Rentrer de Noël à pieds

(réalisé) share(partager)
Et si je rentrais de Noël chez les parents à pieds??

Je revisiterais quelques endroits sympas qui ont marqué mon enfance, et
je proposerais à la famille de m'accompagner sur un ou deux kilomètres,
ce serait sympa de se voir dans ce cadre là! Et ça pourrait peut-être
donner envie aux neveux de marcher avec moi?

Et cette fois, au lieu de faire les 200 bornes en voiture, je prendrais
le canal de Brest à Nantes... Et un peu les rives du Blavet, pour y
arriver au canal...
Oh ouais, ce serait chouette! La nature!!

Mais, à Noël, il fait froid! Et il pleut! Même il neige, parfois...
C'est pas la meilleure période pour faire une randonnée bivouac de
300km! Et puis, y'a pas beaucoup de lumière à cette période de
l'année... Je pourrais pas attendre l'été?
C'est peut-être pas la meilleure période pour le faire, mais c'est la
bonne. Et pour la lumière, justement, c'est comme ça que tu en auras un
maximum.
Ah? Bon, ok. Ca marche.
Oui, effectivement, ça va marcher!! ;)

Et puis, comme ça, si tu vas pas trop vite (;)), tu commenceras l'année
en marchant!
Est-ce qu'on peut trouver une plus belle manière de commencer une
nouvelle année toute neuve?
S'y rendre de manière douce :
Précisions : Bon, et bien le train n'accepte pas les objets encombrants, sauf les vélos en TER, et mon objet encombrant ne rentre pas dnas le cadre de "vélo"... Mais des covoitureurs m'ont pris avec le chariot, et nous avons passé un trajet passionnant à dis...
randonnée/trek
Quand : 12/25/17
Durée : 6 jours
Distance totale : 300.5km Dénivelées : +855m / -931m
Alti min/max : 48m/173m
Carnet créé par Floma le 25 Dec
modifié le 14 Jan
508 lecteur(s) - 17
Vue d'ensemble

Le topo : Préparation (mise à jour : 07 Jan)

Distance section : 300.5km Dénivelées section : +855m / -931m
Section Alti min/max : 48m/173m
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Préparation (mise à jour : 07 Jan)

Donc voilà, je commence à me préparer pour cette belle randonnée-bivouac, j'ai posé les vacances, déjà, un point important est fait!

Je suis preneuse de toutes vos infos, retours d'expérience, aventures, mésaventures... Sur le canal de Brest à Nantes, sur la rando-bivouac,... J'ai fait un bout du canal à vélo il y a quelques années, et j'avais adoré le calme et la douceur de ces lieux.

Cette fois, ce sera la marche! Avec en particulier un outil dont je ne me suis jamais servie mais qui me parait intéressant: le chariot de portage. Je compte en construire un en récupérant les roues du beau Canoë qui a fait un grand voyage avec moi il y a quelques mois. Si vous en avez construit un, utilisé un, découvert des avantages et des inconvénients, je suis intéressée par vos commentaires!

Par ailleurs, si vous êtes dans les parages à cette période, venez me dire bonjour au fil du chemin, ce sera un plaisir de se rencontrer!! Au plaisir d'échanger, et à très bientôt! :)




WE d'essai de bivouac dans le froid...:'(
Hier soir je suis partie avec une amie, Juliette, bivouaquer à Pont Caffino, entre des falaises, sur la Maine, près de la Sèvre. Je voulais tester le matériel "froid", et le chariot.

Autant la soirée, avec l'apéro et le repas à l'extérieur, pas de souci, on était bien, on s'est même dit "oh, les bouilllottes, pas besoin!!": j'avais pensé en préparant le matériel que la bouillotte pouvait être un
bon outil anti-froid... Même mieux que l'apéro!
Mais quand on s'est couchées, là on a eu froid. On a alors regretté de pas avoir voulu faire les chochottes...
Réveil le matin par les oiseaux, ça c'est le bonheur... Petit dèj lorsqu'un groupe d'escalade est venu étudier la paroi proche de la tente...

Donc des choses à revoir dans le matériel, mais je suis super contente de mon bricolage de chariot: récup de plein de choses, et ça pèse rien sur le dos, c'est très facile à trainer, on le sent à peine. Juliette l'a essayé, elle était épatée. Bon, il passerait sans doute pas bien en montagne ou dans des petits sentiers escarpés, mais là, on a fait tous les obstacles qu'on a trouvé, parfait.
Construction donc avec les roues de Canoë, une caisse en plastique, des tasseaux sans noeud et sans vis (important d'après mon conseiller particulier en bois: le reconstructeur de Canoë!), des mousquetons et la sangle d'abdomen d'un sac à dos décousue du sac et recousue solidement.
Le tout revu et resserré hier aprèm avec Moïse, mon conseiller particulier en drôles d'aventures et en bricolage pour bricoleuse du samedi après-midi...

