1 membre et 28 invités en ligne

Aventure familiale à vélo au Kirghizistan

Aventure familiale à vélo au Kirghizistan

(réalisé)
Nous sommes partis en juillet 2022 en famille avec nos 3 enfants de 12, 10 et 7 ans pour une itinérance à vélo au Kirghizistan en Asie centrale. Quatre semaines d'aventure familiale à vélo à la rencontre d'une population accueillante, de la culture nomade et de paysages grandioses.

Ce périple à vélo en famille se compose de plusieurs tronçons (cliquez sur "suite" en bas de la page pour passer au tronçon suivant) :

1. La descente des vallées de Suusamyr, de la Kokomeren, et de Jumgal : une itinérance au milieu de superbes paysages minéraux
2. La montée et le tour du lac Song Kul : une déambulation au cœur des troupeaux de chevaux et des steppes d'altitudes, à la rencontre de la culture nomade
3. L'escapade à cheval vers le lac de Kul Ukök, un petit bijou perché dans les montagnes, pour vivre au plus près la tradition équestre du Kirghizistan
3. La descente de la vallée de la Tuura Suu depuis le col très sauvage de Semiz Bel jusqu'au lac d'Issyk Kul : immensité sauvage et accueil chaleureux de la population
4. Itinérance sur la rive sud du lac Issyk Kul : des paysages à couper le souffle et des eaux turquoises pour terminer en beauté notre périple familial

Au bilan :

  • 500 km avalés sur des pistes bien chaotiques, pas mal de jolies montées ;)
  • quelques pannes mécaniques (pneu éclaté, porte bagage mis à rude épreuve par des routes cassantes)
  • de nombreuses familles accueillantes rencontrées
  • de nombreux plats typiques et succulents avalés
  • le tout dans un décor de rêve au milieu d'une nature sauvage et parfois bouillonnante !

Un périple mémorable qui laissera des souvenirs durables dans notre famille !

Merci aux Tsaga, à gtla, à Sofic et à La Tribu dont les récits nous ont tant inspirés et fait rêver ! Nos belles aventures n'auraient pas été les mêmes sans leurs conseils précieux :)
vélo de randonnée / cheval
Quand : 29/07/22
Durée : 26 jours
Distance globale : 518km
Dénivelées : +4891m / -5338m
Alti min/max : 1479m/3454m
Carnet publié par Elac le 04 sept.
modifié le 27 sept.
418 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : 2. Grandiose Song kol (mise à jour : 27 sept.)

Description :

Nous cheminons de Bash-Kuughandy à Kochkor, en passant par le somptueux lac Song-Kol, ses yourtes et sa population nomade.
Un superbe itinéraire ponctué de troupeaux de chevaux en liberté, de rencontres chaleureuses et de bivouacs de rêve !

Dépaysement et découverte de la culture locale garantis !

Le compte-rendu : 2. Grandiose Song kol (mise à jour : 27 sept.)

La suite du voyage nous conduit de la petite ville de Bash-Kuughandy, dans la vallée de Jumgal, vers le col de Karakeche, pour atteindre le lac Song Kul. Plus de 1500 mètres de dénivelés nous attendent, et nous comptons bien nous faire en partie aider pour économiser les mollets de la famille.

Il faut avant tout commencer par nous approvisionner en vivres : nous prévoyons en effet une itinérance en autonomie totale de 6 jours d'affilée avant de retrouver la civilisation de l'autre côté du lac. Nous trouvons une petite épicerie pas très pourvue mais qui fera l'affaire. Nous la dévalisons et chargeons les sacoches : 6 petit-déjeuners, 6 déjeuners, 6 gouters, 6 diners, le tout pour 5 personnes. Cela fait du volume, et nous quittons les lieux les sacoches bien pleines !

