Hollande à vélo, le paradis des cyclistes en famille…

par erwan dans Récit 06 janv. 2014 mis à jour 28 janv. 2014 8915 lecteurs 3 commentaires (partager)

La « Zuiderzee Route » ou tour de l’Ijsselmeer à bicyclette en 10 jours en famille

Texte : Valérie
Photos : Valérie, Philippe, Valentin, Antoine et Perrine

Valérie, Philippe et leurs 3 enfants, Valentin (3 ans alors), Antoine (8 ans) et Perrine (9 ans et demi), ont réalisé une boucle autour de l’IJsselmeer partant de Nunspeet , 100 km à l’ Est d’ Amsterdam.

Valérie nous parle de cette petite escapade en famille, et donne des renseignements pratiques pour qui serait intéressé.

Voir aussi les récits à vélo en famille sur d'autres canaux :
- Canal de Bourgogne, de Migennes à Sainte-Marie-sur-Ouche
- Canal du Centre et la Voie Verte de Bourgogne sud, de Digoin à Cluny et le tunnel près de Berzé le Châtel.
- Canal de Nantes à Brest , de Nort-sur-Erdre à Châteaulin.
- Canal du Nivernais, de Decize à Auxerre.
- Canal du Midi, de Toulouse à Agde

Note : Voir aussi le grand dossier "Voyager avec ses enfants" de Carnets d'Aventures n°15, ainsi que Carnets d'Aventures n°27, et le hors-série Voyager à vélo #2 dans lequel est publié, entre autres (!), un test de 7 remorques vélo enfants. (voir les sommaires de ces numéros ; commander ces numéros)

Zuiderzee Route en Hollande, une boucle au départ de Nunspeet, à l’ Est d’ Amsterdam, août 2013, 400 km environ ; 550 km au total avec les visites et détours.

Nous parcourons ce magnifique pays en 10 étapes dont un jour de repos :

Étape 1 : Nunspeet- Elspeet-Voorthuizen- Amersfoort- Monnikenbos (camping dans la forêt, piscine, trampoline 25 euros à 5 personnes) : 63 km d’excellente piste cyclable (= fietspad)
vent d’Ouest de face, 35 °C, mais superbes forêts ombragées de chênes, hêtres majestueux = agréable

Étape 2 : De birktMonnikenbos- Baarn-Hilversum-Naarden-Weesp-Amsterdam (camping international fréquenté, 25 euros) : 55 km.
Très jolies villes Naarden fortifiée, canaux de Weesp, moulins.

Un jour de repos à Amsterdam : visite des canaux de la ville à vélo depuis le camping, AR et visite : 30 km. Baignade au plan d’eau du Gaspeerplas.

Étape 3 : Amsterdam - Durderdam – Monnickendam – Volendam- Edam (camping 30 euros) : 49 km.
route LF21sur digue = Etape magnifique

Étape 4 : Edam -Hoorn (camping 21 euros) : 26 km.
PLUIE le matin : étape écourtée ; course de calèches d’autrefois au centre ville, exposition intéressante au musée du cap Hoorn (gratuit).

Étape 5 : Hoorn – Den Oeven – Stroe ( camping 22 euros) : 61 km.
Visite d’un moulin ouvert par hasard ; étape difficile : vent Nord Ouest fort de face

Étape 6 : Stroe – Den Oeven – grande digue- Makkum- Workkum- Hindeloopen (camping avec superbe aire de jeux, aire de baignade, pas cher 18 euros) : 64 km.
Étape très facile : fort vent Sud Ouest dans le dos, petite averse passagère à 13h. Superbes paysages marins. Possibilité Kite surf. Beaux paysages en Friesland(Frise)

Étape 7 : Hindeloopen – Molkerum- Koudum- Harich- Balk-Lemmer- Schoterszijl- Ossenszijl- Kalenberg-Wetering (camping à éviter à Wetering, 19 euros) : 71 km.
Vent de face fort. Régate de gréements à Lemmer.

