Allemagne à vélo en famille

par Valérie dans Récit 23 oct. 2014 3655 lecteurs 2 commentaires (partager)

La Sarre, la Moselle et le Rhin romantique à vélo, 9 jours en famille

Le long du RhinSarre, Moselle et Rhin romantique en Allemagne, un triangle au départ de Sarreguemines, août 2014, 460 km environ ; 475 km au total avec les visites et détours, une partie du retour en train 27 euros à cinq avec les vélos. Nous parcourons ces jolies rivières et fleuve en 9 étapes décrites ci-dessous...

Texte : Valérie
Photos : Valérie, Philippe, Valentin, Antoine et Perrine

Valérie, Philippe et leurs 3 enfants, Valentin (4 ans alors), Antoine (9 ans) et Perrine (10 ans et demi), ont réalisé un triangle entre Sarreguemines (France), Saarbrücken, Trier, Koblenz et Mainz (Allemagne).

Valérie nous parle de cette petite escapade en famille, et donne des renseignements pratiques pour qui serait intéressé.

Voir aussi les récits à vélo en famille sur d'autres canaux :
- Hollande, la « Zuiderzee Route » ou tour de l’Ijsselmeer
- Canal de Bourgogne, de Migennes à Sainte-Marie-sur-Ouche
- Canal du Centre et la Voie Verte de Bourgogne sud, de Digoin à Cluny et le tunnel près de Berzé le Châtel.
- Canal de Nantes à Brest , de Nort-sur-Erdre à Châteaulin.
- Canal du Nivernais, de Decize à Auxerre.
- Canal du Midi, de Toulouse à Agde

Note : Voir aussi le grand dossier "Voyager avec ses enfants" de Carnets d'Aventures n°27, ainsi que Carnets d'Aventures n°15 ; et le hors-série Voyager à vélo #2 dans lequel est publié, entre autres (!), un test de 7 remorques vélo enfants. (voir les sommaires de ces numéros ; commander ces numéros).

Itinéraire Allemagne à vélo

Nous parcourons ces jolies rivières et fleuve en 9 étapes :

Étape 1 : Sarreguemines- Saarbrücken-Saarlouis- Merzig (camping 25 euros à 5 personnes, une tente) : 67km piste cyclable (= SaarRadWeg) en 4h50min.
Crachin, vent de face, 20°C, mûres délicieuses le long du chemin…(roue de remorque percée par une ronce !), la Sarre industrielle. Environs de Merzig charmants.

Étape 2 : Merzig- Saarburg-Trier (camping env.25 euros) : 63 km en 4h30.
Piste cyclable et piste en gravillons-sable-cailloux-flaques au passage le long de la « Saar Schleife » très joli méandre, villes charmantes : Saarburg médiévale, avec roues à aubes en fonctionnement, Trier et ses vestiges romains. Antoine a percé la roue arrière sur un éclat de verre…

Étape 3 : visite de Trier durant 2h le matin, 11km, petite colline à 12% pour vue panoramique, Porta Nigra, Dom, Kaiserthermen. Puis Trier – Neumagen : 52 km. Camping 23 euros

Étape 4 : Neumagen Drohn-Kesten- Bernkastel Kues (camping avec petite piscine, sable, 29 euros) : 32 km.
Nous nous sommes trompés sur une partie en prenant la rive gauche de la Moselle, dangereuse car bande cyclable étroite avec voitures arrivant vite en contresens.

Étape 5 : Bernkastel Kues – Traben Trarbacht – Senheim-Mesenich (camping 38 euros) : 65 km.
Étape longue et difficile : piste vallonnée en rive droite, au calme, pas de route passante mais gravillons et sable…mais le camping tenu et occupé par des Hollandais à 99,9% valait le détour avec sa piscine. (Alimentation de dépannage, resto et bar pour les amateurs). Philippe a percé deux fois la roue arrière.

Étape 6 : Mesenich – Cochem-Moselkern-Hatzenport (camping sur presqu’île 20 euros) : 42 km.
Étape charmante au départ : Cochem est pittoresque avec son chateau et son centre médiéval, mais un violent orage nous a forcés à nous arrêter au camping de Hatzenport, immense mais sans équipement pour les campeurs sous tente (pas de tables ni de salle hors sac en cas de pluie).

