2 invités en ligne

Le long du Danube de Bâles à Belgrade

Le long du Danube de Bâles à Belgrade

(réalisé)
Il s'agit d'un voyage à vélo de 6 semaines - 6 pays sur l'Eurovélo 6, de Bâle à Belgrade, d'abord le long du Rhin puis le long du Danube à travers la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche, la Slovaquie, la Hongrie et la Serbie. Au programme un fabuleux partage européen et la découverte de 4 capitales : Vienne, Bratislava, Budapest et Belgrade.
 
La trace GPS théorique est de 2000 kilomètres, mais avec les détours et visites j'ai parcouru une distance de l’ordre de 2500 kilomètres.
 
Initialement j'avais prévu par capitale 1 journée de pause - visite - logistique. En pratique c'est insuffisant j'ai donc augmenté le rythme pour gagner des jours et avoir 2 à 3-4 jours selon l'intérêt et l'étendue de la capitale. Je n'aime pas parler kilométrage journalier, car dans le milieu du cyclisme amateur trop souvent c'est à celui qui se vantera d'en faire le plus sans tenir compte d'une multitude de paramètres, mais à titre indicatif si cela peut vous aider pour l'organisation de votre voyage j'ai du passer des 60-80 km journaliers prévus à 70-110 km.
 
Dans ce journal de voyage j'ai limité la taille des récits pour privilégier le côté visuel en commentant les photos.
La globalité de la trace GPS est dans la première section avec quelques points contenant des informations glanées sur internet.
Enfin ce carnet sera complété, car je reprendrai mon voyage à Belgrade pour continuer à avancer entre le temps qui m'est imparti entre deux perfusions (6 à 8 semaines).

Vidéo de cette randonnée à venir.

« 72 rayons d’espoir contre la maladie de Crohn », c’est aussi d’autres itinérances à pied, à vélo, en ski-raquettes, en kayak.
Facebook : http://www.facebook.com/72rayonsdespoir
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCnkL_-ZY-08DOjwy-pzbTYg/
vélo de randonnée
Quand : 21/05/22
Durée : 40 jours
Distance globale : 1981km
Dénivelées : +3429m / -3584m
Alti min/max : 75m/849m
Carnet publié par JB_Dijon le 14 juil.
modifié le 14 juil.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Pour le départ, Bâle est accessible depuis la France en train.
99 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : J25-J28 Hongrie (mise à jour : 13 juil.)

