5 invités en ligne

Immersion surprenante au Lesotho

Immersion surprenante au Lesotho

(réalisé)
 Résumé d'un itinéraire de 9 jours  sur les pistes de montagne du Lesotho, où ciel et montagnes se confondent! VTT, équitation pour finir à pied à cause d'une météo capricieuse. Rentrez dans une immersion complète avec nous grâce à ce résumé, vous ne serez pas déçu
VTT / cheval randonnée/trek
Quand : 11/04/22
Durée : 9 jours
Carnet publié par Mouette74454 le 14 juin
modifié le 17 juin
61 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : Section 2 (mise à jour : 17 juin)

Description :

JOUR 2: 50km 600d+
Excitation, temps radieux, bonne nuit de sommeil tout est au beau fixe pour nous lancer à l’assaut des pistes et montagnes du Lesotho.

Le compte-rendu : Section 2 (mise à jour : 17 juin)

C’est le grand départ, dernier ajustement à faire et test de tout ce que nous propose les stands de rue: beignets = koukou, papa et intestins de poulet… miam miam au petit dej!

Les premiers 20km se feront sur la main road en bitume. Des les premiers coups de pédale, les gens nous saluent, nous aiment, nous sourient, c’est plutôt stimulant comme départ. Puis il est temps de commencer les choses sérieuses, on attaque une 1ère piste qui secoue les avants bras et le postérieur. Jusqu’à ce qu’on nous alerte que le pont permettant de rejoindre le village prochain est cassé… ah ok, on cherche des itinéraires bis avec des basothos qui ne parlent pas tous bien anglais, heureusement maps.me est notre ami à tous ! Il va falloir faire une boucle de 8km en plus, pas grave les paysages sont splendides et on croise les premiers bergers emmitouflés dans leurs couvertures typiques …  ça en jette !!

Arrivées à Mafako, on se jette sur tous les stands de bouffe présents, il y a ici beaucoup d’écoliers attendant les bus pour leur différentes écoles (parfois à plus d’1h30 de route/piste)

Après s’être ravitaillées, on part en direction de Koro Koro où nous souhaitons passer la nuit. Après être passées à côté d’un nouveau pont cassé et avoir fait la course avec quelques jeunes, nous tentons notre chance au village d’Ah Rantsetse… nous ne savons pas à quoi nous attendre ou si la tâche s’avérera complexe. Nous avons bien sûr pris les informations des coutumes et comment demander l’hébergement dans les villages, c’est donc timidement que nous demandons à voir le chef du village, celui ci arrive en moins de 5min et sans plus de négociations nous emmène chez lui ou nous pourrons passer la nuit !! L’expérience que nous allons vivre avec eux sera juste exceptionnelle. Tout le village vient nous parler, nous buvons de la bière traditionnelle à base de millet, grignotons des épis de maïs en guise d’apéro et notre dîner (preparé par le chef) se composera de papa (farine de maïs reconstituée à l’eau), moroho (feuille de chou haché) et même un morceau de bœuf (qui est plutôt réservé aux événements majeurs) et beh rien que ça !

La soirée se terminera avec une belle et longue discussion dans la hutte du chef sur les conditions de vie réelle dans ces petits villages de montagne … le froid l’hiver, le manque de nourriture et de semence à planter, le manque de travail … tout cela nous touche au plus haut point !!
On ne se prive pas des ravitos en bord de route
On ne se prive pas des ravitos en bord de route
Pont cassé ? Pas grave on traverse la rivière ..
Pont cassé ? Pas grave on traverse la rivière ..
Accueil au village d’Ha Rantsetse
Accueil au village d’Ha Rantsetse
Pas peu fier de ses diplômes !
Pas peu fier de ses diplômes !
Dégustation de la bière traditionnelle… ça fait partie de la récup non ?
Dégustation de la bière traditionnelle… ça fait partie de la récup non ?
Commentaires