Étape 8 : Wetering-Blokzjil- Belt Schulterloot : 30 km.
Pluie le matin, vent de face ensuite. Gros camping cher et trop fréquenté 30 euros. Jolie balade en canot électrique sur les canaux parmi les fagnes (15 euros de l’heure au café local). Barges décorées de fleurs(dahlias) du festival de gondoles 2 jours auparavant.

Conseil : venir plutôt en faisant un petit crochet par Giethorn pour éviter un AR de 20 km le lendemain.

Étape 9 : AR Belt Schulterloot- Giethorn 20 km puis Belt Schulterloot-Zwartsluis-Kampen-Elburg-retourNunspeet : 50 km
(camping Nunspeet, aire de jeux, petite piscine au cœur de la forêt, 28 euros) Très belle étape mais très difficile en raison du vent soutenu d’ Ouest, de face. Giethorn : village de passerelles et canaux et fermes au toit de chaume.

Comment s’y rendre ?

Les autoroutes sont gratuites en Allemagne, Belgique et Hollande.

Nous avons laissé notre voiture devant le camping de Nunspeet (« de witte wieve »), petite ville tranquille à taille humaine, entourée de forêt.

Nous avons rencontré une famille bordelaise qui avait fait la boucle dans l’autre sens, et a eu la chance que le vent soit exceptionnellement Nord Est donc de dos sur la grande digue du Nord. Partis vers 6h du matin en train à Paris, avec 2 h de correspondance pour changer de gare en vélo, ils sont arrivés vers 18h à Amsterdam en hôtel. Ils ont été un peu surpris par la circulation à vélo dans la ville au départ.

Nous avons beaucoup apprécié de commencer la boucle par des villes tranquilles pour nous imprégner du pays tranquillement avant d’arriver à Amsterdam. Le pays est un paradis pour rouler en famille à vélo : les Hollandais sont très courtois au volant de leur voiture, nous laissant passer ; il y a des pistes partout, même sur les ponts et le long des autoroutes. Les routes étroites ont toujours des bandes cyclables et c’est aux voitures de ralentir et se mettre de côté s’il n’y a qu’une seule voie pour les autos.

Lorsque nous cherchions notre chemin, nous avons toujours été très gentiment renseignés, en Anglais, en Allemand ou même plusieurs fois en Français. (Anglais indispensable).

Après avoir bouclé la boucle et retrouvé notre voiture devant le camping de Nunspeet, nous sommes allés 2 jours à Amsterdam pour visiter le musée Van Gogh. (Il y a aussi le Rijksmuseum qui vaut le détour entre autre).

Nous n’avons pas séjourné au camping de Zeeburg, très près du centre, au Nord, mais le sol était sale, parfois truffé de morceaux de verre, et saturé de monde. Nous avons préféré un camping un peu plus au nord, à Durderdam, au bord de la mer dans un cadre magnifique, pour 25 euros à 5 personnes. Puis nous nous sommes garés dans Zeeburg en finissant de nous rendre au centre à vélo. (Parking très cher pour les voitures 4euros par heure au centre).

Le matériel utilisé

Perrine pédale toute seule en intégralité (VTT B-TWIN Décathlon 7 vitesses, acheté d’occasion à 50 € sur leboncoin.fr) ; son vélo porte deux petites sacoches avec le pique-nique du jour.

Antoine pédale sur un vélo 6 vitesses, trouvé à la déchetterie. Quand il est fatigué ou que le vent de face est trop fort, Philippe le pousse à côté de lui, tout en pilotant son propre vélo qui porte Valentin en siège enfant et tracte la remorque une roue achetée sur un site web allemand.

Valérie a un vieux VTT Décathlon Rockrider 320 et aussi de très grandes sacoches, rendues « étanches » par l’utilisation de grands sacs poubelles à l’intérieur (sacoches de marque Basil, extra strong canvas, achetées pas cher sur internet).

