Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à vélo
Transport des vélos en train/avion/ferries 73
(partager)
posté le 24 janv. 2009

Olivier
Caribou
(1642 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Salut à tous
On est en train de bosser sur le prochain HS Voyage à vélo. Je voudrais mettre à jour l'article sur le transport des vélos.
Toutes vos expériences sont donc les bienvenues (difficultés, tarifs constatés, casse éventuelle, vos techniques...)
Merci
Et pourquoi pas ?
posté le 24 janv. 2009

paleo_bikefamily
Sterne arctique
(108 messages)
Inscription : 02/12/06

Message privé
Salut,

Pour le transport en avion, je ne suis pas "fan" des housses de transport spécifiques lourdes et encombrantes dont on ne sait pas trop quoi faire en attendant le retour. De même pour les cartons à vélo que l'on pourra toujours se procurer assez facilement pour le voyage aller (DK par exemple en donne facilement quand ils recoivent des vélos) mais bcp plus difficilement pour le retour. J'ai en revanche souvent utilisé des housses de matelas récupérées gartuitement chez des revendeurs de literies. Solides et a peu près transparentes elles permettent de protéger un minimum le vélo (en particulier les cables) et de le laisser identifiable pour les bagagistes sans trop alourdir l'ensemble. Elle peut (si on le souhaite...) être transportée soigneusement pliée sur le PB et utilisée pour le voyage retour et pourquoi pas servir de "bâche de sol" pour les bivouacs humides. Bien sûr tout dépend des compagnies aériennes au comportement très variables d'un pays à l'autre. Ainsi, sur Braathens SAS au départ de Nice pour la Norvège ou le Danemark, on peut embarquer son bike sans aucun emballage. En revanche, sur cette même compagnie pour le voyage retour, il doit être emballé et démonté (roue avant fixée sur le cadre) J'utilise dans ce cas, si je ne trouves rien dans les poubelles de l'aéroport, des housses pour poussettes (2) achetée à l'aéroport (5euros la housse en 2008 !) Dans ce cas, ne pas oublier la "câle" de blocage des étriers de frein à disque hydraulique pour éviter les mauvaises surprises. Quand aux protections particulières, il vaut mieux ne pas laisser sur le vélo tous les accessoires qui peuvent tomber ou être accrochés (cables de compteur, compteur....) Je n'ai jamais eu de pb pariculier en dehors d'1 voyage ou ma roue avant a été démontée par un "bagagiste" sans précautions (j'ai été obligé de purger et de refaire le plein d'huile pour récupérer mon frein) Enfin, si j'embarque mon vélo sans emballage, je fixe la fourche au cadre pour éviter trop de tractions sur les cables une fois que le guidon est aligné sur la cadre et j'utilise une protection de dérailleur métallique que j'ai récupéré sur un vélo enfant.

A +

Christian
posté le 24 janv. 2009

Olivier
Caribou
(1642 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Merci Christian pour ces infos.
On entend dire que c'est de plus en plus complexe et cher de mettre un vélo dans un avion. Quelqu'un peut infirmer ou confirmer ?
Et pourquoi pas ?
posté le 25 janv. 2009 mis à jour le 25 janv. 2009

felix
Martinet
(26 messages)
Inscription : 09/12/07

Message privé
salut,
l'an dernier (juin/juillet) nous sommes partis en Islande et avons pris nos vélos dans l'avion (iceland express)...Cela nous a couté 25€ par vélo le trajet.Il n'y a pas de limite de poids pour le carton du vélo, donc on peut le charger..
Nous les avions mis dans des cartons a Vélos (on en trouve vraiment partout). En plus des cartons, pour les protéger on a mis de la bâche a bulle (a l'aller) et des bâches, protections en plastique (trouvés dans une zone industrielle pas loin de l'aéroport au retour) autour des points les plus sensibles (dérailleur etc..). on a pas eut de gros problèmes (une pièce plié au retour; c'est tout). Il faut aussi faire attention a la roue avant du vélo, qu'il faut souvent défaire pour mettre le vélo dans le carton, les rayons risquent de casser et l'axe de la roue (je sais pas si c'est exactement le terme, la tige qui permet de fixer la roue au vélo) peut se plier (j'ai eut ce problème au retour). Le mieux c'est de vraiment bien la fixer au vélo pour qu'elle ne bouge pas. On avait imobilisé toutes les pièces qui bougent ou qui étaient fragiles..




Pour les cartons nous n'avons pas eut de problemes a en retrouver car il était possible de les laisser en consigne (gratuit) au premier camping après l'aéroport..et sinon on aurait pu en récupérer dans la zone industrielle a coté.
Après on a pris le train pour rentrer chez nous; c'est la que les difficultés ont commencé. c'est pas très pratique de transporter le carton du velo plus le sac avec les affaires du voyage en même temps (on avait mis pas mal de d'affaires dans le carton du vélo, mais c'est pas pratique quand même car du coup le cartons se transporte moins bien). En Espagne (on a atterri a Barcelone), pas de problèmes avec les trains; l'aéroport est assez bien relié a la gare et personne ne dit rien.
En France par contre c'était pas terrible. Le mieux c'est d'avoir le moins de correspondances possibles car monter et descendre les cartons de vélos dans les escaliers des gares c'est pas terrible et personnes ne vous aides (même si l'on est une fille et que l'on demande, c'était le cas de ma copine); les agents sncf vous regardent et nous ont répondu que c'était pas leur boulot et que nous devions nous dépêcher car le train partait dans 2 minutes. bref mieux vaut avoir le temps (ou tomber dans une gare avec un ascenseur) et le moins de changements possibles...
Ensuite dans le train, le contrôleur nous a fait remarquer que si il voulait il pouvait nous faire virer du train car "nos bagages était trop gros" et que les vélos étaient interdits dans le train (pourtant je pense que s'ils sont dans un cartons ils ne comptent pas en vélo mais en bagages). donc en France mon expérience avec des vélos dans le train et pas très bonne.
Maintenant je suis en Allemagne, je prend le train tout les jours et il y a toujours des gens avec des vélos (pour se rendre de la gare au boulot etc...) et personne ne leur dit rien ( souvent il y a des compartiment exprès pour vélos ou l'on peut attacher son vélo, sinon ils mettent les vélos entre les wagons)..bref je pense qu'on a pas un pays ou le voyage a vélo est bien développé...
voila mes expériences.
ah oui une petite astuce pour économiser un peu d'argent lors du transport dans l'avion: prendre un carton de tandem (ou s'arranger a coller eux cartons normaux) et mettre les deux vélos dedans. Dans l'avion le faire passer en tant que tandem et donc ne payer qu'un vélo..
et juste pour la fin, quelques photos de notre voyage..


















a +
posté le 25 janv. 2009

Olivier
Caribou
(1642 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Merci pour ton message détaillé et les jolies photos qui me rappellent quelques bons souvenirs :)
Et pourquoi pas ?
posté le 25 janv. 2009 mis à jour le 25 janv. 2009

nanette
Sterne arctique
(118 messages)
Inscription : 23/12/08
Lieu : Grenoble

Message privé
Je fais un copier-coller du message que j'ai mis sur VF (Voyage Forum) :

Pour les calculs d'excédents, j'ai compté qu'en moyenne un vélo (souvent dans une boite ou un sac) pèse environ 18kg, et qu'on y ajoute un bagage de 12kg, soit environ 30kg au total (+ une sacoche en bagage à main). Chacun pourra faire les ajustements en fonction de ses habitudes ou ses besoins.

1 compagnie continue à ce jour de transporter les vélos gratuitement : British Airways : poids max 23kg depuis novembre 2008, et en théorie dimensions max L+l+h=158cm, en plus d’1 bagage classique (23 kg). Il serait intéressant d’avoir des témoignages récents pour savoir quelle est la tolérance niveau taille de boite acceptée (aucune chance de faire enter un vélo dans L+l+h=158cm...)

Compagnies qui proposent un forfait vélo :

Air France / KLM / Finnair : 20€ pour un vol national, 40€ Intra Europe, 40 à 60€ pour un moyen courrier, 80 € pour un long courrier, soit 160€ A/R pour un long courrier

Luftansa / Swiss / Austrian : 70€ pour un vol intra-Europe - 150 € pour un long courrier, soit 300€ A/R !!!
Avantage Luftansa : ils acceptent les très gros équipt de sport genre kayak jusqu’à 50kg (moyennant 150€ intra-Europe et 300€ long courrier)
Avantage Swiss : Carton gratuit disponible au départ de la Suisse. Acceptent les tandems pour le même prix qu’un vélo classique (enfin, ça fait cher quand même !).

Turkish Airline : 60 € par tronçon
=> 120 € A/R France – Turquie, 240€ A/R France-Asie via Istanbul…

Compagnies qui comptent le vélo dans la franchise de bagages :

Rappel : sur l’Amérique du Nord, il y a une franchise bagage non pas au poids mais à la pièce. Pour le moment, c’est 2 pièces par personne, donc 1 vélo + 1 sac (max 23kg chaque). Cependant, certaines compagnies "chargent" des frais de manutention (ex : Air Canada $50). Donc les indications données ici sont plutôt pour les vols vers l’Asie et l’Afrique.

Aeroflot : bicyclette incluse dans la franchise bagages qui est de 20kg en classe éco (excédent entre 7 et 19€/kg selon destination, soit entre 70 et 190€ aller simple pour un vélo de 18kg + 1 sac de 12kg)

Jet Airways :
vols nationaux 25kg en classe éco, + 1,5% du prix du billet, soit moins de 15€ pour un Delhi-Leh avec un vélo de 18kg + 1 sac de 12kg.
Vols depuis l’Europe : 28kg en classe éco, tolérance probable jusqu’à 30kg… Excédent de bagage 1,5% du prix du billet tarif classe éco.

Indian Airlines / Air India (qui s’appelle maintenant officiellement Nacil depuis la fusion) :
Vols nationaux 30 kg en classe éco (cool !)
Vols depuis l’Europe : 20 kg +1,5 % du prix du billet tarif classe éco, soit environ 100€ pour un total de 30kg (vélo de 18kg + 1 sac de 12kg)

Air New Zealand
Vol domestic : 25kg (1 sac) +15$ pour le vélo.
Pour les vols internationaux, c’est pas très clair, mais si vous volez depuis la France, l’acheminement vers Londres se fait sur British, donc toutes les chances de ne pas payer pour le vélo.

Qantas
Vol domestic : 23kg (1 sac) + 20$ pur le vélo
Vol international : 23kg + entre 12 et 48$ par kg supplémentaire… Là, ça fait vite cher. Reste à savoir comment c'est appliqué en pratique.

Rmq : pour les vols vers Nouvelle Zélande / Australie / Pacifique, si on passe par les USA, c'est la règle Amérique du Nord qui s'applique (donc 2 bagages de 23kg). Si on passe par l'Asie, c'est au poids...

Edit : un nouveau HS sur le voyage à vélo ? Cool, ça ! Y aura un petit mot sur le vélo couché ? :)
"Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité" Antoine de Saint-Exupéry http://transhimalaya.blogspot.com
posté le 26 janv. 2009

Malakoffiot
Hirondelle
(8 messages)
Inscription : 26/08/08
Lieu : Hauts de Seine

Message privé
Je me suis intéressé à la question pour un raid au Maroc prévu en Mars.
J'avoue que la différence de prix entre les compagnies laisse perplexe.
Atlas Blue et sa maison mère Royal Air Maroc : 10€ par trajet. Visiblement, Atlas Blue n'applique pas de limite de poids, pratique pour délester son sac principale de quelques objets.
Easyjet : 25€/trajet pour un vélo (mais ils indiquent un poids de 12 kg par article...)
Transavia : 40€ par trajet.

Le mieux est évidemment la house à roulette (voir la valise) mais comme déjà évoqué, qu'en faire sur place si on part sans organisme ou sans possibilité de la laisser en consigne.
Sinon, en plus de ce qui a déjà été dit : démonter les roues (les mettre dans des vieux tee shirt taille XL et enlever les attaches rapides), pédales, dérailleur AR (avec sa patte), protéger le grand plateau.
Certaines compagnies demandent que les pneus soit sous-gonflés, d'autres précisent que c'est inutile...

