Voie du Puy et Camino francés à vélo (Chemins de Compostelle)

(réalisé) share(partager)
Nouveau 2021 : ajout de la section Camino francés (se rendre directement à Oct. J1-J3).

Parce l’évasion n’est pas toujours synonyme d’éloignement et d’isolement de la civilisation, je suis parti de chez moi à Dijon à vélo, en mai 2021 pour rejoindre le Puy-en-Velay et parcourir la voie du Puy. Peu après, en octobre 2021, je me suis lancé dans la continuité sur le Camino francés en Espagne. Il s’agit de chemins de Compostelle, mais par respect des opinions et des croyances, l’aspect religieux n’est jamais abordé ici sans préciser d’ailleurs si moi-même je suis croyant ou non.  Hormis les premières sections du début du voyage, les photos sont toutes commentées.

Film - Reportage de l'itinérance de mai 2021 (Dijon – Puy-en-Velay) : youtu.be/MutErhKAWKg

Facebook : facebook.com/72rayonsdespoir
 
« 72 rayons d’espoir contre la maladie de Crohn », c’est aussi d’autres itinérances à pied, à vélo, en kayak, passées et à venir.
vélo de randonnée
Quand : 13/05/21
Durée : 44 jours
Carnet créé par JB_Dijon le 21 juin
modifié le 16 nov.
Coup de coeur ! 753 lecteur(s) - 19
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Oct. J10-J14 (mise à jour : 15 nov.)

J10-J14. Camino Francés à vélo. Depuis que j'ai quitté Castrojeriz le chemin est plat et longe des routes fréquentées sur plusieurs dizaines de kilomètres. Indépendamment de la section précédemment citée et en me tenant qu'à ma seule appréciation, je ne regrette pas d'être parti à vélo, car je suis dans une phase de vie où à pied il me faut un parcours aux reliefs davantage escarpés, une praticabilité moindre du terrain, et un retrait nettement plus prononcé d'une économie de services développée tout au long et pour le chemin, en somme moins de civilisation pour une immersion dans la nature. Sans doute pour avoir été hospitalisé plusieurs mois dans l'incapacité de marcher, une volonté de revanche sur la maladie me pousse à en profiter physiquement tant que je le peux. Sur le Camino Francés, à pied ma boussole me manquerait car il n'est pas nécessaire de chercher un chemin déjà tracé et signalé à grand renfort. De même je préfère rencontrer un randonneur isolé assis sur un rocher au détour d'un col montagneux, plutôt que d'en apercevoir des dizaines à l'une des nombreuses terrasses de café. Au-delà des kilomètres parcourus, une fois lancé, j'apprécie n'avoir d'autres alternatives que de compter sur mes propres moyens pour poursuivre ma route dans de bonnes conditions : la satisfaction de trouver et filtrer mon eau, produire mon électricité puis la consommer avec parcimonie, ressentir la faim d'un rationnement dans l'effort en attendant de rejoindre la prochaine vallée habitée, éprouver le froid d'une pluie ininterrompue, ...Néanmoins, et pour nuancer mon propos, je rappelle être très heureux de le faire à vélo et de découvrir une nouvelle façon de voyager dont je cherche à partager simplement mon ressenti à travers cette description. D'autant que la minimisation des contraintes extérieures inhérentes au Camino Francès, le rend d'une part accessible au plus grand nombre ce qui en soit est formidable. D'autre part les catholiques pour qui l'itinérance est transcendée en pèlerinage, pourront se consacrer ainsi pleinement à leur dévotion.
J10. Le long du chemin de Compostelle les installations pour pique-niquer ne manquent pas.
J10. Le long du chemin de Compostelle les installations pour pique-niquer ne manquent pas.
J10. Toujours dans le registre des aménagements : une passerelle pour franchir la route en toute sécurité.
J10. Toujours dans le registre des aménagements : une passerelle pour franchir la route en toute sécurité.
J10. Ville de León en arrière plan. Depuis Castrojeriz, environ 2-3 jours que je pédale, les paysages n'ont rien de très attrayants en comparaison de ceux précédemment traversés. Ils sont relativement plats et souvent le long d'une route. Heureusement que des monuments, et des villes comme Sahagún et maintenant Léon ponctuent le parcours.
J10. Ville de León en arrière plan. Depuis Castrojeriz, environ 2-3 jours que je pédale, les paysages n'ont rien de très attrayants en comparaison de ceux précédemment traversés. Ils sont relativement plats et souvent le long d'une route. Heureusement que des monuments, et des villes comme Sahagún et maintenant Léon ponctuent le parcours.
J10. Remparts de León. Dernière ville de cette importance avant d'arriver à Santiago de Compostela.
