TOUR AVANZA by TICAILLOU !

(réalisé) share(partager)
Passer la frontière italienne par le Val CENIS, retrouver la France par  le QUEYRAS traverser son Guil, trouver l'Ubaye par sa source, visiter le briançonnais, et suivre la Guisane et sa Clarée, et non ce n'est pas du kayak pour la kayakiste que je suis mais du VTT BUL !! une trace dont je n'osais pas reveler le projet en amont, une trace dont je ne savais pas si mon corps en aurait la capacité ou la folie. Mon cœur m'a guidé, mon engouement m'a conduit. La liberté au fil de l'eau, sur le fil des cimes, une liberté fragile. une vie qui ne tient qu'a un fil. Suivre le fil rouge, le fil de la vie, honorer et rouler bonheur ! 
VTT BUL
Quand : 18/08/21
Durée : 13 jours
Dénivelées : +16113m / -16634m
Alti min/max : 491m/2954m
Carnet créé par StfPetitCaillou le 01 sept.
modifié le 11 sept.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : boucle de 489, kms entre Modane GARE et saint jean de Maurienne GARE
Coup de coeur ! 723 lecteur(s) - 14
Vue d'ensemble

Le topo : INTRODUCTION (mise à jour : 11 sept.)

Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : INTRODUCTION (mise à jour : 11 sept.)

« Avanza ! Progresser, avancer, ne pas se retourner et suivre son chemin.

Avanza ! Pédaler, marcher, pousser, porter, ne jamais abandonner.

Avanza ! Rêver, imaginer, réaliser…Maintenant il s’agit de dépoussiérer ses rêves et les lustrer dans le monde réel. Si on l’a rêvé, on peut le réaliser. Entre les deux, c’est le monde de la volonté. Ces choix sont d’autant plus délicats à prendre quand on n’a aucune référence sur l’itinéraire choisi à la simple lecture d’une carte. »



Avanza, c’est la trace et le CR de Olivier Latouille, encore lui, dans mon sillon, son Compte rendu est un tantinet décalé, aérien et spirituel ; c’est une trace qui m’inspire. Mais quelle bête m’a piqué ? 

http://www.vttour.fr/sorties/avanza-itinerance-d-exception-de-modane-a-sisteron,16573.html

 



Je pars dans un désir puissant, de faire une grosse trace, à ma manière, je veux un Avanza by Ticaillou ! version féminine.  Je ne suivrai pas toute la trace. Par prétention de jouer mes cartes ! Par prétention de faire mon chemin, et par goût du nouveau. Paracerque j’ai déjà roulé la vallée de l’Ubaye et les Monges.  Je pars, donc moi aussi, dans l’ambition de trouver un retour (de plus le retour par Sisteron était long et mal commode en train) et de créer ma trace au fil de ma lecture de carte ; et surtout au fil de là ou mon corps voudra bien m’emmener. Je n’ose pas dévoiler le projet en amont, ou à ceux que je croise sur le chemin, car il est trop ambitieux à mes yeux…je ne suis pas sûre de réussir…on verra….



Je décide de naviguer…euh de rouler… sur des chemins presque inconnus de mes roues mais au final pas inconnus de mes coups de pagaie les plus fous de ma jeunesse, et dans des rivières de classe III à IV.




Le début de la trace me préoccupe. J’ai peur de ne pas être à la hauteur, j’ai peur que l’itinérance soit trop difficile, que mon corps ne suive pas, que mon VTT technique soit trop faible. Mais au final…je saurai mesurer le risque ; la prudence et mon rythme. C’est d’ailleurs ce qui me plait dans le SOLO : ce sentiment d’être aux portes du possible, aux portes de son cœur, à la frontière de son âme nue et belle…si on veut bien s’écouter. Seuls mon cœur et ma passion sont guides. Je n’ai aucune prétention de performance. Je cherche plutôt à m’oxygéner, m’aérer, me sortir de mes noirceurs intérieures et de mes méandres personnels.




En effet Le contexte actuel m’est très difficile. Je ne sais pas si je fais un caprice, d’enfant de militante, d’enfant de résistante, d’enfant d’une grand-mère qui a poussé les portes de auswich ravensbrück, qui a œuvré pour tant de nos libertés…niçoise…aux cotés de Simone Veil…est ce comparable ? je ne sais pas si mon engagement est juste.

Je ne comprends pas L'obligation vaccinale à la française ou de certains autres pays européens, mais la France en tient une couche, par le chantage des libertés socio-professionnelles. La vaccination est-elle médicale, sanitaire ou économique ? La manière de faire des médias et des allocutions gouvernementales, d'infantiliser et de manipuler la population m'est insupportable. Qui a tort, qui a raison ? je ne sais pas.

J'ai encore du mal à me positionner, à faire un choix, qu'il soit personnel, médical, social, ou citoyen...Je ne supporte pas l’idée de contrôler ce pass à l’entrée de mes cours, à l’entrée de notre restaurant-gite. qu'en ait t-il des gestes barrières ?  Les lobbies économiques et pharmaceutiques ne sont-ils pas trop puissants devant la science médicale et devant les orientations des politiques ?  Je ne suis pas contre le vaccin, qui a le mérite d'exister et de protéger. Mais Je suis complètement perdue, dans mes compréhensions scientifiques et mes convictions.  



J’espère donc  trouver dans ce voyage un ancrage, des réponses, un apaisement, dans mon mouvement dans mon itinérance. Je sais que la montagne me nourrit, m’inspire et me lave !



Après les péripéties de l’entretien de mon vélo, et la galère pour trouver une K7 Shimano  (merci à "vivre à vélo de Lepin le Lac)  d’avoir fait le job de trouver cette K7 en rupture de stock mais en stock quelque part dans un magasin dans les bauges.

j’ai  eu de la chance…

FEU c’est parti.
PARC DU VERNEY !! Chambery
PARC DU VERNEY !! Chambery
INTRODUCTION
LEGER - LIBRE PAPILLON -
LEGER - LIBRE PAPILLON -
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65