1 membre et 14 invités en ligne
SELECTIONNEZ VOTRE ACTIVITÉ
Voir liste avancée
Voir le carnet
Le Danube en canoe
Le Danube en canoe
100 jours
20
Cela faisait un petit moment que je voulais faire une petite croisière en canoë en dormant à bord. Chose faite depuis le week-end de l'Ascension 2016. Je suis parti d'Arzal le mercredi pour une très courte navigation sur la Vilaine jusqu'à l'anse au Boucaud: une petite heure de voile pendant laquelle j'ai eu pour la première fois du week-end, mais pas la dernière, le plaisir de croiser la flotte de la manifestation nautique "Vilaine en fête". Ce premier bivouac m'a permis de m'organiser car je n'ai pas une grande habitude de la chose. A noter que, bivouac après bivouac, j'ai pris un rythme de plus en plus nautique, allant de moins en moins à terre... Le deuxième jour s'est fait dans le même sens que la flotte mais en retrait puisque je suis parti en milieu de matinée. Si j'ai dû alterner pagaie et voile jusqu'à Folleux, une bonne brise d'Est m'y a accueilli, me forçant à tirer des bords jusqu'au Pont de Cran. C'est peu avant celui-ci que j'ai pu trouver un cadre champêtre pour mon deuxième bivouac. Le lendemain, je suis passé sous le pont avec en tête l'intention de retrouver la flotte au Port de Rieu. Hélas, ce même jour avait lieu un grand concours de pêche: plus de cent pêcheurs tous les 10 mètres en rive droite. Leur agressivité alors que je prenais garde de ne pas les embêter m'a été tellement pénible que j'ai préféré faire demi-tour et retourner attendre la flotte au Pont de Cran. Ca a été ensuite un grand plaisir de naviguer de conserve avec de superbes bateaux, petits et grands, jusqu'à Folleux, si ce n'est que le vent avait tourné et qu'il a fallu naviguer une fois de plus au près... Après un dernier bivouac un peu en aval Folleux, j'ai rejoint tranquillement Arzal avec l'intention de recommencer rapidement ce genre de périple!
Voir le carnet
Tout le matos prêt à être embarqué.
Sur la Vilaine en canoë à voile
4 jours
6
Voir le carnet
4 jours de canoë sur la Dordogne
4 jours de canoë sur la Dordogne
4.5 jours
85.5 km
4
LE FILM DE CE VOYAGE EST VISIBLE ICI:  Facebook : SupervagabondS en Scandinavie 3 mois et demi de canoë en Finlande en autonomie complète avec un drone et une petite incursion en Russie qui nous a valu d’êtres soustraits de notre liberté par les gardes-cotes Finlandais... Cependant nous avons rencontré tellement de gens bienveillants, gentils et curieux à notre égard que nous considérons ce voyage comme un cadeau de la vie.  Nous avons aussi croisé un lynx; Sans images du félin, nous n'aurions rien dit ! De mi Mai à fin Juillet nous avons parcouru plus de 1200 km de canoë et apprécié une centaine de kilomètres de portages à travers des parcs nationaux, de lacs immenses en rivières minuscules aux marais envoûtants.  Jusqu'à la rencontre d'une famille Finlandaise qui bouleversera le cours de notre voyage, sa finalité et aussi un peu de notre vie.  Le mois d’Août s'est déroulé autour d'une cabane/sauna au bord d'un lac, qui nous a été prêtée sans limite de durée et à laquelle nous pouvons revenir comme bon nous semble ! L'étranger est notre frère; L'homme qui vient de bien loin est notre parent. - Proverbe Finlandais - 3 and a half months of canoeing in Finland in complete autonomy with a drone and a small incursion in Russia which has earned us from being removed from our freedom by Finnish rangers ... However, we have met so many caring, kind and inquisitive people that we view this trip as a gift of life. We also crossed a lynx; Without images of the feline, we wouldn't have said anything ! From mid-May to the end of July we traveled more than 1200 km of canoe and enjoyed a hundred kilometers of portages through national parks, from huge lakes to tiny rivers to mesmerizing marshes. Until the meeting of a Finnish family that will upset the course of our journey, its purpose and also a little of our life. The month of August took place around a cabin / sauna at the edge of a lake, which has been lent to us for no time and to which we can return as we wish ! The stranger is our brother; The man who has come a long way is our parent. - Finnish proverb -
Voir le carnet
L'art existe pour combler nos manques de conceptions.
SupervagabondS en Suomi
105 jours
1215 km
296
Ce projet est né durant l'été 2016. Nous habitons au bord de la Charente depuis 3 ans, près de Saintes. Je n'ai personnellement jamais fait de randonnée en canoë, à part de petites balades à la journée. En mai, nous sommes partis en reconnaissance le long de la Charente aux environs de Roumazières. Là-bas, elle est bien basse, pas entretenue et les points d'embarquement sont inexistants. Le premier endroit qui nous a paru navigable avec un coin d'embarquement est en limite Charente/Vienne à Benest. Après l'achat d'un canoë (Prospector 15 Nova Craft) et du matériel adéquat, nous avons commencé par une balade sur la Charente à Chaniers puis sur la Seugne. Pour protéger nos affaires de bivouac et de la nourriture (autonomie de 3 jours), nous avions deux sacs étanches (40L et 60 L) + un petit bidon pour les téléphones et papiers et un jerrican avec 10 L d'eau. Afin de profiter de ce séjour, j'ai découpé le parcours en faisant des étapes de 20/25 km par jour. Les 3 premiers jours ont été longs car beaucoup de barrages, digues, moulins à passer et un peu de marche à pied car peu de fond à certains endroits. Ensuite, on passe par de nombreux petits bras ombragés jusqu'à Angoulême. Puis, c'est le royaume des écluses et des bateaux de croisières mais nous avons été relativement tranquilles. Après St Savinien, on entre dans un nouveau monde : marées, vase, bâteaux de pêche, grandes lignes droites... Tout s'est passé sans encombres ! Nous avons bien sûr envie de continuer sur d'autres cours d'eau sauvages et peu fréquentés.
Voir le carnet
Descente de la Charente en Canoë
Descente de la Charente en Canoë
14 jours
316 km
18