J10. Remparts de León. Dernière ville de cette importance avant d'arriver à Santiago de Compostela.
J11. Plaza del Grano à León. Elle n'a rien de touristique, mais elle m'a plu. Le petit chien en arrière plan a manifesté son amour pour Pégase en levant la patte sur sa roue arrière ...
J11. Plaza del Grano à León. Elle n'a rien de touristique, mais elle m'a plu. Le petit chien en arrière plan a manifesté son amour pour Pégase en levant la patte sur sa roue arrière ...
J11. Rue piétonne étroite à León, comme il y en a tant en Espagne. Avec environ 125 000 habitants la ville est déjà de taille importante. Je l'ai beaucoup appréciée, notamment pour ses monuments et l'ambiance qu'elle dégage.
J11. Rue piétonne étroite à León, comme il y en a tant en Espagne. Avec environ 125 000 habitants la ville est déjà de taille importante. Je l'ai beaucoup appréciée, notamment pour ses monuments et l'ambiance qu'elle dégage.
J11. Plaza San Marcelo (León). La journée ne fait que débuter, les terrasses se mettent en place.
J11. Plaza San Marcelo (León). La journée ne fait que débuter, les terrasses se mettent en place.
J11. Je roule sur la petite place du musée Casa Botines Gaudí, hors cadre de la photo (l'architecte Antoni Gaudi a introduit le style art nouveau dans León). Par contre, en arrière plan se trouve le "Palacio De Los Guzmanes".
J11. Je roule sur la petite place du musée Casa Botines Gaudí, hors cadre de la photo (l'architecte Antoni Gaudi a introduit le style art nouveau dans León). Par contre, en arrière plan se trouve le "Palacio De Los Guzmanes".
J11. Devinez dans quelle ville je suis ? 🙂 La cathédrale Santa Maria de Regla est celèbre pour ses vitraux dont la majorité sont encore des originaux datant du XIIIe siècle.
J11. Devinez dans quelle ville je suis ? 🙂 La cathédrale Santa Maria de Regla est celèbre pour ses vitraux dont la majorité sont encore des originaux datant du XIIIe siècle.
J11. La basilique royale San Isdoro, pièce unique d'art roman.
J11. La basilique royale San Isdoro, pièce unique d'art roman.
J11. Le monastère de San Marcos..
J11. Le monastère de San Marcos..
J11. Petite pause encas - banane dans un décor qui ne fait pas rêver. Il est assez représentatif du Camino Francés de ces derniers jours.
J11. Petite pause encas - banane dans un décor qui ne fait pas rêver. Il est assez représentatif du Camino Francés de ces derniers jours.
J11. Pont médiéval du Paso Honroso sur la rivière Orbigi.
J11. Pont médiéval du Paso Honroso sur la rivière Orbigi.
J11. Sur le Camino Francés impossible de finir assoiffé tant il y a de ravitaillements en eau possibles. Assez régulièrement des robinets sont aménagés sous forme de sculptures. Ici un marcheur qui boit lorsque l'on fait couler l'eau du robinet.
J11. Sur le Camino Francés impossible de finir assoiffé tant il y a de ravitaillements en eau possibles. Assez régulièrement des robinets sont aménagés sous forme de sculptures. Ici un marcheur qui boit lorsque l'on fait couler l'eau du robinet.
Oct. J10-J14
J12. Astorga - Plaza Mayor. Hôtel de ville du XVIIe siècle, de style baroque. Les personnages du campanile s'appellent Colasa et Perico. Ils sont populaires dans la ville.
J12. Astorga - Plaza Mayor. Hôtel de ville du XVIIe siècle, de style baroque. Les personnages du campanile s'appellent Colasa et Perico. Ils sont populaires dans la ville.
J12. Le palais épiscopal remanié par Antoni Gaudi. A côté la cathédrale dont la construction a duré 2 siècles du XVe au XVIIe siècle !
J12. Le palais épiscopal remanié par Antoni Gaudi. A côté la cathédrale dont la construction a duré 2 siècles du XVe au XVIIe siècle !
J12. Piste de terre non dénuée de charme, à l'entrée de El Ganzo.
J12. Piste de terre non dénuée de charme, à l'entrée de El Ganzo.
J12. Pause méridienne après une bonne montée.
J12. Pause méridienne après une bonne montée.
J12. Cruz de Ferro (croix de fer), point culminant du Camino Francés à 1503 m. Les pèlerins y déposent un caillou transporté depuis le lieu de depart. Il s'agit d'un symbole pour se débarrasser des choses superficielles qui leur pèsent.
J12. Cruz de Ferro (croix de fer), point culminant du Camino Francés à 1503 m. Les pèlerins y déposent un caillou transporté depuis le lieu de depart. Il s'agit d'un symbole pour se débarrasser des choses superficielles qui leur pèsent.
