La Provence en Albracka (partager) Vue d'ensemble

C'était mon premier voyage en "Albracka", et ça a été la révélation! Un sentiment de liberté inouïe, la fusion des deux sports que j'apprécie le plus. Ce carnet est là pour en montrer les possibilités...
Ah oui, j'oubliais!
Albracka = Alpacka + Brompton
Alpacka = marque du packraft, soit un "kayak" ultra-léger
Brompton = marque du vélo pliant
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop Précisions : Sur un tronçon, et pour trouver une $§#@% de clé de 15, j'ai fait du stop avec le vélo (plié) et le packraft (dégonflé) ! Comme quoi c'est possible.
vélo de randonnée / kayak gonflable
(réalisé) Quand : 17/07/13 Durée : 16.0 jours
Carnet créé par jeanpatriceveilhan le 27 oct. 2015 modifié le 28 oct. 2015
2245 lecteur(s)
(6 personnes aiment ce carnet)

Le topo : Calanques Marseille > Cassis (packraft) (mise à jour : 28 oct. 2015)

Description :

Le tracé est très grossier, juste suffisant pour donner une idée des endroits traversés, et non pour être suivi pas à pas par quelqu'un d'autre. Un des avantages de la configuration vélo/kayak, c'est l'extrême liberté qu'elle offre. Je trouverais cela dommage de brider cette liberté en suivant le parcours de quelqu'un d'autre. C'est tellement plus sympa d'improviser le sien au jour le jour!

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Calanques Marseille > Cassis (packraft) (mise à jour : 28 oct. 2015)

Tout commence là, au fond d'une petite calanque bien tranquille à proximité de Marseille. Le déjeuner avec une amie traîne un peu, il est donc un peu trop tard dans l'après-midi...
Tout commence là, au fond d'une petite calanque bien tranquille à proximité de Marseille. Le déjeuner avec une amie traîne un peu, il est donc un peu trop tard dans l'après-midi...
... je connais l'avis d'orage, le ciel est menaçant. Il faudrait ajourner au lendemain, par prudence... Mais comment résister? Alors je pars...
... je connais l'avis d'orage, le ciel est menaçant. Il faudrait ajourner au lendemain, par prudence... Mais comment résister? Alors je pars...
Et bien vite, je me sens tout petit ! Et pas très fier de moi sur mon tout petit packraft, avec une côte inaccessible (200m de haut ! ), l'orage qui tombe, le vent qui souffle assez fort et lève la mer. J'ai la chance d'être en périphérie de l'orage et pas juste dessous. Bref, début de rando un peu stressant... mais je l'ai bien cherché!
Et bien vite, je me sens tout petit ! Et pas très fier de moi sur mon tout petit packraft, avec une côte inaccessible (200m de haut ! ), l'orage qui tombe, le vent qui souffle assez fort et lève la mer. J'ai la chance d'être en périphérie de l'orage et pas juste dessous. Bref, début de rando un peu stressant... mais je l'ai bien cherché!
Le lendemain, après une petite nuit en fond de calanque, calme plat. Les Calanques Marseille/Cassis au petit matin, quand aucun bateau à moteur ne vient troubler la quiétude du lieu, c'est pure magie!
Le lendemain, après une petite nuit en fond de calanque, calme plat. Les Calanques Marseille/Cassis au petit matin, quand aucun bateau à moteur ne vient troubler la quiétude du lieu, c'est pure magie!
Le plaisir d'y être en kayak (ou en packraft en l'occurrence), c'est de pouvoir se rapprocher des falaises jusqu'à les toucher, et notamment se faufiler dans cette faille.
Le plaisir d'y être en kayak (ou en packraft en l'occurrence), c'est de pouvoir se rapprocher des falaises jusqu'à les toucher, et notamment se faufiler dans cette faille.
Section suivante
Commentaires