Bertrand
posté le 26 janv. 2009

nanette
Sterne arctique
(118 messages)
Inscription : 23/12/08
Lieu : Grenoble

Message privé
Pour ce qui est de dégonfler un peu les pneus, c'est plus prudent pour éviter qu'ils éclatent avec la pression en soute (possible seulement s'ils sont gonflés à bloc). Mais ne pas non plus les mettre totalement à plat pour éviter les crevaisons par pincement, voire les "pètes" sur la jante en cas de choc (surtout vrai si le vélo n'est pas emballé dans un carton).

J'ajouterais à ce qui a été dit :
- démonter le dérailleur AR (en dévissant directement la patte pour éviter qu'elle se torde) et le scotcher au cadre de manière à la protéger. Ca prend 2 minutes à peine.
- si on démonte la roue AV, mettre un entre-axe (un morceau de bois fait l'affaire) au niveau de l'axe de la fourche pour éviter qu'elle ne soit tordue
"Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité" Antoine de Saint-Exupéry http://transhimalaya.blogspot.com
posté le 26 janv. 2009

paleo_bikefamily
Sterne arctique
(108 messages)
Inscription : 02/12/06

Message privé
En lisant tous ces post j'ai un peu le sentiment que bcp prennent ou recommandent un max de précautions (cartons, valise de transport...) pour éviter le pire. j'ai sans doute eu bcp de chance en une grosse dizaine de voyages (4 en islande, 4 en norvège, 2 au danemark et en 2 irlandes) avion + vélo en utilisant au mieux une housse plastique et au "pire" rien du tout (aussi souvent que les compagnies l'autorisaient en tous cas...) sans vrai pb à l'arrivée. Pour mes voyages en Islande j'utilisais d'ailleurs à l'époque des sacs plastique disponibles à l'entrée de l'aéroport de Keflavik. C'est également ce type d'emballage que j'ai utilisé pour transporter BoB et Dolphin un peu plus tard sans plus de pb. De fait, je reste persuader que l'identification du vélo par les bagagistes reste un bon début de précaution... pour ne pas dire une précaution suffisante. Finalement, le seul vrai pb que j'ai pu subir en un peu plus d'une dizaine de voyage, c'est ne pas "recevoir" tous mes bagages en même temps (48h pour tout récupérer au cours d'1 voyage en Islande !) Au cours de ce voyage mon "chemin" était un peu compliqué (marseille-paris-heathrow-keflavik) avec des correspondances un peu courtes : sans doute à éviter pour limiter les galères de récupération de bagages.
posté le 27 janv. 2009 mis à jour le 27 janv. 2009

POLO26
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 27/01/09

Message privé
Bonjour à toutes et tous.
Je suis "nouveau"(inscrit aujourd'hui),mais certainement le papy du forum!!! 70 piges. Marcheur, je suis un fervent de randos et particulièrement Compostelle, que j'ai effectué deux fois, par deux chemins différents,(Drôme - Santiago) et (St.Jean de Luz - Santiago via Santander, Ferrol, La Corogne, Fisterra), chaque voyage en une seule fois.
Mais des ennuis de "canal lombaire" eh oui! la vieillesse !, réduit considérablement mon périmètre de marche. Cette année, j'envisage : Séville- Santiago à vélo. Je viens de lire tous vos conseils, et remercie les auteurs. Mais pourrais-ton me "personnaliser" ma question: partant de Valence pour Paris Orly, quel serait le moyen le plus pratique pour le transport du vélo + bagages (sacoches). TGV ? Corail?; de Paris Gare de Lyon à Orly, taxi ? à vélo ? RER? . Merci de vos conseils. On peut me répondre par mail : paulnar arobase free point fr.
posté le 28 janv. 2009 mis à jour le 06 févr. 2009

cemarleni
Martinet
(33 messages)
Inscription : 28/01/09
Lieu : Toulouse

Message privé
Bonjour
Un petit témoignage pour le transport des vélos en ferry. Nous avons pris en avril 2008, le ferry de Barcelone à Palma de Majorque. 2 adultes, 4 enfants (9-8 -4,5 et 2), 5 vélos, une carriole pour le petit et une remorque extra-wheel pour les bagages. Le passage est gratuit pour les vélos, on ne paye que le billet en tant que piétons. Pas besoins d'emballer les vélos, puisqu'on monte dans la soute à l'embarquement avec, on les attache, et ils sont sécurisés pendant la traversées par des câbles comme pour les voitures. A l'aller et au retour, nous avons pu embarquer devant tout le monde. La descente se fait par contre en dernier après tous les camions et autres véhicules. Il vaut mieux patienter sur le pont pour éviter d'attendre dans les gaz d'échappement.
Ceci permet de découvrir Majorque en vélo, qui loin des clichés, est très agréable au printemps et idéales pour les cyclistes. De nombreuses routes sont prioritaires pour les vélos et les automobilistes respectueux. Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux entre la partie Nord Ouest de l'île, montagneuse et escarpée, le plateau central et les côtes vallonnées. Une destination idéale en famille avec un temps souvent clément.




posté le 30 janv. 2009

herdeher
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 30/01/09

Message privé
quelqu'un peut-il me tuyauter sur les possibilités d'envoyer mon tandem de France en Nouvelle-Zelande , en particulier sur les compagnies air-cargo qui assurent ce service.
posté le 31 janv. 2009

esperanto
Hirondelle
(12 messages)
Inscription : 02/11/08

Message privé
Bonjour,

Quelqu'un connait-il la selle de vélo Nomade Allay ? Sur le papier elle a l'air pas mal mais quand est-il à l'usage pour des randonnées de plusieurs semaines ?

Merci

Pour répondre à Olivier sur le transport du vélo en train j'ai expérimenté ce moyen de locomotion en France. Je voulais voyager avec mon VTT sans le démonter.
Premièrement : il est très difficile de trouver des trains qui acceptent les vélos dès que vous sortez des lignes régulières
Deuxièmement : vous vous retrouver dans des trains archaïques qui ne sont pas du tout adapter au transport des vélos malgré un gros logo de peint sur le wagon. Marches à gravir, porte et couloir étroits,
Troisièmement : Vous êtes contraint à de nombreuses correspondances et changements vous obligeant à redescendre le vélo du train, emprunter un escalier pour changer de quai, reprendre un autre escalier pour accéder au nouveau quai ( très peu de gare possède des rampes d'accès) et remonter dans un autre train tout aussi vétuste et inadapté au transport de vélo.
Quatrièmement : il arrive parfois qu'aucun train n'accepte les vélos.
Et tout ça avec en plus des sacoches et un sac à dos ! Il faut une bonne condition physique ! C'est la partie la plus dure de mes périples en VTT. Le reste n'est que du bonheur.
posté le 31 janv. 2009

PHILIP
Etourneau
(69 messages)
Inscription : 06/09/08

Message privé
Pour ma part je ne prends jamais l'avion, conscience écologique oblige.

Pour le train, j'ai acheté ce sac de transport (sac VAUDE ) de très bonne qualité , avec cependant un défaut : la poignée n'est pas suffisament ample pour permettre de bien la poser sur l'épaule, j'aurais également aimé une poignée supplémentaire sur le coté. Je démonte le VTT en moins de 10 mn : les 2 roues + les 2 pédales. Le sac est aux dimensions réglementaires SNCF et tient dans les compartiments bagages des TGV et facilement dans les compartiments vélo des TER. Compte tenu du défaut cité ci-dessus , il ne faut pas marcher longtemps avec celui-ci. Je l'ai utilisé sans souci sur les liaisons A/R Lille-Marseille et Lille-Toulouse ( trains directs donc 15 mn seulement de tracas ), je l'ai également utilisé sur la liaison Lille-Luxembourg via la belgique ( Non TGV ).L'avantage du sac est qu'on n'a pas à se soucier de savoir si le train accepte ou pas les vélos non démontés et le sac se roule ou se plie pour le mettre par exemple sur la remorque.

Pour le ferry, c'est vraiment simple : il suffit d'entrer dans le bateau comme le font les voitures, pour environ 10€. A Douvres et Calais c'est magique, on vous fait sortir du bateau avant tout le monde, à Douvres il suffit de suivre la "red line" pour se retrouver dans Douvres. Pour la Corse j'avais laissé le VTT dans le sac au sortir du TGV et on a pu le ranger dans la cabine avec remorque et bagages alors que nous étions 5 à y dormir. Pour la traversée Dieppe-NewHaven, le personnel de la gare maritime est aux petits soins avec les cyclistes.

NB : quand je démonte le VTT, je prends soins d'ajouter un morceau de mousse pour entourer le dérailleur.
posté le 04 févr. 2009

nutella
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 02/02/09

Message privé
J'ai ouî dire que certains compagnies aériennes ne transportent pas les tandems !
posté le 04 févr. 2009

Olivier
Caribou
(1642 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Merci beaucoup pour vos nombreuses informations
:)
Et pourquoi pas ?
posté le 04 févr. 2009

Elyse
Martinet
(16 messages)
Inscription : 18/06/08

Message privé
Bonjour,

voici un témoignage de tandem dans les transports :

pour l'avion, le tandem n'est jamais démonté. Je protège les tubes avec des tubes de calorifugeage achetés dans les magasins de bricolage style Leroy Merlin. Le guidon arrière est démonté et fixé sur la barre transversale arrière. Les pédales droites sont remontées à l'intérieur et les gauches sont fixées sur le cadre. Je tourne le guidon avant.

Ensuite j'emballe les parties sensibles dans du papier mousse ou du papier bulle (dérailleurs avant et arrière, plateaux, chaîne de liaison, câblerie, selles).

A la fin de l'emballage, le vélo peut rouler sur l'avant et l'arrière.

Le vélo est ainsi identifié et en général ils en prennent mieux soin. J'ai déjà vu des cartons contenant des vélos se faire jeter de l'avion parce qu'ils n'avaient pas de moyen de portage alors mon tandem était délicatement posé dans le chariot. A l'arrivée il m'a toujours été remis en mains propres.

A chaque fois j'ai payé un supplément vélo de 25€ (islandair et blue air) à 40€ (Transavia). Le tandem est comptabilisé comme un vélo et non comme 2.

Pour le train, j'ai acquis une certaine dextérité dans le tourné du tandem dans des espaces ridicules.

En train de nuit, je n'ai à chaque fois payé que 10€ de supplément (donc 1 vélo). Les trains sont en général bien foutus car je n'ai pas besoin de démonter le tandem pour le faire rentrer dans le compartiment vélo. Les sacoches sont enlevées et rapidement balancées dans le train et le guidon arrière tourné pour qu'il ne prenne pas de place en largeur. Je monte ensuite le tandem sur la plate-forme (heureusement qu'on est 2 parce que les marches sont très hautes) et ensuite pour le faire tourner dans l'allée, il faut ouvrir les portes inter-wagons. Une fois glissé dans l'allée, les montants du compartiment vélo sont généralement coupés à 80 cm du sol, ce qui nous permet d'y faire rentrer le tandem en ne portant que la roue arrière. Le tandem tient ensuite légèrement en diagonale mais on peut facilement y rajouter 4 vélos sans qu'ils débordent dans l'allée.

Pour les trains de jour, c'est une autre histoire. Pour les vieux TER avec un wagon qui contient des compartiments dont 1 vélo, je suis obligée de démonter la roue avant + porte-bagages avant pour qu'il passe. Les montants du compartiment ne sont pas coupés et la porte est beaucoup plus étroite que dans les trains de nuit. Du coup je suis obligée de faire basculer le tandem quasiment à la verticale pour qu'il rentre. Sur les trains de jour récents, soit je le pend par l'avant avec l'arrière qui reste posé par terre, soit je le mets en travers s'il y a au moins 4 crochets vélo d'affilée (très rare), soit je le mets sur la plate-forme du dernier ou du premier wagon, les deux guidons tournés pour plaquer un maximum le tandem à la paroi et nous faisons de grands sourires au contrôleur. Quand il n'y a pas de compartiment fermé pour les vélos, je fixe le tandem avec des tendeurs ou de la ficelle pour montrer toute ma bonne volonté au contrôleur.

Jusqu'à présent je ne me suis jamais faite chassée.

Je teste l'ajout de photos
J'ai deux passions : les voyages en tandem et le chocolat, heureusement que les deux se compensent...
posté le 04 févr. 2009

Elyse
Martinet
(16 messages)
Inscription : 18/06/08

Message privé
Bon c'est officiel, je ne suis pas douée.

Quelqu'un peut m'envoyer la notice ?
J'ai deux passions : les voyages en tandem et le chocolat, heureusement que les deux se compensent...
posté le 05 févr. 2009

Bixente
Milan noir
(350 messages)
Inscription : 08/05/08
Lieu : Hasparren (64)

Message privé
Elyse :
Bon c'est officiel, je ne suis pas douée.
Quelqu'un peut m'envoyer la notice ?