J12. Cailloux et messages posés au pied de la croix.
J12. Cailloux et messages posés au pied de la croix.
J12. Paysage en descendant. Quel plaisir de retrouver enfin du relief.
J12. Paysage en descendant. Quel plaisir de retrouver enfin du relief.
J12. En ce moment là je me demande ce que je fais là au lieu de prendre la route et de descendre sans effort à 50 km/h
J12. En ce moment là je me demande ce que je fais là au lieu de prendre la route et de descendre sans effort à 50 km/h
J12. Molinaseca et son pont roman à 7 voûtes au-dessus du rio Meruelo.
J12. Molinaseca et son pont roman à 7 voûtes au-dessus du rio Meruelo.
J12. Molinaseca et son pont roman à 7 voûtes au-dessus du rio Meruelo.
J12. Molinaseca et son pont roman à 7 voûtes au-dessus du rio Meruelo.
J12. La Calle Real qui traverse la ville médiévale de Molinaseca.
J12. La Calle Real qui traverse la ville médiévale de Molinaseca.
J12. A Ponferrada j'ai choisi l'auberge pour Pégase, car elle dispose d'un garage à vélos ! Ça va le changer des poubelles, buanderies, caves, entrées d'auberge avec du passage, ... C'est sûr il va bien dormir ce soir ...
J12. A Ponferrada j'ai choisi l'auberge pour Pégase, car elle dispose d'un garage à vélos ! Ça va le changer des poubelles, buanderies, caves, entrées d'auberge avec du passage, ... C'est sûr il va bien dormir ce soir ...
J12. ...et il sera moins à l'étroit que moi. Au passage, il s'agit d'une auberge privée, ce qui explique qu'elle soit si moderne, ce qui est loin d'être la norme.
J12. ...et il sera moins à l'étroit que moi. Au passage, il s'agit d'une auberge privée, ce qui explique qu'elle soit si moderne, ce qui est loin d'être la norme.
J13. La mairie de Ponferrada. J'ai visité la ville au petit matin avant l'aurore pour profiter de cette ambiance si particulière.
J13. La mairie de Ponferrada. J'ai visité la ville au petit matin avant l'aurore pour profiter de cette ambiance si particulière.
J13. Cet imposant château a été construit par les Templiers en se servant des remparts romains originaux (Ponferrada).
J13. Cet imposant château a été construit par les Templiers en se servant des remparts romains originaux (Ponferrada).
J13. Charcuterie trouvée par hasard en sortant de la ville alors que je cherchais une superette. Impressionnant tous ces jambons qui pendent !
J13. Charcuterie trouvée par hasard en sortant de la ville alors que je cherchais une superette. Impressionnant tous ces jambons qui pendent !
J13. Les courses, un rituel quotidien. Je fais le tri et retire les emballages en carton pour gagner en volume et en poids avant de tout ranger dans les sacoches.
J13. Les courses, un rituel quotidien. Je fais le tri et retire les emballages en carton pour gagner en volume et en poids avant de tout ranger dans les sacoches.
J13. Le sac à fruits rangé, je m'apprête à fermer ma sacoche étanche par enroulement.
J13. Le sac à fruits rangé, je m'apprête à fermer ma sacoche étanche par enroulement.
J13. La journée débute bien avec un petit chemin qui serpente dans les vignes et des reliefs à nouveau en perspective.
J13. La journée débute bien avec un petit chemin qui serpente dans les vignes et des reliefs à nouveau en perspective.
J13. -
J13. -
J13. Eglise romane Santiago à Villafrancia del Bierzo. Elle permettait aux pèlerins ne pouvant finir pour raison de santé de bénéficier de l'indulgence de l'église comme s'ils étaient parvenus au bout de leur pèlerinage.
J13. Eglise romane Santiago à Villafrancia del Bierzo. Elle permettait aux pèlerins ne pouvant finir pour raison de santé de bénéficier de l'indulgence de l'église comme s'ils étaient parvenus au bout de leur pèlerinage.
J13. Le château des marquis de Villafrancia.
J13. Le château des marquis de Villafrancia.
J13. J'ai pris la route car comme on le voit sur la photo le chemin des marcheurs la longe et il n'est pas caillouteux.
J13. J'ai pris la route car comme on le voit sur la photo le chemin des marcheurs la longe et il n'est pas caillouteux.
J13. Marcheur sur la bas-côté de la route.
J13. Marcheur sur la bas-côté de la route.
J13. Pour la première fois j'ai enfin vu des chevaux sur la chemin de Saint-Jacques, non montés de leurs cavaliers, mais c'est déjà pas mal.
