Kayak Allier Loire jusqu'à l'océan

(réalisé) share(partager)
Nouveau 2021 : ajout de la section Orléans - Océan avec photos commentées (se rendre directement à 2021 dans les onglets).

Lors de mon départ en 2020, je n'avais jamais fait de kayak auparavant et je me suis lancé sur l’Allier après une préparation éclaire de 3 semaines au retour de ma traversée des Pyrénées (achat du kayak, matériel, ...). En 2021 j’ai fini ce que je n’avais pas achevé faute de congés : Orléans - Atlantique + découverte du kayak en mer.
 
Film - Reportage de l'itinérance kayak 2020 (Allier – Loire jusqu’à Orléans) : https://youtu.be/99iBW2k9PTs
Facebook : http://www.facebook.com/72rayonsdespoir

« 72 rayons d’espoir contre la maladie de Crohn », c’est aussi d’autres itinérances à pied, à vélo, en kayak, passées et à venir.
kayak gonflable
Quand : 01/09/20
Durée : 41 jours
Carnet créé par JB_Dijon le 06 déc. 2020
modifié le 10 sept.
633 lecteur(s) - 32
Vue d'ensemble

Le topo : 2021. J4-J6 (mise à jour : 10 sept.)

Description :

De Chaumont-sur-Loire à Bréhémont.

Le compte-rendu : 2021. J4-J6 (mise à jour : 10 sept.)

