5 jours à VTT autour du massif des Ecrins

(réalisé) share(partager)
C’est parti pour plusieurs jours d’aventure à vélo dans l'objectif de réaliser le tour du massif des Ecrins. Nous avons préparé en amont notre tracé promettant un programme bien sympa : 300 km et un beau 6 000 m de dénivelé positif qui chauffe bien les cuisses !

Nos aventures : 
http://dodosoustente.wixsite.com/rando
Instagram : @dodosoustente
VTT / vélo de randonnée
Quand : 20/05/20
Durée : 5 jours
Distance globale : 304km
Dénivelées : +5990m / -5955m
Alti min/max : 710m/2017m
Carnet créé par dodosoustente le 31 juil.
modifié le 11 sept.
S'y rendre de manière douce :
Précisions : Départ de Gap, 0 transport :-)
Coup de coeur ! 183 lecteur(s) - 6
Vue d'ensemble

Le topo : Section 4 (mise à jour : 31 août)

Distance section : 76.4km
Dénivelées section : +906m / -2130m
Section Alti min/max : 773m/1997m

Description :

La météo annonce pour aujourd'hui un bel orage l'après-midi alors on part aux aurores (vers 6h). A peine partis, c'est la course poursuite... En pleine descente, monsieur le patou (hors de son enclos) qui n'aime pas les cyclistes, court après nous en aboyant sur bien 300 m ! C'est ce qu'on appelle un réveil dynamique haha, une belle frayeur quand même...


Nous traversons les villages de Villar-d'Arêne et La Grave où une boulangerie nous fait de l'œil. La dégustation des pains au chocolat face aux glaciers n'est pas désagréable.


On loupe le crochet pour descendre par la piste le long de la Romanche... tant pis, ça sera par la route et ses nombreux tunnels (il est bon de penser à la frontale !). Les cascades sont nombreuses dans cette vallée très encaissée et bien désertique à cette heure là. A l'altitude 1102m, la route de secours du Chambon est une belle alternative pour éviter la route principale. Celle-ci est actuellement fermée par une barrière pour les véhicules (un projet de voie verte est en cours). Le panorama sur le lac du Chambon et Mizoën est splendide et les environs sont calmes et apaisants.


Jusqu'au Clapier, nous empruntons la D1091 dans les gorges de l'Infernet puis la petite route qui longe le Vénon (en direction de la Bérarde) où un chamois passe juste devant nous. Au lieu dit les Ougiers, nous partons vers Les Gauchoirs pour le départ de la nouvelle voie verte en Oisans labellisée "Tour de France". C'est génial comme endroit. Une étroite piste cyclable traverse la forêt et les paysages sont vraiment impressionnants. Il y a deux gués à traverser dont un bien plus imposant au niveau de la cascade de la Pisse (attention pieds mouillés haha). A hauteur du Pont du Fournol, il y a un espace verdoyant avec plan d'eau et tables pique-nique, qui vaut vraiment un arrêt, on est sous le charme.


10h, l'arrivée à Bourg d'Oisans est imminente et le centre ville est bien animé avec le marché du samedi matin.


La grande ascension du jour commence avec 600 m de dénivelé pour rejoindre le fameux Col d'Ornon, à 1371 m. Les cyclistes sont nombreux (mais en vélo de route haha). Dans la montée, une ferme fait de la vente directe de fromages de brebis, c'est l'occasion de faire un arrêt. Jérémy craque pour un beau fromage. Finalement, la montée est assez progressive durant les 11 km jusqu'au sommet.


La descente sur route puis sur piste est un régal ! La pause de midi est très attendue. Nous nous arrêtons dans l'herbe avant la pluie car le ciel se couvre à vue d'œil. C'est avec un ciel très menaçant que nous reprenons la route en direction d'Entraigues. Le plan était de poursuivre jusqu'au village de Valbonnais par le sentier du canal mais l'orage commence à gronder... On se dépêche pour rejoindre le plan d'eau où de nombreuses familles s'amusent encore sur les rives. La fête est de courte durée car à 14h30 l'orage éclate et tout le monde remballe... Sauf nous, qui nous réfugions sous l'abri des douches. Nos 3m2 nous permettent de rester au sec durant les 4 heures suivantes face aux trombes d'eau qui s'abattent. Le moral commence à chuter jusqu'à ce qu'on aperçoive des signaux de fumée venant de la cabane voisine. Jérémy envoie Lucie en éclaireuse... un pizzaiolo sorti de nulle part prépare ses commandes du samedi soir. Ce petit miracle sauve notre soirée, on va manger des pizzas! On installe la tente plus loin durant l'accalmie et dans l'attente de notre commande. Ce soir, c'est pizza party dans la tente !
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 4 (mise à jour : 31 août)

Voie cyclable de l'Oisans (très sympa)
Voie cyclable de l'Oisans (très sympa)
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60