Rentrer de Noël à pieds

(réalisé) share(partager)
Et si je rentrais de Noël chez les parents à pieds??

Je revisiterais quelques endroits sympas qui ont marqué mon enfance, et
je proposerais à la famille de m'accompagner sur un ou deux kilomètres,
ce serait sympa de se voir dans ce cadre là! Et ça pourrait peut-être
donner envie aux neveux de marcher avec moi?

Et cette fois, au lieu de faire les 200 bornes en voiture, je prendrais
le canal de Brest à Nantes... Et un peu les rives du Blavet, pour y
arriver au canal...
Oh ouais, ce serait chouette! La nature!!

Mais, à Noël, il fait froid! Et il pleut! Même il neige, parfois...
C'est pas la meilleure période pour faire une randonnée bivouac de
300km! Et puis, y'a pas beaucoup de lumière à cette période de
l'année... Je pourrais pas attendre l'été?
C'est peut-être pas la meilleure période pour le faire, mais c'est la
bonne. Et pour la lumière, justement, c'est comme ça que tu en auras un
maximum.
Ah? Bon, ok. Ca marche.
Oui, effectivement, ça va marcher!! ;)

Et puis, comme ça, si tu vas pas trop vite (;)), tu commenceras l'année
en marchant!
Est-ce qu'on peut trouver une plus belle manière de commencer une
nouvelle année toute neuve?
S'y rendre de manière douce :
Précisions : Bon, et bien le train n'accepte pas les objets encombrants, sauf les vélos en TER, et mon objet encombrant ne rentre pas dnas le cadre de "vélo"... Mais des covoitureurs m'ont pris avec le chariot, et nous avons passé un trajet passionnant à dis...
randonnée/trek
Quand : 12/25/17
Durée : 6 jours
Distance totale : 300.5km Dénivelées : +855m / -931m
Alti min/max : 48m/173m
Carnet créé par Floma le 25 Dec
modifié le 14 Jan
491 lecteur(s) - 17
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Bilan. Et intégration... (mise à jour : 07 Jan)

Au final, presque 150 km parcourus sur les 300 prévus. 6 jours de marche, avec plein de moments magiques... Si c'était à refaire, je referais pareil!! :)
Et l'arrêt ne sera sans doute que temporaire, je pourrai reprendre le chemin à un meilleur moment...


Des liens créés ou renforcés avec plein de membres de la famille, avec des amis, avec des inconnus qui ne le sont plus tout à fait...
Merci à tous pour l'assistance technique et logistique, rapatriement, catering ou ravitaillement, hébergement, réparation de chariot, délivrance de colis, j'en passe et des meilleures... J'avais même l'assistance médicale, avec mon médecin ostéo!!
Et tout le soutien dans la préparation, la réalisation, et l'arrêt du voyage! Merci, merci, merci!

Une nouvelle année qui s'est commencée au chaud, mais à un moment le lundi premier janvier, j'ai eu besoin d'aller marcher, et je sentais que les jambes avaient acquis un petit quelque chose de nouveau qu'elles n'avaient pas avant...
Un rythme?


Une autre chose qui m'a frappée, plusieurs fois, c'est à quel point nous ne connaissons que peu la géographie locale... A quand les voyages le long de la rivière locale, à pieds, pour prendre la mesure de sa longeur, de sa diversité, de sa beauté? Au lieu des cours où l'on est passif, assis dans une classe: expérimenter la géographie! La vivre! Faire l'expérience de notre territoire, de nos richesses, des fleuves, des chemins, des monts et des vaux...
Et développer notre curiosité pour le quotidien, pour ce bout de ruisseau qu'on voit tous les jours: dans quelle rivière arrive-t-il, quel fleuve affluente-il?
Pour cette colline: qu'y a-t-il derrière? 
Pour ce chemin: où mène-t-il??


Comme me l'a demandé un ami avec beaucoup d'humour: est-ce que c'était volontaire de choisir la semaine la plus venteuse de l'année? Les orages et la pluie battante aussi? 
Bon, parfois on peut aussi avoir une météo pourrie en aout... Donc je ne vais pas tout mettre sur le dos de la fin décembre. 

Mais entre la météo depuis le 25 décembre et celle qui se continue maintenant, je crois qu'il a bien raison, et que je suis tombée sur les pires semaines de l'année!! Depuis mon retour, toutes les nuits j'ai entendu le vent hurler, la pluie tomber, le ciel se déchainer, et le matin du réveillon, le premier jour de l'année, c'était le pompon: pluie, grêle, vent, orage et foudre, tonnerre et éclairs... Je suis bienheureuse d'être au chaud et au sec.

Je pense de plus en plus fort à ceux qui n'ont pas choisi d'être dehors avec ce temps, que peut-on faire pour eux? Quelles actions mener, snas être intrusif, sans imposer notre manière de faire ou d'être, en respectant les besoins et les valeurs de ces personnes? 
J'ai posé la question à une personne que j'ai vue avec son chien. J'évitais toujours de leur adresser la parole, parce que j'ai peur des chiens, et aussi parce que j'ai parfois un peu peur de leurs réactions.
Maintenant je me sens plus proche, plus à l'écoute, pour oser faire un pas, et écouter. 
La pluie et le vent ont réussi à craquer un peu plus mon blindage. Le coeur se brise, et il s'ouvre de ses fêlures, petit à petit.

L'homme avec son chien n'avait besoin de rien, il faisait juste la manche pour trouver un peu d'argent pour acheter des croquettes pour son chien. Et plus que l'argent, l'important a peut-être été le regard échangé, d'égal à égal, l'ouverture, l'humanité qui a circulé entre nous.

Puissions-nous devenir, redevenir, sensibles aux autres, aux nôtres. 

Et pour reprendre le titre d'un de mes illustres collègues européens, puissions-nous élargir qui "NOUS" sommes.
Commentaires
share posté le 10 Jan

Patricia. B
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 1/10/18

Message privé
Magnifique belle aventure! Elle me fait envie, et je comprends pleinement tout le bonheur qu'on peut ressentir sur ces chemins de vie, à la rencontre des autres, et de soi-même. Le dénuement permet l'humilité, et même si on n'aime pas cette sensation "d'échec", je pense que c'est une grande victoire de reconnaître qu'on est que des "pauvres" humains et que la nature aura toujours le dernier mot! Un grand Bravo pour cette grande petite aventure et pour ce partage, ça fait du bien! Mille mercis Florence-Marie. Affectueusement, from Loroux ;)
share posté le 14 Jan

Floma
Martinet
(19 messages)
Inscription : 8/1/17

Message privé
Merci Patricia!! Oui, c'était une magnifique aventure, terminée plus tôt que prévu, mais en sécurité, alors... Et comme on a un peu tendance, nous les humains, à se considérer supérieurs à la nature, ça m'a semblé important de reconnaitre ma vulnérabilité face aux éléments. Sortir de cette toute-puissance pour reconnaitre mon impuissance dans la situation, c'était déjà retrouver un peu de puissance... ;)
Alors au grand plaisir de lire tes prochaines aventures, Patricia!
The answer is love...
share posté le 12 Feb

Sandraleb
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 2/12/18

Message privé
Bonjour! J'ai pris beaucoup de plaisir à vous lire ! Merci pour retranscription de votre voyage et de vos ressentis. Et bravo pour l'exploit 🙃

Now in shop

Carnets d'Aventures N°52