Nous en sommes tous passés par là, ne t'en fais pas.
Pour ajouter une photo à ton post utilise ce petit applet.
Ensuite tu vas chercher le lien que l'applet va te proposer, tu le copies (sans l'inclusion des détails), puis tu viens le coller dans ton message, à l'endroit où tu souhaites insérer ta photo.

A toute à l'heure, que l'on profite de ta photo
Bixente
posté le 06 févr. 2009

Cap
Hirondelle
(14 messages)
Inscription : 15/04/08

Message privé
Pour répondre à POLO, sur le TGV je ne suis pas compétente, par contre, dans paris, le mieux c'est de prendre le RER B à Port Royal, c'est la station la plus facile pour descendre son vélo puisqu'il y a une petite série de marches, un "portillon" spécial pour passer avec les vélos au moment de composter le billet puis une dernière petite série d'escalier et dans les deux cas, il y a des ascenseur (mon VTT rentre dedans) il y a ensuite des compartiments pour les vélos (le premier wagon, le dernier et celui du milieu mais souvent encombré) et il m'arrive même de rentrer mon vélo dans le wagon. je le fais très souvent et je n'ai jamais eu de problème, même aux heures de pointe (en plus port royal est une petite station et il n'y a jamais trop de monde) par contre je ne suis jamais allée jusqu'à Orly avec le vélo, à mon avis, tu doit avoir pas mal d'escalier mais aussi des ascenseurs et le orly val est assez spacieux pour contenir 10 vélos ....
bon voyage !
une parisienne ( temporaire c'est important ! ....) convaincue que l'on ne peut survivre à Paris sans vélo !
posté le 06 févr. 2009

paleo_bikefamily
Sterne arctique
(108 messages)
Inscription : 02/12/06

Message privé
Elyse :
Le vélo est ainsi identifié et en général ils en prennent mieux soin. J'ai déjà vu des cartons contenant des vélos se faire jeter de l'avion parce qu'ils n'avaient pas de moyen de portage alors mon tandem était délicatement posé dans le chariot. A l'arrivée il m'a toujours été remis en mains propres.

Je pense également qu'il vaut mieux que le vélo soit facilement identifiable et maniable par les bagagistes. J'ai pu observer au cours d'1 voyage que mon vélo non "emballé" était transporté jusqu'aux soutes de l'avion dans un chariot spécifique (avec les poussettes notamment) permettant un déchargement facile et presque en douceur avant embarquement. En revanche, un vélo soigneusement protégé par une sacoche de transport spécifique (j'ai su que c'était un vélo à la réception des bagages) a subi un traitement bcp moins enviable. Placé tout en haut de la pile de valises, il a rejoint le plancher des vaches sans ménagement grace à une grande traction du même bagagiste sur les anses de transport avant d'être trainé sans plus de ménagement jusqu'au tapis roulant de soute.

Une seule observation qui m'a définitivement convaicu de laisser mon vélo "identifiable" et "maniable". Ce qui par ailleurs facilite grandement les déplacements dans l'aéroport avant d'embarquer en particulier quand on voyage seul et qu'il est nécessaire de tout transporter en même temps (sacoches + vélos)

chris
posté le 17 févr. 2009 mis à jour le 17 févr. 2009

mat1
Martinet
(38 messages)
Inscription : 24/11/07
Lieu : Strasbourg

Message privé
c'est en tandem aussi pour nous,

on a pris diverses moyens de transport :

train :
TER de Paris vers les chateaux de la Loire ou l'Oise, trains de banlieue : pas de problème, de grandes plateformes, juste bien choisir ses gares et les accès pour éviter les escaliers....

un train de nuit de la deutsch Bahn (Paris Hambourg), si ils n'oublient pas le fourgon vélo c'est parfait... cette ligne a été supprimée cette année. il reste quelques lignes vers l'Allemagne. j'ai peur qu'elles finissent aussi par disparaître...

Ferry : Kiel Göteborg (Stena Line), très très facile, on peut mettre des dizaines de tandems :).
petit supplément.

Avion : avec SAS, tandem en entier (juste les guidons repliés, pédales enlevées) et des protections un peu partout (papier à bulle, journal, scotch). ça s'est très bien passé. (supplément de 30€, compte comme un seul vélo)
le soucis peut être l'accès aux aéroports (facile à Stockholm avec le train express, plus compliqué à Roissy par exemple)
penser en avion à enlever les attaches des sacoches (qui vont en soute) pour que rien ne dépasse !

si vous voulez des photos de tandem dans diverses situations (démonté pour l'avion, dans un train, dans le ferry)...

Mathias
posté le 23 févr. 2009

Cyril du Monêt_
Martinet
(33 messages)
Inscription : 03/09/08

Message privé
En train, mon expérience française : dans tous les TER, pas de souci tant que l'on n'est pas trop nombreux, gratuit.
TGV : emballage obligatoire dans un carton ou housse sans dépasser certaines dimensions mais si on est tout seul, on peut négocier... J'ai vu que certains TGV avait un compartiment vélo.
Les CFC ( chemins de fer corse) n'aiment pas les vélo : 18 euros (mars 2008-) pour le faire monter dans le wagon quel que soit le trajet ! (et en plus, c'est pas commode du tout !)

En Suisse et en Autriche, aucun problème dans la majorité des trains : ils ont tout compris et ont des wagons exprès pour les cycles, gratuit.

Pour le bateau, Corsica ferry facture 3 euros par vélo (mars 2008-) la traversée. Le biclou est attaché par soi-même dans un coin avec les autres véhicules.
posté le 23 févr. 2009

nanette
Sterne arctique
(118 messages)
Inscription : 23/12/08
Lieu : Grenoble

Message privé
Petit précision pour les trains en Suisse : effectivement des wagons ou espaces spéciaux pour les vélos dans la majorité des trains, mais ce n'est pas gratuit ! Me souviens plus exactement des prix, mais pour un Genève-Bâle, c'était au moins 10 ou 20 CHF.
"Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité" Antoine de Saint-Exupéry http://transhimalaya.blogspot.com
posté le 01 mars 2009

revedevoyages
Hirondelle
(8 messages)
Inscription : 20/07/08

Message privé
Bonjour,

Pour nous, avant de prendre le train, l'avion ou le ferry, pour effectuer nos voyages en tandem, nous avons été obligé de choisir un vélo qui se coupe en 3. En effet, nous avons une voiture qui ne nous permet pas de transporter le tandem en entier, et à l'époque où nous avons acheter notre tandem, notre cave était très petite, et pouvoir "couper" notre tandem en 2 voire en 3, était la seule possibilité qui nous permettait d'acquérir un tandem.
Nous avons ainsi opté pour un tandem pedalpower, des photos de notre tandem sont disponibles sur notre site :
http://tandemotions.hautetfort.com/


Nous avions également choisi ce vélo, car pedalpower doit construire des valises adaptées spécifiquement à ce tandem, le vélo entrerait dans 2 valises, mais nous n'avons encore pu acheter ces valises, car elles ne sont à priori pas encore disponibles. Nous attendons depuis 3 ans! si des personnes ont des infos à ce sujet, quelles n'hésitent pas à nous contacter.

sur le site suivant : le tandem dans les valises...:
http://www.sandsmachine.com/a_ped_t1.htm

Dc, en attendant, pour nos voyages nous avons pris une fois l'avion, avec la Lufthansa, pour aller à Majorque au départ de Frankfort, nous leur avions confié notre tandem tel quel, pas mis dans un carton, comme à leur demande. Et ce fut une belle erreur, nous sommes arrivés à Majorque sans trop de pb, avec le tandem en bon état, par contre pour le retour, nous avons vu notre vélo, couché, sous tous les autres bagages, et nous l'avons vu rester sur le tarmac. Nous l'avons récupérer 1 semaine plus tard, avec qq égratignures, mais pas de casse. Heureusement que ce fut au retour, sinon les vacances auraient été gâchées.

Nous n'avons pas retenté l'expérience de l'avion. Et pour le moment nous avons découvert les magnifiques paysages de la cote atlantique francaise, de l'autriche...et nous transportons le tandem ds notre voiture, ou dans des petites voitures de locations.
posté le 19 mars 2009 mis à jour le 19 mars 2009

guillaumeleroy
Hirondelle
(10 messages)
Inscription : 21/08/07

Message privé
Une petite contribution de plus : le site
Information for rail travelers in Europe indique les pages consacrées au transport en vélo des différentes compagnies ferrovières européennes. Malheureusement, pour la France par exemple le site www.velo.sncf.com indique des liens morts...
posté le 04 mai 2009

cemarleni
Martinet
(33 messages)
Inscription : 28/01/09
Lieu : Toulouse

Message privé
Je recherche des infos pour le transport du tandem en en train en France. Peut être le HS VV2 me donnera t il la réponse, mais pour l'instant ma boîte aux lettres est vide!
Nous voulons cet été prendre le train de Toulouse jusqu'en Bretagne (Quimper) pour ensuite rentrer par la côte en vélo. Cela paraît assez simple sur le papier, mais après avoir contacté la SNCF cela devient très compliqué. Nous avons un tandem Pino, 1 vélo adulte, 2 vélo 24 pouces + 4 loulous et quelques bagages (la remorque enfant se plie facilement.) donc très clairement, nous n'envisageons pas de démonter les 4 vélos pour les ranger des des sacs réglementaires car cela devient intransportable, de plus le PINO ne rentrerai de toutes façons pas dans les dimensions demandées. La SNCF m'a répondu qu'ils n'acceptaient pas les tandems car trop long ! Ils ne peuvent me dire à l'avance si le train que nous voulons prendre aura un wagon vélo ou non car il faut se rendre directement à la gare et consulter la composition exacte du train (ok pour Toulouse, mais arrivé à Nantes on fait comment ?).
Pourtant d'autres tandémistes prennent le train, alors j'attends vos retours d'expérience, comment faites vous sachant que les trains que nous souhaitons prendre sont un corail intercities entre Toulouse et Nantes et un TER entre Nantes et Quimper .
Merci
posté le 02 juin 2009

Azraq
Martinet
(21 messages)
Inscription : 19/08/08

Message privé
Une solution à tout ça : un Brompton ! (J'y pense sérieusement après avoir galéré à démonter complètement 2 Surly pour un Strasbourg - Marseille où les places pour vélos n'étaient proposées qu'aux voyageurs avec couchette).
posté le 02 juin 2009

Olivier
Caribou
(1642 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Notre expérience du week-end passé : 6 VTT dans des TER, un équipé vélo et l'autre non. Aucun souci et personnel de la SNCF très avenant...
Trajet Gap -> Grenoble et Die -> Gap
Et pourquoi pas ?
posté le 03 juin 2009

PHILIP
Etourneau
(69 messages)
Inscription : 06/09/08

Message privé
pour le transport du tandem, je vois une solution : la sernam avec l'inconvénient de devoir aller le récupérer !
posté le 03 juin 2009

cemarleni
Martinet
(33 messages)
Inscription : 28/01/09
Lieu : Toulouse

Message privé
Effectivement la SERNAM propose de transporter les bagages encombrants soit de gare à gare, soit de porte à porte pour 39 ou 49 euros par objet encombrant. mais il faut en général le faire à j-1 ou -2. Le but étant de partir de chez soi en vélo, cela est impossible, surtout que lorsqu'on a 1 tandem + 3 vélos + 2 remorques cela fait la jolie somme de 294 euros soit plus du double du prix de nos billets pour 6 !+Quant à ne faire transporter que le tandem par la Sernam , il nous est alors impossible de rejoindre la gare à vélo ou de se rendre de la gare à notre premier lieu de vacances à vélo.
Merci pour l'idée, mais on tente le transport par le Corail intercities (sans correspondances! on a préféré revoir le trajet à la baisse) cet été.
posté le 03 juin 2009 mis à jour le 03 juin 2009

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Salut Cemarleni en TER comme le dit si bien Olivier ça passe.
J'ai déjà vu des cyclistes emmenant un tandem dans un TER en partant de Grenoble justement ..
dans un corail je suis sceptique ....
A tout hasard demander au controleur il y a souvent des espaces vides dans les trains ou il y a de place pour qu'ils mettent des affaires comme les bouteilles d'eau ou la nourriture pour les wagons restaurants /bar..
mais tu risques de te faire refouler
posté le 22 août 2009 mis à jour le 27 août 2009

twinsenboy
Martinet
(15 messages)
Inscription : 10/06/09
Lieu : France - Paris - 75012

