Ti tour 2 jours dans le jura coup de bambou sur mon alimentation.

(réalisé) share(partager)
Le Jura comme choix de régénération. 
petite reprise derrière le "burn"
Ticaillou HS.
Super terrain de jeux pour avoiner du roulant du skiant....le Jura pour le foncier. 
Que la France est belle.
vélo de randonnée
Quand : 21/04/19
Durée : 2 jours
Distance totale : 173.1km Dénivelées : +2238m / -2268m
Alti min/max : 867m/1260m
Carnet créé par StfPetitCaillou le 22 avr.
modifié le 28 avr.
212 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le topo : Lent qui en dit long (mise à jour : 10 mai)

Distance section : 173.1km Dénivelées section : +2238m / -2268m
Section Alti min/max : 867m/1260m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Lent qui en dit long (mise à jour : 10 mai)

Je commence par la fin. StfPetitCaillou a pris un coup de bambou. 
Du retour du Laos j'enchaîne avec un bel hiver ski randonnée en Chartreuse. 
Puis je mange de plus en plus cru et des graines. 
Alors les 18 derniers kms de ce trip, une fois n'est pas coutume,  je ne les feraiS pas. Je prends 3 coups de dents...chien méchant. Non, ce n'est ni plus ni moins qu' une chute à l’arrêt, et les pédales automatiques stf ? C'est pas pour les chiens ! Je tombe à l'arrêt, cela m’était-il déjà arrivé ? 
Les dents du pédalier croc dans la cheville. 
Oui, mais je voulais que la gentille dame me rattrape de mes pommes...dis donc c'est que ça saigne sacrement ! 
Et que le gentil apiculteur de bachoux m’emmène moi et mon vélo pour  ces 14 derniers kms...
Je finirai a vélo les 4 derniers kms de descente et hop.  1h30 plus tard je suis à la douche. Bon, beerk, pour les points,  c'est de tOUte manière trop tard...bon sang mais ça saignotte encore et ça lance...ça fait vraiment mal, en fait....

Bon le début, 
Je pars ds le Jura pour un petit trip tranquille.
Du roulant pas trop de dénivelé. 
C'est ça....de la forêt de sapin et sur les plateaux, du champs. De l'herbe pour laisser passer les skieurs ou les VTT. 
C'est taillé pour la trans ju' ou les stfpeticaillou en coup de mou. Très bon choix pour une  régénération.
Dans le Jura il y a des fermes partout. Quelques vaches aussi. 

J'avance pas, j'accuse le coup, puis j'ai le rhume, et il Faut dire que la carence en vitamines D claque, et je manque cruellement de protéines dans mon alimentation,croc....cette compréhension, cette prise de conscience me tape sur le système car je suis affaiblie, affectée, affective....
Un mois d'arrêt forcé. Mes muscles sont épuisés, douloureux des courbatures très fréquentes pour rien et des points aux tendons d'Achille,  et j'ai plus de force. 
Parfois je suis très fatiguée. 

kiné, collègue et diététicienne feront le même diagnostic, la prise de sang fera sa conclusion. 
Quand on fait du sport, on ne peux pas manger comme un oiseau ! C'est vrai je fais tout sauf voler ! 😊
Quand on fait du sport, faut avoir un minimum de jugeote et "sain" ne veux pas dire équilibré...mon apport et sa qualité nutritive  étaient déplorables, en fait. Donc ça sert à quelque chose de manger ? stf t'abuses. tu fais quoi comme métier ? 
Ah oui, tu es persuadée qu'on mange de toute manière tous, trop ! Et qu'on a suffisamment pour faire vivre notre machine corps? ...oui mais...quand même, un sportif faut nourrir la machine infernale, non ? 

j'en profite pour une Petite leçons - des recherches - un peu plus poussées - sur le sujet vegan, végétale et crudi ! Miam ils sont tous engagés, persuadés parfois même exagérément, un peu à  l'aveugle...et au final je me ferai rattraper par une simple logique mathématique. 
je n'en faisait qu'à ma tête, à ma guise, au plus efficace, intuitive.
La qualité nutritionnelle compte. Il faut un peu compter, un peu regarder de plus près. 
Mon moral en prends un coup, la machine tourne au ralenti. 

