En vélo de Pélissanne à Lisbonne... et au delà!

(en cours) share(partager)
De Pélissanne à Lisbonne en vélo, par tronçons de 1 à 4 semaines, au rythme des vacances scolaires.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : Pour les premiers tronçons, arrivée et départ ne sont pas trop loin, un retour en train/ bus est facile. Plus on s'éloigne, plus c'est compliqué!
vélo de randonnée
Distance totale : 1975.6km
Carnet créé par NarbeMimi le 05 févr. 2016
modifié le 19 mai
4621 lecteur(s) - 19
Vue d'ensemble

Le topo : Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours (mise à jour : 31 mars 2016)

Distance section : 392.5km

Description :

Automne 2014. Saragosse Bilbao. Traversée du pays basque espagnol et du désert des Bardenas.

Magnifique!! Et pas une goutte de pluie!!!

Tous les tracés du topo sont très approximatifs, contrairement aux autres sections qui étaient presque exactes.

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours (mise à jour : 31 mars 2016)

Mercredi 22 octobre 2014

Arrivés hier à Saragosse, nous avons dormi à Pinseque chez Jose Luis, de Warmshowers. On a passé une bonne soirée ensemble, il va héberger notre voiture pendant la rando.

Nous sommes dans la vallée de l'Ebre, et nous découvrons que le vent dominant vient d'Ouest, donc de face. Vu le nombre d'éoliennes, il doit souffler souvent. Aujourd'hui il est assez fort.
Un peu de piste roulante près de l'Ebre, puis une route assez passante mais avec une bonne bande latérale. Pas mal d'oiseaux, nombreux nids de cigognes.
On arrive très tard à notre étape, l'Ermitage de Sancho Abarca. L'hôtelier, inquiet,
est venu à notre rencontre et nous embarque dans sa voiture pour les derniers kilomètres de montée. Une vraie bonne idée!
58km, surtout de la route.
L'Ebre
L'Ebre
Land art dans la vallée de l'Ebre
Land art dans la vallée de l'Ebre
Land art
Land art
Sonnez les matines? Non, ça réveille les cigognes
Sonnez les matines? Non, ça réveille les cigognes
L'église Santa Maria de Tauste. Sa construction en briques est de style Mudejar , mélange d'art Islamique et Chrétien, souvent effectué  par des artisans musulmans restés en Espagne après la Reconquista
L'église Santa Maria de Tauste. Sa construction en briques est de style Mudejar , mélange d'art Islamique et Chrétien, souvent effectué par des artisans musulmans restés en Espagne après la Reconquista
Jeudi 23 octobre 2014

Depuis le temps que j'y pensais, nous voilà enfin dans le désert des Bardenas Reales! Hier on est arrivé de nuit, nous le découvrons ce matin.

Cette partie Sud des Bardenas, les Bardenas Negras, est 'noire' à cause des forêts de pins d'Alep. Les hauts plateaux permettent des vues panoramiques sur l'ensemble du désert.

Le soir on arrive à Tudela. Musée d'art sacré, on va finir spécialistes en retables!
Des cigognes partout en ville. La vallée de l'Ebre héberge tout ce qu'il faut pour les nourrir, et elles rentrent en ville pour la nuit, on assiste à leur coucher.
42km
Les vautours fauves sortent quand le soleil commence à donner.
Les vautours fauves sortent quand le soleil commence à donner.
Bardenas Negras
Bardenas Negras
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Joggeur avec poussette. Bébé secoué?
Joggeur avec poussette. Bébé secoué?
Musée d'art sacré de Tudela
Musée d'art sacré de Tudela
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Les cigognes de Tudela
Les cigognes de Tudela
Vendredi 24 octobre 2014

On  passe à la maison du Parc des Bardenas. Et là, ça devient compliqué: on a une carte et un topo qui décrivent de nombreuses randonnées, mais,dans le parc, tout est interdit ou presque. Il ne faut pas déranger les oiseaux qui nichent là. Les fréquents bombardements sur la cible du polygone de tir ne les troublent pas, mais les randonneurs c'est pas pareil!

On change un peu nos plans : moins longtemps, moins de randos,... On découvrira un peu plus tard que tout est interdit, mais que ça n'empèche personne de faire ce qu'il veut.

On est maintenant dans les Bardenas Blancas : c'est un vrai désert, avec terre et pierres claires et très peu de végétation. On longe le polygone de tir par le sud, marche un peu vers les formations rocheuses.