Message privé
Quelques expériences de voyages vélo embarqué récentes :

AVION :
- Air France a effectivement changé sa politique vélo : dorénavant pour les long courriers (destination Amérique dans mon cas) il y a une équation assez compliquée à remplir : le vélo compte désormais pour un bagage, il doit rentrer dans la franchise d'ensemble qui est 2x23 kgs avec en tout seulement 2 bagages + 1 bagage à main, au delà il faut payer un supplément (soit au poids, soit en fonction de la taille totale des bagages, addition des mesures des bagages) = c'est donc assez casse tête désormais, pas tant en termes de poids qu'en termes de nombre de bagages (tout mettre dans un seul sac, tente, matelas, duvet, sacoches à vélo... car le vélo compte pour un bagage, il ne reste donc plus qu'un autre bagage + le bagage à mains)
- le carton à vélo NO SOUCI pour moi ; deux voyages en Europe avec Air France, à chaque fois le carton est très bien identifié (un gros vélo imprimé dessus, énorme quoi), il ne passe pas par le tapis à bagages mais est pris en main à part à par un personnel dédié au départ comme à l'arrivée, à chaque fois le carton est arrivé intact (aucune éraflures extérieures) et le vélo avec

TRAIN :
- en France : TER et Corail no soucis, certains TER et Corail (TEOZ) ont carrément des espaces intelligemment dédiés aux vélos (rampes intérieures et crochets dédiés)... sinon c'est le bon vieux compartiment et couloir étroit...
- RER Ile de France : OK hors heures de pointes : 1ere et dernière voiture des rames
- TGV France : théoriquement certains TGV ont des compartiments à vélo (Atlantique notamment), dans la réalité impossible de les réserver, ni même de les trouver sur le réseau = vélos obligatoirement en sac à vélo spécial, rarement possible de les ranger dans les espaces bagages (pris d'assaut et si vides pas aux normes vélo...), d'où plantés au milieu de l'entrée / sortie du wagon = intérêt à choisir un TGV direct, sans arrêt, et privilégier les horaires hors période de pointe

En Italie (corrigé et révisé) : les trains régionaux (équivalents Corail et TER) : no souci (mais très très lents). Les Eurostar (équivalent TGV entre Rome Milan Florence par exemple) = NO WAY pas de vélo possible. Les Intercity: ça dépend du contrôleur...

L.
posté le 22 août 2009

Kajak
Milan noir
(275 messages)
Inscription : 10/03/09
Autre

Message privé
twinsenboy:

merci de tes infos sur transport velos.

j'ajoute que l'equivalent italien du TGV est appelé ici "eurostar" et n'offre aucune chance d'y mettre des vélos!
quand aux intercity c'est à la discretion du controleur et depend surtout s'il y a du monde.
j'ai perso mis 2 VTT sur un intercity mais tard le soir. ils encombraient mais laissaient libre le passage.
sur le mme train un autre cycliste dont le velo bloquait completement le couloir s'est fait eng... mais comme d'habitude ici il a discuté avec le controleur et finalement a pu rester avec son velo sur le train bien que bloquant le passage!!!
tout est question de la personalité du controleur, un peu comme en france; bien sûr parler la langue s'avère un gros avantage!!!!
posté le 08 sept. 2009

Elyse
Martinet
(16 messages)
Inscription : 18/06/08

Message privé
khutzeymateen :
Salut Cemarleni en TER comme le dit si bien Olivier ça passe.
J'ai déjà vu des cyclistes emmenant un tandem dans un TER en partant de Grenoble justement ..
dans un corail je suis sceptique ....
A tout hasard demander au controleur il y a souvent des espaces vides dans les trains ou il y a de place pour qu'ils mettent des affaires comme les bouteilles d'eau ou la nourriture pour les wagons restaurants /bar..
mais tu risques de te faire refouler

Bonjour,
je prens régulièrement le train avec mon tandem et pas de soucis. Le trajet que je prends le plus est le TER vallée de la Marne qui est une ancienne ligne Corail (jusqu'à l'arrivée du TGV) et qui fait circuler des corails. Le plus compliqué c'est de monter les 3 marches gigantesques mais ensuite le tandem passe nickel dans l'allée et avec un peu de pratique, il rentre dans le local vélo. Il reste ensuite de la place pour d'autres vélos.

Sinon petit retour d'expérience après mes vacances où j'ai pris avec mon tandem :
l'avion

le bateau nickel mais les prix pour transporter un vélo sont prohibitifs et il y a pas de place spécifique, il faut l'attacher où on peut. J'ai pris le ferry Danemark - Islande et le prix pour 2 personnes et 1 seul vélo dépasse celui pour 2 personnes et 1 voiture. Et je ne parle pas de 4 personnes avec 4 vélos, c'est beaucoup beaucoup plus cher que 4 personnes dans 1 voiture. Je trouve ça assez scandaleux !

le grand bus 45 places classique, ça passe à l'aise en soute

le mini bus, ça passe juste juste dans la remorque en enlevant roue avant + PB avant + GB avant

le moyen bus 25 places assez haut pour faire de la piste ça passe juste juste en enlevant la roue avant en prenant toute la largeur de la soute

le 4x4... il était tout petit il a fallu tout démonter...
J'ai deux passions : les voyages en tandem et le chocolat, heureusement que les deux se compensent...
posté le 08 sept. 2009

Bixente
Milan noir
(350 messages)
Inscription : 08/05/08
Lieu : Hasparren (64)

Message privé
Elyse :
je prens régulièrement le train avec mon tandem et pas de soucis. Le trajet que je prends le plus est le TER vallée de la Marne qui est une ancienne ligne Corail (jusqu'à l'arrivée du TGV) et qui fait circuler des corails. Le plus compliqué c'est de monter les 3 marches gigantesques mais ensuite le tandem passe nickel dans l'allée et avec un peu de pratique, il rentre dans le local vélo. Il reste ensuite de la place pour d'autres vélos.

Tu n'aurais pas quelques photos à déposer ici pour voir un peu comment tu positionnes ton tandem, car nous nous posons les mêmes questions ?
As-tu déjà essayé le TGV avec ton Tandem ?

Merci pour ta participation à cette grande émulation nationale qu'est le transport des vélos sur le réseau ferré français !
Bixente
posté le 08 sept. 2009

ADRALHANS
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 05/09/07

Message privé
je confirme, si on ne demande pas l'impossible, les contrôleurs SNCF sont prêts à rendre service pour trouver une solution,

dernièrement (le 2 septembre dernier entre Séverac le Château et St Flour) nous avons embarqués nos 2 VTT et 2 remorques, dans un TER non ouvert aux vélos et où il y avait déjà 2 VTT,
ensuite les 4 VTT et les 2 remorques dans les soutes d'un bus de liaison SNCF (St Flour /Clermont Fd) sans trop de difficulté
le tout sans supplément !

Attention : régression sur les bus de la région Languedoc Roussillon, pour la liaison Montpellier Millau, la nouvelle compagnie n'accepte pas les vélos !
posté le 08 sept. 2009 mis à jour le 08 sept. 2009

cemarleni
Martinet
(33 messages)
Inscription : 28/01/09
Lieu : Toulouse

Message privé
Petit retour d'expérience sur le transport du tandem en train et comment se déplacer en train + vélo en famille.

Premier point capital : être motivé !!!

Nous n'avons effectivement pas eu de souci majeur pour faire rentrer le tandem (le Pino de chez Hase) dans le train. Cela passe, même s'il faut bricoler un peu. Et malgré la position officiele de la SNCF qui dit ne pas les admettre, les controleurs ont été sympas. Mais nous en avons quand même entendu un une fois disant que c'était interdit, heureusement on était déjà descendu: ouf !

Pour le corail intercities entre Toulouse et Nantes, le compartiment vélo est le N°12 (cela peut servir pour réserver des places pas trop loin) C'est assez galère de rentrer le vélo car les portes sont étroites, et en hauteur. Après il faut négocier 2 virages à 90° pour accéder au compartiment transformé pour les vélos. Vu que l'avant du tandem peut se démonter, le Pino passe, mais je ne suis pas sûre que tous les tandems puissent y entrer.


Au retour nous avons pris des TER (Bordeaux-Agen, puis Agen-Toulouse). Le premier était un ancien modèle, les portes sont toujours en hauteur, mais le couloir large et donnant directement sur l'espace vélo, donc sans problème.



Le deuxième était également un TER mais rénové avec 3 crochets prévus pour les vélos. Le tandem pouvait se mettre aussi en bas des 3 autres vélos accrochés. autres vélos se sont ajoutés après les notres (soit 9 vélos + le tandem), bloquant tout le passage, le contrôleur a pas mal râlé mais le train ayant démarré, il n'a pas pu faire grand chose.

Là où il faut être motivé quand on se déplace à vélo c'est pour accéder aux quais: rien n'est prévu (en tous cas dans les gares de Bordeaux et Toulouse). Cela implique donc avec des enfants qui sont trop jeunes pour porter leur vélos dans les escaliers, de descendre 3 vélos, 1 tandem, 1 remorque enfant, une extra wheel, ses deux sacoches de 60l et 8 sacoches et de remonter le tout sur le quai ad hoc, puis dans le train; tout cela en moins de 20 minutes car l'affichage ne se fait pas avant et le quai est connu au dernier moment. Quelques belles suées en perspectives !

Un bon point pour le gare de Nantes, qui a pour la plupart de ses quais un accès par des plans inclinés: un vrai régal.

La SNCF a donc encore de gros progrès à faire, d'autant plus que le problème se pose non seulement pour les cyclo-touristes (mais bon, à la limite nous c'est seulement du loisir) mais surtout pour toutes les personnes à mobilité réduite, les personnes avec poussettes et nombreux bagages.

Malgré tout, ne vous découragez pas, c'est quand même bien sympa de pouvoir partir en vacances à vélo de sa porte !!!
posté le 28 sept. 2010 mis à jour le 28 sept. 2010

hotwaker
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 28/09/10

Message privé
je prépare actuellement mon voyage en norvége.
nous avons deux vélos couchés à transporter avec SAS.
Après les avoir appellé. Voici ce qu'il en est :
-un vélo couché compte comme un tandem. pas de dimension particuliere mais poids limité à 23kg et 90 euros par trajet donc 180 aller retour : juste pour un vélo, c'est pas donné.
posté le 12 oct. 2010

Mogwaï
Martinet
(42 messages)
Inscription : 21/01/10

Message privé
Idem, on prépare un séjour en Norvège pour l'été prochain en tandem et remorque pour enfant.
J'ai lu et entendu de tout pour le transport du tandem en particulier (même au guichet AF, les infos ne sont pas forcément précises).
Vu que ce n'est pas le type de vélo le plus courant, voici des infos qui peuvent peut être aider.

Nous décollerons de Bordeaux jusqu'à Oslo, via CDG.
Le tandem voyagera avec nous en bagage spécial : les dimensions cumulées ne doivent pas dépasser 300 cm. Je n'ai pas encore fait les essais, mais je pense qu'il faudra démonter roues (évidemment), potences et fourche.
Sur ce vol, la franchise bagage est de 23 kg (en un seul bagage) par personne. Mon épouse prend en charge la remorque en bagage supplémentaire (23kg de +, et coût de 55 euros) et moi le tandem.
Au total, cela fait 110 euros. Si le total des autres bagages (tentes, sac, fringues, etc) dépassent les 2 x 23 kg de franchise avec les places avion, le surcoût du 3° supplément est de 250 euros.

A noter qu'il s'agit de tarifs Air France, et vol exclusivement AF.
En effet, KLM (qui fonctionne avec AF) ne permet pas l'emport de tandem. Je suppose que cela dépend des aéronefs utilisés sur la ligne. En l'occurrence, au départ de Bordeaux par AF, c'est un A320.

Ensuite, il y a SAS qui semble moins contraignant que AF pour la taille du bagage. J'ai eu les mêmes infos que Hotwaker, mais départ de Paris seulement...