J4-J6. En dehors de mes itinérances, je ne pratique jamais de kayak. Muscles et articulations me rapellent à chaque mouvement ce changement de rythme brutalement imposé. Je tente du mieux que je peux de ne pas franchir la ligne rouge d'une douleur trop prononcée en restant à l'écoute de mon corps et en gérant efforts et assouplissements en conséquence. En comparaison avec l'an passé, le niveau de l'eau et le courant sont favorables à une avancée plus rapide, mais une météo mitigée et surtout un vent de face viennent quelque peu contrecarrer ces facteurs facilitants. Les paysages naturels sont sensiblement les mêmes que lors de mon arrêt en amont d'Orléans. Les oiseaux cormorans, aigrettes, hérons cendrés, mouettes rieuses et canards sauvages, pour ceux que je reconnais, habitent toujours ces lieux de quiétude, mais je n'observe plus d'oies, ni de cigognes et d'hirondelles de rivage. L'activité humaine continue de s'intensifier avec l'omniprésence de communes et d'industries tournées vers le fleuve, héritage de plusieurs siècles de développement comme viennent en témoigner des châteaux qui rivalisent de somptuosité, mais dont malheureusement la visite m'est conditionné à la présence d'un camping accessible depuis la Loire. Et pour vous plonger au coeur de l'action, place maintenant aux photos commentées.
J4. Après avoir observé hier la Loire depuis le château de Chaumont, inversement aujourd'hui c'est une vue du château de Chaumont depuis la Loire.
J4. Après avoir observé hier la Loire depuis le château de Chaumont, inversement aujourd'hui c'est une vue du château de Chaumont depuis la Loire.
4. Bateau typique de la Loire. Son fond plat lui permet de naviguer par faible tirant d'eau. La Loire a été empruntée pour le transport de marchandises avant l'avènement du chemin de fer.
4. Bateau typique de la Loire. Son fond plat lui permet de naviguer par faible tirant d'eau. La Loire a été empruntée pour le transport de marchandises avant l'avènement du chemin de fer.
J4. Entre Chaumont-sur-Loire et Amboise se dresse un ruban d'îles, de longs bancs de sable et une rive gauche végétalisée.
J4. Entre Chaumont-sur-Loire et Amboise se dresse un ruban d'îles, de longs bancs de sable et une rive gauche végétalisée.
J4. Vue depuis le poste de pilotage en pleine action de pagaiement, comme si vous y étiez.
J4. Vue depuis le poste de pilotage en pleine action de pagaiement, comme si vous y étiez.
J4. Le château d'Amboise. Palais des rois de France à la Renaissance.
J4. Le château d'Amboise. Palais des rois de France à la Renaissance.
J4. Rue commerçante d'Amboise.
J4. Rue commerçante d'Amboise.
J4. Leonardo da Vinci passa les trois dernières années de sa vie à Amboise où il mourut en 1519. Dans la chapelle du château repose ses restes présumés.
J4. Leonardo da Vinci passa les trois dernières années de sa vie à Amboise où il mourut en 1519. Dans la chapelle du château repose ses restes présumés.
J4. -
J4. -
J4. La visite peut se faire avec une tablette de réalité virtuelle pour aider l'imaginaire à se transporter 5 à 7 siècles en arrière.
J4. La visite peut se faire avec une tablette de réalité virtuelle pour aider l'imaginaire à se transporter 5 à 7 siècles en arrière.
J4. Sur plus de 22 m de dénivelé, une longue rampe héllécoïdale s'élève autour d'un noyau creux pour permettre aux chevaux et attelage de rejoindre Les Terrasses du château, depuis la ville. Tout simplement genial !
J4. Sur plus de 22 m de dénivelé, une longue rampe héllécoïdale s'élève autour d'un noyau creux pour permettre aux chevaux et attelage de rejoindre Les Terrasses du château, depuis la ville. Tout simplement genial !
J5. Après plus de 2h de préparatifs et de petit-déjeuner me voilà enfin presque prêt à partir : portage, trottoirs, escaliers, ... Le prix à payer pour dormir à Amboise et faire du tourisme.
J5. Après plus de 2h de préparatifs et de petit-déjeuner me voilà enfin presque prêt à partir : portage, trottoirs, escaliers, ... Le prix à payer pour dormir à Amboise et faire du tourisme.
J5. Comme souvent la multiplicité des ponts annonce l'approche d'une commune, et ici en l'occurrence c'est Tours.
J5. Comme souvent la multiplicité des ponts annonce l'approche d'une commune, et ici en l'occurrence c'est Tours.
J5. Pont Wilson du centre historique de Tours. En plus de résister à l'assaut des siècles, je trouve que les ouvrages d'art de nos anciens ont quand même un certain cachet.
J5. Pont Wilson du centre historique de Tours. En plus de résister à l'assaut des siècles, je trouve que les ouvrages d'art de nos anciens ont quand même un certain cachet.
J5. Après être passé sur un caillou, j'ai senti mon derrière s'enfoncer progressivement. Mon kayak serait-il percé ? Inspection ok, au fait c'est le siège qui s'est dégonflé... Sans doute la valve s'est ouverte quand je suis remonté précipitamment à bord. Grosse frayeur, mais au final plus de peur que de mal, ouf !
J5. Après être passé sur un caillou, j'ai senti mon derrière s'enfoncer progressivement. Mon kayak serait-il percé ? Inspection ok, au fait c'est le siège qui s'est dégonflé... Sans doute la valve s'est ouverte quand je suis remonté précipitamment à bord. Grosse frayeur, mais au final plus de peur que de mal, ouf !
J5. Bivouac discret, avec tout de même une vue sur la Loire. Mon kayak rouge vif est caché. Je me laisse bercer par les bruits de la nature. Je savoure ce moment.
J5. Bivouac discret, avec tout de même une vue sur la Loire. Mon kayak rouge vif est caché. Je me laisse bercer par les bruits de la nature. Je savoure ce moment.
2021. J4-J6
J6. Petit déjeuner du matin : mélange cacao - flocons d'avoine, pain d'épices, barre de céréales et galettes de riz chocolatées écrasées par un âne (mais ça, c'est une autre histoire).
J6. Petit déjeuner du matin : mélange cacao - flocons d'avoine, pain d'épices, barre de céréales et galettes de riz chocolatées écrasées par un âne (mais ça, c'est une autre histoire).
J6. Avec mon smartphone sans zoom il m'est difficile de photographier les nombreux oiseaux qui ne se laissent pas approcher, et que je cherche à déranger le moins possible. Ici si je ne me trompe pas, des aigrettes (en blanc), et des cormorans (en noir).
J6. Avec mon smartphone sans zoom il m'est difficile de photographier les nombreux oiseaux qui ne se laissent pas approcher, et que je cherche à déranger le moins possible. Ici si je ne me trompe pas, des aigrettes (en blanc), et des cormorans (en noir).
J6. À chaque fois que je monte à bord je veille à retirer le sable des pieds, et malgré tout il s'accumule dans mon kayak à mesure que les journées passent.
J6. À chaque fois que je monte à bord je veille à retirer le sable des pieds, et malgré tout il s'accumule dans mon kayak à mesure que les journées passent.
J6. Voici ce qui occupe en grande partie mon quotidien : pagayer !
J6. Voici ce qui occupe en grande partie mon quotidien : pagayer !
J6. Coup d'œil en arrière sur une étape importante de mon parcours : la confluence avec le Cher (pont ferré au-dessus de la Loire, à droite le Cher).
J6. Coup d'œil en arrière sur une étape importante de mon parcours : la confluence avec le Cher (pont ferré au-dessus de la Loire, à droite le Cher).
J6. Vue des bords de Loire qui retranscrit bien l'esprit du paysage dans lequel j'évolue.
J6. Vue des bords de Loire qui retranscrit bien l'esprit du paysage dans lequel j'évolue.
J6. Pont de Langeais. Le pont initial a été démoli en 1940, celui-ci reconstruit en 1950 dans un style vaguement médiéval. La commune a un château mais malheureusement, seul avec le kayak, impossible de le visiter.
J6. Pont de Langeais. Le pont initial a été démoli en 1940, celui-ci reconstruit en 1950 dans un style vaguement médiéval. La commune a un château mais malheureusement, seul avec le kayak, impossible de le visiter.
J6. Bréhémont était un port avec de nombreux échanges commerciaux et un important producteur de chanvre.
J6. Bréhémont était un port avec de nombreux échanges commerciaux et un important producteur de chanvre.
J6. Installation du bivouac en veillant à offrir le moins de surface de peau possible aux nombreux moustiques. Heureusement qu'il ne fait pas trop chaud 🙂 Pour ce sixième jour, la fatigue commence à se faire ressentir, et surtout une douleur dans le poignet droit m'a fortement pénalisé dans mon avancée de l'après-midi
J6. Installation du bivouac en veillant à offrir le moins de surface de peau possible aux nombreux moustiques. Heureusement qu'il ne fait pas trop chaud 🙂 Pour ce sixième jour, la fatigue commence à se faire ressentir, et surtout une douleur dans le poignet droit m'a fortement pénalisé dans mon avancée de l'après-midi
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65