On quitte la Navarre et retourne en Aragon pour une nuit à Pinsoro. C'est un village créé en 1962 pour rendre cultivables les terres en profitant de l'eau du nouveau barrage de Yesa. Une partie des colons venaient des villages inondés par le barrage, d'autres étaient des rapatriés d'Algérie; le pouvoir franquiste distribuait les terres à des gens méritants! A l'auberge, chambre sur une petite cour très "espagnole"

Petites routes et pistes larges et très roulantes. 48km
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Cabezo de Castildetierra, la formation la plus connue du parc.
Cabezo de Castildetierra, la formation la plus connue du parc.
C'est une cheminée des fées au port audacieux!
C'est une cheminée des fées au port audacieux!
Walking on the moon?
Walking on the moon?
Non, la boue séchée dans le barranco en dessous du Castildetierra.
Non, la boue séchée dans le barranco en dessous du Castildetierra.
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Samedi25 octobre 2014

Retour dans le Parc des Bardenas. Petite balade dans le massif de Pisquera ou Piskerra - Rallon. Les vautours fauves sortent dès qu'il fait chaud. Vue panoramique impressionnante sur le parc et ses reliefs.
Puis on repart vers le Nord. Pique nique au monument du berger des Bardenas.
Visite du Monasterio de la Oliva, ambiance un peu comme à Silvacane. 
Au passage, la lagune de Pitillas. Du poste d'observation on voit de nombreux canards, mais il se fait tard et on ne reste pas.
On arrive par de petites routes à Olite où on passe la nuit. Repas gastronomique.
67 km

C'est fin octobre mais fait chaud!
C'est fin octobre mais fait chaud!
Pisquerra et Ralon
Pisquerra et Ralon
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
C'est le Colorado en plus petit (420 km2)
C'est le Colorado en plus petit (420 km2)
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Dimanche 26 octobre 2014

Jour de repos. On visite le château d'Olite le matin.

Après, on va au village de Tafalla, à 6 km, où il y a la Fiesta d'octobre. Les spectacles sont assez rustiques, et exaltent force et virilité.

Les uns font tirer un gros bloc de pierre sur un petit tronçon de rue par des  des bœufs, et doivent faire le plus possible d'allers-retours en un temps donné. Pendant ce temps là, les spectateurs parient sur le nombre. J'ai cru toucher le gros lot, mais j'ai juste perdu 2€.
Après on recommence (pierre plus petite) avec un cheval, puis un âne.

Et puis après, il ya  du levage de pièrre : il faut lever une pierre de 100kg le plus de fois possible en un temps donné, et on parie sur le résultat. La première pierre est carrée, facile à saisir, au troisième coup elle est ronde, sans prise.
Ça finira chez l'ostéopathe!

Retour et nuit à Olite.
13 km
Chateau de Olite
Chateau de Olite
Le centre médiéval est impressionnant, mais la ville est toute petite, on est tout de suite dans les champs.
Le centre médiéval est impressionnant, mais la ville est toute petite, on est tout de suite dans les champs.
Le jardin de la reine. Pour qu'elle s'y promène sans être vue, il a été construit au 1er étage, sur une grande salle  voûtée qui le soutient.
Le jardin de la reine. Pour qu'elle s'y promène sans être vue, il a été construit au 1er étage, sur une grande salle voûtée qui le soutient.
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Lundi 27 octobre 2014    Olite - Estella


Pas trop de souvenirs de cette étape, pas trop de photos non plus. Ca devait être bien.

Quelques belles fermes en chemin.

Estella, Lizara en Basque, est une étape importante du Camino Frances de Compostelle. Plein de pélerins en sandales.
Plein d'églises, basilique au centre. Trés beau cloître de l'église San Pedro de la Rúa.
48 km
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Le cloitre de l'église San Pedro de la Rúa. La moitié qu'on ne voit pas a été détruite en 1572 lors de la destruction du château qui était tout contre.
Le cloitre de l'église San Pedro de la Rúa. La moitié qu'on ne voit pas a été détruite en 1572 lors de la destruction du château qui était tout contre.
Mardi 28 octobre 2014    Estella - Vitoria Gasteiz

Belle et longue étape (plus de 80 km), avec un long tronçon de voie verte sur une ancienne voie ferrée. Un des tunnels de la voie verte est éboulé, il faut le contourner en passant au dessus, par la carrière qui couronne la colline. On en profite pour se perdre un peu, ça rajoute distance et dénivelé.(mais on reste serein)

A Vittoria (Gasteiz en Basque) nous sommes accueillis en Warmshowers par Rafa et son amie Ana. Curieusement, comme de nombreux Basques, ils  ne parlent pas Basque. Fonctionnaires, ils ont du temps de travail libéré pour pouvoir l'apprendre.

