GR70 - Sur les traces de Robert Louis Stevenson

(réalisé) share(partager)
Je vous présente mon retour d'expérience sur le chemin de Stevenson réalisé en VTT BUL* : DFCI, Singles, Sommets, Forêts, Rivières, Portages et Bivouacs au programme !

Le GR70 Traverse la Haute-loire, l'Ardèche, la Lozère et le Gard, au coeur du Massif Central.

*Bivouac Ultra Léger
VTT BUL
Quand : 23/06/20
Durée : 5 jours
Distance globale : 216km
Dénivelées : +5219m / -5421m
Alti min/max : 511m/1627m
Carnet créé par Bul2savon le 30 juin
modifié le 07 août
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : Attention : si vous décidez de prendre le bus votre vélo sera rangé dans la soute (pour les bus sans porte vélos) dans la limite des places disponibles. Si il y a une correspondance, elle peut-être réalisée par un mini-bus, ici, les vélos sont acc...
176 lecteur(s) - Soyez le premier à aimer ! :
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 2 (mise à jour : 07 août)

Distance section : 50.6km
Dénivelées section : +964m / -948m
Section Alti min/max : 763m/1233m

Description :

Pour la deuxième journée : départ du hameau Le Cluzel, pause déjeuner au lac du Bouchet-Saint-Nicolas et bivouac à env. 1km de Langogne.
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 2 (mise à jour : 07 août)

Je me suis levé aux aurores et pris la route vers 8h. Les premiers kilomètres m'ont conduit vers Goudet. Il m'a fallu prendre une descente très technique où j'ai poussé le VTT sur la majorité du tronçon*. Deux jours plus tard un couple de randonneurs m'a appris qu'il était possible de contourner ce passage par un chemin carrossable.

Concernant la météo, elle était ensoleillée avec des températures estivales toute au long de la journée.

*Sur le GR70 les passages accidentés sont main courante (boue, roches, brèches, orinières, pierriers, éboulis ...). Le Velay est vallonné, profitez-en comme échauffement avant d'affronter les difficultés des jours suivants.

Désinstallation du camp au petit matin
Désinstallation du camp au petit matin
Chemin en terre volcanique du Velay
Chemin en terre volcanique du Velay
Début de la descente technique en direction de Goudet
Début de la descente technique en direction de Goudet
A - Je passe entre le tronc et les barbelés B - Je passe dans le pierrier C - Je descends du VTT
A - Je passe entre le tronc et les barbelés B - Je passe dans le pierrier C - Je descends du VTT
Réponse (c).


Une fois arrivé à Goudet, c'était l'heure de mon rituel. Chaque milieu de matinée et d'après-midi je faisais une pause que j'appelais "le shot d'énergie", je prenais quelques poignées d'un bon muesli réalisé avec soin par ma copine, avant le périple. Il était composé de flocons d'avoine, d'amandes, de sirop d'agave, de raisins secs et de noisettes. Cet encas a été très utile pour la suite de la journée, car après une descente, il y a toujours une montée. Me voilà donc prêt à traverser le Ruisseau des Fourragettes (celui qui débouche dans la Loire à côté de Goudet) avant de m'élancer sur un chemin très pentu (proche des 20%) et jonché de grosses pierres. Le portage fût nécessaire sur une distance d'environ 2 km. Après, j'ai joué du braquet sur 3 km afin d'atteindre le plateau volcanique. Arrivé en haut, j'entendis une voix étrange et discontinue. C'était celle d'un éleveur qui conduisait son troupeau de vache vers les pâturages. Un bovin colla son mufle sur mon bras nu et me laissa un filet de morve assez conséquent. Peut-être y profiterai-je des mêmes bienfaits que ceux de la bave d'escargot ?
Le long du Ruisseau des Fourragettes
Le long du Ruisseau des Fourragettes
La terriblllllllleeee montée de Goudet !
La terriblllllllleeee montée de Goudet !
Je suis passé par les hameaux des Bargettes, de Ussel et l'Etang du Péchay sans encombres avant d'arriver au Bouchet-Saint-Nicolas. J'y ai acheté un jambon-beurre - réalisé devant moi par la commerçante - pour la pause déjeuner au bord du Lac du Bouchet.

J'ai attendu patiemment 14h avant de quitter le Velay et la Haute Loire en direction du Gévaudan (la Lozère). Passage par Pradelles avec pour objectif de rejoindre Langogne en début de soirée.
Petit mets gustatif au café et restaurant "Le Bol d'Ussel"
Petit mets gustatif au café et restaurant "Le Bol d'Ussel"
Hameau d'Ussel
Hameau d'Ussel
Pause déjeuner devant le Lac du Bouchet
Pause déjeuner devant le Lac du Bouchet
Direction Pradelles
Direction Pradelles
Viaduc d'Arquejols (vélo rail du Pays de Pradelles)
Viaduc d'Arquejols (vélo rail du Pays de Pradelles)
Conseil d'ami : emportez de la crème solaire ;)
Conseil d'ami : emportez de la crème solaire ;)
Porte du Bresset à Pradelles
Porte du Bresset à Pradelles
18h30 - Je suis arrivé à Langogne. J'étais épuisé et cherchais à m'éloigner de la ville pour installer mon bivouac. Durant mon "exploration", j'ai croisé un habitant qui me conseillait d'aller m'installer dans les pâtures aux abords de Saint-Flour-de-Mercoire. Ce kilomètre supplémentaire m'avait paru une éternité. Finalement, je me suis installé en haut d'un pré, entre des fougères et des barbelés pour éviter que les vaches viennent me lécher ou me piétiner dans la nuit. Malheureusement, j'ai glissé une bonne partie de la nuit avec mon système de couchage car le terrain était en dévers.

Pour le repas, j'ai finis le reste de saucisson et mangé un bol de semoule* agrémenté d'épices. 
Durant mon temps libre, je lisais ou prenais des notes.

*La semoule ne prend pas trop de place et est facile à préparer. C'est un aliment nourrissant avec des sels minéraux. Je la stockais dans une pochette en plastique étanche et réutilisable.

Petit conseil de préparation : Eau chaude + cube de volaille + semoule. (Bang Bang !)
Bivouac n°2
Bivouac n°2
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60