GR70 - Sur les traces de Robert Louis Stevenson

(réalisé) share(partager)
Je vous présente mon retour d'expérience sur le chemin de Stevenson réalisé en VTT BUL* : DFCI, Singles, Sommets, Forêts, Rivières, Portages et Bivouacs au programme !

Le GR70 Traverse la Haute-loire, l'Ardèche, la Lozère et le Gard, au coeur du Massif Central.

*Bivouac Ultra Léger
VTT BUL
Quand : 23/06/20
Durée : 5 jours
Distance globale : 216km
Dénivelées : +5219m / -5421m
Alti min/max : 511m/1627m
Carnet créé par Bul2savon le 30 juin
modifié le 07 août
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : Attention : si vous décidez de prendre le bus votre vélo sera rangé dans la soute (pour les bus sans porte vélos) dans la limite des places disponibles. Si il y a une correspondance, elle peut-être réalisée par un mini-bus, ici, les vélos sont acc...
176 lecteur(s) - Soyez le premier à aimer ! :
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 5 (mise à jour : 07 août)

Distance section : 59.2km
Dénivelées section : +1385m / -1760m
Section Alti min/max : 511m/1417m

Description :

Dernière journée : traversée des Forêts Cévennoles jusqu'a St Germain-de-Calberte, en passant par Florac.
St Germain-de-Calberte fût l'étape finale de ce périple.
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 5 (mise à jour : 07 août)

Je suis parti au lever du jour, toujours plein sud vers la montagne du Bougès puis jusqu'au Signal du Bougès (1421m D+).
S'en est suivi une longue descente très technique après le sommet qui a débouché sur un véritable toboggan de DFCI jusqu'à Florac, ville étape pour la pause déjeuner. Ensuite, j'ai suivi la Mimente grâce à l'ancienne voie ferrée, en direction de Cassagnas.

Jour 5
Signal du Bougès (1400m D+)
Signal du Bougès (1400m D+)
Le Tarn
Le Tarn
Pause déjeuner à Florac
Pause déjeuner à Florac
La fontaine de Saint Julien d'Arpaon vous surveille
La fontaine de Saint Julien d'Arpaon vous surveille
Le long de la Mirmente
Le long de la Mirmente
15h - J'ai attaqué la montée vers le Plan de Fontmort pour plonger vers Saint-Germain-de-Calberte aux alentours de 17h.
Plan de Fontmort - Cœur des Cévennes
Plan de Fontmort - Cœur des Cévennes
Descente vers St-Germain-de-Calberte
Descente vers St-Germain-de-Calberte
18h - J'ai pris la décision d’arrêter mon voyage à St Germain, car la suite je la connaissais. Il s'agissait de portions très techniques dans la vallée des Gardons jusqu'à St Jean du Gard. Surtout, je cumulais la fatigue et j'avais du mal à rester assis sur le VTT.

Bilan humain :

Une très très belle première expérience en VTT BUL. Mon esprit a voyagé au travers de belles forêts, à la conquête des sommets escarpés et ensoleillés, sillonnant des étendues sauvages et avalant les sentiers rocailleux. Il souhaitait errer davantage dans ces paysages et villages de caractère, mais les meilleures aventures ont une fin. Un sentiment de nostalgie au moment ou j'écris ces dernières lignes et des envies de repartir vers de nouveaux GR!

Bilan technique :

- Beaucoup de portages que j'aurais pu éviter.
- Des nuits trop chaudes dans mon système de couchage.
- Système de couchage léger (matelas + bivy + sdc + drap de soie = 1,75kg).
- Je n'ai pas utilisé : la boussole, le coupe vent, la frontale, le jogging polaire, le bonnet polaire et les chaussettes chaudes.
- J'aurai pu embarquer moins de nourriture (1,5kg) puisqu'il était possible de se ravitailler sur le trajet.
- J'aurai pu me passer de la veste VTT, qui n'a pas été très utile (15 min tous les matins).
- Je ne me suis pas ennuyé, toujours quelque chose à faire ou à préparer.
- Je n'ai pas eu besoin de cadenas pour sécuriser le VTT.
- Les portes bidons fixés avec du scotch isolant électrique n'ont pas bougés du voyage.
- Je n'ai pas eu à utiliser ma chambre à air de dépannage. Le VTT est équipé de roues tubeless ready.
- Un débattement avant et arrière de 140 mm a été suffisant pour le GR70.
- Le spray anti-tiques ainsi que la crème anti-irritations ont bien servi.
- Des points d'eau réguliers.


Bilan environnemental :

J'ai tenté de limiter ma production de déchets en utilisant des mouchoirs en tissu, en réutilisant des emballages hermétiques et en évitant l'achat d'aliments sur-emballés. Un pari plutôt réussi et assez simple.

Le matériel embarqué
Le matériel embarqué
- 1 sac à dos de 30L
- 1 casque vélo

- 1 coupe vent
- 1 polaire
- 1 boxer
- 1 cuissard vélo
- 1 t-shirt technique
- 1 paire de lunettes de soleil
- 1 paire de chaussette chaude
- 1 paire de chaussette haute
- 1 short de bain
- 1 veste vélo
- 1 bonnet/tour de coup
- 1 sursac de couchage
- 1 matelas gonflable
- 1 sac de couchage
- 1 sac à viande
- 1 caméra sportive + câble
- 1 batterie externe + câble
- 1 smartphone + câble
- 1 lampe frontale + câble
- 1 popote de 550 ml
- 1 cuitochette
- 1 petit couteau
- 1 infuseur à thé
- 1 assiette rétractable
- 1 petite cartouche de gaz 
- 1 stabilisateur de cartouche
- 1 réchaud
- 1 flacon de sel/épices
- 1 flacon d’allumettes
- 1 flacon de thé
- 1 petite serviette microfibre
- 1 kit premiers secours
- 1 crème contre irritation peau
- 1 boussole
- 1 paire de bouchons d'oreille
- 3 gourdes
- 1 cordelette
- 2 sacs poubelles
- 9 zip lock
- 1 kit réparation vélo
- 1 chambre à air
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60