Valentin, 3 ans, ne pédale pas encore. Il est sur un siège enfant Décathlon fixé sur le VTT de Philippe. Un petit coussin a été rajouté sur le siège pour avoir un peu d’amorti. Sur la remorque, est fixée, par un tendeur, sa draisienne qu’il a plaisir à utiliser le soir au camping pour nous imiter, ou sur les digues.

Philippe tire en plus une remorque à une seule roue (indispensable sur la plupart des canaux), de marque TWbents, achetée environ 200 € sur un site web allemand.
Nous avons fait le choix de ne jamais utiliser de remorque à deux roues : forte prise au vent, et la plupart des canaux de France sont parfois réduits à une sente fine praticable, car des herbes assez hautes ne sont pas toujours fauchées sur les chemins de halage.
Nous avons adoré ce parcours, riche de ses paysages : fermes, forêts, digues, bateaux, jolies maisons, mer, et animaux qui captent l’attention des enfants (vaches, chevaux, cochons, moutons, oies bernaches, vanneaux huppés, écureuils, spatules, flamands, canards sauvages hérons,…).
L’unité architecturale des maisons, et surtout l’absence de grandes surfaces ou de zones commerciales qui défigureraient le paysage confèrent énormément de charme au pays tout au long de ce parcours.

Les inconvénients de ce genre de séjour itinérant avec enfants

Démonter le campement tous les matins (1h30), le remonter le soir (45 minutes). Jongler avec la météo, mais nous avons éét très chanceux et peu dérangés par la pluie. Le vent était fort et frais plusieurs jours d’affilée.

Les avantages

  • Superbes paysages, bateaux, immersion à un rythme idéal.
  • Sécurité pour les enfants.
  • Calme le long des canaux, ou dans les forêts ou les réserves naturelles, les marais.
  • Piscine ou aire de baignade presque à chaque étape le soir pour se prélasser si la température le permet !
  • Budget de matériel raisonnable, amélioration de l’équipement au fil des années.
  • Rencontre facile des habitants…
  • Le plaisir de voyager avec le strict minimum, à un rythme idéal

Documents utilisés pour ce voyage

Carte routière de la Hollande.
Indispensable pour choisir le plus joli parcours avec des moulins ou le long de l’eau : l’Atlas ANWB des pistes cyclables de Hollande ou ANWB Fietsatlas, disponible dans tous les VVV = offices de tourisme pour 22 euros

http://www.bol.com/nl/p/anwb-fietsatlas-nederland/9200000002281107/

Guide Michelin, très intéressant par ses éclairages historiques et culturels

Site web : http://www.grandangle.fr/Hollande-5-unProd-569 pour les idées de villes à visiter, cf. fiche technique

En ce qui concerne le bivouac

Sur ce séjour, nous avons préféré aller en camping ; pour les enfants, le contact d’autres personnes, la piscine et autres jeux (les douches et sanitaires aussi) sont pour les enfants un facteur non négligeable de plaisir et de motivation.
Nous ne savons pas si le bivouac est autorisé.
Il existe des « kampeerterrein », et un guide papier disponible dans certains VVV =offices tourisme ou boutiques ANWB poru 15 euros qui sont une aire naturelle de camping avec sanitaires, eau chaude (payante, comme partout 50 cts pour 5 minutes en général) et pas chers du tout.

www.natuurkampeerterreinen.nl

Notre liste "Séjour itinérant à vélo"