Étape 7 : Hatzenport-Koblenz -OberSpay-(agréable camping Sonneneck avec piscine, 25 euros) : 42 km auxquels s’ajoutent 10km de visite de Koblenz.
Vent de face fort. Attention : entre Cochem et Treis-Karden, rester sur la rive droite de la Moselle, piste en sable-graviers tranquille, pas de route avec voitures, mais déconseillée aux remorques à deux roues. Joli parcours le long des vignobles de Moselle et du Rhin ensuite.
Confluence Moselle et Rhin au Deutsches Eck à Koblenz. Informations sur le retour en train à la gare de Koblenz, librairie pour achat carte du Rhin romantique avec indication des campings.

Étape 8 : Ober Spay-Boppard-Sankt Goar-Rocher Loreley-Bingen-Heidenfahrt(camping 25euros) : 70 km.
Vent de face. Longue étape car les deux campings représentés sur la carte à Ingelheim sont fermés depuis des années, ce qui nous oblige à poursuivre encore plusieurs km jusqu’à Heidenfahrt.
Nombreux châteaux, péniches, bateaux de croisière, die Pfalz sur le Rhin, Maüseturm de Bingen…voir carte touristique. Camping Heidenfahrt sur un très beau site : au ras de l’eau, en face d’une île naturelle du Rhin, réserve d’oiseaux. Glaces délicieuses !

Étape 9 : Heidenfahrt-Mainz : 20 km puis 3h de train : Mainz-Bad Munster-Saarbrücken et enfin Saarbrücken-Sarreguemines à vélo : 20 km.

Bon à savoir : nous avons payé seulement 27 euros pour le retour en train régional car le train est gratuit pour les enfants de moins de 15 ans, ainsi que pour les vélos à condition de les embarquer après 9 h du matin, de voyager dans un seul Land, ici le Rheinland-Pfalz, et de prendre le billet à la borne automatique (2 euros de réduction).

Le matériel utilisé

Perrine pédale toute seule en intégralité (VTT B-Twin Décathlon 7 vitesses, acheté d’occasion à 50 € sur leboncoin) ; son vélo porte deux petites sacoches avec le pique-nique du jour.
Antoine pédale sur un vélo 6 vitesses trouvé à la déchetterie.
Valérie a un vieux VTT Décathlon Rockrider 320 et aussi de très grandes sacoches, rendues « étanches » par l’utilisation de grands sacs poubelles à l’intérieur (sacoches de marque Basil, extra strong canvas, achetées pas cher sur internet).
Valentin, 4 ans, ne pédale pas encore. Il est sur un siège enfant Décathlon fixé sur le VTT de Philippe. Un petit coussin a été rajouté sur le siège pour avoir un peu d’amorti. Sur la remorque, est fixée, par un tendeur, sa draisienne qu’il a plaisir à utiliser le soir au camping pour nous imiter ou se défouler.
Philippe tire en plus une remorque à une seule roue (indispensable selon nous), de marque TWbents, achetée environ 200 € sur un site web allemand (mot clé de recherche : fahrrad anhänger).
Nous avons fait le choix de ne jamais utiliser de remorque à deux roues : forte prise au vent, pistes souvent réduites à une sente fine praticable, ou pistes en gravillons, sable et cailloux.

Nous avons adoré ce parcours, riche de ses paysages : canoës, longues péniches de charbon, sable ou ferraille, vignobles, forêts, châteaux, bateaux, jolies maisons, et animaux qui captent l’attention des enfants (vaches, chevaux, moutons, oies et canards sauvages, cormorans, rapaces, cigognes, hérons…), cœurs de villages soignés, gentillesse des personnes rencontrées. Parler allemand est évidemment gage de confort pour les échanges !