Un autre bricolage maison: un bonnet! Qui couvre les oreilles et le cou, en polaire avec de l'elastanne... Pourquoi les bonnets ne couvrent pas le cou, hein?? Bon, ça fait plus bonnet de piscine, c'est pas sexy mais la nuit, ça tient chaud et ça évite la déperdition de chaleur. J'ia acheté le stock de tissu, il va y avoir fabrication de divers vetements
chauds d'ici samedi prochain. Et en plus, comme ça je choisis la couleur: marre du noir et marre du rose pour les filles... Pourquoi on trouve pas des vêtements de sport pour les filles avec du bleu, du vert, du marron, bref, des couleurs qui hurlent un peu moins dans la nature?? Avis aux constructeurs...


Le parcours se construit avec la famille et les amis qui vont venir me retrouver pour un kilomètre ou plus, cool. Bon, sans doute il n'y aura pas grand monde le soir, et vu les températures de la nuit passée, je comprends bien pourquoi!! Alors à bientôt, départ dans 8 jours!
Home-made, avec rien que de la récup des autres voyages! Les roues du canoë, une vieille caisse, des chambres à air, le sac "étanche" qui a servi sur la Loire, des tasseaux, les mousquetons du hamac, et la sangle abdominale d'un sac à dos décousue... Bon, il faudra la recoudre après, c'est prévu!!
Home-made, avec rien que de la récup des autres voyages! Les roues du canoë, une vieille caisse, des chambres à air, le sac "étanche" qui a servi sur la Loire, des tasseaux, les mousquetons du hamac, et la sangle abdominale d'un sac à dos décousue... Bon, il faudra la recoudre après, c'est prévu!!
Une question que l'on me pose souvent: pourquoi je fais pas ça à vélo??

Parce que à pieds, ça prend du temps, et le long du canal, c'est un peu monotone...


Bon, l'idée qui est arrivée un jour à la maison était de faire ça à pieds, pour justement prendre du temps, prendre le temps, voire le perdre pour mieux le trouver. Vous suivez??

"Nous prendrons le temps de vivre, d'être libres"...


Et puis, la monotonie, ça me va bien. Ca me changera. C'est ce que je recherche dans la marche dans la nature, l'arrêt de la sur-stimulation du quotidien, d'une vie où je suis sans cesse stimulée par l'extérieur, qui me décentre.

Là, c'est l'occasion rêvée de me rencontrer, de me recentrer, de me canaliser : hé oui, quand je me suis rendue compte que j'allais être au bord d'un canal, j'ai réalisé que ça pouvait avoir un intérêt symbolique!

Un canal, c'est droit, c'est une ligne, ça part pas dans tous les sens... Je sens qu'il va y avoir méditation, pendant ces 300 km...:)






En préparant les cadeaux pour la famille, la comparaison avec le père Noël m'a sauté aux yeux...

Mince, me voilà re(i)nne malgré moi!! :)

Il va falloir que je trouve un petit père Noël à mettre sur mon traineau! Parce que non, après avoir étudié attentivement les deux possibilités, je préfère le rôle du renne: moins de barbe à laisser pousser!! :D

Et après le mulet qui traine le canoë, me retrouver avec le rôle de renne qui tire le traineau, ça me va bien!



J'ia hâte de voir la tête des petites cousines et des neveux... Vous pariez combien qu'ils voudront jouer au renne à ma place?? Ca fait quel bruit un renne? Il va falloir que je me prépare à répondre à certaines questions, je crois!



Plus sérieusement, les préparatifs s'intensifient, alors merci pour les messages et conseils reçus!

-corrections pour le traineau: les roues ne tiendront pas la marée sur cette distance, dixit Moïse, spécialiste en roulements en tous genres: il faut nettoyer, graisser, avec de la graisse de qualité, et ce, tous les jours pour que ça tienne sur la durée. Ok. Les roues du chariot sont des roues pleines: Moïse m'avait procuré des roues pleines à la place de mes roues gonflables, pour éviter les problèmes dûs aux crevaisons pendant mon voyage sur la Loire, et quand j'ai vu un de mes collègues kayakistes très embêté avec sa roue crevée, j'ai eu une énorme pensée pour mon équipe technique!! Donc, là, pas de problème pour l'extérieur. Mais l'intérieur de la roue est en plastique, et 300km à pieds, ça use, ça use, et ça risque de trop user.

