Virée automnale en VTT BUL : Entre Trièves et Diois

(réalisé) share(partager)
Voici après pas mal de temps le récit d'une belle semaine de fin d'octobre. Avec ma pote Venise toujours partante pour les projets loufoques et les nuitées dans les bas-côtés, nous avons fait quatre jours de VTT BUL (Bivouac ultra léger) pas si léger, le bon vivre primant sur le poids des sacs! Une balade entre Trièves et Diois, pour relier deux territoires qui fourmillent de projets participatifs, productions bio et maisons en construction alternative.
VTT BUL
Quand : 18/10/20
Durée : 4 jours
Carnet créé par Mouette77147 le 23 avr.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Très accessible en train quand les lignes ne sont pas en réparation! Cette année la ligne Die-Valence est coupée pour le retour, et les trains ne passent pas certains mois sur Grenoble-Clelles.
119 lecteur(s) - 4
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 1 (mise à jour : 24 avr.)

Description :

Nous nous retrouvons vers midi à Grenoble (question d'emplois du temps) pour rassembler nos préparatifs de nourriture. Le départ de l'itinéraire a lieu à Clelles, et nous en profitons pour compléter les repas par du bon fromage et une bouteille de bière (parce qu'il faut pas déconner quand même) à la laiterie du Mont Aiguille... C'est l'instant de vérité: est-ce que tout rentre dans des sacs pas trop énormes, et est-ce que la tente et les duvets fixés par tendeurs sur les vélos vont tenir? Nous partons donc entre champs et villages sous un temps grisonnant. Dans un petit hameau, des bottes de paille attendent sous une belle charpente. Un jeune couple construit sa maison en technique terre-paille avec l'aide d'amis. Ils auront une superbe vue sur les Ecrins et le Dévoluy.
L'ancien chemin muletier nous mène à travers forêt jusqu'à la ferme d'Esparron, par un sentier technique et agréable. Les arbres sont ont de belles couleurs d'automne, mais la nuit commence à tomber. Et là galère, nous nous retrouvons à pousser en pleine nuit dans une forêt humide et champignoneuse, sur une vague sente qui se perd. Pas longtemps heureusement, et nous pouvons vite monter le camp pour une bière méritée! Le bivouac est frais et les duvets chauds n'étaient pas du luxe, mais les couleurs sur les montagnes au petit matin sont grandioses.

Le compte-rendu : Jour 1 (mise à jour : 24 avr.)

Départ de la gare de Clelles
Départ de la gare de Clelles
La belle ligne de train Grenoble-Gap ne fermera pas tout de suite, merci au collectif de l'étoile de Veynes!
La belle ligne de train Grenoble-Gap ne fermera pas tout de suite, merci au collectif de l'étoile de Veynes!
Il commence à faire sombre dans la forêt...
Il commence à faire sombre dans la forêt...
Premier bivouac frais mais magique
Premier bivouac frais mais magique
Vivement le soleil!
Vivement le soleil!
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°63