Ski pulka jusqu'au Glittertind (partager) Vue d'ensemble

Raid nordique pour initier notre fille de 13 ans aux grands espaces enneigés de Norvège. Nous choisissons une région où l'engagement est relatif : il y a des refuges régulièrement sur l'itinéraire en cas de problème (météo ou matériel ou physique), il n'y a pas de boeuf musqué dans cette région de la Norvège donc pas de risque lié aux animaux, et la période choisie fait que les températures ne doivent pas descendre trop en dessous de zero.
Nous avons fait une journée ski de rando sans démonter la tente. Et une nuit en refuge pour changer et faire sécher un peu les affaires.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus Précisions : Il est possible de se rendre en Norvège en train depuis la France. Il faut toutefois changer plusieurs fois de train, et avec une pulka et tout le chargement, ça complique les choses (surtout avec un enfant qui ne porte pas de grosse charge). Depuis Oslo, l'accès au départ (au bord du lac de Tyin) se fait en car (nor-way.no). Il faut que la route soit praticable, donc plutot à partir de début Avril. Pour le retour, depuis le refuge de Spiterstulen, il faut prendre un taxi pour aller à Lom (ou alors avec la camionette du refuge, ils redescendent très régulièrement). Puis prendre un bus depuis Lom jusqu'à Oslo (nettbuss.no).
ski nordique / ski de randonnée
(réalisé) Quand : 12/04/16 Durée : 9.0 jours
Carnet créé par Manudad le 28 mars 2016 modifié le 24 avr. 2016
2016 lecteur(s)
(6 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur Expemag !

Le topo : au dessus du lac de Tyin (mise à jour : 24 avr. 2016)

Description :

Transport en bus depuis Oslo jusqu'au bord du lac de Tyin. Puis petite demi-journée à ski pour commencer à se mettre dans l'ambiance.

Nuit sous la tente.

Milieu traversé :

Environnement : [montagne] Biotope : [neige]

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : au dessus du lac de Tyin (mise à jour : 24 avr. 2016)

Après quelques petites sueurs logistiques (transporter tout notre barda depuis la gare routière jusqu'à notre logement Airbnb de Oslo a été une vraie épreuve : 3 paires de skis, 3 paires de chaussures, 3 sacs à dos, 3 sacoches, et un colis-pulka de 23kg. C'est pas négligeable, même si Fanny essaye de faire le maximum du haut de ses 1 mètre 40).

Le lendemain, après avoir fait des courses au Rema1000 du coin (et à la station service pour l'essence) et après avoir tout reconditionné comme il faut, nous voilà posé par le bus à l'arrêt au bord du lac de Tyin, tout gelé et recouvert d'une bonne couche de neige.
Il n'est pas bien tôt, il fait à peine frais, grand beau et il n'y a pas de vent.
Pour ne pas commencer le séjour par un plat interminable sur le lac de Tyin, nous obliquons à droite et faisons juste une petite grimpette de 160m de D+. Nous posons la tente au col.
Et là, première petite surprise : le goulot de la bouteille d'essence est un poil tordu et ça fuit..... Ça commence bien....
Bon, rien de trop grave, en forçant un peu, le joint arrive à compenser l'interstice et ça fonctionne.
La température est à peine en dessous de 0°C, et c'est ce que nous aurons a peu près toutes les nuits (entre -7 et +2-3 °C la nuit).
Section suivante
Commentaires