1 membre et 28 invités en ligne

Ensemble en 2022, on pédale plus loin !

(en cours)
Allez cette année on fait un break, une pause, pour refaire le plein de rencontres, de paysages et d'idées toutes fraiches !!
...
Pour tout dire, c'est surtout d'un gros gros break que j'avais besoin, de ceux dont on revient different, dans un univers devenu trop souvent incomprehensible, et pour lequel je n'avais plus les bonnes cles.
La maladie, puis le deces subit de mon pere debut mars 2020 a seulement 69 ans, a peu pres a l'age de ma future retraite, ont ete declencheurs. 

L'envie de changer d'air est devenue prioritaire, la decision d'un break en 2022 a ete prise lors du solitaire deuxieme confinement, en novembre 2020, apres une enieme journee de teletravail, confortable mais tellement anesthesiante.  

Alors un vieux reve d'ado a trouve l'opportunite trop belle pour revenir sur le devant de la scene, tout simplement "Aller en Mongolie a velo". Il a pris toute sa place, les planetes se sont alignees, et mon chef de service a accepte un conge sabbatique de 11mois jusqu'au 2 janvier 2023.

Donc l'idee de depart est assez simple : partir en velo de chez moi, fermer la porte et aller en Mongolie. Par voie terrestre uniquement, y compris le retour.
De facon plus detaillee, atteindre la vallee d'Orkhon, ou je suis deja alle en 2016, une dizaine de jours en itinerance a cheval. 
Pour le retour prendre le train Transsiberien au lac Baikal, et rentrer via Moscou et Bruxelles.

A fin mai, la situation geopolitique m'empeche de penser serieusement (enfin surtout en securite) a depasser la mer Caspienne.
Ma direction reste donc cette fameuse vallee, je surveille l'evolution geopolitique au quotidien, et croise les doigts.
Parfois je me disperse, l'itineraire s'egare dans des contrees touristiques comme la cote amalfitaine, j'y passe du temps... l'option train est prevue pour accelerer la marche si la route mongole s'ouvrait a nouveau, notamment dans l'immense et difficilement contournable Kazakstan.

Un coup de pedale apres l'autre, les paysages defilent, et les 3 mois passes sont deja une grande reussite :)
vélo de randonnée
Quand : 22/02/22
Durée : 200 jours
Distance globale : 3605km
Dénivelées : +24145m / -24425m
Alti min/max : 0m/2052m
Carnet publié par Aurel53497487 le 09 févr.
modifié le il y a 40 minutes
1405 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : Turin à Florence (mise à jour : 15 avr.)

Distance section : 590km
Dénivelées section : +2299m / -2488m
Section Alti min/max : 21m/1057m

Description :

Ici on descend la vallée du fleuve Po, et on traverse 3 régions italiennes, le Piemont à Turin, la Lombardie à Milan, puis l'Emilia Romana à Bologne, pour finalement mettre pied en Toscane, à Florence.



La tres bonne surprise est qu'ici il existe nombre de pistes cyclables, bien faites, en particulier dans les villes telles de Turin et Milan, et que les cyclistes sont respectés au moins autant qu'en France!

Ce ne serait pas le pays ideal pour debuter le voyage a velo, mais franchement ca le fait bien :) .



Coté cartes, je m appuie sur une carte nationale papier, et beaucoup sur des applis smartphone vraiment efficaces et détaillées, et ça facilite vraiment le parcours!



J ai pris du retard sur le planning initial, mais la visite des villes comme Turin, Pavie, Bologne, mais surtout Milan était finalement incontournable tant la richesse de la vie y est à decouvrir.

A l'inverse la campagne de la plaine du Po presente une agriculture super-industrialisée, vraiment désagreable.

Pas evident aussi de dormir en campagne, l'offre de logement n'etant pas adaptee au cyclotouriste au long court .... alors on fait quelques beaux bivouac :), Pavie, pas pris !



