Majorque en Stand Up Paddle, 9 jours en autonomie

(réalisé) share(partager)
Plutôt habitués des escapades terrestres, nous avons cette fois choisi de rechercher un peu de liberté en mer, grâce au stand up paddle. Nous sommes donc partis pour 9 jours en paddle, en totale autonomie, autour des côtes majorquines. Ces quelques pages racontent notre aventure...
Stand Up Paddle/SUP / randonnée/trek
Quand : 06/05/18
Durée : 9 jours
Distance totale : 96.1km Dénivelées : +276m / -235m
Alti min/max : 0m/56m
Carnet créé par les petits pedestres le 18 févr.
modifié le 19 févr.
Coup de coeur ! 507 lecteur(s) - 6
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 3 (mise à jour : 19 févr.)

Distance section : 7.8km Dénivelées section : +3m / -3m
Section Alti min/max : 0m/3m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 3 (mise à jour : 19 févr.)

Session Brice de Nice


Le réveil se fait de bonne heure car aujourd’hui il y a des kilomètres à pagayer !

Je finis de ranger le matériel quand une main bronzée (celle de Ben !) me tend la tasse commune du thé, bien fumante ! Le petit dej est simple, thé, gâteaux sec, voire très sec, aux 14 céréales et … des gâteaux au miel ! On les adore, ce sont nos préférés, mais nous n’en avons que très peu, juste 1 par personne tous les deux jours. Ce fut un test de les prendre et on approuve déjà pour les futurs treks !

Sa Calobra
Sa Calobra
Baie d'Alcudia
Baie d'Alcudia
Juste avant de prendre l’eau, on se prend un vilain  orage. Grosse pluie, foudre, tonnerre, on se demande comment va se passer la journée. Le mauvais temps persiste, il faudra prendre l’eau ailleurs (direction Port d’Alcudia en bus).

La côte devient moins sauvage, le relief s’adoucie et les falaises laissent place à d’immenses plages  de sable blanc. Les paysages sont grandioses, le moral est bon et nous filons bien à travers les vagues.


Nous suivons la côte un certain temps jusqu’à arriver à une tache verdâtre dans cette eau turquoise. C’est l’embouchure d’un canal. L’eau n’est plus du tout limpide et bleue, elle devient turbide et verdâtre. C’est un changement radical.
Canal de Siurana
Canal de Siurana
Nos nouveaux copains sont les canards. Ils sont curieux et s’approchent de nous. Quelques centaines de mètres plus loin, un pont se dresse devant nous et des pictogrammes signalent qu’il  est interdit de continuer plus loin… dommage nous avions très envie de nous perdre dans les canaux entourés de roseaux. Demi-tour obligatoire.

La plage redevient plus sauvage et le cordon dunaire semble intact de toute trace de civilisation. Seule une vieille tour de guet abandonnée en pierre y siège. Ce sera notre point de chute pour cette fin de journée.
Platja di Muro
Platja di Muro
Platja di Muro
Platja di Muro
Nous accostons et en profitons pour décharger tout le matériel. Il nous tarde  de retourner à l’eau ! Le spot  est propice pour tenter de faire du surf avec nos paddles. Tout le reste n’est que chute et rigolade.
Plaja di Muro
Plaja di Muro
Fatigués, nous nous posons enfin sur la plage et un spot sublime est découvert pour bivouaquer (Playa de Muro).
Jour 3
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°57