Ski pulka jusqu'au Glittertind

(réalisé) (partager)
Raid nordique pour initier notre fille de 13 ans aux grands espaces enneigés de Norvège. Nous choisissons une région où l'engagement est relatif : il y a des refuges régulièrement sur l'itinéraire en cas de problème (météo ou matériel ou physique), il n'y a pas de boeuf musqué dans cette région de la Norvège donc pas de risque lié aux animaux, et la période choisie fait que les températures ne doivent pas descendre trop en dessous de zero.
Nous avons fait une journée ski de rando sans démonter la tente. Et une nuit en refuge pour changer et faire sécher un peu les affaires.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : Il est possible de se rendre en Norvège en train depuis la France. Il faut toutefois changer plusieurs fois de train, et avec une pulka et tout le chargement, ça complique les choses (surtout avec un enfant qui ne porte pas de grosse charge). Dep...
ski nordique / ski de randonnée
Quand : 12/04/16
Durée : 9 jours
Distance totale : 175.7km
(dont 65.7km réalisés)
Carnet créé par Manudad le 28 mars 2016
modifié le 24 avr. 2016
2019 lecteur(s)
(6 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur !

Vue d'ensemble

Le topo : Traversée du lac de Steinbujoen (mise à jour : 24 avr. 2016)

Distance section : 6.4km

Milieu traversé :

Environnement : [lac, montagne, désert] Biotope : [neige]

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Traversée du lac de Steinbujoen (mise à jour : 24 avr. 2016)

Ce matin, Math ne pète pas la forme. Un petit mal de tête, pas super bien dormi. :'(
Heureusement, on attaque aujourd'hui par une petite descente puis du plat pour traverser le lac Steinbujoen. Au bout de quelques centaines de mètres, on attache les 2 pulkas l'une derrière l'autre, histoire que Math se remette en forme rapidement....
La météo est plutôt jour blanc, et nous n’avançons pas bien vite : environ 3 km/h....
A ce rythme là, va falloir reconsidérer notre projet initial....
On finit par poser la tente, alors que le vent se lève.
Et là, 2è surprise (une par jour, c'est pas mal !). Il nous manque un arceau de la tente.
Gros mystère, comment ça a pu se passer ??:blink:?? Je suis persuadé d'avoir vérifié ce matin en partant qu'il n'y avait plus rien au camp précédent, et on a quasiment pas ouvert la pulka de la journée !!!
Bon, ben y'a pas 36 solutions, je fais une petite sieste et repars au camp 1 en mode turbo. Arrivé sur place, rien :'(...
J'imagine que quelqu'un d'autre est passé et a ramené l'arceau à un refuge, ou que l'arceau s'est enfiché dans la neige (ce qui arrive souvent quand on démonte la tente), ou ????
J'étais sur le point d'abandonner quand j'aperçois un truc curieux 30m en-dessous du camp. Et effectivement, l'arceau avait du glisser paisiblement sans qu'on s'en aperçoive. Ouf...:P J'ai pas fait l'aller-retour pour rien, et on va pouvoir dormir dans une tente qui tient le vent et la neige.
Section précédente Section suivante
Commentaires
posté le 25 avr. 2016

Johanna
Milan noir
(439 messages)
Inscription : 06/05/06
Lieu : Chorges, Hautes-Alpes

Message privé
Eh ben ! Pas de chance et puis finalement de la chance !! :)
Vers l'infini et au-delà :-)