C'est la théorie. Pour la pratique, il faudra attendre (encore :p ) 9 mois... elle va être longue cette gestation ;)
posté le 13 oct. 2010

Christef
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 15/02/10

Message privé
Olivier :
Salut à tous
On est en train de bosser sur le prochain HS Voyage à vélo. Je voudrais mettre à jour l'article sur le transport des vélos.
Toutes vos expériences sont donc les bienvenues (difficultés, tarifs constatés, casse éventuelle, vos techniques...)
Merci

Nous pensons que le vélo pliant,solo ou tandem, est une bonne solution de voyage car il se transporte facilement.





cf notre post /voyage/viewtopic.php?id=4299
posté le 20 oct. 2010

twinsenboy
Martinet
(15 messages)
Inscription : 10/06/09
Lieu : France - Paris - 75012

Message privé
Bonjour à tous,

De retour d'un NYC-Cape Cod je poste cette petite précision concernant Air France et l'Amérique du Nord (sur les autres destinations, en revanche les règles sont je crois différentes) : désormais AF n'autorise qu'un seul bagage en soute (limite 23kg) (au lieu de 2 précédemment) + un bagage cabine. Le vélo est compté comme un bagage en soute, sans supplément ni forfait, dès lors que placé dans le carton réglementaire (soit acheté à l'aéroport auprès de AF prix variable selon les aéroports entre 5 et 7 euros, soit un carton à vélo devant répondre aux règles de tailles AF), le vélo est donc compté comme un bagage en soi.
Les recommandations AF sont les suivantes (j'ajoute juste qu'on conseille aussi de légèrement dégonfler les roues)

AF règles bagages global (sélectionner onglet Bicyclettes)

AF règles bagages détail/calcul surcoût


Dès lors il faut jongler avec cette limite de 23kg et tout faire tenir dans le carton et dans le seul bagage cabine autorisé. Par expérience, je constate que AF était auparavant assez coulant avec les vélo voyageurs mais que dorénavant le moindre dépassement est facturé... bon sur mon dernier voyage à 25.5kg le carton ne passait pas, mais à 24.5kg l'agent AF n'a rien dit...

Après 6 expériences de vol avec AF je n'ai jamais eu aucun pépin. Du fait de son gabarit, le bagage vélo est pris en charge à part par des bagagistes au départ et à l'arrivée, le carton souffre parfois un peu mais le vélo à l'intérieur est intact, un seul léger souci observé lors d'un vol, patte de dérailleur arrière légèrement tordue.

Pour le train en France, en revanche, à part les Corails Téoz qui offrent un compartiment vélo dédié (à réserver en même temps que l'achat du billet, 10/20 euros de supplément je crois) rien n'est vraiment prévu : RER IdF ok si hors heures de pointe, TER idem, TGV pas de compartiment vélo (sauf un Paris/Lille par jour !) donc obligation de mettre le vélo dans une sacoche et de le ranger là où on trouve de la place (c-a-d dans l'entrée de la voiture... ).



posté le 28 oct. 2010

Désétoiles
Martinet
(27 messages)
Inscription : 12/10/09

Message privé
Salut,

Une expérience pour l'est du Canada:
L'avion: sur Air France comme baggage suplémentaire (44 $ la franchise baggage suplémentaire pour 23 kg sur internet) dans une boîte de vélo donnée par un magasin. J'étais pile à 23 kg sur la balance avec quelques trucs dans la boîte et les protections (du polysthrène rammassé dans les poubelles). Entièrement démonté (roue avant et arrière) pour rentrer sur les critères de taille de la compagnie. Mon copain partait un peu avant et il a trouvé sa boîte ouverte et éventrée à l'arrivée à Paris, heureusement pas de casse; mais du coup j'ai fait filmer ma boîte à l'aéroport (10$). Pas de casse à l'arrivée.
Le train: 20 $ sur via rail, transport sans démontage dans un sac, dans le compartiment baggage du train et donné en main propre à l'arrivée.
Les ferries: la plus part du temps, il faut payer en plus pour le vélo (de 7$ à 20$), mais dans certains nous sommes consiédérés comme piéton. On laisse les vélos sur le pont véhicule sans problème (penser à avoir quelque chose pour les accrocher s'il y a de la mer).
Passage du pont de la confédération, Ile du Prince Edouard: gratuit à l'aller - 8$ au retour si j'ai bon souvenir, navette obligatoire qui vient vous chercher quand vous voulez (le pont fait 13 km).

En France:
Jamais de soucis dans les TER (en Bretagne, en Rhône-Alpes, en Aquitaine); même si c'est parfois un peu sportif (escalier, porte étroite...).
Dans les TGV: je pense cumuler plus de 100 euros d'amendes depuis le temps, même dans des trains absolument vides!! A chaque fois, je me fais un devoir d'écrire à la sncf que le prix du transport des vélos (20 euros sur les TGV avec compartiment) est en contradiction avec leur politique "développement durable". Souvent, le compartiment est plein de baggage (et jamais de vélos par contre) et peu de train sont équipés.
Depuis ces débouards, je me suis cousue une housse de transport bien pratique, mais il faut démonter et se ballader la housse en plus du reste...pas le must.
posté le 09 juin 2011

mz
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 16/02/11

Message privé
Bonjour,

Petit retour d'expérience sur ma réservation de billet pour un trajet Lyon-Trieste en train, avec un vélo...

Je me suis rendu deux soir d'affilés la gare sncf, avec des horaires pour réaliser mon trajet, étant donné qu'il est impossible de réserver un emplacement vélo par internet. Au guichet, impossible de confirmer, ou d'infirmer que les trains du réseau étranger sont accessible aux vélo... Je sais juste qu'il est impossible d'aller de Chambéry à Milan directement, détour par Genève obligatoire.
Sur le site internet des CFF (SNCF suisse), les train acceptant les vélo sont mentionnés, en Suisse comme à l'étranger. Pas possible de réserver en ligne, mais un numéro de téléphone: 0900 300 300, soit le 0041 900 300 300 depuis la France.
J'appelle, un opérateur à l'accent valaisans me propose de suite de me rappeler afin que je paie pas la conversation....Cinq minutes plus tard, j'ai mon numéro de réservation, billet à retirer en arrivant en Suisse.

Pour ce coup, je voulais juste témoigner amicalement du sérieux et de l'efficacité de la SBB-CFF
posté le 12 juin 2011 mis à jour le 12 juin 2011

GruuZ
Sterne arctique
(157 messages)
Inscription : 05/06/09

Message privé
J'ai commencé à lire tous les post et me suis soudain souvenu que mon vélo a pris le train.
Je n'avais pas d'entrainement , je n'avais jamais passé le moindre WE en vélo. En Aout 1984, quelques jours avant mon voyage, je confie mon vélo au service "bagage accompagné" de la gare de départ (Brest) . Il m'attendait à la gare de Bordeaux. Je n'avais même pas pensé à l'emballer mais il n'a rien subit.
Le retour s'est passé de la même façon au départ du Buisson.

CE SERVICE EXISTE T'IL TOUJOURS?
voici ce que j'ai trouvé:

http://www.voyages-sncf.com/tgv/services_tgv/bagages-domicile/

Je voyage en kayak mais en ville je me suis remis au vélo avec plaisir.
Ce matin je suis allé au centre de départ et d'arrivée d'un brevet 600 km (Rennes-Brest -Rennes) nécessaire pour participer au Paris Brest Paris 2011.
Faut voit la tête des arrivants sous la pluie depuis cette nuit. Je les admire mais ne les comprends.
posté le 11 août 2011 mis à jour le 11 août 2011

Tandémiste pilote
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 11/08/11

Message privé
Petit retour d'expérience sur le tandem en avion, puis en car (en Argentine/Chili) :
Après de nombreuses recherches infructueuses auprès de plusieurs compagnies classiques, nous avons trouvé le must :
la compagnie allemande Lufthansa, qui présente carrément un forfait de transport tandem en soute bagage, ce qui évite le casse-tête du frêt.
Notre voyage a eu lieu fin 2009 début 2010 vers l'Argentine mais, je viens de vérifier, ce forfait qu'on trouve dans les "bagages spéciaux" existe toujours.
Ce n'est pas donné, 150€ l'aller (sur long courrier, 70 pour moyen courrier), mais c'est un confort inégalable, je pense. (on avait payé en réalité 160€ à chaque fois, je ne sais plus pourquoi).
Le montant est payable au guichet Lufthansa le jour du départ (le jour de l'aller et celui du retour), après avoir réservé ce bagage spécial au moment de la réservation des billets, qui doit normalement figurer ("bagage spécial : confirmé") sur le billet électronique.

http://www.lufthansa.com/fr/fr/Excedents-de-bagages-et-bagages-speciaux ;
vous trouverez ensuite le lien correspondant dans la rubrique "Equipements de sport dans la franchise bagage à la pièce", en pdf : http://www.lufthansa.com/mediapool/pdf/12/media_758012.pdfhttp://www.lufthansa.com/mediapool/pdf/12/media_758012.pdf

Il est précisé des dimensions maximales, en poids (15-32kg) et en taille (1,41/1,42m) : notre tandem faisait plus (en taille, pas en poids !), bien sûr (non démontable ni pliable), mais c'est bien marqué vélo et tandem, il n'y a pas eu de souci.

Pour la préparation du tandem, ils ne demandent que trois choses :
1) tourner le guidon dans l'axe du cadre
2) monter les pédales vers l'intérieur
3) le tandem doit rester roulant

Prudents, on avait quand même décidé de démonter les pédales complètement, avec leurs plateaux, chaine et dérailleurs. Et, effectivement, quand on a vu, à Francfort, notre tandem debout contre la paroi d'un chariot... plein de bagages, on n'a pas regretté !

A l'embarquement, quelqu'un est venu le chercher (enfin, au retour, c'est moi qui suis allé le déposer sur le tapis roulant du scanner, à l'autre bout du terminal, mais bon, un tandem sans tous ses équipements, c'est déjà moins lourd !), car bien sûr, ça ne rentre pas sur le tapis bagages.

A l'arrivée, dans les deux sens, pas de casse : il y avait pourtant encore matière à casser (précision : c'était un tandem d'occasion Orbita avec un cadre en acier non pliable, non démontable) A l'aller, on avait mis deux vagues bouts de carton sur les côtés, qui ont dû valser sur le premier tapis roulant : à Francfort, déjà, ils n'y étaient plus... Je ne sais pas comment il a été entreposé dans la soute, s'il y a un espace spécial ou pas... à mon avis, non, vu le transport en chariot de bagage sur le tarmac.

Sinon, pour le transport dans les grands cars argentins et chiliens :
Même si les soutes sont grandes, ne vous imaginez pas qu'un tandem y rentre debout : les autres passagers aussi ont des bagages !
Nous avons retenu plusieurs leçons, après avoir manqué de peu de voir partir le car sans nous, en pleine nuit, à Bahia Blanca :

1) les bagagistes des compagnies aiment par dessus tout une chose : l'encartonnement ! Cela dit, pour un tandem, l'encombrement est au moins augmenté de 50% ! Nous avons, au fur et à mesure, préféré l'encartonnement des pièces détachées (du tandem et de la remorque), et utilisé de la mousse, du gros plastique et du gros scotch pour le cadre, du film alimentaire pour les roues (nickel, au bout de plusieurs tours, les rayons sont bien protégés des accrocs (mais c'est vrai qu'au niveau recyclage c'est pas le top...) ! La hantise du bagagiste : que notre matériel salisse ou abîme les autres bagages ! Il faut donc anticiper, et montrer patte propre... !

2) demander à payer un excédent de bagage, ça aide à convaincre le bagagiste qui va charger la bête : l'excédent n'est pas, le plus souvent, très important (et quand on a failli partir une fois sans son cadre, je vous assure que le prix est très négligeable la fois suivante !), de l'ordre d'une vingtaine à une trentaine de pesos argentins début 2010, environ 6 à 7 euros. Au Chili, pour la moindre expérience qu'on en a, c'était moins cher que ça, et d'ailleurs, ils sont beaucoup moins embêtants : en Argentine, il faut encore négocier malgré ce excédent payé, pas au Chili.

3) Le pourboire, déjà indispensable pour le passager à pied, devra être un petit peu surévalué pour aider le bagagiste à surmonter l'effort physique lié au chargement du matériel (la fois où le bagagiste a refusé, on l'a chargé nous même finalement, et il n'a pas eu du tout de pourboire !)

4) Avant de vous montrer avec vos bagages (qui peuvent effrayer un bagagiste), envoyez l'un des deux (plutôt la femme, s'il y en a une, en tout cas, en Argentine : les hommes y sont charmeurs) pour faire composter les billets par le chauffeur à l'entrée du car : s'ils refusent une partie de votre matériel après, ils seront embêtés, car vous êtes considérés comme étant embarqués (c'est ce qui nous a sauvés, à Bahia Blanca !).

