Depuis Tromso jusqu'à Å en vélo (Norvège)

(réalisé) share(partager)
Voyage itinérant en autonomie (bon, on est en Norvège, pays occidental, donc pas plus de 2-3 jours de nourriture à prévoir). Au programme, vélo, balade pour voir les îles depuis les sommets, pèche.

Le but fut de rallier Tromso jusqu'à l'extrémité sud des Lofoten : le village de Å.

Bilan : 
* 27 jours sur place, 3 campings et le reste dans la nature (du moment qu'on est à 150m d'une habitation, le bivouac est autorisé en Norvège).
* 4-5 jours un peu humide (mais jamais de la grosse pluie, plutôt du crachin breton), 4-5 jours de temps couvert, le reste avec des belles éclaircies voire du grand bleu.
* pas un seul problème technique vélo, ni crevaison.
* pas de vélo volé, alors qu'on les a laissé plein de fois au milieu de la place sans les attacher.
* un peu plus de 600kms pour 20 jours de vélo, soit 30kms/jour.... coolos !
* 1052€ pour le trajet aller en avion + navette Grenoble-Geneve, pour 3 personnes et 3 vélos.
* 1187€ pour le trajet retour Bodo-Grenoble en bateau+trains, pour 3 personnes et 3 vélos.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train ferry
Précisions : Le voyage aller se déroule en avion, et le retour en train-train-bateau-train-train.... L'aller France - Norvège pour aller jusqu'à Tromso sans prendre l'avion prend pas mal de temps, et est compliqué avec des vélos (pas de train, que des bus). D...
vélo de randonnée / randonnée/trek
Quand : 11/07/17
Durée : 30 jours
Distance totale : 624.3km
Carnet créé par Manudad le 28 mai
modifié le il y a 18 heures
4028 lecteur(s) - 13
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le topo : Kvaloya (mise à jour : 19 sept.)

Distance section : 73.3km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Kvaloya (mise à jour : 19 sept.)

11 juillet 2017.
Ca commence bien, 1h de retard pour le premier vol, 1h pour retrouver nos vélo à Oslo pour les ré-enregistrer sur le vol suivant, et on arrive tout frais à Tromso à 23h55. Il fait jour (....), on voit la neige sur les sommets environnants, et il pleuvine. Bon, ben ce sera dodo sous l'escalator de l'aéroport.
Première nuit sous l'escalator de l'aéroport de Tromso....
Première nuit sous l'escalator de l'aéroport de Tromso....
Au réveil, on ouvre les cartons, et on se lance dans le remontage de nos montures.
Remontage des vélos... ouf, rien de perdu, rien de cassé.
Remontage des vélos... ouf, rien de perdu, rien de cassé.
Après une nuit au camping de Tromso, et une visite au musée Polaria pour laisser passer la pluie, on prend la route en direction de Sommaroy.  On bivouaquera en cours de route vers Kattfjorddeidet (ou un truc du style ! trop de consonnes dans ces noms norvégiens...).
Kvaloya
Kvaloya
Kvaloya
A Sommaroy, pas évident de trouver un endroit pour bivouaquer, on fini par se poser sur une petite colline. Il ne pleut plus, nous mangeons tranquillement dehors en savourant quelques furtifs rayons de soleil. Pipi, les dents, au lit.
Sereins, on s'endort paisiblement. Mais à minuit, assez soudainement, la tente se met à bouger. Voire même à se coucher sur Fanny... Les arceaux fléchissent franchement. Heureusement, il ne pleut pas en même temps 8-).
La décision est prise : il faut déplacer la tente en contrebas, un peu plus à l'abri, mais un peu moins plat. Mais une fois activé et la tente déplacée, comme il fait jour, on n'a plus trop l'envie de dormir. Du coup, on se fait une petite ballade dans les environs, en attendant que Morphée veuille bien nous faire signe.
Kvaloya
Première séance pèche
Première séance pèche
La pèche n'a pas toujours été fructueuse. Parfois bredouille. Faut dire qu'on est loin d'être des experts. Notre technique va s'améliorer de jour en jour : trouver le bon spot, ne pas revenir avec des algues, ne pas casser le fil, ne pas coincer de leurre. Après discussions avec les autres pêcheurs, nous savons que nous avons le plus souvent mangé des maquereaux, et parfois des cabillauds.
Une bonne récolte !
Une bonne récolte !
Le bonheur pour notre ado de 14 ans : des poissons à pécher, des beaux paysages, pas trop de dénivelé.
Le bonheur pour notre ado de 14 ans : des poissons à pécher, des beaux paysages, pas trop de dénivelé.
Section suivante
Commentaires
share posté le 15 août

marie31
Sterne arctique
(235 messages)
Inscription : 09/07/12

Message privé
et bien je vois que la pèche a été bonne :)
share posté le 30 août

anthony
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/08/15

Message privé
Magnifiques carnet et photos :)
C'est une impression ou la météo a été plutôt sympa ?
Et belle expérience de mobilité douce au retour !

Actuellement en kiosque

Carnets #49

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017