J13. Pour la première fois j'ai enfin vu des chevaux sur la chemin de Saint-Jacques, non montés de leurs cavaliers, mais c'est déjà pas mal.
J13. Exceptionnellement je n'ai pas pris le chemin, à priori non praticable en VTT - sacoches. J'ai donc privilégié le plan B avec des petites routes de montagne à 8-12% plutôt que la préconisation de mon topo-guide de la grande route qui monte régulièrement à 4%. Cette parenthèse n'a pas duré très longtemps.
J13. Exceptionnellement je n'ai pas pris le chemin, à priori non praticable en VTT - sacoches. J'ai donc privilégié le plan B avec des petites routes de montagne à 8-12% plutôt que la préconisation de mon topo-guide de la grande route qui monte régulièrement à 4%. Cette parenthèse n'a pas duré très longtemps.
J13. C'est vert et il y a du relief : me voilà comblé.
J13. C'est vert et il y a du relief : me voilà comblé.
J13. Vue sur la vallée et au-delà.
J13. Vue sur la vallée et au-delà.
J14. Statue d'un pèlerin luttant contre la tempête.
J14. Statue d'un pèlerin luttant contre la tempête.
J14. Et c'est parti pour 900 mètres de dénivelé négative. Les freins vont chauffer.
J14. Et c'est parti pour 900 mètres de dénivelé négative. Les freins vont chauffer.
J14. À un carrefour plusieurs options : A. Je prends la grande route circulée. B. J'emprunte une petite route sinueuse de montagne. C. Je continue sur le chemin de Compostelle (cailloux). Je vous laisse deviner laquelle de ces options j'ai choisie.
J14. À un carrefour plusieurs options : A. Je prends la grande route circulée. B. J'emprunte une petite route sinueuse de montagne. C. Je continue sur le chemin de Compostelle (cailloux). Je vous laisse deviner laquelle de ces options j'ai choisie.
J14. A l'entrée de Triacastela magnifique châtaignier dont l'âge est estimé à 800 ans.
J14. A l'entrée de Triacastela magnifique châtaignier dont l'âge est estimé à 800 ans.
J14. Monastère bénédictin de Samos fondé au VIe siècles.
J14. Monastère bénédictin de Samos fondé au VIe siècles.
J14. Arrêt du midi pour que Pégase puisse récupérer de ses efforts de la matinée. J'en profite pour manger et faire systématiquement quelques étirements.
J14. Arrêt du midi pour que Pégase puisse récupérer de ses efforts de la matinée. J'en profite pour manger et faire systématiquement quelques étirements.
J14. Les boutiques d'articles de Compostelle sont courantes sur le Camino Francès. Leur nombre s'intensifie à mesure que j'approche de Saint-Jacques-de-Compostelle.
J14. Les boutiques d'articles de Compostelle sont courantes sur le Camino Francès. Leur nombre s'intensifie à mesure que j'approche de Saint-Jacques-de-Compostelle.
J14. Traversée de Sarria qui ne se démarque pas particulièrement architecturalement au regard des autres villes traversées précédemment.
J14. Traversée de Sarria qui ne se démarque pas particulièrement architecturalement au regard des autres villes traversées précédemment.
J14. Un vélo et une coquille, voilà une signalétique sur mesure pour Pégase.
J14. Un vélo et une coquille, voilà une signalétique sur mesure pour Pégase.
J14. Ici absolument rien de particulier si ce n'est que j'ai croisé une jeune femme au début de son pélerinage. Elle était à l'arrêt en admiration devant les nuages et le soleil. D'abord surpris, finalement je me suis dit qu'elle a raison, seulement je ne les voyais plus à force d'être tous les jours dehors.
J14. Ici absolument rien de particulier si ce n'est que j'ai croisé une jeune femme au début de son pélerinage. Elle était à l'arrêt en admiration devant les nuages et le soleil. D'abord surpris, finalement je me suis dit qu'elle a raison, seulement je ne les voyais plus à force d'être tous les jours dehors.
J14. Arrivé à l'auberge. Ca devient un rituel avec une organisation millimétrée.
J14. Arrivé à l'auberge. Ca devient un rituel avec une organisation millimétrée.
J14. Chaque jour je réserve une auberge pour le surlendemain, car il n'est pas rare qu'elles affichent complet le jour même. Dans un tel cadre, cela n'a rien d'une corvée et méritait bien une photo ... (auberge Casa Cruceiro à Ferreiros, 12 euros la nuit).
J14. Chaque jour je réserve une auberge pour le surlendemain, car il n'est pas rare qu'elles affichent complet le jour même. Dans un tel cadre, cela n'a rien d'une corvée et méritait bien une photo ... (auberge Casa Cruceiro à Ferreiros, 12 euros la nuit).
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°66