Voilà pour la petite contribution
posté le 12 août 2011

Mogwaï
Martinet
(42 messages)
Inscription : 21/01/10

Message privé
Mogwaï :
Idem, on prépare un séjour en Norvège pour l'été prochain en tandem et remorque pour enfant.
J'ai lu et entendu de tout pour le transport du tandem en particulier (même au guichet AF, les infos ne sont pas forcément précises).
Vu que ce n'est pas le type de vélo le plus courant, voici des infos qui peuvent peut être aider.

Nous décollerons de Bordeaux jusqu'à Oslo, via CDG.
Le tandem voyagera avec nous en bagage spécial : les dimensions cumulées ne doivent pas dépasser 300 cm. Je n'ai pas encore fait les essais, mais je pense qu'il faudra démonter roues (évidemment), potences et fourche.
Sur ce vol, la franchise bagage est de 23 kg (en un seul bagage) par personne. Mon épouse prend en charge la remorque en bagage supplémentaire (23kg de +, et coût de 55 euros) et moi le tandem.
Au total, cela fait 110 euros. Si le total des autres bagages (tentes, sac, fringues, etc) dépassent les 2 x 23 kg de franchise avec les places avion, le surcoût du 3° supplément est de 250 euros.

A noter qu'il s'agit de tarifs Air France, et vol exclusivement AF.
En effet, KLM (qui fonctionne avec AF) ne permet pas l'emport de tandem. Je suppose que cela dépend des aéronefs utilisés sur la ligne. En l'occurrence, au départ de Bordeaux par AF, c'est un A320.

Ensuite, il y a SAS qui semble moins contraignant que AF pour la taille du bagage. J'ai eu les mêmes infos que Hotwaker, mais départ de Paris seulement...

C'est la théorie. Pour la pratique, il faudra attendre (encore :p ) 9 mois... elle va être longue cette gestation ;)

Maintenant qu'on est rentrés, voici le constat :
Avion - Départ de Bordeaux :
- Au moment de l'enregistrement des bagages, l'employée zélée met en doute la possibilité d'embarquement de tels cartons malgré la présentation papier de la réservation des bagages supplémentaires. Notamment à cause d'une cote supérieure de 10 cm à ce qui avait été annoncé sur le carton du tandem.
Le tandem démonté rentrait dans un carton de 190x80x20, ce qui est inférieur à un total de dimensions cumulées de 300cm (limite établie par eux-mêmes. Il faut savoir qu'air France vend des cartons vélo de 180x80x30, ce qui est à peu près identique).
Ce qui la gênait surtout, c'était que le vélo était un tandem. Donc mon conseil, un tandem étant un vélo, annoncez "vélo" point barre.
Malgré son patacaisse, j'ai tenu tête, mais j'ai dû m'acquitter de 75€ par carton au lieu des 55 prévus.
Elle m'a de plus servi une explication que ça passait parce-que j'avais un bagage non utilisé. Lire entre les lignes que c'est parce qu'ils sont arrangeants...
En bref, assurez-vous d'en savoir plus que l'employé que vous aurez en face.
- J'ai pu assister au chargement des bagages dans l'avion : vous avez beau indiquer "haut/bas/...", faciliter la prise en main, bricoler des roulettes sous le carton, celui-ci est balancé comme de la m..., placé sous d'autre bagages, etc...

Avion - Transit Paris CDG :
J'ai pu assister au chargement des bagages dans l'avion : Les employés sont beaucoup plus précautionneux qu'à Bordeaux (ça, c'est dit...)

Avion - Arrivée à Oslo :
Les bagages sont à récupérer dans un coin spécial gros bagages. Rien à signaler

Train - Oslo/Bodo :
-Le train dispose d'un espace spécial vélo. Réserver à l'avance, il n'est pas énorme. Il n'est pas nécessaire qu'il soit dans un carton.
-Chargement/déchargement à faire soi-même. Arrivé à destination, prévenir le contrôleur qu'il ouvre la porte, c'est plus pratique ;)
-Coût : 20€ par vélo jusqu'à Bodo

Train - Bodo/Oslo :
-Idem aller
-Coup de main des employés au déchargement à Oslo pour aller plus vite, car Oslo Gardemoen n'est pas le terminus.

Avion - Départ d'Oslo :
-On paye à un guichet qui ne se soucie pas des bagages, ni de leur forme. On paie ce qu'on annonce.
J'ai annoncé 2 bagages supplémentaires, j'ai payé 2 x 55€, conformément à ce qu'on peut comprendre des règles énoncées par air france.
Les norvégiens moins pinailleurs que les Français ?
-A l'enregistrement des bagages, l'employée m'annonce ne pas comprendre qu'on m'ait fait payer 2 x 55€ puisque, selon elle, ayant un total de bagages "forfaitaire" inférieur à 25kg, je n'avais qu'un seul bagage supplémentaire.
-Aucun contrôle des dimensions.

Avion - Transit Paris CDG :
J'ai re-pu assister au chargement des bagages dans l'avion : Les employés sont toujours aussi précautionneux qu'à l'aller

Avion - Arrivée Bordeaux :
J'ai re-pu assister au chargement des bagages dans l'avion : Les employés sont toujours aussi précautionneux qu'à l'aller (pour ceux qui ont loupé le début, c'est de l'ironie)

Au final
- un seul accroc à déclarer sur le cadre qui est bien entamé. Problème qui aurait pu être évité si les cartons avait été manipulés plus doucement (Surtout aux environs de Bordeaux).
Pour pallier à ce genre de problème, séparer les pièces situées dans le cartons avec des éléments épais (j'avais mis de la mousse, mais ce n'est pas suffisant - ajouter des morceaux de cartons entre).
- Logistique qui peut sembler impressionnante (on ne passait pas inaperçus), mais qui s'est bien déroulée dans l'ensemble.
- La lecture des règles sur les bagages est très subjective chez air france, que ce soit pour les employés ou pour les usagers : garder le sourire, annoncer qu'on sait ce qu'on veux, ce sont des marchands de tapis (pardon pour eux)

Petite photo :

Faut que je pense à demander mes royalties à Décathlon : je leur ai fait de la pub jusqu'aux 68° Nord :D
posté le 12 août 2011

mohandas
Martinet
(35 messages)
Inscription : 08/01/11

Message privé
Bonjour à tous de Tashkent . Je suis obligé de prendre l'avion dans quelques jours avec le vélo et la remorque et je vais voyager avec Uzbékistan airways . J'aurais 2 questions à poser aux forumeurs
Dois-je informer l'aéroport ou la compagnie plusieurs jours à l'avance que j'ai un vélo et une remorque ( billet d'avion électronique donc aucun contact )
Y a t il une limite de poids ou de volume concernant le bagage à main que l'on garde avec soi ?
Merci pour vos réponses , Mohandas
posté le 12 août 2011

Mogwaï
Martinet
(42 messages)
Inscription : 21/01/10

Message privé
mohandas :
Bonjour à tous de Tashkent . Je suis obligé de prendre l'avion dans quelques jours avec le vélo et la remorque et je vais voyager avec Uzbékistan airways . J'aurais 2 questions à poser aux forumeurs
Dois-je informer l'aéroport ou la compagnie plusieurs jours à l'avance que j'ai un vélo et une remorque ( billet d'avion électronique donc aucun contact )
Y a t il une limite de poids ou de volume concernant le bagage à main que l'on garde avec soi ?
Merci pour vos réponses , Mohandas

Bonjour,
Pour ma part, chez Air France, il fallait réserver les bagages supplémentaires. Leurs cotes imposait une vérification par rapport aux aéronefs utilisés.
La limite de poids pour un bagage en cabine est de 12kg et 55x35x25 de mémoire pour les cotes.
Un seul bagage à main par siège, mais on a pu embarquer une sacoche de guidon en plus (il contenait l'appareil photo)

Mais cela dépend des compagnies (bagage à main payant pour les low cost, par exemple).
posté le 12 août 2011

JCE
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 12/08/11

Message privé
Nous avons choisi cet été de nous rendre en Finlande en vélo + ferry et de rentrer en ferry plus train, départ de Mulhouse, arrivée à Helsinki.

Trajet en ferry : Travemünde, tout près de Lübeck - Helsinki : 1022 euros AR en cabine intérieure, dont 72 euros pour les vélos, pour deux personnes. L'embarquement se fait avec les voitures, ce qui donne une aventure épique par temps de pluie et de nuit, sur les rampes d'accès en acier du ferry. 30 h de voyage dans chaque sens.

Trajet en train : en Allemagne, c'est gratuit et facile dans les trains régionaux le plus souvent. Pour le train de nuit Hamburg - Bâle on a payé 10 euros pour les deux vélos. Mais c'était la panique pour les charger dans le train qui n'avait pas de voiture spéciale malgré ce qui était prévu. La contrôleuse a fait charger les vélos par 4 ou 6 dans des compartiments - couchette, sur les banquettes.

A noter que cette destination de helsinki nous est familière. On a passé du bon temps, 1200 km à vélo en 16 jours, mais nous sommes déçus par le bilan CO2. Les ferry consomment comme un avion, en ordre de grandeur, au km par passager. Les hypothèses sont discutables, avec ou sans voiture, les camions etc ... Mais l'ordre de grandeur est tel que l'on peut bien prendre l'avion du point de vue pollution.
http://www.lipasto.vtt.fi/yksikkopaastot/ cliquer sur le drapeau anglais pour les non finnophones.
posté le 04 sept. 2011

baladeur12
Papillon monarque
(4 messages)
Inscription : 17/04/11

Message privé
Bonjour à tous.
Je viens pour la première fois de faire transporter mon vélo. Pas un grand voyage, juste Toulouse - Dublin, par la Luftanza, allez et retour. Pas voulu acheter une housse pour une seule fois. Départ vélo, démontage de la roue avant, selle baissée. Carton autour, protection des freins avec plastique à bulle et le tout bien scotché. Résultat pas de casse. Retour, pas grand chose pour empaqueter nos vélos du coup achat de film plastique de cuisine, (75m). Utilisation des 75 m plus scotchs large.
Résultat : la pièce de contact de ma dynamo sur la roue avant cassée. Pas vraiment de gros problèmes.
Prix du transport, au départ de Toulouse 45 E (mais peut-être y a t il eu une erreur ?)
Départ de Dublin 85 E Vraiment trop cher. A ce prix on devrait avoir la garantie d'une bonne manipulation.
Voilà mon expérience.
bonne route à tous
jf Baladeur12
posté le 04 sept. 2011 mis à jour le 04 sept. 2011

cheche
Martinet
(34 messages)
Inscription : 17/05/08
Lieu : Finistere

Message privé
De retour de vacances, voici comment le vélo a voyager pour mon périple en Scandinavie :

=> A l'aller, Paris - Stockholm avec SAS : J'avais prévenu à l'avance que j'aurais un vélo. Il faut qu'il soit emballé dans un carton. A l'enregistrement il faut s'acquitter d'une taxe de 45€.
A l'arrivée, le carton n'est pas abîmé, le vélo n'a subit aucun dommage.

=> Au retour, Alta - Oslo - Paris avec NORVEGIAN.NO : Je n'ais pas cherché de carton : je ne savais pas comment l'emmener du terrain de camping à l’aéroport. Du coup je me suis rabatue sur une bache et du scotch. J'ais payé une taxe supplémentaire d'environ 45€ pour l'ensemble des deux vols.
Voila ce que ça donne avant de prendre l'avion :



et à l'arrivée a Paris :



Pas de dommage à l'arrivée.


