ISLANDE A VELO, 7 JOURS, 7 AMBIANCES... (partager) Vue d'ensemble

Une semaine sur un itinéraire piste et route qui nous aura permis de découvrir différentes facettes de ce pays incroyable !   Sept jours... sept ambiances, dans un film qui déroule doucement, tranquillement, au rythme paisible de nos vélos... Des paysages grandioses, une nature sauvage... qui vit, qui bouge, qui fume, qui bouillonne ! Des couleurs qui varient au grès d'une météo changeante et capricieuse, fidèle à sa réputation...
VTT / vélo de randonnée
(réalisé) Quand : 12/08/15 Durée : 7.0 jours
Carnet créé par manelo le 21 déc. 2015 modifié le 25 oct.
773 lecteur(s)
(7 personnes aiment ce carnet)

Le compte-rendu : J3: quelquepart entre Gulfoss et Haïfoss - Arnes (52km) (mise à jour : 29 déc. 2015)

Au réveil, le vent souffle toujours aussi aussi fort mais quelques rayons de soleil percent entre les nuages. Compte tenu de notre vitesse de progression et du retard pris la veille, nous décidons d' un plan B: nous nous donnons 4 jours pour arriver à Landmannalaugar. Là-bas, nous ferons un jour de rando avant de rentrer en bus à ReykjaviK.  

Après avoir plié bagages, nous nous préparons à passer ce premier gué: nous remontons le pantalon, enfilons les chaussons néoprène, mettons des vieilles chaussures, et c'est parti ! Le courant n'est pas trop fort et comme il fait presque aussi froid dehors que dedans, la traversée est moins désagréable que prévu. De l'autre côté, séchage des pieds et opération inverse. Nous enlevons les chaussons, remettons les chaussettes, le pantalon, etc....  Nous nous réchauffons vite sur le vélo. Nous continuons de suivre cette ligne à haute tension qui n'en finit pas. Nous passons quatre autres gués. Les averses sont fréquentes mais ne durent jamais très longtemps. Par contre, le vent est toujours bien là. En milieu d'après-midi, nous arrivons à la cascade d'Haïfoss. Sauvage, démesurée, grandiose !!  Nous faisons la connaissance d'un couple de français qui arrive justement de Landmannalaugar et qui nous dresse un tableau pas très engageant: pluie, boue, vent violent, brouillard, neige sur les hauteurs, pistes défoncées et inondées et pas d'amélioration météo en vue... Bref, ils nous déconseillent clairement d'y aller ! Nous ne réfléchissons pas longtemps. Nous sortons la carte et improvisons un plan C, tant pis pour Landmannalaugar... nous reviendrons ! Nous décidons de nous diriger vers l'Ouest qui d'aprés nos touristes resterait épargné par le (trés) mauvais temps. Nous explorerons la région Sud-Est de Reykjavik que nous rejoindrons en passant par le bord de mer. Le froid et la pluie nous poussent à écourter notre contemplation du paysage. Retour sur les vélos. Doudoune et gore-tex sur le dos !

Nous quittons la piste et nous engageons sur la route. Après quelques kilomètres, nous nous posons au "camping" d'Arnes, situé près d'un petit centre d'information touristique. Au programme: soupe chaude et douche chaude, bien entendu ! "You know, it's not a problem to find hot water in Iceland..." nous a-t-on répondu quand nous nous sommes  renseignés à l'accueil...

Quelques rayons de soleil au réveil...
Quelques rayons de soleil au réveil...
Le premier gué...
Le premier gué...
Le célèbre mouton islandais
Le célèbre mouton islandais
Ça monte et ça descend... sur une piste pas toujours très roulante.
Ça monte et ça descend... sur une piste pas toujours très roulante.
Déshabillage avant la baignade !
Déshabillage avant la baignade !
La cascade d'Haïfoss
La cascade d'Haïfoss
En panoramique...
En panoramique...
Section précédente Section suivante
Commentaires