A Bologne, épreuve surprise, où les éléments se sont mis d'accord pour me faire passer mon CAP (Certificat d'Aptitude au Pédalage). Suite à une erreur de choix du parcours, je me retrouve de nuit, en pleine cote dans un chemin de boue, sous une pluie battante, bourrasques et 5°C. Terre collante, boue jusqu'aux mollets, vélo collé au sol, boue collée aux roues ... on est bien.  L'envie de jeter le vélo dans les épines, mais impossible, car collé et trop lourd :D . Bon, à force de portés de 20cm par 20cm on arrive finalememt là haut, encore 30min sous la pluie pour se tromper de route et , alleluia, enfin trouver refuge chez Giovanni. Il ira jusqu'à me preter ses chaussures (seches elles) et m'emmener au bal folk prévu.

CAP en poche, la soirée de danse n'en a été que plus mémorable ;)



Depuis 2 jours je voyage avec un jeune italien, Enrico, qui descend en Sicile pour découvrir le village de son grand père et y passer la saison d'été. Nos routes sont communes jusqu'à Naples, à voir si on s'entend bien jusque là ! Il découvre le voyage à vélo, et moi l'Italie, on est assez complémentaires. Et c'est vraiment agréable de partager toutes ces belles choses.


Au passage, de grands grands merci à Vittorio à Turin, Silvia à Milan et Giovanni à Bologne, quelle chance de les avoir sur ma route.
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Turin à Florence (mise à jour : 15 avr.)