Nous nous mettons ensuite en recherche d'un moyen de transport pour nous avancer un peu dans la montée. Nos recherches ne sont pas vaines, et nous trouvons rapidement un kirghize capable de nous emmener à mi chemin jusqu'à la mine de charbon de Karakeche. Nous finirons de gravir le col à vélo dans sa partie la plus pentue : la récompense du sommet n'en sera que plus grande ! La piste n'est pas trop mauvaise mais la pente nous oblige parfois à pousser les vélos. L'air est frais, le sommet approche, toute la famille avance avec enthousiasme vers le col.
Pause contemplative dans la montée du col de Karakeche
Pause contemplative dans la montée du col de Karakeche
La dernière ligne droite
La dernière ligne droite
Au sommet ! 3370m
Au sommet ! 3370m
Nous poursuivons notre route pour descendre dans la cuvette de Song Kul. Les troupeaux de chevaux se prélassent dans les immenses steppes qui nous entourent, l'herbe rase est entièrement recouverte d'Edelweiss, et les sommets enneigés qui nous encerclent rendent la scène féérique.

Notre bivouac au milieu de ce panorama ne cesse de nous émerveiller. Par moment, un troupeau de chevaux partant au galop ajoute encore à la féérie du moment.

Et au loin, le lac Song-kol apparait progressivement, immense ombre tapie au coeur du cirque formé par les montagnes environnantes.
Début de la descente vers Song Kol
Début de la descente vers Song Kol
Comité d'accueil
Comité d'accueil
Bivouac idyllique
Bivouac idyllique
Tapis d’Edelweiss
Tapis d’Edelweiss
Troupeau de Yacks
Troupeau de Yacks
Pistes sinueuses du nord de Song kol
Pistes sinueuses du nord de Song kol
Yourtes en vue !
Yourtes en vue !
Nous sommes accueillis par Timour, berger nomade dont les troupeaux paissent paisiblement au bord du lac. Nous passons dans sa yourte 2 mémorables nuits et nous immergeons dans la culture nomade. Conviés à cuisiner avec sa famille, nous confectionnons toutes sortes de pains 
kirghizes, participons à la traite des juments et, en soirée, écoutons les chants mélancoliques hérités de la tradition orale kirghize. Un moment inoubliable.
Bel accueil familial
Bel accueil familial
A cheval !
A cheval !
Aux fourneaux !
Aux fourneaux !
Soirée chants kirghize
Soirée chants kirghize
Contemplation
Contemplation
Photo d'au revoir
Photo d'au revoir
Nous reprenons la route pour gravir le col de Kalmak Ashu et nous extraire de la cuvette de Song Kol. La piste est plutôt bonne, mais les quelques centaines de mètres de dénivelés, et surtout l'orage qui s'annonce, ne vont pas être de tout repos.

Arrivés à quelques kilomètres du sommet à 3500 mètres d'altitude, une petite tempête de neige s'abat sur nous et vient blanchir le paysage. La température chute brutalement et nous finissons par trouver refuge dans la tente montée en catastrophe en pleine journée. Tout le monde est sain et sauf, au chaud - l'aventure continue !
De nombreux gués émaillent les pistes qui contournent le lac
De nombreux gués émaillent les pistes qui contournent le lac
Monument funéraire
Monument funéraire
Dans la montée du Kalmak Ashu
Dans la montée du Kalmak Ashu
Au sommet du col de Kalmak Ashu
Au sommet du col de Kalmak Ashu
De belles rencontres !
De belles rencontres !
Entre deux orages
Entre deux orages
Nous dévalons les pistes qui nous mènent jusqu'à Kochkor entre deux averses. Dans le premier village venu, nous refaisons le plein de nourriture et croisons en chemin d’adorables bambins.

Les montagnes ondulées se succèdent, barrant l'horizon de leurs tons ocres, et tandis que nous retrouvons habitations et cultures, nous réalisons que nous revenons peu à peu à la "civilisation" après cette parenthèse sauvage.
Vertes prairies de la plaine de Kochkor
Vertes prairies de la plaine de Kochkor
Commentaires