5 jours à VTT autour du massif des Ecrins

(réalisé) share(partager)
Fin mai 2020, c’est parti pour plusieurs jours d’aventure à vélo dans l'objectif de réaliser le tour du massif des Ecrins. Nous avons préparé en amont notre tracé promettant un programme bien sympa : 300 km et un beau 6 000 m de dénivelé positif qui chauffe bien les cuisses !

Toutes nos aventures : 
http://dodosoustente.wixsite.com/rando
Instagram : @dodosoustente
VTT / vélo de randonnée
Quand : 20/05/20
Durée : 5 jours
Distance globale : 304km
Dénivelées : +5990m / -5955m
Alti min/max : 710m/2017m
Carnet créé par dodosoustente le 31 juil.
modifié le il y a 4 heures 42mn
S'y rendre de manière douce :
Précisions : Départ de Gap, 0 transport :-)
Coup de coeur ! 208 lecteur(s) - 7
Vue d'ensemble

Le topo : Section 5 (mise à jour : 31 août)

Distance section : 76km
Dénivelées section : +1717m / -1538m
Section Alti min/max : 743m/1466m

Description :

Réveil humide pour cette dernière journée. Le relief est pris dans la brume avec la pluie de la veille et le plan d'eau se réveille entouré de quelques hérons. On prend la direction du Col de Parquetout. Pas le temps de se mettre en jambes, 6 km bien raide (de 10 à 14 %) nous attendent avec pas moins de 700 m d'ascension. L'ambiance est particulière avec une brume de plus en plus dense...


Au sommet, on bascule dans le brouillard en direction de Ste-Luce. La fromagerie est fermée, ça sera pour une prochaine fois. La descente est glaciale et on a du mal à réanimer nos doigts. Au loin, de l'autre côté du lac du Sautet, le ciel bleu fait son grand retour et les rayons de soleil illuminent le sommet de l'Obiou (point culminant du Dévoluy à 2789 m).


Dans le centre de Corps, nous sommes heureux de trouver une boulangerie pour faire le plein pour ce midi. Depuis le village, il faut ensuite prendre une partie de la nationale 85 (la fameuse route Napoléon) avant de bifurquer vers les petites routes d'Aspres-les-Corps. Les ruelles sont sympathiques et des panneaux explicatifs dressent l'histoire et les portraits des anciens habitants du village... Le château offre une superbe vue sur la Montagne de Faraut et la vallée du Drac.


Direction le Champsaur Valgaudemar (pays du tourton) ! Une grimpette champêtre permet de rejoindre Saint-Firmin, situé à l'entrée de la vallée glaciaire du Valgaudemar. On peut apercevoir les géants dans le fond de cette vallée étroite et encaissée (l'Olan, les Bans...). Les petites routes de campagne s'enchaînent pour parvenir dans le Champsaur... Les vaches sont nos seules supportrices ! C'est après la traversée de quelques hameaux et plaines que nous arrivons à St-Bonnet-en-Champsaur. Dans le bas du village, en bordure du Drac, une piste bien agréable permet de rejoindre le plan d'eau du Champsaur. On a beaucoup aimé cette portion qui se poursuit par un itinéraire sauvage sur la digue puis en forêt jusqu'au croisement de la D 945.


Depuis Forest-St-Julien, nous empruntons une piste pour atteindre St-Laurent-du-Cros, point de départ pour le plateau de Bayard. C'est la dernière montée de notre périple avec 250 m de dénivelé sur piste. Ça y est, on est en terrain connu, il est 17h quand nous atteignons le petit lac de Bayard. Au fond du golf, à l'altitude 1227 m, nous entamons la descente sur un sentier très boueux pour le Canal de Gap (dire qu'on avait réussi à garder les vélos propres jusqu'à présent !). On retrouve le terrain de jeu favori de nos sorties running et VTT. Nous terminons l'itinéraire en balcon avec une belle vue sur le Gapençais.
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 5 (mise à jour : 31 août)

Col de Parquetout, ça grimpe !
Col de Parquetout, ça grimpe !
Section 5
Face au Dévoluy
Face au Dévoluy
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60