"Le long du Danube à vélo". La Hongrie à vélo ? Si les avis divergent, ma première impression hongroise est bonne ! Certes je roule le long d'une route fréquentée sur un terrain plat au milieu des exploitations agricoles, et pourtant après des véloroutes un peu trop parfaites, chaque passage sur des soulèvements de piste par des racines devient un tressaillements de joie, la traversée de petites communes me connecte à la vie locale, l'absence de signalétique donne place à un effort d'orientation instructif, l'enfoncement de mes roues dans les pistes de sable attise mon goût à l'effort, la recherche du meilleur cheminement dans une voie défoncée s'apparente à un jeu ludique, ... mais le plaisir s'amenuise quelque peu lorsque la véloroute finit par emprunter une route circulée par de nombreux camions. Même si ce n'est pas encore flagrant, j'ai la sensation en Hongrie de m'éloigner de la standardisation du monde occidental. J'ai été surpris par la répartition dense de petites communes de quelques milliers d'habitants, chacune dotée de commerces et services pour vivre en autarcie sans avoir à rejoindre une grande ville pour faire ses courses ou se rendre chez le coiffeur. Les habitations sont généralement des pavillons avec un petit jardin potager, et bien souvent un chien qui adore aboyer dès que j'arrête de pédaler pour me reposer ou prendre une photo. Les cyclos voyageurs ont été remplacés par des cyclistes locaux, souvent âgés, qui pédalent au ralenti sur un vieux vélo pour aller faire des courses. Le voyage à vélo est fabuleux pour son immersion, mais il est rapide aussi, car à peine quelques jours à pédaler et me voilà déjà aux portes de Budapest !
J25. À mon entrée en Hongrie la véloroute semble être à l'abandon.
J25. À mon entrée en Hongrie la véloroute semble être à l'abandon.
J25. Ce délaissement est bien vite supplanté par une piste cyclable au top le long d'une route circulée, avec un paysage ouvert sur des exploitations agricoles.
J25. Ce délaissement est bien vite supplanté par une piste cyclable au top le long d'une route circulée, avec un paysage ouvert sur des exploitations agricoles.
J25. Le château de Mosonmagyaróvár (bonne chance pour le prononcer ...)
J25. Le château de Mosonmagyaróvár (bonne chance pour le prononcer ...)
J25. La Hongrie fait partie de l'Union européenne, mais pas encore de la zone euro. Le retrait parait impressionnant, mais 80 000 forints hongrois font 200 euros.
J25. La Hongrie fait partie de l'Union européenne, mais pas encore de la zone euro. Le retrait parait impressionnant, mais 80 000 forints hongrois font 200 euros.
J25. Même si elle m'éloigne du Danube, la véloroute hongroise a l'avantage sur la véloroute slovaque d'être peu fréquentée de voyageurs et de traverser régulièrement de petites communes.
J25. Même si elle m'éloigne du Danube, la véloroute hongroise a l'avantage sur la véloroute slovaque d'être peu fréquentée de voyageurs et de traverser régulièrement de petites communes.
J25. Après Vienne et Bratislava, ma petite tente reprend du service dans ce petit camping aménagé dans le jardin d'une maison.
J25. Après Vienne et Bratislava, ma petite tente reprend du service dans ce petit camping aménagé dans le jardin d'une maison.
J26. Györ est une jolie ville, avec un centre historique piétonnier dont voici la place principale avec son église.
J26. Györ est une jolie ville, avec un centre historique piétonnier dont voici la place principale avec son église.
J26. Un magasin de décoration de jardin bien achalandé.
J26. Un magasin de décoration de jardin bien achalandé.
J26. Une ville comme tant d'autres traversées en Hongrie, où les réseaux électrique ne sont pas enfouis.
J26. Une ville comme tant d'autres traversées en Hongrie, où les réseaux électrique ne sont pas enfouis.
J26. Après des centaines et des centaines de kilomètres de bitume, Pégase se réjouit de pouvoir rouler à nouveau sur de belles pistes.
J26. Après des centaines et des centaines de kilomètres de bitume, Pégase se réjouit de pouvoir rouler à nouveau sur de belles pistes.
J26. Couleurs et perspectives du monde rural.
J26. Couleurs et perspectives du monde rural.
J26. Enfin une forêt qui ressemble à une vraie forêt et où je peux faire pipi sur un arbre sans être dévisagé par d'autres cyclistes.
J26. Enfin une forêt qui ressemble à une vraie forêt et où je peux faire pipi sur un arbre sans être dévisagé par d'autres cyclistes.
J26. La route nationale est interdite aux hippomobiles. Ça se précise, je commence à m'enfoncer dans l'Europe centrale.
J26. La route nationale est interdite aux hippomobiles. Ça se précise, je commence à m'enfoncer dans l'Europe centrale.
J26. Pour celui ou celle qui aurait un doute la route nationale est bien l'eurovélo 6.
J26. Pour celui ou celle qui aurait un doute la route nationale est bien l'eurovélo 6.
J27. Dans les petites villes hongroises, les vélos ne sont pas rares. Ils sont souvent utilisés pour les courses.
J27. Dans les petites villes hongroises, les vélos ne sont pas rares. Ils sont souvent utilisés pour les courses.
J27. Il y a des passages à niveau un peu partout, sur les grandes routes comme les plus petites.
J27. Il y a des passages à niveau un peu partout, sur les grandes routes comme les plus petites.
J27. La basilique d'Esztergom. Il s'agit d'une des plus grandes basiliques du pays. Esztergom était autrefois la ville où était sacré les rois de Hongrie.
J27. La basilique d'Esztergom. Il s'agit d'une des plus grandes basiliques du pays. Esztergom était autrefois la ville où était sacré les rois de Hongrie.
J27. A la sortie d'Esztergom je retrouve le Danube après une longue absence. L'occasion de profiter de ses plages.
J27. A la sortie d'Esztergom je retrouve le Danube après une longue absence. L'occasion de profiter de ses plages.
J27. Après des centaines de kilomètres de plat, des reliefs commencent à émerger à l'amorce du coude du Danube. C'est à une cinquantaine de kilomètres en amont de Budapest.
J27. Après des centaines de kilomètres de plat, des reliefs commencent à émerger à l'amorce du coude du Danube. C'est à une cinquantaine de kilomètres en amont de Budapest.
J28. Le château de Visegrad, forteresse, résidence des rois de Hongrie. Je sais la photo à contre-jour est pourrie, mais je la publie pour son côté historique.
J28. Le château de Visegrad, forteresse, résidence des rois de Hongrie. Je sais la photo à contre-jour est pourrie, mais je la publie pour son côté historique.
J28. Dans les petites rue de Szentendre. La ville est réputée pour ses musées, galeries d'art et artistes.
J28. Dans les petites rue de Szentendre. La ville est réputée pour ses musées, galeries d'art et artistes.
J28. Petite place à Szentendre. Malheureusement la ville est victime de son succès, avec pléthore de boutiques souvenirs et de cafés-restaurants pour répondre à un afflux massif de tourisme.
J28. Petite place à Szentendre. Malheureusement la ville est victime de son succès, avec pléthore de boutiques souvenirs et de cafés-restaurants pour répondre à un afflux massif de tourisme.
J28. Après des kilomètres sur route, à l'approche de Budapest la véloroute refait son apparition avec un aménagement grand luxe, semblable à celui des pays précédemment traversés.
J28. Après des kilomètres sur route, à l'approche de Budapest la véloroute refait son apparition avec un aménagement grand luxe, semblable à celui des pays précédemment traversés.
J28. L'avantage d'être à vélo c'est de traverser les quartiers limitrophes à Budapest pour rejoindre son centre.
J28. L'avantage d'être à vélo c'est de traverser les quartiers limitrophes à Budapest pour rejoindre son centre.
J28. Immeubles à l'entrée de Budapest en rive droite.
J28. Immeubles à l'entrée de Budapest en rive droite.
J28. Le centre historique est en vue !
J28. Le centre historique est en vue !
J28. Un des "parkings" à bateaux de croisières.
J28. Un des "parkings" à bateaux de croisières.
J28. Photo prise en roulant sur le pont pour rejoindre la rive gauche.
J28. Photo prise en roulant sur le pont pour rejoindre la rive gauche.
J28. Depuis que je suis en Hongrie, je vois des pastèques partout. Ça semble être un incontournable dans le pays.
J28. Depuis que je suis en Hongrie, je vois des pastèques partout. Ça semble être un incontournable dans le pays.
Commentaires