1 invité en ligne

Munich- retour à la maison

Munich- retour à la maison

(réalisé)
Après une boucle au départ de Munich en 2020, l’idée d’une traversée Munich- retour à la maison fait son chemin. Gros avantage : pas de contrainte de temps puisque nous ne serons pas dépendants d’un moyen de transport nécessitant une réservation.

Nous sommes 4 (3 femmes et 1 homme) pour cette traversée et nous reviendrons en région lyonnaise. Pour rejoindre Munich, nous utilisons un flixbus au départ de Lyon. Par chance, nous trouvons un bus direct Lyon-Munich qui accepte nos 4 vélos et qui voyage en journée. 
vélo de randonnée
Quand : 27/08/22
Durée : 15 jours
Distance globale : 979km
Dénivelées : +4703m / -4402m
Alti min/max : -264m/1016m
Carnet publié par la Creuzette le 19 oct.
modifié le 21 oct.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en bus
Précisions : Flix bus direct au départ de Lyon pour rejoindre Munich avec 4 vélos
183 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : Section (mise à jour : 19 oct.)

Distance section : 66km
Dénivelées section : +46m / -92m
Section Alti min/max : 194m/249m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section (mise à jour : 19 oct.)

Vendredi 09 septembre : Port Arthur, Dole
67 km, D+ 352 m
Nous faisons un crochet vers Besançon car Sylvie et Jean-Pierre ne connaissent pas cette ville. Nous abandonnons les vélos pour monter à la citadelle, incontournable monument Unesco. Petites rues bien pentues et escaliers, l’accès à la citadelle se mérite. Nous découvrons que tout est payant, même la vue du haut des remparts. Nous nous contenterons donc de l’étage inférieur pour une belle vue sur le Doubs et sur la ville de Besançon.
Petit tour en ville et courses pour nos prochains repas avant de rejoindre l’Euro Vélo 6 et les bords du Doubs. Nous rencontrons quelques cyclos mais surtout des pécheurs. Nous apprécions de ne pas rouler au milieu des voitures et surtout dans une belle nature. Un vent de face nous accompagne toute la journée.

Installation au camping de Dôle en fin d’après-midi. Nous admirons les magnifiques platanes à l’entrée de la ville. Visite à pied de la vieille ville, sa collégiale, ses rues pittoresques. Dole mérite bien son nom de Venise du Jura car nous avons l’impression qu’il y a de l’eau partout. La ville est traversée par le Doubs et la Clauge mais aussi par le canal Rhin-Rhône et le canal des tanneurs. Un orage nous oblige à faire une pause dans un bar avant de partir à la recherche d’un petit restaurant. Nous finissons par en dénicher un qui n’est pas plein et c’est avec plaisir que nous goûtons au petit vin blanc local qui accompagne si bien la saucisse de Mortaud et la cancoillotte.
Cittadelle de Besançon : rencontre avec Vauban.
Cittadelle de Besançon : rencontre avec Vauban.
Cittadelle de Besançon : lieu chargé d'histoire.
Cittadelle de Besançon : lieu chargé d'histoire.
Vue sur les toits de Besançon.
Vue sur les toits de Besançon.
Arrivée à Dole.
Arrivée à Dole.
Installation au camping de Dole.
Installation au camping de Dole.
La vieille ville de Dole.
La vieille ville de Dole.
Collégiale de Dole.
Collégiale de Dole.
Dole la nuit.
Dole la nuit.
Commentaires