11 invités en ligne
SELECTIONNEZ VOTRE ACTIVITÉ
Voir liste avancée
Des sources des Saladis aux Martres-de-Veyre sur l'Allier jusqu'à Blois sur la Loire. Soit 436.78 km en 17 jours et un jour de repos - 25.69km /jour   Partir le long du fil de l'eau sans objectif précis. Pour aller voir l'océan peut-être ? Le temps nous manquera, n'étant pas trop au fait de notre vitesse de progression, mais qu'importe le flacon, nous nous sommes enivrés d'oiseaux, de plages de sable, d'îles sauvages, de couchers de soleil, de baignades. Participants 2 adultes Alex et Anne et un chien Joon, 45kgs,  un Berger Blanc Suisse Liste complète du matériel Ici Matériel important emporté - Kayak Gumotex Seawave - idéal pour la rivière, pour le transport en train et suffisamment confortable et solide pour le chien - un réchaud à bois - le bois est un combustible que l'on trouve partout, seul bémol, la difficulté pour l'utiliser sous la pluie et en camping. C'était notre première utilisation et nous ne l'avons pas regretté tant c'est sympa de pouvoir mijoter quelques plats. - un E-book - pouvoir emmener plein de livres sans se soucier ni de l'encombrement ni du poids et idéal pour les myopes - impossible de s'en passer. - un panneau solaire pour recharger les APN et les téléphones - une gonfleur électrique pour gonfler les kayaks au départ, pompe que nous laisserons à la voiture, pas indispensable mais très pratique. Prévoir évidemment un gonfleur manuel. - une pompe de cale pour retirer l'eau dans les kayaks - un tarp – indispensable pour se protéger du soleil ou s'abriter de la pluie. Il sera un abri rassurant pour notre chien en cas de pluie ou de feux d'artifice. - un filtre à eau à pompe pour rendre l'eau potable. Nous n'en avions pas cette fois-ci mais la corvée d'eau est parfois mission. A envisager. - un chariot léger en bois Nautiraid pour les portages et pour facilité le transport du kayak dégonflé pour le retour en train. - une pagaie de secours. Livres - Guide pratique pour la Loire : La Loire, vue du fleuve JF Souchard, le Canotier - Lecture pour accompagner la descente : Aventures en Loire 1000 km à pied et en canoë  Bernard Ollivier, Phébus Réserves naturelles - Réserve naturelle du Val d'Allier http://www.reserves-naturelles.org/val-d-allier (J5) - Réserve naturelle du Val de Loire http://www.reserves-naturelles.org/val-de-loire (J10) Etapes J1 - Des Martres-de-Veyre à Pont-du-Château (24.68 km)    * rapide mouvementé à Pont-du-Château J2 - De Pont-du-Château à Vinzelles (20.4 km)    * un portage au seuil dit des Madeleines    * une 2e portage au seuil du pont de l'autoroute A89    * un rapide à traverser 2km avant Joze J3 - Jusqu'aux portes de Vichy (29.3 km) J4 - De Vichy à Créchy (22.5 km)    * Long portage au barrage de Vichy en rive gauche J5 - De Créchy au camping de Châtel-de-Neuvre (24 km)    * Réserve naturelle du Val d'Allier J6 – Du camping à Moulins (25.9 km)    * Seuil au denier pont de Moulins en rive gauche J7 – De Moulins au Veurdre (31.2 km) J8 - Du Veurdre à Varennes-Vauzelles (36.9 km)       Confluence entre le Loire et l'Allier au Bec d'Allier    * Le barrage de l'écluse des Lorrains à droite    * Pont canal du Guétin à gauche J9 - De Varennes à la Charité-sur-Loire (16.8 km) J10 - De la Charité-sur-Loire à Cosne (28.4 km)    * Réserve naturelle du Val de Loire J11 - De Cosne-sur-Loire à Châtillon (32.4 km)    * Centrale nucléaire à Belleville-sur-Loire (portage au barrage en rive droite) J12 - De Châtillon à Saint-Père-sur-Loire (30.3 km)    * Centrale nucléaire de Dampierre – passage en rive gauche J13 - De Saint-Père à Jargeau (35.5 km) + un jour de repos à Jargeau J14 - De Jargeau au Loiret (27.5 km) J15 - Du Loiret au camping de Beaugency (16.9 km) J16 - De Beaugency à St Dyé (20.1 km)    * Centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux, portage à droite J17 - De Saint Dyé à Blois (14 km)
Voir le carnet
L'Allier et la Loire en kayak gonflable avec un chien
L'Allier et la Loire en kayak gonflable avec un chien
18 jours
463 km
par Anne
16
Voir le carnet
4 jours de canoë sur la Dordogne
4 jours de canoë sur la Dordogne
4.5 jours
85.5 km
4
En avril 2016, des amis qui ont 2 enfants du même âge que les nôtres, nés fin 2013 et fin 2015, annonçaient qu'ils partaient faire le tour du monde en vélo avec les enfants. L'idée qu'il était possible de partir plusieurs mois en voyage cycliste avec 2 enfants en bas âge ne nous aurait jamais traversé l'esprit sans cette annonce... Et une fois l'idée intégrée dans notre petit esprit, impossible de l'en chasser ! RDV pris pour un départ dans l'été 2017. Le projet a mûri pendant un an, le temps de lire Carnets d'Aventures pour s'enrichir de retours d'expériences, consulter de nombreux blogs pour ne pas faire d'erreur dans le matériel et trouver les bons rapports qualité-prix, prendre les dispositions nécessaires avec nos emplois, gérer la vacance