Vacances à vélo avec les enfants

(réalisé) share(partager)
Le programme, c’était : une semaine de vacances à vélo et en camping, seul avec les enfants, avec Paul en autonomie sur son propre vélo, avec des sacoches. Les étapes étaient à définir en fonction des capacités et de l’envie de Paul.
Le programme a évolué un peu quand Gaspard s’est mis à savoir faire du vélo un mois et demi avant le départ : j’ai prévu de sangler son 12″ sur la remorque et de le laisser rouler tout son saoûl.
L’itinéraire : le long du Canal Latéral à la Garonne, vers Agen. Je l’ai déjà fait en 2010, mais le Canal du Midi est moins bien pourvu en termes de revêtements, de points de chute et de campings. Cette année, l’aventure n’est pas géographique : exit les paysages inconnus, mais aussi exit les routes à gros trafic, les gros dénivelés et les galères inattendues ! Rouler avec des enfants de six et quatre ans représente déjà une bonne aventure en soi.
La météo : caniculaire. En deux mots, on aurait pu se passer des t-shirts à manches longues, des pulls, des vestes imperméables et du double-toit de la tente. Bah ! Qui est à 5kg près quand la charge est déjà de 65kg (6kg de matelas et sacs de couchages dans les sacoches de Paul, 8kg de vêtements et matériel dans les miennes, la tente sur mes sacoches, et enfin la remorque avec Gaspard, son vélo, la nourriture et courses et les antivols) ?
vélo de randonnée
Quand : 04/07/15
Durée : 8 jours
Distance totale : 149.8km
Carnet créé par Colin le 23 juin 2015
modifié le 15 sept. 2015
2281 lecteur(s) - 4
Vue d'ensemble

Le topo : Mercredi 8: Moissac-Montech (mise à jour : 15 sept. 2015)

Distance section : 21km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Mercredi 8: Moissac-Montech (mise à jour : 15 sept. 2015)

Nous voilà repartis sur la route, ou plutôt sur le canal, pour le début du retour. Il y a enfin quelques nuages dans le ciel, ce qui nous gratifie d’une température super agréable. Nous avons même croisé quelques canards se douchant dans une fontaine.
Mercredi 8: Moissac-Montech
L’étape s’est passée toute seule. Petit ronchonnement lors du détour de deux kilomètres pour enjamber le canal, et pourtant, j’avais voulu sortir en avance pour prendre une petite route et l’éviter, mais j’ai raté mon coup.
À midi, de retour à Montech, nous avons croisé le Chef du camping qui nous a reconnu et souhaité la bienvenue avec un large sourire. Paul a attendu qu’il soit parti pour dire “Tiens, le chef est de bonne humeur aujourd’hui !”. Gaspard a demandé une madeleine au réceptionniste.
Nos sandwiches étaient délicieux, à tel point qu’on en a mangé deux… Enfin, presque tous. Paul a englouti le premier et m’en a demandé un autre alors que je commençais à peine le mien après avoir préparé les leurs. Lorsque je lui ai demandé d’attendre que j’ai fini mon premier, il m’a gratifié d’un “Ooooh, pffffff” digne d’un adolescent de treize ans, ce à quoi j’ai répondu que si t’as pas envie d’attendre t’as qu’à te le faire tout seul. Confronté à une couche supplémentaire de râlerie d’ado, j’ai répondu que puisque c’est comme ça t’as qu’à te le faire tout seul tout court. Comme Paul arrive très mal à tartiner du pâté sur du pain de mie, il a beaucoup pleuré cinq minutes puis s’est résolu à manger un sandwich au pain agrémenté de quelques miettes de pâté. Ce fut la seule réprimande que j’ai eu à lui faire des vacances (à mon égard ; j’ai dû arbitrer quelques autres litiges inter-enfantins).
Ce jour là, le Chef nous a averti d’éviter la pataugeoire, trop chlorée, et de rester dans le grand bain. Malgré cela, le lendemain, Paul avait la peau assez sèche. Entre le soleil, le chlore et le savon de Marseille écolo mais pas hydratant pour un sou…
Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets #49

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017