-changement de tente: une tente plus grande, plus haute, qui ne risquera pas de mouiller le sac de couchage en fin de nuit avec la condensation, la rosée, ou les grandes tempêtes. On ne sait jamais...

-changement de caisse: oui, y'en a qui friment avec des caisses décapotables, moi je préfère les caisses en plastique!! 8-) j'avais commencé à percer les trous avec un cutter, mais ça abime un peu le plastique. L'opinel et les ciseaux font des trous parfaits, réguliers, qui n'abiment pas du tout le pourtour. Après, la perceuse de mon frère sera aussi plus rapide!!

-ajouts pour l'équipement anti-froid, après discussion avec une collègue qui a fait le Spitzberg: plus de couches la nuit. Non, je ne crains pas les fuites, ni la peur de sortir dehors dans le grand froid à 3 heures du mat si j'ai bu trop de pisse-mémé (quoique), mais par contre, les fuites d'air entre le sol et ma petite peau, là...:D Donc une

sous-couche, une couche, une surcouche. Plus le sous-sac de couchage, le sac, le sursac si besoin: là, à priori, ça devrait le faire!


Comme vous le voyez, je ne suis toujours pas dans un plan CUL* (Chariot Ultra Léger), je préfère le CULOT*: Chariotage Ultra Lourd Opiniâtrement Têtu...


A très bientôt!

Et faites attention si vous voyez un renne qui traine un chariot sur le bord des routes...8-)
Vous me voyez dans quel rôle?? Allez, à vos votes, les paris sont ouverts!!
Vous me voyez dans quel rôle?? Allez, à vos votes, les paris sont ouverts!!
Dernières préparations: la tente qui m'était prêtée ne fait pas l'affaire: je prends l'eau au niveau des pieds, avec juste la condensation et la rosée. Alors s'il pleut...
Moïse avait tenté de me convaincre de prendre une tente 2 secondes pour la Loire, il n'avait pas réussi: la facilité de montage quand on monte des tentes depuis son enfance, ah non! Quand même pas! Je sais monter une tente, moi Monsieur, j'ai même monté des canadiennes avant les igloos, quand j'étais petite! Je suis une vraie randonneuse, une vraie bivouaqueuse, moi!  8-)
Je vais quand même pas choisir la facilité, c'est mal me connaitre...
"I won't take the easy road".

Mais cette fois, quand il m'en reparle, je réfléchis... La facilité de montage, c'est le cadet de mes soucis, par contre, la rapidité... Là, oui, ça me parle: il risque de pleuvoir souvent, et monter ou démonter sous la pluie, je connais la galère, et les risques de prendre l'eau en cours de route. Bon, et bien, allons-y, on va essayer la tente 2 secondes, direction le Décathlon le plus proche. Rencontre avec un vendeur sympa qui s'intéresse à mon projet et à mon bricolage: il me conseille de la graisse téflonnée (s'il vous plait!), pour les roues du canoë. 
Il me donne aussi un bon conseil pour être au chaud la nuit: se mettre nu dans le drap de soie!! :D
En réfléchissant à cette technique apparemment contre-intuitive, je la trouve assez logique, ça doit faire une bulle d'air chaud autour du corps, emprisonnée par le drap de soie.
Un de ses collègues me montre la tente, elle se déplie rapidement, et la technique pour la replier est assez simple: ça prendra un peu plus de deux secondes dans le sens inverse, allez, on va dire deux minutes? Ce sera en tous cas beaucoup moins que les tentes igloo classiques. Adjugé, vendu, on va tester ça, avec un peu de chance par tous les temps!!

Le sac commence à être plein, décidément, ce n'est pas de l'ultra-léger! Mais on est en plein hiver, et il y a pas mal de matériel sur lequel je ne peux faire l'impasse. Etre nue, en cette fraiche saison, même dans un drap de soie, ben non: on ne sait jamais, si un chien ou un méchant loup veut me courir après, mieux vaut garder mes capacités à fuir! Alors, j'applique la technique des 3 couches partout (presque comme en peinture...), avec un pantalon polaire bricolé par mes soins. 
A être nue, je préfère être triplement culottée...
Commentaires

Now in shop

Carnets d'Aventures N°52