de notre appartement (nous l'avons loué), changer 10 fois d'avis sur l'itinéraire, faire des essais de quelques jours. Nous arrêtons une durée de 4,5 mois de début juillet à mi novembre. La dimension écologique était essentielle à nos yeux mais il fallait que ça reste pas trop galère. Nous avons cherché des aménagements cyclables. Nous avons également pris en compte le facteur météo pour ne pas avoir trop chaud, ni trop froid. Nous voulions aussi pratiquer des langues. Nous avons donc opté pour la Grande-Bretagne (*) en été, puis la péninsule ibérique à l'automne. Pour le départ, nous avons pris un vol Genève - Liverpool avec en soute nos 2 vélos, la carriole, un système "follow-me" et nos sacoches. C'était déjà un premier défi que d'emballer, transporter, embarquer, remonter les vélos. A l'hôtel de Liverpool, nous nous sommes fait livrer un vélo enfant. Nous avons sillonné le Pays de Galles et les Cornouailles pendant 2 mois. Nous avons ensuite pris un ferry Plymouth - Santander. Et depuis, nous suivons le camino del Norte qui mène à Saint-Jacques de Compostelle. Ensuite, nous descendrons la côte portugaise pour finir en Andalousie. Nous ne savons pas exactement comment nous reviendrons chez nous. Nous faisons en moyenne 35 km par jour, ce qui correspond à notre estimation. Nous nous arrêtons beaucoup : dans les aires de jeux, les parcs, les plages, les musées (les enfants ont adoré les musées anglais où il y a toujours des activités prévues pour les petits). Le "follow-me" permet une certaine liberté aux garçons : être sur le vélo ou dans la carriole. A notre grande surprise, Elouan a commencé à l'utiliser à 22 mois. Il est capable de bien communiquer, donc de dire s'il fatigue, s'il veut s'arrêter. Pour l'hébergement, nous avons beaucoup demandé en Grande-Bretagne aux gens qui avaient un jardin, un carré d'herbe pour planter la tente et de l'eau, ce qui nous a permis de faire de superbes rencontres. Nos hôtes nous offraient éventuellement une douche, nous partagions parfois le repas avec eux et de temps en temps ils nous proposaient même une chambre. Nous avons aussi trouvé quelques hôtes par le site WarmShowers. Nous ne prenions des B&B ou des campings que dans les grandes villes ou quand le temps était très mauvais. Nous avons aussi fait quelques bivouacs. En Espagne, nous avons aussi fait étape dans quelques auberges de pèlerins. Nous racontons nos aventures sur une page Facebook : @pedalonslavie (*) Le Royaume-Uni possède un réseau cyclable bien développé, consultable sur www.sustrans.org
Voir le carnet
Liverpool - Grenade avec 2 enfants de 3,5 et 1,5 ans
Liverpool - Grenade avec 2 enfants de 3,5 et 1,5 ans
140 jours
1291 km
par marisa
LE FILM DE CE VOYAGE EST VISIBLE ICI:  Facebook : SupervagabondS en Scandinavie 3 mois et demi de canoë en Finlande en autonomie complète avec un drone et une petite incursion en Russie qui nous a valu d’êtres soustraits de notre liberté par les gardes-cotes Finlandais... Cependant nous avons rencontré tellement de gens bienveillants, gentils et curieux à notre égard que nous considérons ce voyage comme un cadeau de la vie.  Nous avons aussi croisé un lynx; Sans images du félin, nous n'aurions rien dit ! De mi Mai à fin Juillet nous avons parcouru plus de 1200 km de canoë et apprécié une centaine de kilomètres de portages à travers des parcs nationaux, de lacs immenses en rivières minuscules aux marais envoûtants.  Jusqu'à la rencontre d'une famille Finlandaise qui bouleversera le cours de notre voyage, sa finalité et aussi un peu de notre vie.  Le mois d’Août s'est déroulé autour d'une cabane/sauna au bord d'un lac, qui nous a été prêtée sans limite de durée et à laquelle nous pouvons revenir comme bon nous semble ! L'étranger est notre frère; L'homme qui vient de bien loin est notre parent. - Proverbe Finlandais - 3 and a half months of canoeing in Finland in complete autonomy with a drone and a small incursion in Russia which has earned us from being removed from our freedom by Finnish rangers ... However, we have met so many caring, kind and inquisitive people that we view this trip as a gift of life. We also crossed a lynx; Without images of the feline, we wouldn't have said anything ! From mid-May to the end of July we traveled more than 1200 km of canoe and enjoyed a hundred kilometers of portages through national parks, from huge lakes to tiny rivers to mesmerizing marshes. Until the meeting of a Finnish family that will upset the course of our journey, its purpose and also a little of our life. The month of August took place around a cabin / sauna at the edge of a lake, which has been lent to us for no time and to which we can return as we wish ! The stranger is our brother; The man who has come a long way is our parent. - Finnish proverb -
Voir le carnet
L'art existe pour combler nos manques de conceptions.
SupervagabondS en Suomi
105 jours
1215 km
296