Descente de la Charente en Canoë

(réalisé) share(partager)
Ce projet est né durant l'été 2016. Nous habitons au bord de la Charente depuis 3 ans, près de Saintes. Je n'ai personnellement jamais fait de randonnée en canoë, à part de petites balades à la journée.
En mai, nous sommes partis en reconnaissance le long de la Charente aux environs de Roumazières.
Là-bas, elle est bien basse, pas entretenue et les points d'embarquement sont inexistants. Le premier endroit qui nous a paru navigable avec un coin d'embarquement est en limite Charente/Vienne à Benest.
Après l'achat d'un canoë (Prospector 15 Nova Craft) et du matériel adéquat, nous avons commencé par une balade sur la Charente à Chaniers puis sur la Seugne.
Pour protéger nos affaires de bivouac et de la nourriture (autonomie de 3 jours), nous avions deux sacs étanches (40L et 60 L) + un petit bidon pour les téléphones et papiers et un jerrican avec 10 L d'eau.
Afin de profiter de ce séjour, j'ai découpé le parcours en faisant des étapes de 20/25 km par jour. Les 3 premiers jours ont été longs car beaucoup de barrages, digues, moulins à passer et un peu de marche à pied car peu de fond à certains endroits.
Ensuite, on passe par de nombreux petits bras ombragés jusqu'à Angoulême.
Puis, c'est le royaume des écluses et des bateaux de croisières mais nous avons été relativement tranquilles.
Après St Savinien, on entre dans un nouveau monde : marées, vase, bâteaux de pêche, grandes lignes droites...

Tout s'est passé sans encombres ! Nous avons bien sûr envie de continuer sur d'autres cours d'eau sauvages et peu fréquentés.
canoë
Quand : 20/07/17
Durée : 14 jours
Distance totale : 315.8km Dénivelées : +554m / -679m
Alti min/max : 0m/138m
Carnet créé par Luciole17 le 13 nov.
modifié le 15 nov.
379 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le topo : J11 (mise à jour : 15 nov.)

Distance section : 25.7km Dénivelées section : +37m / -41m
Section Alti min/max : 6m/9m

Description :

COGNAC/COURCOURY (chez Fruger)

On évite l'écluse de Cognac par un tobogan. Nous avons évité celle de Merpins en faisant un détour très sauvage par le Charenton, comme la Guirlande, ça vaut le détour.
Ensuite, la Charente s'élargit et présente moins de méandres. Les bords sont plein de pêcheurs qu'il faut éviter d'irriter en passant trop près des bouchons flottants !
Après le Pont de Beillant, nous avons pris à gauche, cela permet d'éviter le moulin de la Baine et l'écluse. Il y a juste un petit barrage à passer : en juin nous l'avions passé sans descendre mais là, le niveau d'eau nous oblige à descendre.
De toutes façons, c'est là que nous débarquons : on est chez nous ! Il nous reste à faire 500 mètres pour retrouver la maison.
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J11 (mise à jour : 15 nov.)


J11
J11
J11
J11
J11
J11
J11
J11
J11
Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Actuellement en kiosque
Carnets d'Aventures N°51
Prochain numéro
(CA #52) :
fin juin 2018