3. En milieu d'après-midi le soleil a chauffé alors même que nous sommes en octobre. J'ai une pensée pour les marcheurs qui évoluent en pleine chaleur de juillet-août, sans ombre sur ces longues pistes interminables. Ça ne doit pas être simple tous les jours.
J3. Vite vite... j'accélère le rythme pour rejoindre l'auberge. Il se fait tard. J'ai discuté assez longuement avec Ostra et les photos sans ma télécommande perdue la veille prennent un peu de temps.
J3. Vite vite... j'accélère le rythme pour rejoindre l'auberge. Il se fait tard. J'ai discuté assez longuement avec Ostra et les photos sans ma télécommande perdue la veille prennent un peu de temps.
J3. Ruelle à Los Arcos, cité médiévale. Son étroitesse apporte ombre et fraicheur.
J3. Ruelle à Los Arcos, cité médiévale. Son étroitesse apporte ombre et fraicheur.
J3. Ce paysage traduit assez bien l'ambiance du milieu dans lequel j'évolue.
J3. Ce paysage traduit assez bien l'ambiance du milieu dans lequel j'évolue.
J3. Vue sur Sansol.
J3. Vue sur Sansol.
J3. Dortoir à l'auberge San Andres à Torres del Rio.
J3. Dortoir à l'auberge San Andres à Torres del Rio.
J3. Pas de cuisine mais une pièce pour prendre un repas froid. Il semblerait que je sois le seul à ne pas avoir opté pour le restaurant, mais passer de la tente à l'auberge est déjà un gros changement, donc d'ici à aller dîner au restaurant il y a encore du chemin à faire.
J3. Pas de cuisine mais une pièce pour prendre un repas froid. Il semblerait que je sois le seul à ne pas avoir opté pour le restaurant, mais passer de la tente à l'auberge est déjà un gros changement, donc d'ici à aller dîner au restaurant il y a encore du chemin à faire.
Commentaires