Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Vos récits de voyages
Canoë sur la Cèze 10
(partager)
posté le 24 juin 2007 mis à jour le 05 déc. 2007

paleo_pat
Sterne arctique
(189 messages)
Inscription : 01/06/06

Message privé
Descente de la Cèze (Gard)
de Saint Ambroix à la cascade du Sautadet les 21 et 22 juin 2007


La commune de St Ambroix propose 2 parkings gratuits très proches du centre ville et en bord de Cèze, ce qui est très pratique. Après montage du canoë et répartition du matériel, nous embarquons aux environs de 10h30.


Embarquement à St Ambroix, on distingue le parking très proche.

Contrairement à notre première expérience, Ilouliak ne se fait pas prier pour monter dans le bateau. Après une demi-heure de navigation facile et agrémentée de quelques petits rapides, nous butons sur le premier barrage impossible à franchir en bateau. Nous en rencontrerons 9 durant notre périple. Portage pour les 2 premiers, nous cordellerons les autres, sauf le huitième que nous pourrons franchir sur la gauche.


Barrage 2.


Prêt pour le cordelage du barrage 5.


Je pousse ?


Heureusement que je l’ai aidé.

Ces barrages sont pour la plupart d’anciens moulins dont les demeures ont été bien conservées ou restaurées.


Nous faisons une longue pause au moment le plus chaud de la journée (repas, lecture et sieste).

Puis nous reprenons notre navigation.
Il est plus de 19h lorsque nous établissons notre bivouac peu après Montclus.


Le village de Montclus et son pont submersible.

Ilouliak a été super sympa : il a passé son temps à regarder les nombreux hérons et les quelques canards ainsi que les poissons filants à l’approche du canoë. Il a plusieurs fois été le dernier à descendre et le premier à remonter lors des pauses.

Au petit matin, une légère brume s’étire au dessus de l’eau. Le temps du petit déjeuner, elle disparaît et vers 9h, nous embarquons sous le soleil.
Il est 14h30 lorsque que nous arrivons à la cascade du Sautadet. Nous avions projeté d’aller jusque Bagnols sur Cèze, mais devant l’ampleur du portage, nous renonçons aux 8 ou 9 km supplémentaires.
Sylvie et Ilou s’installent à l’ombre pendant que je vais faire du stop en plein caniar pour récupérer la voiture. Aucun touriste pourtant nombreux ne s’arrête. Heureusement, des locaux forts sympathiques me feront faire un petit bout de chemin avec plaisir.

Le Topo :

Pour décrire la rivière, ont peut la diviser en 3 :
De St Ambroix à Tharaux : la rivière est sauvage et bordée d’arbres, peu encaissée, on n’est jamais très loin d’une route même si l’on ne s’en rend pas compte. L’eau est relativement claire.
De Tharaux au barrage4, la rivière est encaissée entre des falaises et est éloignée de la route. C’est à notre avis la portion la plus jolie. Dommage, que ce soit celle que les naturistes ont choisi pour établir de nombreux camps. Je ne suis pas contre le naturisme, mais je regrette une telle concentration dans un site aussi joli. Et puis tant pis , je le dis : sur les deux ou trois cent que nous avons du voir, rien qui fasse plaisir à l’œil… pas une seule jeunette pour Tarzan (ou jeunet pour ma Jane).:hs:



Les spéléos reconnaîtront peut-être la grotte des Fées près de Tharaux qui marque d’entrée dans les gorges.

Du barrage4 à la cascade du Sautadet, nous retrouvons une rivière du même type que la première partie, avec cependant un côté un peu moins sauvage et une eau qui devient de moins en moins claire.

