En vélo de Pélissanne à Lisbonne... et au delà! (partager) Vue d'ensemble

De Pélissanne à Lisbonne en vélo, par tronçons de 1 à 4 semaines, au rythme des vacances scolaires.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus Précisions : Pour les premiers tronçons, arrivée et départ ne sont pas trop loin, un retour en train/ bus est facile. Plus on s'éloigne, plus c'est compliqué!
vélo de randonnée
(en cours) Quand : ? Durée : ? jours
Carnet créé par NarbeMimi le 05 févr. 2016 modifié le 19 mai
4565 lecteur(s)
(19 personnes aiment ce carnet)

Le topo : Août 2016 La Corogne - Compostelle (mise à jour : 19 mai)


Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Août 2016 La Corogne - Compostelle (mise à jour : 19 mai)

6 Août. La Corogne - Playa de Baldaio

Le matin, retour à Hercules Cycles : j'ai perdu l'aimant du compteur du vélo.
Départ 13h30 après petit déjeuner sur l'esplanade côté port. La ville est bien agréable, avec ses grandes façades vitrées (Cidade de Cristales).

La sortie de cette grande ville est étonnement facile, avec une piste cyclable qui longe mer. Après, on passe la station d'épuration, l’incinérateur, une raffinerie,  puis des zones industrielles …. mais c'est tranquille. Grande montée puis arrivée à Playa de Caion (empanadas, bain).
Vers 16h on arrive à Playa de Baldaio. La mer, trop dangereuse, est interdite mais le bain dans la lagune est bon. Elle communique avec la mer par un petit passage sous un pont, on nage dans un fort courant à la sortie du chenal.

Mimi trouve un bivouac de rêve entre plage et lagune.
 
38km





Sortie de la Corogne. Ici, on mange du poulpe!
Sortie de la Corogne. Ici, on mange du poulpe!
Porto de Caion
Porto de Caion
Pour le bivouac de rêve, longer un peu la lagune
Pour le bivouac de rêve, longer un peu la lagune
7Août. Playa de Baldaio - Boaño

Depart 11h. On longe la lagune en poussant sur un chemin souvent sableux pendant 3 km . A un moment on prend des chemins différents, on se perd de vue puis on est vraiment séparés, puis retrouvés. A Sta Mariña,  petite chapelle,messe en préparation, avec bal après, avec scène et bar sur une remorque. Grande montée ++. Descente puis route jusqu’à Malpica. Bain +++ dans les vagues.  Nuages. Le vent souffle  trop Est pour gêner.  Les restaus sont pleins, on achète des empanadas bacalao pasas (raisins secs) et bacalao navallas  (couteaux)très bonnes. Frappé et smoothie, on lounge au bar chill out face à la mer.
A Laxe, le drapeau noir flotte sur le marché "pirate". Le marchand de pralines a des trucs jamais vus : pralines de tournesol ou de sésame au chocolat.On repart un peu tard. A Boaño, les jeunes sont partis bosser ailleurs, il reste les retraités. Un famille nous fait visiter un horreo.
Il est tard, on finit par trouver un bivouac sur herbe près de la côte rocheuse.
55km
Le beau bivouac d'hier est tout au fond, entre mer et lagune
Le beau bivouac d'hier est tout au fond, entre mer et lagune
Ancien, moderne, un horreo dans chaque maison.
Ancien, moderne, un horreo dans chaque maison.
A Laxe, le manège au marché pirate. On n'est pas les seuls à pédaler
A Laxe, le manège au marché pirate. On n'est pas les seuls à pédaler
Église de Laxe
Église de Laxe
8 Août. Boaño - Playa de Sardineiro

Aujourd'hui, on s'est pris pour des cyclistes : le programme est ambitieux.
Objectif les 2 caps : capTouriñan, le plus à l’ouest de l’Espagne continentale,  et Finistère. Des kilomètres, du dénivelé. Grand vent, plutôt favorable.
Pique nique sans ombre près de Muxia, mer trop froide pour le bain.Grandes montées, grande chaleur. AuFaro de touriñan, grand vent, ambiance.
Dans l'après midi, mon phone perd les cartes de Alpine Quest. Ca rend la navigation plus difficile. Un peu perdus.  Mauvais choix. Trop crevés pour  pousser jusqu'au cap Fisterra. Nuit au camping à Sardineiro. Grand vent.

Au total, une journée un peu ratée!


 66km
A Ponte do Porto, la fontaine des lions de Grenade
A Ponte do Porto, la fontaine des lions de Grenade
Le banc le plus à l'ouest d'Espagne
Le banc le plus à l'ouest d'Espagne
Ça souffle au cap Touriñan
Ça souffle au cap Touriñan
Un peu perdus
Un peu perdus
9 Août.  Playa de Sardineiro -Muros

Comme hier, on est un peu décalé : on roule à la mauvaise heure, il fait trop chaud, on arrive au bon restau à l'heure où il est plein, puis on ne trouve pas grand chose à manger..
A l'arrivée à Muros le vent s'est levé, fort et de côté, on fait le dernier kilomètre à pied en poussant.
Un bon hôtel et un bon dîner de poulpe/ pimientos de padron nous font du bien.
Au bilan, quand même un bon bain dans les vagues dans l'après-midi.
10 Août.  Muros - Compostelle

Moulin à marée, puis Compostelle en bus, il y a encore beaucoup de vent.
Hôtel en ville, messe!
Section précédente Section suivante
Commentaires