Le long de la MoselleLes inconvénients de ce genre de séjour itinérant avec enfants :

Démonter le campement tous les matins (1h30), le remonter le soir (45 minutes). Jongler avec la météo humide et capricieuse cette année, mais nous avons été relativement chanceux et peu dérangés par la pluie. Le vent était de face plusieurs jours d’affilée.
Nous avons eu 4 crevaisons en 5 jours (!!) et un frein de vélo a cassé. Bien prévoir les outils et chambres à air de secours…
Retour en train : Cela a été extrêmement sportif de changer de quai lors des 2 changements de train avec parfois moins de 5 minutes de battement : ascenseurs trop lents, trop petits, escaliers, escalators, 4 vélos , 3 enfants, une remorque de 40 kg environ !! Heureusement que le train avait aussi 5 minutes de retard !

Les avantages :

• Superbes paysages, bateaux, immersion à un rythme idéal.
• Sécurité pour les enfants.
• Calme sur les pistes cyclables ou dans les forêts, mais parfois bruit automobile car piste entre voie ferrée et route, fréquentées le long du Rhin particulièrement (croisement de cyclistes parfois dangereux).
• Piscine trois fois en neuf jours
• Budget de matériel raisonnable, amélioration de l’équipement au fil des années. En moyenne par jour et par personne : 5 euros par nuit et 5 euros d’alimentation, soit 10 euros /j/pers. env. !
• Rencontre facile des habitants… Il est idéal de parler allemand, les personnes rencontrées et les boulangères étaient très généreuses avec les enfants !
• Le plaisir de voyager avec le strict minimum, à un rythme idéal

Documents utilisés pour ce voyage :

Carte routière de l’Allemagne.
Indispensable : guide Mosel Radweg,BVA, Radwanderkarte 1 :50000, mit Ausflug zur Saarschleife , disponible en librairie allemande pour 9,95 Euros ou en ligne.
Attention : à plusieurs reprises, le « Mosel Radweg » n’était pas sur la même rive que le guide qui date de 4 ou 5 ans déjà… à vous de juger sur place ! Parfois nous avons préféré prendre un petit chemin tranquille mais caillouteux ou vallonné plutôt que le Mosel Radweg qui était une bande cyclable le long de la route avec voitures venant à contresens.

Pour le Rhin romantique : Rhyeinlauf Mittelrhein von Mainz bis Köln, das romantische Stromtal entdecken !
Acheté à la librairie de la gare de Koblenz ou en ligne.

Attention : car les deux campings représentés sur la carte à Ingelheim sont fermés depuis des années, ce qui nous oblige à poursuivre encore plusieurs km jusqu’à Heidenfahrt.

En ce qui concerne le bivouac, nous ne savons pas s’il est "officiellement autorisé" en Allemagne. De façon générale, les rives sont étroites, souvent en terrain privé, ou entre route et voie ferrée…

Notre liste "Séjour itinérant à vélo en famille"