Voila pour moi!
Mon voyage au cap nord : www.chevalier-image.fr/capnord Mon site : www.chevalier-image.fr
posté le 24 oct. 2011

cemarleni
Martinet
(33 messages)
Inscription : 28/01/09
Lieu : Toulouse

Message privé
Nous avons voyagé cet été en famille ( 4 enfants) et avec nos vélos ( 2 tandems et 2 vélos standards) en Transibérien entre Moscou et Oulan Oudé puis entre Oulan Bator et Pékin.
Nous avions recherché des informations sans succès, mais il est tout à fait possible de voyager en troisième classe avec son vélo, quel que soit le trajet en Russie
Vous trouverez le détail de nos renseignements

Sandrine
http://allonsvoirsilaterreestronde.over-blog.com
posté le 24 oct. 2011 mis à jour le 24 oct. 2011

chafranec
Etourneau
(74 messages)
Inscription : 31/03/09
Lieu : Aix-en-Provence

Message privé
bonjour à tous... c'est un peu hors-sujet mais je voudrais pousser un cri : au quotidien, la SNCF sur ma ligne Aix-Marseille n'accepte que les vélos pliants aux heures de pointe !!!! GRRRR !!!
posté le 24 oct. 2011

Clad14
Martinet
(40 messages)
Inscription : 14/07/10
Lieu : Lyon-Villeurbanne

Message privé
chafranec :
bonjour à tous... c'est un peu hors-sujet mais je voudrais pousser un cri : au quotidien, la SNCF sur ma ligne Aix-Marseille n'accepte que les vélos pliants aux heures de pointe !!!! GRRRR !!!

Oui enfin, ils l'annoncent clairement ça qu'ils ne prennent les vélos que dans la limite des places disponibles. S'il n'y a plus de place pour les personnes, alors clairement les vélos sont malvenus.
posté le 24 avr. 2012

Joroma
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 04/02/12

Message privé
Bonjour

Je tenais à vous faire part des difficultés que nous venons de rencontrer en réservant sur le site ebookers notre vol de retour Budapest-Nice avec nos vélos, prévu pour juillet 2011.

Voilà, nous avons tout d'abord acheté un vol sur le site d'ebookers pour rentrer de l'eurovélo 6 depuis Budapest jusqu'à Nice via Berlin.
Mais lorsque nous avons demandé 5 jours plus tard, par téléphone, d'y associer le transport de nos vélos, celui-ci nous a été refusé au motif que la Lufthansa refusait le transport des vélos sur ce vol.
Nous avons alors tenté de négocier directement avec la compagnie aérienne (transport dans housse, démontage intégral des vélos dans un carton...) mais rien n'y a fait, la Lufthansa refuse catégoriquement de transporter nos vélos au motif que l'avion affrété sur ce vol est trop petit !
Le pire, c'est que, malgré nos protestations auprès d'ebookers et de la Lufthansa, nous ne pouvons ni modifier nos vols ni nous faire rembourser nos billets d'avion ! Et il faut aussi savoir que les dispositions sur la rétractation (délai de 8 jours pour les ventes par correspondance), ne s'appliquent pas pour les sites de vente sur internet tels que ebookers !

Aujourd'hui, nous tentons la dernière option possible pour nous, le rapatriement de nos vélos par transporteur routier, mais là aussi, il faut savoir que cela ne peut se faire que par l'intermédiaire d'une entreprise et que les transporteurs refusent de communiquer les tarifs aux particuliers... J'ignore encore combien cela va nous coûter mais je pense que la note va être plutôt salée !

Bien sûr, nous aurions pu choisir de revenir avec le train... mais 26 heures de train avec 4 changements nous avaient dissuadés. Un précédent voyage en train nous avait fait gouter les joies des changements de quais en France, avec vélos, remorque et sacoches, quand la SNCF n'affiche les numéros de quais qu'1/4 d'heure avant le départ !!

Voilà notre petite expérience de transport de vélos en ce moment !
posté le 12 mai 2012

twinsenboy
Martinet
(15 messages)
Inscription : 10/06/09
Lieu : France - Paris - 75012

Message privé
Dernière minute ... AF vient de changer sa politique de transport des vélos, à savoir abandon du forfait de 15 euros et passage à une tarification variable selon la distance ce qui du coup change significativement l'intérêt de désormais choisir AF pour voyager...

Ci-dessous leur nouvelle politique telle que décrite sur leur site (onglet Bicyclettes et Tandem dans le menu déroulant)


Bicyclettes et tandems
Les bicyclettes et tandems peuvent être transportés en soute, sous réserve de l´accord préalable de notre service de vente par téléphone . Le transport des bicyclettes et tandems n´est pas inclus dans votre franchise bagages. Vous devrez acquitter un supplément* selon votre trajet.
Zone 1 : 75 € (ou 75 USD au départ d´un pays hors zone Europe)
Zone 2 : 75 € (ou 75 USD au départ d´un pays hors zone Europe)
Zone 3 : 105 € au départ d´un pays de la zone Europe, 150 CAD au départ du Canada et 150 USD au départ des autres pays.
Zone 4 : 200 € (ou 200 USD au départ d´un pays hors zone Europe).
Le poids des bicyclettes et tandems que vous pouvez transporter est limité à 23 kg maximum par équipement. Au-delà, vous devrez acquitter un supplément pour le surpoids. Vous trouverez son montant dans la rubrique Bagages en soute , paragraphe « Si le poids de l´un de vos bagages est supérieur à 23 kg ».
posté le 14 mai 2012

Magali
Hirondelle
(10 messages)
Inscription : 16/01/10

Message privé
mz :
Bonjour,

Petit retour d'expérience sur ma réservation de billet pour un trajet Lyon-Trieste en train, avec un vélo...

Je me suis rendu deux soir d'affilés la gare sncf, avec des horaires pour réaliser mon trajet, étant donné qu'il est impossible de réserver un emplacement vélo par internet. Au guichet, impossible de confirmer, ou d'infirmer que les trains du réseau étranger sont accessible aux vélo... Je sais juste qu'il est impossible d'aller de Chambéry à Milan directement, détour par Genève obligatoire.
Sur le site internet des CFF (SNCF suisse), les train acceptant les vélo sont mentionnés, en Suisse comme à l'étranger. Pas possible de réserver en ligne, mais un numéro de téléphone: 0900 300 300, soit le 0041 900 300 300 depuis la France.
J'appelle, un opérateur à l'accent valaisans me propose de suite de me rappeler afin que je paie pas la conversation....Cinq minutes plus tard, j'ai mon numéro de réservation, billet à retirer en arrivant en Suisse.

Pour ce coup, je voulais juste témoigner amicalement du sérieux et de l'efficacité de la SBB-CFF



Je voudrais pousser un cri, moi aussi (voir plus haut).

AAAAAAAAAAAAAAH!

J'ai passé une heure à la gare de mon patelin pour réserver des billets internationaux avec emplacements vélos.

En France, nos frontières font peur aux nuages radioactifs, on fait partie de l'Europe mais en fait les autres pays n'existent pas.
D'ailleurs, c'est pour ça qu'on est monolingue, farouchement!

Donc je pense que j'appellerai ce numéro, merci!! :)


Bon après, c'est vrai, on exagère : vouloir faire Lyon-Copenhague, en train, avec des vélos!
Un aller retour en avion jusqu'en Nelle Zélande doit être à peine plus long et certainement moins compliqué.

Chuis un peu énervée pour le coup, là...je devrais être habituée pourtant, mais non!
posté le 23 mai 2012

ansrick
Sterne arctique
(210 messages)
Inscription : 14/03/10
Lieu : Val de Marne

Message privé
TRAIN FRANCE

RER, Métro et TER parisiens

Sans connaître les règles, je m'incruste et on ne m'a jamais fait de remarque. Parfois, ça bouscule un peu ; c'est lourd dans les escaliers de correspondance, non équipés.
Ici, RER :
RER

TGV ; une seule expérience
J'avais réservé : 10 € pour le vélo. J'étais dans un compartiment "spécial" mais pas spécial-vélo car pas adapté (à la place de strapontins relevés), assis à côté des vélos. De la place pour 3 vélos, non attachés.
TGV

Je suis allé dans une boutique SNCF pour faire la résa. Peut-on le faire sur internet ?
posté le 23 mai 2012

Enzo007
Sterne arctique
(194 messages)
Inscription : 18/08/08

Message privé
salut

non pas de résa de vélo sur le Net...incroyable. Uniquement aux guichets.

En revenant de Grenoble vers Paris, j'ai pris soin de réserver un train qui accepte les vélos (petits pictogrammes sur le dépliant). Je réserve et paye à la borne auto (uniquement mon billet mais pas celui du vélo).

Je me ballade dans Grenoble, je retourne à la gare, le train arrive, je demande le fourgon pour embarquer l'engin (comme à l'aller) et là le chef de gare me dit que le train ne prend pas les vélos.....

je garde mon calme, j'explique que c'est noté sur le dépliant et que c'est à la SNCF d'assumer l'erreur pas à moi, on blablate longtemps, je ne lache pas le morceau (hors de question), le temps passe, le TGV va partir. On me demande mon billet pour le vélo. Je réponds calmement que la borne ne propose pas ce service...vite on va aux guichets pour payer le billet du vélo. La personne dit que c'est impossible car ce train n'accepte pas les vélos (le logiciel en gros ne propose pas le service) alors que le déplaint indique que les vélos sont bien acceptés.......

bref, au final, ne lachant rien, ils sont obligés de prendre mon vélo dans un espèce de fourgon derrière la loco (un fourgon quasi aussi bien que celui de l'aller qui lui était sensé être prévu pour vélo groumpffffffff). 5' de retard à cause de l'incident!!.

Au controle des billets durant le voyage, on me demande 15 € (alors que le chef de gare en grimpant dans la rame m'annoncait finalement que ça serait gratuit exceptionnellement !!). Je dis "ok pour payer mais c'est 10 € pas 15 €. Je ne suis pas à 5 € près c'est uniquement sur le principe !!" Finalement ils me feront grâce des 10 euros (comme à l'aller d'ailleurs)

C'était bien compliqué pour pas grand chose :D

La politique de la SNCF, et de l'Etat d'ailleurs, est bien obscure et très peu pratique pour les deux roues en tout cas.

Enzotchoutchou
posté le 23 mai 2012

Bixente
Milan noir
(350 messages)
Inscription : 08/05/08
Lieu : Hasparren (64)

Message privé
ansrick :
j'étais dans un compartiment "spécial" mais pas spécial-vélo car pas adapté (à la place de strapontins relevés), assis à côté des vélos. De la place pour 3 vélos, non attachés.

Coïncidence lundi j'ai pris le TGV pour monter sur Paris, et ma place se trouvait dans ce compartiment juste en face des strapontins.
Lorsque je suis monté à Bayonne, déjà trois vélos à la même place que les tiens. EN revanche, le logiciel de réservation de la SNCF avait loué les places pour les vélos, mais également à des passagers, bref les passagers étaient outrés de ne pas avoir de places et les cyclistes dans le même état d'esprit en voyant que la SNCF avait loué deux fois les places.
Au final comme le train était bondé, des passagers (en l’occurrence les cyclistes allemands) ont dû voyager assis dans les coursives en ayant payé plein tarif leur billet. Les contrôleurs n'ont rien voulu savoir, même si ce n'est pas de leur faute....

Bref, c'est parfois difficile de voyager en transport en commun à vélo (non pliant) en France.

PS : à côté de ça, à Bordeaux, arrivé d'un autre cycliste en Brompton, 5secondes et le vélo est plié puis rangé dans le compartiment valise....
Bixente
posté le 23 mai 2012

ansrick
Sterne arctique
(210 messages)
Inscription : 14/03/10
Lieu : Val de Marne

Message privé
J'ai aussi croisé un brompton à Tours. Le cyclo m'a fait le produit : ça semble vraiment bien. C'est grâce à ça qu'il voyage dans le monde.
posté le 24 mai 2012

chrisdenice
Martinet
(42 messages)
Inscription : 08/07/09
Lieu : Saint-Laurent du Var

Message privé
... et une de plus: le train des pignes (Nice-Dignes) pri ce week-end ne prend plus les vélos !!! il m'a été dit au téléphone : "l'année dernière il y en a eu tellement que nous avons reçu beaucoup de plaintes des autres usagers ..."
Du coup je démonte les roues et avec 2 bouts de carton et 3m de scotch de déménageur je me fabrique un beau bagage ... lorsque le train est arrivé il était plein comme un oeuf !!! sans ce stratagème je n'aurais pas pu rentrer.
@+
posté le 22 sept. 2012

Mak Manu
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 17/09/12
Lieu : Strasbourg

Message privé
Salut,

En 2006, (çà date, je sais), je voulais rentrer en train de Rome (Termini) à Strasbourg. Une bonne prise de tête avec le guichetier, puis son supérieur, qui disait que ce n'était pas possible de prendre le train avec le vélo. Je me suis dit que je passerai en force le lendemain...Mais le jour J, je ne trouve plus que mon cadenas coupé et mon vélo parti. Bref, le problème s'st réglé tout seul. :mad:
Mon compère de route, qui lui a abandonné à Vercelli (Italie), et il a du mettre son vélo avec les voitures....mais il a réussi quand même à rentrer.

