La KiiminkiJoki en Canoë - Expé entre père et fils

(réalisé) share(partager)
Découvrir notre expédition en canoë gonflable entre père et fils. Près de 135 km de canoë-bivouac et 50 rapides franchis sur la rivière Kiiminkijoki, aux portes de la Laponie finlandaise.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus ferry
Précisions : On a choisi de se rendre à Helsinki en avion par manque de temps, même si ce n'est pas le plus écolo. Une fois sur place, on a utilisé les transports en communs locaux, très efficaces.
canoë
Quand : 03/07/18
Durée : 10 jours
Distance totale : 128.9km Dénivelées : +60m / -155m
Alti min/max : 43m/133m
Carnet créé par Yannick Randovive le 30 juil.
modifié le 01 août
327 lecteur(s) - 6
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Les préparatifs & notre arrivée (mise à jour : 31 juil.)

La Kiiminkijoki : Une rivière de près de 170 km de longueur qui prend naissance au lac de Kivarinjärvi, près du village de Puolanka. Elle quitte le lac pour rejoindre la mer (138 m de dénivelé), en maintenant le cap vers l’ouest-nord-ouest. Pas moins de 70 rapides à franchir … et de belles parties de pêche en perspective. Pour nous ce sera 130 km de canoë-camping et près de 50 rapides franchis.

Coté météo, le soleil était bien présent , les journées proches du 24h/24h, peu de vent et quelques petits épisodes pluvieux sur le début de l’aventure. La navigation a été quand à elle un peu plus compliquée que prévue avec un niveau d’eau très faible dans la rivière. Il a fallu pagayer et ce sera l’occasion de tester in situ les pagaies modulables que nous développons avec Select depuis 1 an. Au final, on restera sur le bateau près de 9h00 par jour. Pour Thomas ce sera une alternance de coups de pagaie, sieste et pêche.


Cette expedition était une reconnaissance de parcours pour emmener des groupes les années suivantes. L’occasion aussi de joindre le boulot avec les vacances, de tester les expeditions avec des enfants en emmenant mon fils Thomas 10 ans. Une seule chose à retenir … une aventure extraordinaire.

Arrivée à Oulu 

C’est parti pour 10 jours en Finlande. Il est 4h00 du matin, Aéroport de Lyon … check-in pour nos 80 kgs de bagages. Après quelques heures de vol nous arrivons à Helsinki en Suède. Temperature ici ? 14 degrés. Petite transition difficile avec les 35 degrés d’hier à Lyon. Ca y est nous avons fait ce qui nous semblait être le plus difficile avec notre chargement : Lyon-Amsterdam … Amsterdam-Helsinki en avion avec KLM mais en fait il restait encore un peu de chemin.  On prend ensuite un train navette pour rejoindre une des grosse gare du coin. Jusque là, tout roule. Mais pour prendre notre dernier train direction Oulu, on nous a fait changer 3 fois de quai… et à 5 min du passage du train c’est un peu chaud pour se faire encore un ne fois les escaliers de la passerelle (avec 80 kg sur le dos) dans le temps imparti. Arrivée devant la porte du train, la contrôleuse, petite blondinette d’1m60 m’ attrape deux des sacs de 22kg sans se poser de question et les jette dans le train. Ca soulage un peu et ça nous permettra de ne pas rater le train :).
En cours de route, petit contrôle des billets. Le contrôleur, avec un large sourire nous indique que nous n’arriverons pas à 20h comme prévu mais plutôt à 23h40. En effet nous n’avons pas pris le bon train, il nous dessine une carte de la Finlande et nous montre le parcours initial et le parcours plutôt touristique que nous allons prendre  Ce n’est pas grave, il y a de la place, il ne nous fera même pas payer le supplément et nous profiterons du wagon restaurant. 

Après avoir visité la moitié de la Finlande dans la journée nous voici arrivés à Oulu où après avoir pris un taxi, nous arriverons au camping vers minuit. Le camp est monté en 10 minutes et nous allons faire un tour sur la plage avant l'arrivée de la pluie.. On n’est pas loin du soleil de minuit ce qui surprend Thomas : Il fait presque aussi jour que pendant la journée.




Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56