Le niveau d’eau était correct, même si parfois c’était juste, nous avons assez peu raclé le fond. Le niveau repéré en amont de St Ambroix paraissait trop faible pour une navigation plaisante.
A titre d’information voici le graphique de relevé de la station de Tharaux récupéré sur le site http://www.rdbrmc.com/hydroreel2/index.html




Voici le topo kilométrique que j’ai ressorti des traces enregistrées au GPS. Les infos de temps sont moins pertinentes car dépendant du courant et du rythme des pagayeurs. Mais cela peut donner une idée. Ce sont les indications du temps passé à naviguer (portage ou cordelage inclus, mais pauses non incluses)

Distance étape Distance cumulée Temps étape Temps cumulé
St Ambroix 0 0 0 0
Barrage1 3,4 km 3,4 km 30 mn 30 mn
Pont1(D746 St Ambroix) 0,5 km 3,9 km 10 mn 40 mn
Barrage2 1,7 km 5,6 km 15 mn 55 mn
Barrage3 0,6 km 6,2 km 20 mn 1h15
Pont2 (D187a Rivières) 7,4 km 13,6 km 1h 2h15
Pont3 (D187c Rochegude) 1,9 km 15,5 km 15 mn 2h30
Pont4 (D979 Tharaux) 1,4 km 16,9 km 10 mn 2h40
Barrage4 14,8 km 31,7 km 2h10 4h50
Pont5 (D312 Montclus) 1,7 km 33,4 km 30 mn 5h20
Barrage5 4,6 km 38 km 45 mn 6h05
Pont6 (D167 Frigoulet) 0,4 km 38,4 km 5 mn 6h10
Barrage6 0,5 km 38,9 km 5 mn 6h15
Pont7 (D23 Goudargues) 4,9 km 43,8 km 45 mn 7h
Pont8 (D23 Goudargues 2) 1,6 km 45,4 km 15 mn 7h15
Barrage7 0,1 km 45,5 km 2 mn 7h17
Barrage8 2,1 km 47,6 km 25 mn 7h42
Barrage9 4,6 km 52,2 km 51 mn 8h33
Pont9 (D166 La Roque sue Cèze) 3,4 km 55,6 km 41 mn 9h15
Cascade du Sautadet 0,4 km 56 km 4 mn 9h20
N'est pas grand celui qui ne tombe jamais, mais celui qui se relève et continue.
posté le 24 juin 2007

chatpacha
Etourneau
(72 messages)
Inscription : 01/06/07
Lieu : NANCY FRANCE

Message privé
Super ce petit topo Pat, merci beaucoup, ça donne envie.
Il manque peut-être juste un petit lien vers via michelin (par ex) pour mieux situer le coin.
Marie
posté le 25 juin 2007

cath
Martinet
(48 messages)
Inscription : 10/02/07
Lieu : Bruniquel (Tarn et Garonne)

Message privé
pat :
Je ne suis pas contre le naturisme, mais je regrette une telle concentration dans un site aussi joli. Et puis tant pis , je le dis : sur les deux ou trois cent que nous avons du voir, rien qui fasse plaisir à l’œil… pas une seule jeunette pour Tarzan (ou jeunet pour ma Jane).:hs:

:D:D:D
Allonz-à-l'aventure Randonnée à pied, canoë et bivouac en famille
posté le 25 juin 2007

cath
Martinet
(48 messages)
Inscription : 10/02/07
Lieu : Bruniquel (Tarn et Garonne)

Message privé
pat :
Après montage du canoë et répartition du matériel, nous embarquons aux environs de 10h30.

Peux-tu nous parler un peu de ce beau canoë démontable, ses caractéristiques, avantages, inconvénients, rendement sur l'eau, poids, solidité, etc...

Merci;)
Allonz-à-l'aventure Randonnée à pied, canoë et bivouac en famille
posté le 25 juin 2007

paleo_pat
Sterne arctique
(189 messages)
Inscription : 01/06/06

Message privé
Ce que femme demande, femme obtient :ange:
Il manque peut-être juste un petit lien vers via michelin (par ex) pour mieux situer le coin.
Marie

Voici le lien vers viamichelin mais il ne correspond pas au zoom et centrage que j'ai enregistré.

Peux-tu nous parler un peu de ce beau canoë démontable, ses caractéristiques, avantages, inconvénients, rendement sur l'eau, poids, solidité, etc...
Cath

C'est ici depuis quelques jours et complété aujourd'hui.

Le tableau du topo a perdu sa mise en forme entre l'écriture du post et sa visualisation, quelqu'un a t-il une solution?