Bref, revenons au fil du sujet, le JURA 
Le Jura c'est 2 jours 150 kms de douceurs, c'est rond, c'est vallonné. 
Il y a des lacs, des étangs...peu de neige, encore un peu sur les hauteurs. 

Mon vélo route en mode bikepacking c'est plutôt plus que pas mal. 
Même pas mal du tout...j'ai pas mal...
Mais bon sang je suis une chochotte. 
j'avale quand même les 2500m de dénivelé. 
en deux jours c'est un chemin très accessible
Mes pneus en 28, ça fait, sur les chemins ça reste stable.... 


la veille : 
J'arrive donc  la veille de mon trip, une  nuit un peu fraîche, tiCaillou fragile en fait a le rhume. Décidément je les cumule. 

jour 1 
Le lendemain sur le vélo c'est lent, et dans un petit restaurant, je prends mon plat de protéines, et oui je prendrai bien un peu de viande.... j'hésite j'ai jamais trop aimé la viande, je n'aime que le filet mignon, le magret de canard et le boudin. Des fois des charcuteries maigres, bien sèches, les espagnols savent bien faire. Comme  cette viande des Grisons....
mais bon sang, je de-boiterai bien un tube d'aspirine, c'est que je suis bien prise. 
Ça doit être encore un défaut...en fer ? S'il vous plaît, du calcium et du magnésium vous avez ? 
revenons a nos moutons, a nos vaches jurassiennes, mon esprit est ailleurs. 
Bref, Une nuit en Suisse, petit étang tout proche du lac de Joux. Je me soigne par la nature branchée à  la source, à même le sol presque. 
Mais quand même je lirais deux maigres livres de Christian Bobin, j'ai du mal a respirer, j'ai du mal a dormir. 
C'est une écriture qui me nourrit l'âme, mon sommeil est compliqué.
Je garde ce livre pour mon WE du 4-5-6 mai qui prépare peut être mon futur projet 2020 en Iran. IIN?
Belleydoux-lac de Joux

jour 2 
je vais mieux, de mieux en mieux, c'est pas la grande forme ça roule et ça tombe, et la gentille dame et l'apiculteur et ma voiture. 
lac de Joux - Hauts de Vienne - Saint Claude - Belleydoux

Bref le Jura c'est désert, pas de voiture, à cette époque peu de monde. 
Le ski de fond ayant fondu, les villages sont aussi peau de chagrin. Bon puis c'est we de Pâques. 
Alors place aux églises, elles sont portes ouvertes, c'est pour aérer et réchauffer les intérieurs. C'est le printemps
Tu peux y errer, visiter, jusque  l'antre de l'hôtel et du premier étage. Il n'y a personne. 
Les toits sont gris pointus ou ronds. Une particularité du massif on dirait. 
Des croix il y en a partout ici...pas tout à fait sur les sommets mais à la cimes des églises. 

Bref le Jura, c'est doux, c'est lent, ça roule. 
Ça pourrait rouler très vite au final. 
C'est balise VTT, ski de fond, partout. 
C'est un terrain de jeu familial, ludique, bon pour le foncier. 


anecdote et conclusion 
J'y ai croisé un homme âgé, un certain âge, beau de bien être : "la France est belle...ici je suis heureux...tu peux prendre l'eau de ma source, autant que tu veux, je ne la paye pas, tu peux y aller, je la bois depuis toujours"
Être ancré dans un beau pays, un beau territoire, on est bien en France dans tout les sens du terme.
Dans tous les sens, c'est beau d'histoire, de social, d'artistes magnifiques et la nature est engreneuses, hétérogène délicieuse. 

Made in Jura. 


Des croix sur terre
Des croix sur terre
Du bois des statuts vues d'en haut
Du bois des statuts vues d'en haut
Taillé pour la trans'ju'
Taillé pour la trans'ju'
Le trinôme de choc
Le trinôme de choc
Douceurs
Douceurs
Lent qui en dit long
Des croix a la vie a la mort
Des croix a la vie a la mort
des croix partout sur les sommets des églises
des croix partout sur les sommets des églises
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56