En 2008, je pars vers Amsterdam, mais une tendinite me force à stopper à Mayence. Là en Allemagne aucun soucis, ils aiment le vélo nos amis allemands. :)

En 2011, je prends le train de Kehl (Allemagne à la frontière avec Strasbourg) pour aller à Amsterdam, (Histoire de refaire ce que je n'avais pas pu faire en 2008-). Aucun soucis, sauf que j'ai dormi dans le wagon vélo, mes sacoches prenant toute la place de la couchette que j'avais réservé... Mode "Cow Boy": je dors avec mon cheval.:D

stras dam

En 2012, je rentre de Lyon vers Strasbourg, 3 changements, mais j'avais bien pris le soin de choisir des trains acceptant les vélos, dont un TGV.
Un peu galère, car 2 vélos et 6 sacoches, pour mon fils (11ans) & moi. Mais on y est arrivé.

Donc voici pour mes petites expériences du train...mais si je devais aller à l'autre bout du monde, je passerai sûrement par la poste...le hic, c'est le timing...mais avec les numéros de suivi de colis...çà peut le faire. A voir.
Mes plus beaux voyages n'étaient pas les plus lointains, mais ceux au bout de moi même.
posté le 28 oct. 2012

rakerem
Hirondelle
(11 messages)
Inscription : 18/03/12
Lieu : Savoie

Message privé
Petite astuce pour connaitre les trains en France qui acceptent les vélos : le site allemand bien sûr!
http://www.bahn.com/i/view/FRA/fr/index.shtml
Il y a une case à cocher pour signaler qu'on voyage avec son vélo et il ne propose que les trains qui l’acceptent.
Pour la réservation il faut toujours aller au guichet, mais ça permet au moins de préparer son voyage!
posté le 28 oct. 2012

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Je viens de tester sur Strasbourg - Besançon et ça colle :)
Les TER 200 qui ne prennent pas les vélos aux heures de pointe sont bien écartés.
Rakerem, la SNCF va sûrement te décerner le prix de l'astuce 2012 :D
posté le 28 oct. 2012

rakerem
Hirondelle
(11 messages)
Inscription : 18/03/12
Lieu : Savoie

Message privé
Merci H3!

Ce qui est un poil énervant, c'est que ça signifie que la SNCF a tout dans sa base de données et qu'il ne manquerait pas grand chose pour que ça fonctionne sur le site SNCF, juste une petite case à cocher... Ils ont bien mis l'option pour l'animal de compagnie!
posté le 30 oct. 2012 mis à jour le 31 oct. 2012

Zigzag
Martinet
(19 messages)
Inscription : 11/05/09
Lieu : Charquemont

Message privé
Bonjour à tous,

Notre retour de l'Eurovélo 6 début septembre a été mouvementé mais nous avons réussi à revenir chez nous !
Le récit : Au mois d'août nous avons parcouru l'eurovélo 6 de Montbéliard à Angers avec quelques détours soit 1200 kms en famille (1 couple avec 2 enfants). Nous souhaitions revenir en train avec tous notre matériel composé d'un tandem pino hase, d'un vélo couché, d'une remorque BOB et d'une chariot pour enfant et de 6 sacoches. Afin de réussir à revenir en train sans passer par Paris, nous avons été obligé d'enchainer les trains TER sur 2 journées avec le trajet suivant :
Le 1er jour : Angers - Tours puis Tours- Nevers et enfin Nevers Dijon pour le premier jour. (Nuit à Dijon en camping)
Le 2ème jour : Dijon - Besancon puis Besancon-Monbéliard avant un retour difficile en vélo jusqu'à Charquemont notre village

Globalement, nous sommes satisfaits d'avoir réussi à revenir sans voiture et en train même si cela nécessite de la patience et de l'attente avec 2 enfants pas toujours facile, de la manutention, et de la négociation avec le personnel de la SNCF... Je m'explique, des agents Sncf nous ont souvent interpeller sur le fait que nous étions pas vraiment les bienvenues avec nos engins (3 à 4 fois). Je me souviens d'un controleur d'un autre train à Dijon qui nous a carrement dit que l'on avait rien à faire sur les quais avec nos vélos, alors que nous descendions gentillement sans géner personnes de notre train TER avec comportiment vélo.
A l'inverse, des controleurs et autres agents nous ont aidés et ont largement contribué à faciliter le transport de notre chargement dans les escaliers, passages sur les voies...

Une autre expérience en 2009, nous a amené à prendre un TGV avec des vélos démontés dans des sacs pour effectuer Angers Marseille avant de partir en Corse depuis Toulon. Il s'agit d'un transport que nous ne renouvellerons pas aujourd'hui car le démontage et le transport sont fastidieux et les controleurs des TGV sont largement moins facilitateurs pour rentrer et sortir des trains avec tous ce barda !!!

Pour conflure je pense qu'il serait important que la SNCF clarifie sa politique et son discours face aux cyclotouristes car il s'agit quand même d'un transport bien agréable une fois les vélos calés dans le train !!!

L'idéal étant de faire un circuit sans avoir besoin de prendre le train ! Mais là c'est difficile et nécessite de grandes vacances... Ci dessous les photos.
A bientôt Guillaume V

http://imageshack.us/photo/my-images/845/img1092sc.jpg/
les vélos couchés se fixent comme les vélos debouts

=http://imageshack.us/photo/my-images/401/img1106jc.jpg/
L'équipement avec notre mini tente déployée pour la sieste de notre petit garçon (1an)
Au fond, la venue d'un vélo supplémentaire,

http://imageshack.us/photo/my-images/12/img1091xg.jpg/
Au fond le Tandem Pino Hase; obligé de le sortir et de le rentrer à chaque arrêt !
www.par4cheminsavelo.fr - Voyage à vélo en famille sur les routes du monde
posté le 27 mars 2014

Ghislain
Martinet
(46 messages)
Inscription : 25/09/08
Lieu : Saint-Affrique (Aveyron)

Message privé
Bonjour à tous,

Pour info, nous venons de prendre des billets Toulouse-Oslo (via Bruxelles) pour cet été avec la compagnie Brussels Airlines. 5 semaines sur place de mi juillet à mi août. 504 euros pour trois. La politique de la compagnie semble assez tolérante et claire sur le transport des vélos; pour 50 euros par vélo et par trajet, ils acceptent 1 vélo par passager (les remorques enfant étant considérées comme vélo) EN PLUS du bagage de 23kg, ce qui est pas mal je trouve. Il faut juste réserver avant par téléphone en donnant les dimensions et poids des cartons.
D'ailleurs à ce sujet est ce que quelqu'un peut me donner les dimensions du carton de la Chariot Corsair 2 places ? C'est juste qu'on ne l'a pas encore acheté mais que j'aimerais réserver sa place dans l'avion au plus tôt ;)

A+
ghislain
"Le vagabond a deux montres que l'on ne peut acheter ; à un poignet le soleil, à l'autre la lune, les deux mains sont faites de ciel" Jack Kerouac
posté le 27 mars 2014 mis à jour le 27 mars 2014

marie31
Sterne arctique
(232 messages)
Inscription : 09/07/12

Message privé
quand tu dis 50 euros par trajet cela fait 50 euros l'aller ou 100 euros en considerant qu'il y a 2 trajet toulouse / bruxelles et bruxelles oslo ?

sinon une anecdote pour le transport d'un velo en train

depuis toulouse je desire aller voir mes cousins à souillac puis rentrer en velo via le lot

j'achete à la gare un billet intercité avec 10 euros pour le velo (15 min d'attente )
je demande d'avoir une place proche du velo
la brave dame me dit mais bien sur c'est pour ca qu'on est là !!
je lui dis qu'avec le monde moderne on pourrai aussi le faire sur internet avec un plan du train cela ne parait pas hyper difficile
elle me dit et alors que les guichetiers n'existeraient plus : c'est pas faux

le jour J bien sur je monte confiante dans le compartiment je trouve ma place mais pas vraiment de quoi mettre le velo
je m'installe et le controleur passant me dis c'est à vous le velo ?
bien oui
les velos c'est 2 compartiments plus loin :(

mais comprehensif il m'autorisa à rester comme ca
posté le 27 mars 2014

Ghislain
Martinet
(46 messages)
Inscription : 25/09/08
Lieu : Saint-Affrique (Aveyron)

Message privé
Je leur ai effectivement posé la question au téléphone et ils m'ont dit 50 euros par trajet Toulouse-Oslo (peu importe les escales) et par vélo.
"Le vagabond a deux montres que l'on ne peut acheter ; à un poignet le soleil, à l'autre la lune, les deux mains sont faites de ciel" Jack Kerouac
posté le 09 mai 2014

Alligator
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 18/04/11

Message privé
Bon en fait ils viennent de baisser les prix, surtout pour la zone 4 qui est à 100eur. a voir toujours sur le même lien.
A noter que sur un vol PAris Lima on avait emballé 2 velos dans un gros carton cannondale 29", en démontant qq pièces pour rester juste sous les 23kg, c'est passé sans problème en ne payant qu'un seul supplément.

twinsenboy :
Dernière minute ... AF vient de changer sa politique de transport des vélos, à savoir abandon du forfait de 15 euros et passage à une tarification variable selon la distance ce qui du coup change significativement l'intérêt de désormais choisir AF pour voyager...

Ci-dessous leur nouvelle politique telle que décrite sur leur site (onglet Bicyclettes et Tandem dans le menu déroulant)


Bicyclettes et tandems
Les bicyclettes et tandems peuvent être transportés en soute, sous réserve de l´accord préalable de notre service de vente par téléphone . Le transport des bicyclettes et tandems n´est pas inclus dans votre franchise bagages. Vous devrez acquitter un supplément* selon votre trajet.
Zone 1 : 75 € (ou 75 USD au départ d´un pays hors zone Europe)
Zone 2 : 75 € (ou 75 USD au départ d´un pays hors zone Europe)
Zone 3 : 105 € au départ d´un pays de la zone Europe, 150 CAD au départ du Canada et 150 USD au départ des autres pays.
Zone 4 : 200 € (ou 200 USD au départ d´un pays hors zone Europe).
Le poids des bicyclettes et tandems que vous pouvez transporter est limité à 23 kg maximum par équipement. Au-delà, vous devrez acquitter un supplément pour le surpoids. Vous trouverez son montant dans la rubrique Bagages en soute , paragraphe « Si le poids de l´un de vos bagages est supérieur à 23 kg ».
posté le 19 juin 2014

Juliestel
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 19/06/14

Message privé
Un autre petit retour d'expérience (concernant le transport de tandem) :

- pour l'avion, j'appuie complètement ce qui a été dit sur le fait de laisser le vélo le plus possible apparent, en protégeant et démontant tout ce qui peut l'être, en le laissant roulant (quel bonheur de le voir transporté sur ses roues et non jeté comme un sac à patates dans la soute !)

- pour le train, c'est peut être de la chance mais en prenant des TER nous avons tjs réussi à embarquer le tandem, les 4 sacoches et la remorque (parfois en prenant un air assuré devant des contrôleurs incrédules : "si si on l'a deja fait il n'y a pas de problème ça rentre !" "ah si vous le dites...")

- et le plus osé : en soute de bus ! une fois sur un retour Athènes-Patras (cf photo) (prévu initialement en train, avant de rouler à côté de la ligne de chemin de fer et de voir son état catastrophique et de comprendre que oui, le train atènes-patras avait été supprimé depuis quelques années...). Longue négociation avec le chauffeur, mais pareil, on a joué la carte de "vous en faites pas on s'occupe de tout et ça va rentrer" !! Une autre fois pour faire Monestier de Clermont-Veynes

https://imageshack.com/i/mr0z70j

- pour la voiture : avoir un grand break, ou des barres de toit...
posté le 19 juin 2014 mis à jour le 19 juin 2014

marie31
Sterne arctique
(232 messages)
Inscription : 09/07/12

Message privé
pour ma fille et une copine partis ce matin faire le caznal lateral de la garonne en velo depuis toulouse ou nous habitons
je viens de tester l'achat de billet train + velo avec capitain train pour le retour depuis bordeaux

j'ai pu reserver un train intercité avec supplement velo directement sans avoir à me deplacer en gare (en ce moment je ne le sentais pas trop )

le billet est à retirer dans une borne

reste à savoir si les places assises seront dans le compartiment velo ? reponse dans 5 jours
(partager)
Remonter