Majorque en Stand Up Paddle, 9 jours en autonomie

(réalisé) share(partager)
Plutôt habitués des escapades terrestres, nous avons cette fois choisi de rechercher un peu de liberté en mer, grâce au stand up paddle. Nous sommes donc partis pour 9 jours en paddle, en totale autonomie, autour des côtes majorquines. Ces quelques pages racontent notre aventure...
Stand Up Paddle/SUP / randonnée/trek
Quand : 06/05/18
Durée : 9 jours
Distance totale : 96.1km Dénivelées : +276m / -235m
Alti min/max : 0m/56m
Carnet créé par les petits pedestres le 18 févr.
modifié le 19 févr.
296 lecteur(s) - 6
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 2 (mise à jour : 19 févr.)

Distance section : 17.3km Dénivelées section : +65m / -21m
Section Alti min/max : 12m/56m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 2 (mise à jour : 19 févr.)

De l’eau, des falaises et des boucs

Après une super nuit, sous un ciel étoilé et bercé par le bruit des flots, nous reprenons là où nous nous étions arrêtés. La réparation du paddle semble solide, aucun signe de fuite. C’est un soulagement et sûrement le signe d’une belle journée qui arrive!
Caleta d'Ariant
Caleta d'Ariant
Finies les eaux turquoises, aujourd’hui nous sommes au pied des falaises sur une mer moins accueillante.

Sur l’eau pas de mauvaise surprise, tout se déroule à merveille, et nous progressons bien. L’absence de plage ou de crique nous contraint à ne faire qu’une pause sommaire pour le repas. D’autres petites pauses se font durant la journée, en restant au large, histoire de grignoter un peu et nous rafraichir.


En fin de journée, nous arrivons sur une embouchure de canyon. Nous y passerons la soirée ainsi que la nuit. L’endroit est magnifique, presque magique. La vallée escarpée prolonge ses reliefs jusqu’au bord de l’eau. C’est un spectacle peu commun.

Sa Calobra
Sa Calobra
Notre repérage nous permet de trouver une super grotte pour passer la nuit. Elle sent un peu le bouc (la merde de bouc même) mais reste accueillante. Une fois la nuit tombée, les reliefs apparaissent comme d’énormes ombres autour de nous, c’est magnifique.
Sa Calobra
Sa Calobra
Jour 2
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°54