Patrick
N'est pas grand celui qui ne tombe jamais, mais celui qui se relève et continue.
posté le 25 juin 2007

chatpacha
Etourneau
(72 messages)
Inscription : 01/06/07
Lieu : NANCY FRANCE

Message privé
Super!
Merci.
Marie
posté le 23 mars 2009

Raph_D
Martinet
(19 messages)
Inscription : 04/02/09

Message privé
Bonjour, je fais remonter un ancien post, en espérant avoir quelques infos (de débutant ignard, surement)!

Voilà, je projette de faire une descente de la Cèze vers la mi-mai, mais je ne comprend pas bien les débits annoncés pour cette rivière : dans ton topo et sur un topo de l'association Nausikayak on peut voir des débits compris entre 13 et 18 m3/s, et en ce moment on a du 3-5 m3/s.
--> Comment s'expliquent de telles disparités?
--> J'imagine que l'on ne peut pas envisager une descente avec des débits si faibles...
--> Est-ce que des éventuelles pluies, fonte de neige... peuvent faire espérer une hausse du débit?

Par ailleurs j'avais bien envie de tenter une descente au départ de Bessèges, connaissez vous la praticabilité de la rivière dans ce coin là (sachant que nous ferions la descente en gonflable !) ?


Merci d'avance pour toutes vos réponses éclairées !
un vélo, des pieds, kayaks Yakkair-HP2 et Nomad Bic.
posté le 28 mars 2009

paleo_pat
Sterne arctique
(189 messages)
Inscription : 01/06/06

Message privé
Salut Raph
Effectivement, je constate la même chose que toi concernant les débits annoncés actuellement.
Je ne suis pas en mesure de te dire si c'est navigable avec 3 m3/s, mais en été, le débit est d'environ 1 m3/s. Comme il y a des loueurs, j'imagine que oui ...
La Cèze prenant sa source dans les Cévennes (non loin de Villefort), la fonte des neiges peut influencer, mais il y a une retenue à Sénéchas dont le rôle est d'écrêter les crues et de prévenir les étiages trop faibles. Donc en aval, il vaut mieux compter sur la pluie que sur la fonte des neiges.
Pour voir les historiques, tu peux consulter le site hydro

Nous aussi avions eu envie de tester la descente depuis Bessège, mais un repérage depuis la route nous en a dissuadé : pas assez d'eau. Il doit falloir un débit au moins 20 m3/s pour naviguer sur ce tronçon.

Pat
N'est pas grand celui qui ne tombe jamais, mais celui qui se relève et continue.
posté le 29 mars 2009

Raph_D
Martinet
(19 messages)
Inscription : 04/02/09

Message privé
OK ! merci pour les infos, je prend note et je remballe (pour l'instant) mon idée de partir de Bessèges... et pour tout dire je remballe à fortiori mes idées d'un départ encore plus en amont, sur le Luech, à 2-3 km au sud d'un village appelé Génolhac !
Pour info, j'ai appelé un loueur de canoé, qui n'a pas trop percuté quand j'ai parlé de "Vigicrue", et qui me disait qu'avec les pluies qu'il y a eu ces derniers temps, la rivière était tout à fait navigable ces jours-ci.
En fait entre 3 m3/sec et 18 m3/sec il y a peut-être plus une différence de vitesse du courant plutôt que de niveau d'eau...?

à bientôt,

bonnes eaux !
un vélo, des pieds, kayaks Yakkair-HP2 et Nomad Bic.
posté le 29 mars 2009

paleo_pat
Sterne arctique
(189 messages)
Inscription : 01/06/06

Message privé
En fait entre 3 m3/sec et 18 m3/sec il y a peut-être plus une différence de vitesse du courant plutôt que de niveau d'eau...?

C'est possible.

Pour un départ en amont, tu peux toujours aller vérifier par toi même, peut-être qu'il y a des sections navigables. Je n'étais pas beaucoup remonté au dessus de St Ambroix (max 5 km).
N'est pas grand celui qui ne tombe jamais, mais celui qui se relève et continue.
posté le 30 mars 2009

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
;)
Je n'avais pas vu ce récit mes excuses les photos sont belles cela fait vraiment envie bravo pour ce récit
(partager)
Remonter