    • Carte bancaire, espèces, cartes d’identité, cartes famille nombreuse
    • Attention : Les commerces n’acceptent pas les cartes mastercard en paiement, seulement du « cash »
    • Carte itinéraire ou photocopies Michelin sous pochette plastique
    • Livre-guide ou topo internet
    • Téléphone Portable + Chargeur
    • Appareil photos + pile + chargeur
    • Pharmacie : doliprane, sparadrap, biseptine, ciseaux, micropur, Ciseau ongles, compresses, arnica, tire-tiques, coton-tige, smecta, soluté réhydratation orale pour nourrissons, doliprane sachet pour enfant 300 mg et comprimés adultes 1g
    • Brosse dents, peigne, rasoir, dentifrice
    • Bidons eau sur chaque vélo
    • Lunettes Antoine, Perrine, Valentin
    • Lunettes Philippe, Valérie
    • Casquettes, chapeaux pour tous
    • Casques vélo (en Hollande, personne n’en porte)
    • 3 matelas longueur 1m20, 2 matelas longueur 1m80
    • Tente 3 places light Décathlon + tente 2 places light Décathlon
    • Parents : 2 sacs couchage S15 light décathlon+enfants : 2 sacs couchage light épais S10 décathlon, 1 turbulette pour Valentin
    • couches pour Valentin la nuit
    • 1 vieux drap pour pique-nique
    • 1 petit coussin + taie
    • 5 gants toilette
    • 5 petites serviettes
    • 5 maillots bain
    • Nécessaire couture
    • 5 vestes pluie
    • 5 polaires
    • 1 sac à dos
    • Ficelle +10 pinces à linge
    • Savon de Marseille et 1 gel shampoing-douche pour bébé
    • 1 éponge
    • 3 rouleaux papier-toilette
    • 3 paquets mouchoirs
    • Sachets poubelle
    • 5 paires de baskets + 5 tongs pour la douche
    • 4 cuissards
    • Crème solaire + stick à lèvres solaires indice 50 pour crémer rapidement les visages
    • Carnet, crayons, stylos
    • Lampe poche + frontale
    • Popote : tasses, cuillers, canif, pèle carottes, céréales, lait
    • Gaz+ réchaud
    • Allumettes et briquet
    • 1 tupperware + couvercle
    • Sel, basilic, persil
    • Colle + rustines, clés, tournevis
    • Cadenas + clé
    • Ruban adhésif gris épais (qui répare tout)
    • 1 petit doudou Valentin
    • Jeu cartes (1000 bornes, 7 familles, etc.)
    • 1 livre contes
    • Bavoir Valentin,
    • 7 culottes, 4 chaussettes, 1 chemisette, 7 bodys, 1 short, 1jupe, 3 T-shirts, 1 sweat manches longues
    • 1 pantalon pour les enfants, 1 pantalon pour les parents,
    • Pain, raisins secs, couscous, ratatouille, 3 boîtes maquereaux sauce moutarde, œufs durs, tomates

En Hollande, notre menu typique sur la majorité du séjour

le matin : orange fraîche + céréales croustillantes et lait
le midi : pain aux graines, EDAM, tomate et/ ou concombre ; éventuellement œuf dur, fruit
goûter : fruit ou compote, petit pain au lait et/ou carreau de chocolat (si LIDL en chemin : choix et pas cher)
soir : pâtes fraîches 750g qui cuisent donc plus vite (si LIDL en chemin), 1 boîte tomates pelées,accompagnées de maquereaux moutarde ou filet de harengs en conserve, yaourt(difficile à trouver sans gélatine) ou fruit.

Coût nourriture : entre 12 et 25 euros par jour à 5 personnes.

Commentaires
posté le 24 janv. 2014
Loïc
Merci pour le partage. Les Pays-Bas a été notre premier voyage à vélo et effectivement nous avons fait quasiment tout de temps des pistes cyclables ou des petites routes parallèles. Quel bonheur et quel choc culturel également ! A faire de toute urgence pour se lancer et/ou en famille.
Invité (utilisateur non inscrit)
posté le 24 janv. 2014
valerie
merci pour votre commentaire
nous hésitons entre le Danemark à vélo ou le Danube pour l'été à venir(selon météo aussi).
avez vous déjà pédalé au Danemark ?
bon voyage !
Invité (utilisateur non inscrit)
posté le 28 févr. 2014
Naomi
Merci beaucoup pour le partage, ca aide beaucoup pour se préparer à l'aventure d'un premier voyage :)
Invité (utilisateur non inscrit)