24 invités en ligne

Le long du canal de Bourgogne

(en cours)
vélo de randonnée
Quand : 18/08/23
Durée : 10 jours
Carnet publié par Jacqueline25 le 19 août 2023
modifié le 31 août 2023
496 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : Section 5 - Marigny-le-Cahouët / Montbard (mise à jour : 31 août 2023)

Description :

Jour 5
Mercredi 23 août 2023
Marigny-le-Cahouët - Montbard 
32 km

Le compte-rendu : Section 5 - Marigny-le-Cahouët / Montbard (mise à jour : 31 août 2023)

Grenier Gaulois
Grenier Gaulois
Jour 5
Mercredi 23 août 2023
Marigny-le-Cahouët - Montbard 
32 km

     Un poulailler est installé dans le camping au jardin. Nous avons l’autorisation d’emporter les éventuels œufs qui seront pondus par les trois poules. Mais elles ne sont pas pressées ce matin…
     Afin d’empêcher Gaël de les déranger sans cesse, nous partons pour quelques visites. 
     Un grenier gaulois sur plateau a été construit depuis peu par Bernard et ses camarades gaulois dans l’enceinte du camping. Nous remarquons les pilotis pour empêcher les rongeurs d’y accéder. Le toit de chaume est épais et bien fixé. À l’intérieur un nid à été construit par un oiseau. Il est vide. Dommage !
     Puis nous partons visiter le château fort médiéval à quelques centaines de mètres.
Le château est propriété privée et ne se visite pas librement. Mais nous admirons son extérieur et son pont-levis
     À notre retour, nos cadeaux sont là ! Trois œufs pour le bonheur de Gaël, et le mien aussi. Nous les protégeons correctement afin que l’omelette ne débute pas dans la sacoche. Peu après nous les dégustons lors de notre pique-nique.
     Aujourd’hui encore nous côtoyons une vingtaine d’écluses. Les éclusiers sont itinérants. Nous les croisons donc régulièrement. Ils nous connaissent et donnent la première formation d’éclusier à Gaël. J’apprends aussi par la même occasion.
     Gaël est autorisé à monter sur la partie supérieure de la porte de l’écluse pendant que l’éclusier actionne le cri de la vantelle. Il l’aide aussi à pousser le long bras pour ouvrir la porte de 1300 kilos. Gaël s’exclame… 1300 ! c’est beaucoup !
Nous regardons le bateau monter et descendre dans l’écluse. 
     Pour finir je suis encore plus embrouillée que Gaël… de quel côté de l’écluse faut-il commencer ? L’éclusier reprend ses explications et raconte que lorsqu’il est seul pour faire passer un bateau dans une écluse, il doit se rendre d’une porte à l’autre, d’un côté et de l’autre, et ce tournoiement lui vaut de se déplacer huit-cents mètres à toute allure.  Il m’indique à toute vitesse les termes techniques de ses différentes actions, je crains de ne rien avoir retenu. La pratique !!! Il n’y a que ça de vrai.
     Pour finir, nos étapes ne sont pas très longues  car nos arrêts  nous prennent du temps ; discussion avec les gens rencontrés ; écluses ; guinguettes ; pique-nique suivi d’une longue sieste réparatrice pour nous deux. Il faut dire que cette vague de chaleur intense nous fatigue un peu.
     Après seulement une trentaine de kilomètres parcourus pour notre journée, nous arrivons au camping de Montbard où un chalet forestier très coquet et confortable remplace notre tente pour deux nuits. 
     Les jeux pour enfants sont au pied de notre cabane, et les gentils garçons de l’accueil nous ont donné plusieurs tickets d’entrée pour la piscine municipale jouxtant le camping. 
     Magnifique endroit ! 
     Gaël a hâte d’être à demain pour profiter pleinement de ce lieu idyllique... 
     Malgré la surchauffe de notre chalet, nous réussissons à nous endormir et au petit matin la sensation de froid viendra me réveiller. Quant à petit Gaël rien ne vient perturber son sommeil, même pas la couette que je dépose sur lui.
Château-fort médiéval. Marigny-le-Cahouët
Château-fort médiéval. Marigny-le-Cahouët
Enfin !
Enfin !
Un excellent pique-nique
Un excellent pique-nique
Formation d’éclusier.
Formation d’éclusier.
Camping de Montbard
Camping de Montbard
Commentaires