2 invités en ligne

Le rouge et le noir - bikeraft entre Var et Verdon

Le rouge et le noir - bikeraft entre Var et Verdon

(réalisé)
Réjoui par notre précédente aventure en bikerafting, notre trio débordait d’envie de rééditer. Restait à choisir la destination parmi les idées qui foisonnaient et trouver le bon créneau ! C’est chose faite avec cette épopée dans le Verdon et les territoires colorés de Haute Provence. Récit garanti non-stendhalien.
VTT BUL / packraft
Quand : 23/06/21
Durée : 6 jours
Distance globale : 192km
Dénivelées : +6899m / -6741m
Alti min/max : 405m/2466m
Carnet publié par Anthony le 30 juin
modifié le 30 juin
Coup de coeur ! 366 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : Terres Noires et aquarando (mise à jour : 30 juin)

Distance section : 43.3km
Dénivelées section : +384m / -1576m
Section Alti min/max : 590m/1786m

Description :

VTT : le sentier de descente du pas d'Archail est un peu technique au début. En revanche, une fois la série d'épingles passées, c'est un single 5 étoiles ! La traversée pour rejoindre les Terres Noires s'effectue assez facilement (nous avions peu d'infos, et en fait ça roule bien !). La première portion de VTT dans les marnes des Terres Noires demeure assez technique et surtout, aérienne ! Une piste + sentier roulant permet de rejoindre la seconde section, bien plus accessible et toujours aussi belle.
Longue section sur piste puis petit bout de route pour rejoindre Draix : il aurait peut-être été judicieux de filer directement sur Archail. Depuis Draix, belle traversée facile vers La Javie, avec même quelques sections joueuses sur sentier (à la montée). La descente se fait sur une piste tranquille.

PACKRAFT/AQUARANDO : cette année, le débit n'était clairement pas suffisant, mais c'était couru d'avance. Nous avons pu naviguer un tout petit peu au début, mais cela s'est vite transformé en une aquarando. Cette section de la Bléone se tortille sur de larges gravières, semées d'embâcles (et d'embûches pour nous :)). Nous avons donc "débarqué" dès que c'était possible et facile. Avec de l'eau, il serait possible de boucler jusqu'à Digne. 

VTT : nous terminons par un retour facile par la route, sans oublier d'aller jeter un œil à la dalle aux ammonites !

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Terres Noires et aquarando (mise à jour : 30 juin)

Je me lève peu avant le lever de soleil. Seb dort encore et je profite de cet instant suspendu quand les premiers rayons caressent le tarp et réveillent son habitant en douceur :). La fatigue des derniers jours commence à se faire sentir, les nuits de la période du solstice sont réparatrices mais trop courtes !
Nous regagnons le pas d'Archail.
Nous regagnons le pas d'Archail.
Le début de la descente est un peu technique, mais ensuite, c'est du 5 étoiles !
Le début de la descente est un peu technique, mais ensuite, c'est du 5 étoiles !
Belle traversée pour rejoindre les Terres Noires.
Belle traversée pour rejoindre les Terres Noires.
Et voilà, nous rejoignons les fameuses Terres Noires. Quel terrain unique, où nous jouons les funambules sur les arêtes effilées. Guère le droit à l'erreur ici, quelques portions donnent le vertige. Nous jouons la prudence, et roulons paisiblement pour apprécier ce cheminement si somptueux.
Terres Noires.
Terres Noires.
Equilibrisme.
Equilibrisme.
Funambulisme.
Funambulisme.
Go ?
Go ?
Dans la traversée entre Draix et La Javie.
Dans la traversée entre Draix et La Javie.
Nous parvenons à La Javie. Fatigue et chaleur nous plombent un peu. Par chance, une bonne boulangerie nous permet de reprendre des forces, avec quelques viennoiseries locales et boissons fraîches de rigueur. Nous espérons pouvoir naviguer une dernière fois sur la Bléone, ce qui nous mènerait à la fin de notre parcours : Digne-les-bains. Une bonne dose de calories plus tard, nous nous rendons dans le lit de la rivière, où nous constatons que le niveau d'eau est anémique. À vrai dire, c'était prévisible, mais on voulait y croire !

On y croyait tellement qu'on a tenté une dernière transformation : on gonfle nos packrafts et on y va... priant pour qu'un peu plus loin, ce soit mieux... Que nenni ! Nous nous échouons en permanence. De menues portions navigables au début laissent place à un lit tortueux au milieu de gravières. Les quelques portions qui pourraient être navigables sont parsemées d'embâcles dangereuses... C'est la déroute, la navigation se transforme en aquarando, nous marchons en tenant nos embarcations en laisse ! Au moins, on est au frais ici ! On en rigole, et dès que l'occasion se présente, on sort de la rivière pour reprendre la route.
Echelle et mat.
Echelle et mat.
On essaye quand même. Certains diront qu'on est têtus. Je dirais qu'on était optimistes !
On essaye quand même. Certains diront qu'on est têtus. Je dirais qu'on était optimistes !
Rare cliché de portion navigable.
Rare cliché de portion navigable.
Idem.
Idem.
Après être sorti de nos packrafts, nous prenons la route pour Digne, ce sera plus efficace !
Après être sorti de nos packrafts, nous prenons la route pour Digne, ce sera plus efficace !
La fameuse dalle aux ammonites : 1550 ammonites recensées, il faut le voir pour le croire !
La fameuse dalle aux ammonites : 1550 ammonites recensées, il faut le voir pour le croire !
Nous arrivons à Digne, terminus de notre traversée. Pas de boucle cette année. Comme le train des Pignes refuse les vélos, Seb parvient à trouver un habitant qui me garde mon VTT, le temps que je retourne à Puget-Théniers par voie ferroviaire. Dommage cette interdiction, on aurait pu se passer de nos véhicules sinon...

Attendez, ne partez pas tout de suite :)


N'hésitez pas à :
- voir les photos prises par Seb sur Vélo-Spirit : joli diaporama avec plein d'autres clichés magnifiques (voir la dernière photo en bas :))
- et pourquoi pas, faire un tour chez Velorizons, agence de voyage créée par Pascal, qui propose de bien beaux circuits !

Et encore bravo et merci à Seb pour la conception de l'itinéraire, c'est un chef d'oeuvre !
Depuis le train, je longe la portion du Verdon que nous avons naviguée quelques jours plus tôt. Ah je me sens déjà pris de nostalgie, on repart quand ???
Depuis le train, je longe la portion du Verdon que nous avons naviguée quelques jours plus tôt. Ah je me sens déjà pris de nostalgie, on repart quand ???
Quelques photos prises par Seb... allez faire un tour sur Vélo-Spirit pour les voir toutes !
Quelques photos prises par Seb... allez faire un tour sur Vélo-Spirit pour les voir toutes !
Commentaires