Après la tortilla du dîner, ils nous proposent un tour de ville en vélo. Les muscles protestent un peu, mais c'est une belle balade, la vieille ville est très belle. Une bonne soirée!!
Un tunnel. Certains s'éclairent automatiquement quand on passe
Un tunnel. Certains s'éclairent automatiquement quand on passe
Viaduc de la voie verte
Viaduc de la voie verte
Mimi, Ana, Rafa, Narbé sur la grande place de Vitoria Gasteiz
Mimi, Ana, Rafa, Narbé sur la grande place de Vitoria Gasteiz
Mercredi 29 octobre 2014    Vitoria Gasteiz - Durango

Le matin, visite de la vieille ville, appelée l'amande (almendra) à cause de sa forme.
La Cathédrale, construite à partir du 13ème siècle, avait initialement des voûtes en bois. Au 16éme siècle, elles sont remplacées par des arches en pierre, et c'est le début des ennuis! Les soubassement et la structure n'étaient pas de taille à supporter ce poids. Au fil des siècles on rajouta des contreforts, des piliers... pour lutter contre ces désordres, ce qui changea pas mal le style de la cathédrale.
La restauration la plus violente fut celle des années 1960, où on voulut restituer le style gothique initial, en allégeant un peu la structure et en supprimant les piliers qui avaient stabilisé l'ensemble depuis le 17ème siècle.
Au début des années 90 la cathédrale était prête à s'écrouler, elle fut fermée au public en 1994 et la restauration commença en 1997.

Pourquoi je vous raconte tout ça? Parce que à mesure de l'avancée des travaux ils ont installé des passerelles et des cheminements qui permettent aujourd'hui de tout visiter du (sous) sol au plafond, de circuler dans les cryptes, sous les voûtes, en haut de la nef, sur le toit, et que c'est magnifique et passionnant! Si seulement la guide avait accepté de parler un peu moins vite j'aurais dix fois plus de trucs à vous raconter. Mais ça vous aurait peut-être gonflés!

Aussi, en ville, un circuit pour visiter les nombreuses fresques murales.

Oui, décidément, Vitoria/Gasteiz est une chouette ville étape!

Après les pintxos de midi, on commence la descente vers l'Océan. Vitoria est à 525m d'altitude, ya qu'à se laisser aller, ou presque.
Ca commence par une voie verte, puis de la route, le long du lac de Legutiano et forêt automnale qui emméne au col de Urkiola (bonne montée) Descente dans paysage de falaises calcaires, pour arrivée crépusculaire à Durango. Patatas bravas
38km

Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Les voûtes de la Cathédrale
Les voûtes de la Cathédrale
On chemine à mi-hauteur de la nef
On chemine à mi-hauteur de la nef
Il va falloir plein de Polyfilla
Il va falloir plein de Polyfilla
Murales près de la Cathédrale
Murales près de la Cathédrale
Octobre 2014 Saragosse - Bilbao, 10 jours
Durango
Durango
Jeudi 30 octobre 2014    Durango - Mundaka

Nous avons décidé de ne pas aller à Bilbao en vélo : trop grande ville, trop compliqué. Nous rejoindrons l'océan à Berméo, un port de pêche au Nord Est de Bilbao, au Nord de Guernica.

Sortie de Durango par une voie verte, puis un bout de grande route. Pour l'éviter, on bifurque sur une petite route qui monte assez raide (col de Munikagane) avant de redescendre sur Guernica.
Il reste peu de temps avant la fermeture du musée. Une des salles offre une reconstitution d'une maison de 1937, sons et lumière évoquent le bombardement.

Quelques pintxos plus tard, on repart sur la route qui longe la ria de l'Urdabai jusqu'à Mundaka et l'océan. Petit bain juste avant de passer à l'ombre!!!!!
Joli village, belle vue sur la ria, une célèbre vague pour les surfeurs
Hôtel du port.
39km
Au loin, le col de Urkiola où on est passé hier
Au loin, le col de Urkiola où on est passé hier
Ria de Mundaka
Ria de Mundaka
LA vague
LA vague
Juste après le bain.. l'ombre et le froid
Juste après le bain.. l'ombre et le froid
Le port de Mundaka
Le port de Mundaka
Vendredi 31 octobre 2014   Mundaka - Bermeo

Mini étape jusqu'à Bermeo (3km). Visite rapide du port et de la vieille ville, puis train jusqu'à Bilbao. ( 30mn)

Là, pas le temps de se promener : traversée de la ville en vélo jusqu'au Terminobus. On emballe les vélos dans du plastique alimentaire pour pouvoir les charger dans le bus. Il faut un rouleau par vélo. Puis bus jusqu'à Saragosse.
On visite l'Aljaferia, palais arabe de la même époque que la mosquée de Cordoue et l'Alhambra de Grenade. Beaux jardins, stucs, patios, colonnes, fontaines... la routine! Magnifique!! Depuis la dernière restauration, une partie du palais a été transformée pour être le siège du parlement d'Aragon. 
Après, on essaie de prendre de petites routes pour retourner chez Jose Luis, et on erre misérablement dans des zones pas éclairées, avec personne pour nous renseigner, et une carte très imprécise, et la nuit qui tombe, des tas de chiens dans les jardins...une vraie soirée d'Halloween mais sans bonbons.

On finit par y arriver. Accueil sympa, bon repas, on a plein de choses à se raconter. Après, on reprend la route (en voiture) et on va dormir à la mer, à Sitges, un peu au sud de Barcelone.
Le samedi, bain et petit dèj, puis route jusqu'à Pélissanne
Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets #49

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017