Ski pulka jusqu'au Glittertind

(réalisé) (partager)
Raid nordique pour initier notre fille de 13 ans aux grands espaces enneigés de Norvège. Nous choisissons une région où l'engagement est relatif : il y a des refuges régulièrement sur l'itinéraire en cas de problème (météo ou matériel ou physique), il n'y a pas de boeuf musqué dans cette région de la Norvège donc pas de risque lié aux animaux, et la période choisie fait que les températures ne doivent pas descendre trop en dessous de zero.
Nous avons fait une journée ski de rando sans démonter la tente. Et une nuit en refuge pour changer et faire sécher un peu les affaires.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : Il est possible de se rendre en Norvège en train depuis la France. Il faut toutefois changer plusieurs fois de train, et avec une pulka et tout le chargement, ça complique les choses (surtout avec un enfant qui ne porte pas de grosse charge). Dep...
ski nordique / ski de randonnée
Quand : 12/04/16
Durée : 9 jours
Distance totale : 175.7km
(dont 65.7km réalisés)
Carnet créé par Manudad le 28 mars 2016
modifié le 24 avr. 2016
2019 lecteur(s)
(6 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur !

Vue d'ensemble

Le topo : Fondsbu - Gjendebu (mise à jour : 24 avr. 2016)

Distance section : 16.1km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Fondsbu - Gjendebu (mise à jour : 24 avr. 2016)

Le temps est tout à fait correct ce matin. Il a un peu neigé cette nuit, avec beaucoup de vent. Nous partons sur le lac Bygdinn à plat pendant 1h30, puis on oblique au Nord par un raidillon qui aura raison de mes cuisses. On a beau perdre 2,5 kg de nourriture par jour, la pulka est encore bien lourde, et la neige fraîche n'arrange rien.
Le ciel est de plus en plus clair et on aperçoit plein de sommets autour de nous. Et aucune trace à part celle d'un skieur solitaire qui nous double.
Il fait presque chaud, et on oscille entre windstopper quand il y a un peu de vent, et polaire simple.
Arrivé au point haut, on espère se laisser descendre tranquillou jusqu’à Gjendebu, mais que neni ! La neige fraîche n'est pas de cet avis, et nous devrons quasiment pousser jusqu'au bout. Mais quelle belle descente avec vue sur le lac gelé de Gjende. :P

Nous arrivons au village (inhabité en hiver), et nous cherchons un peu quel peu bien être le refuge. Finalement, c'était la première maison quand on est arrivé.
C'est un tout petit refuge (comparé à Fondsbu) : 2 dortoirs de 6/8 lits (tout de même) et une cuisine avec tout ce qu'il faut pour survivre dans le luxe : un poêle Jotul avec du bois coupé, une gazinière, de la vaisselle, mais aussi 3 placards rempli de nourriture (pates, soupes, sucre, thon, ....). Et oui, les refuges DNT c'est ça ! Bon, évidement, il faut contribuer à tout ça et remplir une fiche avec ce que l'on a prit, et laisser son adresse mail pour qu'on nous envoi la note.
Il se trouve qu'on avait largement de quoi manger, surtout que ça allège la pulka, donc on aura rien prit.
Section précédente Section suivante
Commentaires