La KiiminkiJoki en Canoë - Expé entre père et fils

(réalisé) share(partager)
Découvrir notre expédition en canoë gonflable entre père et fils. Près de 135 km de canoë-bivouac et 50 rapides franchis sur la rivière Kiiminkijoki, aux portes de la Laponie finlandaise.
canoë
Quand : 03/07/18
Durée : 10 jours
Distance globale : 129km
Dénivelées : +60m / -155m
Alti min/max : 43m/133m
Carnet créé par Yannick Randovive le 30 juil. 2019
modifié le 01 août 2019
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus ferry
Précisions : On a choisi de se rendre à Helsinki en avion par manque de temps, même si ce n'est pas le plus écolo. Une fois sur place, on a utilisé les transports en communs locaux, très efficaces.
Coup de coeur ! 726 lecteur(s) - 9
Vue d'ensemble

Le topo : #4 - Quatrième jour de navigation (mise à jour : 01 août 2019)

Distance section : 1.5km
Dénivelées section : +7m /
Section Alti min/max : 104m/111m
Voir ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : #4 - Quatrième jour de navigation (mise à jour : 01 août 2019)

Etape 4 –  Un petit air de Grand Nord

Encore une belle journée de navigation de prévue. Apres un réveil au bord de la rivière, nous voilà repartis en mode pêche en Canoe. Le premier brochet ne met pas longtemps à être pêché et on remettra à l’eau les perches que l’on prendra : Une bonne dizaine de près de 20cm. On croisera deux élans au bord de l’eau : beaux, gigantesques et peu farouches. Une chance exceptionnelle pour thomas.

On fera comme à notre habitude une petite pause repas au bord de l’eau. Thomas en profites pour pêcher et s’essaye à la filtration de l’eau avec le filtre MSR. Efficace mais fatiguant pour ses petits Bras. 
On enchaînera ensuite les nombreux rapides alternés de plats puis on mettra près d’une heure pour trouver un lieu de bivouac accessible. 

En 20 min tout était monté : je m’occupe du campement tandis que thomas s’occupe du feu et de préparer la pâte à pain. Au menu : brochet du jour et pain banique. 

Un régal. Aller, hop au lit. On est qu’à la moitié du parcours.

#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
#4 - Quatrième jour de navigation
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60