A Turin, cette place paisible le jour devient une fois par mois un terrible lieu de shoot folk. ... mais où va le monde ?!? :p
A Turin, cette place paisible le jour devient une fois par mois un terrible lieu de shoot folk. ... mais où va le monde ?!? :p
A Turin, cette place paisible le jour devient une fois par mois un terrible lieu de shoot folk.
Scottish, valses, andro, cercles, s'y partagent au vu de tous. Mais le plus fort ce sont ces mazurkas à répétition... les effets sont puissants, des gens qui se connaissaient à peine se serrent dans les bras et se sourient, sont heureux ... mais où va le monde ?!? :p
Paisible sortie de Turin en bords du fleuve Po
Paisible sortie de Turin en bords du fleuve Po
Pas tout compris, mais super beau :)
Pas tout compris, mais super beau :)
Cette italienne sauvée du bec d'un affreux corbeau s'est gentiment proposée copilote... jusqu'à découvrir mon "GPS boussole". Elle rentra définitivement la tete et jeta l'éponge. Tanpis ;)
Cette italienne sauvée du bec d'un affreux corbeau s'est gentiment proposée copilote... jusqu'à découvrir mon "GPS boussole". Elle rentra définitivement la tete et jeta l'éponge. Tanpis ;)
" Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil vert sur le bouton vert..."
" Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil vert sur le bouton vert..."
Moment de solitude... L'Eurovélo 8 m'est impraticable, la ciclovia del Po m'envoie dans des endroits plus qu'improbables, je tourne en rond toute la journée.
Moment de solitude... L'Eurovélo 8 m'est impraticable, la ciclovia del Po m'envoie dans des endroits plus qu'improbables, je tourne en rond toute la journée.
Mon Po de chambre ;)
Mon Po de chambre ;)
Le Po, frère jumeau de notre chère Loire! :)
Le Po, frère jumeau de notre chère Loire! :)
"les grands singes sont vraiment bizarres encore, grégaires assurément ;) "
"les grands singes sont vraiment bizarres encore, grégaires assurément ;) "
Belle arrivée à Pavie
Belle arrivée à Pavie
Ici entre Pavie et Milano, on retrouve l'insouciance des bords de canaux, le pied :D
Ici entre Pavie et Milano, on retrouve l'insouciance des bords de canaux, le pied :D
Lumineuse Milano !!
Lumineuse Milano !!
Ma qué bella !
Ma qué bella !
Your Dreams ?
Your Dreams ?
Ici on demande à une chic vendeuse Gucci où est-ce qu'on pourrait bien écraser des couilles de taureau. Gentiment elle m'indique l'endroit, et ajoute toute souriante que ça porte chance!! ...pas de bol pour le taureau
Ici on demande à une chic vendeuse Gucci où est-ce qu'on pourrait bien écraser des couilles de taureau. Gentiment elle m'indique l'endroit, et ajoute toute souriante que ça porte chance!! ...pas de bol pour le taureau
Et on fait quoi là?? Pèdalo ?? ...
Et on fait quoi là?? Pèdalo ?? ...
A Cremona, où Stadivarius, fossilisé, se demande encore comment améliorer son célèbre violon
A Cremona, où Stadivarius, fossilisé, se demande encore comment améliorer son célèbre violon
Où on retrouve nos limousines, charolaises et jersiaises enfermées à l'engraissement.
On leur avait promis des vacances en Italie, elles ne sont pas déçues... Qu'elles se rassurent, la plupart seront abattues sur leurs terres natales
Où on retrouve nos limousines, charolaises et jersiaises enfermées à l'engraissement.
On leur avait promis des vacances en Italie, elles ne sont pas déçues... Qu'elles se rassurent, la plupart seront abattues sur leurs terres natales
La fruitière locale, un morceau de Parmesan ?
La fruitière locale, un morceau de Parmesan ?
A Maranello, choc de culture. Ou finalement pas, le gout des enrobés nickel est largement partagé ;)
A Maranello, choc de culture. Ou finalement pas, le gout des enrobés nickel est largement partagé ;)
Bologne et ses 40 km d'arcades, superbes.
Et tellement plus roulant que les pavés :)
Bologne et ses 40 km d'arcades, superbes.
Et tellement plus roulant que les pavés :)
A Bologne, encore tellement de plaisir partagé, et de sourires mémorisés pour avancer les jours qui suivent
A Bologne, encore tellement de plaisir partagé, et de sourires mémorisés pour avancer les jours qui suivent
Superbe endroit chez Giovanni, CAP en poche on se remet de nos émotions
Superbe endroit chez Giovanni, CAP en poche on se remet de nos émotions
La fourmilière Bologne
La fourmilière Bologne
Avec toutes ces églises et ces saints, il se rêve à rouler sur l'eau
Avec toutes ces églises et ces saints, il se rêve à rouler sur l'eau
A l'assaut des Appenninis ! Une pause avant la montée finale... costaude.
A l'assaut des Appenninis ! Une pause avant la montée finale... costaude.
La casa del guardie, refuge au superbe accueil bien montagnard. Le tenancier est encore plus fous.... velo cargo chargé avec le chien, musculaire .... 100kg de vélo + chargement emmenés tout le tour de l'Espagne et Portugal. Je me sens léger, léger ....
La casa del guardie, refuge au superbe accueil bien montagnard. Le tenancier est encore plus fous.... velo cargo chargé avec le chien, musculaire .... 100kg de vélo + chargement emmenés tout le tour de l'Espagne et Portugal. Je me sens léger, léger ....
On passe en Toscane.
Avec mon nouveau collègue de route, Enrico ! :)
On passe en Toscane.
Avec mon nouveau collègue de route, Enrico ! :)
Toute de fines sculpures de la tete aux pieds, superbe.
Florence me semble une ville musée, trés belle, à l'histoire trés riche ... mais trop touristique pour moi.
Toute de fines sculpures de la tete aux pieds, superbe.
Florence me semble une ville musée, trés belle, à l'histoire trés riche ... mais trop touristique pour moi.
L'Italie est belle, vous en doutiez ?
L'Italie est belle, vous en doutiez ?
Commentaires
Michel Hélène - 15 avr.
Merci de nous faire découvrir ce beau pays voisin. Et continue à nous faire voyager !

Amandine87 - 15 avr.
Quelle belle aventure, on y retourne et on ramène un stradivarius de cremone 😉

Fabrice Neyrolles - 23 avr.
Quel périple déjà ! Je viens de vivre ton aventure sur mon canapé et ça fait du bien, merci de nous faire voyager. Certains lieux que je connais, comme Milan ou le col du Lautaret, ont une saveur différente vus du cycloaventurier que tu es :).
Profite bien et vivement la suite de l'aventure pour nous ^^

Laurence et Vincent - 24 avr.
Salut Aurélien,
Merci de nous faire partager ton voyage !
Je viens de dire à Vincent que j'aimerais aller en Toscane avec lui : je connais un peu, j'y suis allée quelques fois dans d'autres vies, c'est si beau.... Lumière incroyable, paysages magnifiques, villes splendides.... Et bonne bouffe !
Profite !
Nous t'embrassons très fort,
Laurence et Vincent