La KiiminkiJoki en Canoë - Expé entre père et fils

(réalisé) share(partager)
Découvrir notre expédition en canoë gonflable entre père et fils. Près de 135 km de canoë-bivouac et 50 rapides franchis sur la rivière Kiiminkijoki, aux portes de la Laponie finlandaise.
canoë
Quand : 03/07/18
Durée : 10 jours
Distance totale : 128.9km Dénivelées : +60m / -155m
Alti min/max : 43m/133m
Carnet créé par Yannick Randovive le 30 juil.
modifié le 01 août
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus ferry
Précisions : On a choisi de se rendre à Helsinki en avion par manque de temps, même si ce n'est pas le plus écolo. Une fois sur place, on a utilisé les transports en communs locaux, très efficaces.
Coup de coeur ! 570 lecteur(s) - 8
Vue d'ensemble

Le topo : #8 - Huitième jour et retour (mise à jour : 01 août)

Distance section : 4.4km Dénivelées section : +1m / -9m
Section Alti min/max : 43m/43m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : #8 - Huitième jour et retour (mise à jour : 01 août)

Etape 8 : Koitelin … Derniers km avant le retour à la civilisation – 5 Km


Bon, il est 7h50 heure locale et on ne s’est Toujours pas fait virer :). Aller, on plie et on se fait les derniers km pour boucler la descente de la Kiiminkijoki… il ne reste que 5 km, Cela va aller vite. Après un petit tour en mode touriste autours des rapides de Koitelin, c’est parti. On se rapproche de la civilisation. Des zones plus habitées mais une rivière Toujours aussi sympa malgré le peu d’eau.

On arrive enfin au pont de Kiiminki. On débarquera peu après et devrons porter notre matériel sur quelques centaines de mètres jusqu’à une piste cyclable. Après avoir tout reconditionné dans les sacs, on regagnera l’arrêt de bus le plus proche. On en profitera pour acheter quelques produits locaux pour manger dans la supérette à coté de l’arrêt ( probablement de l’import mais en tous cas les emballages sont en finnois … donc on mange local :)

Ie bus nous emmènera ensuite visiter la ville car nous raterons l’arrêt et le chauffeur nous fera patienter pour nous poser dans le centre ville (à l’endroit voulu) lors de son trajet suivant. Arrivés sur place on prendra le taxi jusqu’au camping.

Le soir vers 22h Thomas et moi sommes invités à aller voir les castors : et il a hâte d’y aller. En attendant le camp est monté et on va tenter la plage et la baignade. Ça ne doit pas être plus froid que la rivière. :). L’affut castor est à une quinzaine de km de Oulu. On rentrera bredouilles au milieu de ce chantier gigantesque orchestré par les castors. On verra pourtant une chauve souris, deux renards, un lièvre et aussi des œufs de castor. :). Fin de l’expé en beauté grâce à l’ami Sylvain.

Maintenant Go Home. Un taxi nous attend le matin pour nous emmener à la gare. La nuit a été courte et Thomas finira par dormir allongé sur le banc. Cette fois, pas d’erreur, le train est le bon et ne nous fera pas visiter tout le sud ouest de la Finlande. On en profitera pour manger dans le wagon restaurant les fameuse Meat Ball / Bitter Bolen tant appréciées par Thomas et ferons la connaissance de quelques Finlandais qui nous feront spontanément les traductions des messages d’information dans le train. Vraiment des gens simples et sympas. L’arrivée à l’aéroport avec tout le barda se fera sans encombre … on commence a maitriser.

L’ expédition Kiiminkijoki 2018, c’est près de 130 km, 65 heures sur l’eau, 50 rapides, des dizaines de poissons pêchés (perches et brochets), 6 bivouacs au milieu de nulle part, des finlandais croisés au bord de l’eau ou durant notre logistique au top, une bière bien fraîche pendant la descente, 2 soirées pain au feu de bois, des centaines de moustiques tués et on n’a pas compté les survivants :)… Pour la logistique c’est 4 avions, 2 trains, 2 bus, 3 taxis et un copain qui traîne ses guêtres dans le coin depuis un moment. Merci à lui pour tous les bons conseils. 

On n’oublie pas Select Paddle pour les pagaies canoë modulables kayak sur mesure, Sealline pour les sacs étanches, Msr pour la tente et les réchauds, Thermarest pour les matelas et les duvets, PL Diffusion, Voyager lyophilisés, gumotex … qui ont été au top pour que l’on parte avec le meilleur matériel.

On en a aussi profité pour tester la Balise Inreach Mini de chez Garmin pour la sécurité de Thomas et pour vous permettre de nous suivre tout au long de notre périple. 

Une belle aventure  qui se termine en Canoë… C’est une chance extraordinaire que de partir au boulot repérer des parcours avec son fils !

#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
#8 - Huitième jour et retour
Commentaires
share posté le 03 août

Matt81
2 messages
Bonjour,
vraiment excellent ce trip canoë entre père et fils... il va s'en souvenir longtemps je suis sûr :)
Matth
share posté le 03 août

Yannick Randovive
11 messages
Bonjour. Merci. Je pense que oui. :)
share posté le 04 oct.

SupervagabondS
53 messages
Bonjour,
Bravo pour ce trip un peu court à mon gout ! :) Ça ressemble et c'est différent, parce que chacun est unique et participe ainsi à la beauté de l'humanité, mais c'est toujours précieux de pouvoir vivre des moments pareils avec son enfant. L'essentiel est d'avoir osé.
Deviens ce que tu es, c'est à dire ce que tu n 'es pas encore.
share posté le 04 oct.

Yannick Randovive
11 messages
Bonjour SupervagabonS. Merci pour le message. Vos promenades sont aussi bien sympas ;)
share posté le 27 oct.

Mikado
11 messages
Joli voyage ! Bravo à Thomas pour ses qualités de pêcheur et sa participation active à la logistique.
share posté le 27 oct.

Yannick Randovive
11 messages
Bonjour Mikado, merci pour le message. Je lui transmet le message :)
share posté le 28 oct.

Mikado
11 messages
Est-ce que je peux vous demander la recette de votre pain banique ?
share posté le 28 oct. mis à jour le 28 oct.

Yannick Randovive
11 messages
Vous ne voulez pas acheter le carnet d'aventure 57 ? Il y a plein d'infos utiles ... et la recette de Thomas ;)
share posté le 28 oct.

Yannick Randovive
11 messages
ET voila ... top et simple à faire :

300g de farine, 1 sachet de levure de boulanger, 1pincée de sel, 1 ou 2 cuillères de sucre en poudre et de l’eau de la rivière. On peut y ajouter des raisins secs, des graines, des pépites de chocolat.
Mélanger le tout et pétrir à la main pour obtenir une pâte qui ne colle plus aux doigts. Laisser reposer dans la gamelle près du feu le temps qu’elle double de volume.
Faire ensuite des ficelles de 1 ou 2 cm de diamètre et les enrouler autour d’une branche que l’on aura écorcée. Faire cuire au-dessus du feu de bois et dégustez. C’est rapide à faire, amusant et excellent !
share posté le 28 oct.

Mikado
11 messages
Aïe aïe aïe ! J' achète tous les Carnets d'aventures dès leur parution et je viens de retrouver la recette dans le 57... Elle m'avait totalement échappé.
Merci d' avoir pris le temps de me la rappeler. On a envie d'en faire même chez soi !
share posté le 28 oct.

Yannick Randovive
11 messages
Bon appétit :)

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°57