En vélo de Pélissanne à Lisbonne... et au delà!

(en cours) (partager)
De Pélissanne à Lisbonne en vélo, par tronçons de 1 à 4 semaines, au rythme des vacances scolaires.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : Pour les premiers tronçons, arrivée et départ ne sont pas trop loin, un retour en train/ bus est facile. Plus on s'éloigne, plus c'est compliqué!
vélo de randonnée
Distance totale : 1975.6km
Carnet créé par NarbeMimi le 05 févr. 2016
modifié le 19 mai
4570 lecteur(s)
(19 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le topo : Août 2016 Viveiro - La Corogne (mise à jour : 10 nov.)

Distance section : 143.2km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Août 2016 Viveiro - La Corogne (mise à jour : 10 nov.)

Nouveau départ le 1er Août !Arriverons nous à Lisbonne??
Vous le saurez à la fin de l'histoire

1er Août : Pélissanne-La Corogne

Départ de la maison en vélo pour la gare de Salon. Le train pour l'aéroport qu'on voulait prendre ne roule pas l'été, c'est la première surprise de ce voyage. On rejoint Marignane en bus.
Foule monstre dans l'aéroport, on emballe les vélos dans du plastique à bulles (10m par vélo). Pour moi un peu d'appréhension, c'est mon beau vélo de rando Fahrrad Manufactur tout neuf. Petit contretemps, il est trop grand pour passer dans le scanner. Démonte, remballe, on sera plus détendu à l'arrivée!
Longue escale à Barcelone, on va boire un coup plaza Real. Le soir, vol pour la Corogne. Un peu de casse sur mon vélo, le petit connecteur du moyeu dynamo. Du coup, le super éclairage ne marche plus, et on va à l'hôtel à la frontale par des routes bien noires.

2 Août : La Corogne - Viveiro- Playa de Roman


Le matin, on rejoint la Corogne par le bord du ria. Visite rapide, passage chez Hercules Cycles pour bricoler le vélo, front de mer et phare d'Hercule, seul phare romain encore en fonction (en fait il reste quelques pierres d'origine dans le socle du phare).
Une friture de poisson fabuleuse plus tard, départ en train vers Viveiro, à l'est de la Corogne : on reprend la route presque là où on l'avait abandonnée l'an dernier. Le train la Corogne - Ferol ne prend pas de vélos, le contrôleur nous laisse quand même monter.A Ferol, on prend le Feve, petit train à voie étroite qui nous amène à Viveiro. Deux courses, et on part vers la plage de Roman. Bivouac de rêve!
10km
La Corogne. Les maisons ont des balcons vitrés, sans doute à cause du climat très très très océanique!
La Corogne. Les maisons ont des balcons vitrés, sans doute à cause du climat très très très océanique!
Phare d'Hercule
Phare d'Hercule
La gloriette du bivouac
La gloriette du bivouac
3 Août : Playa de Roman - Playa de Bimbiero

Petit dèj à la tente, plage, bain. 
On passe au phare de Bares, le plus au Nord de l'Espagne. Repas à Porto de Bares (Zamburiñas inoubliables), petit bain puis passage à Playa de Esteiro, acantilados (falaises) de Picon et bivouac au pied des maison à Playa de Celtigon ou Marzorgan.
Pas mal de passage pendant la nuit, de fêtards qui vont teufer sur la plage d'à côté.
38km
Playa de Esteiro, un spot de surf, au bout là bas
Playa de Esteiro, un spot de surf, au bout là bas
Falaises de Picon
Falaises de Picon
Le banc des bisoux
Le banc des bisoux
Au bivouac on voit le cap Ortigueira. Demain on ne le verra plus.
Au bivouac on voit le cap Ortigueira. Demain on ne le verra plus.
4 Août : Playa de Bimbiero - cap de Chirlateira

Il a plu pendant la nuit. On plie pendant une accalmie.

Pédale jusqu'à Ortigueira. Grand marché au port, pluie. On attend éclaircie en mangeant au bar. On repart mais vite il pleut. Plutôt bruine, et pas froid.

On ne va pas au cap Ortegal, pris dans les nuages.  Arrivés à Cedeira, la pluie cesse.

Bivouac+++ sur pointe du cap de Chirlateira





Cedeira
Cedeira
Il ne pleut plus, ya plus qu'à sêcher
Il ne pleut plus, ya plus qu'à sêcher
Bivouac de rêve
Bivouac de rêve
5 Août : Cap de Chirlateira - Ferrol -La Corogne

Plages, sites de surf, petites routes..Beau temps, bon bain.
Le soir, pour être sûr d'arriver vite à Ferrol, on suit les indications de Google maps itinéraires vélo, qui nous perd complètement, rallonge le chemin et nous envoie sur des single tracks même pas beaux.
On finit quand même par arriver à Ferrol, et  retourner en train à La Corogne. Hôtel dans la rue piétonne près de la place Maria Pita. On range les vélos dans un placard enhaut d'un escalier très étroit et raide. On reprend des forces dans un restau de poulpes.




Section précédente Section suivante
Commentaires