Le long de la Moselle• Carte bancaire, espèces, cartes d’identité, cartes famille nombreuse
• Attention : les commerces n’acceptent presque pas les cartes mastercard en paiement, seulement du « cash »
• Carte itinéraire sous pochette plastique ou topo trouvé sur internet
• Plusieurs sacs-poubelle transparents pour : couvrir siège bébé en cas de pluie, emballer sacs couchages sur porte-bagages, couvrir sacoches si pluie, s’asseoir par terre si pas de table chaises mais rosée.
• Téléphone Portable + chargeur
• Appareil photos + pile + chargeur
• Pharmacie : sparadrap, biseptine, ciseaux, ciseau ongles, compresses, crème arnica, tire-tiques, coton-tige, smecta, doliprane sachet pour enfant 300 mg et comprimés adultes 1g
• Brosses dents, peigne, rasoir, dentifrice, savon de Marseille et 1 gel shampoing-douche pour bébé
• Bidons eau sur chaque vélo
• Lunettes Antoine, Perrine, Valentin, Philippe, Valérie
• Casquettes ou chapeaux à larges bords pour tous
• Casques vélo Décathlon 25 euros
• 3 matelas longueur 1m20, 2 matelas longueur 1m80
• Tentes Décathlon 3 places light + tente 2 places light
• Parents : 1 sac couchage S15°C light décathlon+1 sac light 5°C Décathlon+enfants : 3 sacs couchage light épais S10°C décathlon
• Couches pour Valentin la nuit
• 1 vieux drap pour pique-nique ou se changer rapidement si piscine sans vestiaire
• 4 petits coussin + taie
• 1 gant toilette et 4 petites serviettes
• 5 maillots bain
• Nécessaire couture
• 5 vestes pluie
• 5 polaires
• 1 sac à dos
• Ficelle +10 pinces à linge
• 1 éponge, liquide vaisselle
• 3 rouleaux papier-toilette et 3 paquets mouchoirs
• Sachets poubelle
• 5 paires de baskets + 5 tongs pour la douche
• 4 cuissards
• Crème solaire + stick à lèvres solaires indice 50 pour crémer rapidement les visages
• Carnet, stylo
• Lampe poche rechargeable + frontale
• Popote : tasses, cuillers, canif, pèle carottes, céréales, lait
• Gaz+ réchaud
• Allumettes et briquet
• 1 tupperware + couvercle
• Sel, basilic, persil
• Colle + rustines nombreuses, clés, tournevis, chambres à air, dérive-chaîne, resserre-rayon, scotch gris
• Cadenas + clé, 6 tendeurs
• Ruban adhésif gris épais (qui répare tout)
• 1 petit doudou et 1 jeu de cartes (1000 bornes, 7 familles, etc.)
• 1 petit livre contes (pas cette fois)
• Bavoir Valentin
• 8 culottes, 4 chaussettes, 1 chemisette, 1 short, 3 t-shirts, 2 sweats manches longues, 1 pantalon
• Pain, raisins secs, noisettes, ratatouille, œufs durs, tomates, fruits

En Allemagne, notre menu typique sur la majorité du séjour :
- matin : orange fraîche + céréales croustillantes et lait, ou brioche et lait
- midi : pain aux graines, Edam ou maasdam en tranches, tomate et/ou cœur laitue iceberg, pêches, éventuellement œuf dur.
- goûter : fruit ou compote, biscuit ou petit pain au lait ou glace.
- soir : pâtes fraîches ricotta-épinards 1200g ou pâtes sèches 500g qui cuisent vite, 1 boîte tomates pelées ou ratatouille de France (introuvable en Allemagne), accompagnées de maquereaux moutarde ou filet de harengs en conserve, ou saucisses, parfois yaourt ou fruit.
En moyenne 5 euros par jour par personne pour toute l’alimentation.

Photos le long de la Sarre à vélo

Le long de la Sarre
Le long de la Sarre

Le long de la Sarre
Le long de la Sarre

Le long de la Sarre
Le long de la Sarre

Photos le long de la Moselle à vélo

Le long de la Moselle
Le long de la Moselle

Le long de la Moselle
Le long de la Moselle

Le long de la Moselle
Le long de la Moselle

Le long de la Moselle
Le long de la Moselle

Le long de la Moselle
Le long de la Moselle

Le long de la Moselle
Le long de la Moselle

Photos le long du Rhin romantique à vélo

Le long du Rhin
Le long du Rhin

Le long du Rhin
Le long du Rhin

Le long du Rhin
Le long du Rhin

Le long du Rhin
Le long du Rhin

Commentaires
posté le 07 mai 2015
Cécile
Merci pour cet article très complet et encourageant! Nous pensons passer 4 jours à vélo en famille, je retient qu'il vat mieux aller du sud au nord à cause du vent et je note les conseils pour le train.
Invité (utilisateur non inscrit)
posté le 27 avr. 2016
Delphine
Bonjour Valérie, Nous habitons Mainz, nous souhaitons faire 2 jours de vélo, nous hésitons entre longer le Rhin de Mainz à Koblenz ou longer la Moselle. Quelle itinéraire conseilles-tu? Nous sommes déjà allé en voiture de Mainz À Rudesheim et j'ai l'impression que la piste cyclable est juste à côté de la route. Un grand merci pour tes conseils!
Invité (utilisateur non inscrit)