Voyage grimpe à vélo 2020

(réalisé) share(partager)
Après toutes ces années à bucher sur nos cours (ingé bio pour Guillemette, kiné pour Marie et médecine pour Laurine), c'est parti pour la liberté ! Et quoi de mieux pour se sentir libre que le vélo de randonnée et la grimpe ?

Nous avons chargé les sacoches avec ce qu'il nous semblait nécessaire et un peu plus pour le confort (le hamac !) et surtout on a bien pensé à prendre le baudrier d'escalade et les chaussons, pour la suite du voyage.

C'est parti pour deux mois sur les routes de France, celles que nous ne connaissons pas parce qu'elles sont loin de chez nous mais qui nous ont toujours attirées et celles que nous connaissons bien mais que nous sommes toujours contentes de re-découvrir. 

Au programme :

/ Section 1 / la traversée des Pyrénées du pays basque à Perpignan en solo (Laurine) jusqu'en Ariège.

/ Section 2 / la suite des Pyrénées à 2 (Marie rejoint Laurine à St Girons) en une dizaine de jours, puis 3 jours d'escalade à Tautavel où l'on retrouve Guillemette.

/ Section 3 / une traversée de Perpignan jusqu'au Verdon à 3 copines.

/ Section 4 / une boucle à 2 (Laurine et Guillemette) dans le sud-est de la France (Mercantour, arrière pays niçois, Verdon) avec le matériel d'escalade dans les sacoches pour s'arrêter grimper quand on voit une falaise qui nous plait.

/ Section 5 / le Ventoux, la Drome et le Vercors avec quelques jours de grimpe. Retour en Haute-Loire pour Laurine et direction les Alpes du Nord pour Guillemette (stoppée quelques jours plus tard par le 2nd confinement...)

Bientôt plus de pétrole, préparez vos guiboles !

Signé "le gang de Neulise sur Verdon" alias Marie, Guillemette et Laurine
vélo de randonnée / escalade
Quand : 30/08/20
Durée : 53 jours
Carnet créé par laurinehilaire96 le 06 nov.
modifié le 26 nov.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
Coup de coeur ! 1440 lecteur(s) - 15
Vue d'ensemble

Le topo : Section 4 (mise à jour : 25 nov.)

Description :

4ème partie 
Boucle dans le Sud-Est de la France 

Du 23 septembre au 10 octobre 2020 

Après le Verdon, le prochain objectif en ligne de mire c'est la vallée de l'Ubaye où se tient la fête du spit, rassemblement autour de l'escalade en extérieur avec concerts et films le soir, ateliers sur la falaise la journée. Pour y aller, on fait 2 convois : je prend le trajet le plus rapide, par le col d'Allos, en un jour pour vite retrouver Maël, mon copain qui me rejoint à Barcelonnette tandis que Guillemette prend son temps et explore les alentours : la route des corniches en rive gauche du Verdon, nuit à Castellane chez un Warmshower puis elle remonte le Verdon jusqu'à Colmar-lès-Alpes puis passe le col d'Allos sous la tempête de neige le lendemain avant de redescendre sur Barcelonnette. 
On rejoint donc une bande de copains aux Clots, dans la vallée de l'Ubaye, pour 3 jours de grimpe, de soirées et de rigolades à la fête du Spit ! Le site est majeur, les voies sont démentes, l'ambiance est top et malgré une météo plutot glaciale (neige, neige et ... SOLEIL), on passe un super moment. 

Le lundi, on expédie la corde par la poste et on reprend la route toutes les deux avec nos 2 petits vélos un peu plus légers pour affronter le Mercantour. Pendant trois jours, on va traverser des paysages magnifiques, des cols très sauvages, des gorges vertigineuses toujours sous le soleil avec les cimes enneigées qui nous entourent : col de la Cayolle, montée sur Valberg, col de la Couilliole, col de la Colmiane, Col de la Porte, ... 

Après trois jours, on arrive dans le petit village de Peillon, perché en haut d'un rocher. C'est tout petit, avec des rues très étroites, tout en escaliers. Les habitants sont surpris de voir débarquer 2 cyclistes en haut de leur montagne et encore plus surpris quand on leur dit qu'on est venu ici pour faire de l'escalade. En effet, le site est tout proche mais pas très connu et surtout normalement, la marche d'approche commence de l'autre côté de la montagne car le village est trop petit pour que les voitures des grimpeurs puissent se garer. Le gérant de l'auberge du village nous permet de camper dans les jardins de son auberge, super ! Mais finalement, le lendemain, sous la menace de la tempête Alex qui va ravager les Alpes Maritimes, c'est Pamela qui habite une bergerie dans le village qui propose de nous héberger dans sa chambre d'amis. Elle vit avec son mari, Guilhem, et leur fille, Valentina, 13 mois. 
En attendant que la tempête se calme et aussi que notre corde arrive par la Poste, nous restons 5 jours chez eux !!  Ils nous ont accueilli comme des rois et ça restera une super rencontre, merci la tempête !! et merci à eux surtout, notre famille adoptive du voyage !

A ce stade du voyage, plus besoin de toquer aux portes pour demander un bout de terrain pour la tente ou une douche chaude. Les gens viennent d'eux-mêmes discuter en nous donnant leur carte de visite ou leur adresse pour nous proposer leur accueil.

Après avoir reçu la corde, on profite quand même un peu de la falaise de Peillon puis nous reprenons la route en direction du Verdon, en passant par Nice et les Gorges du Loup. 

Comme la météo n'était pas avec nous la première fois qu'on est arrivé dans le Verdon, il nous tenait à coeur d'y retourner pour grimper plus. Le copain de Guillemette, Nicolas, et un pote à lui, Robin, nous y rejoignent et on grimpe 3 jours dans les Gorges, sous le soleil cette fois ! 
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 4 (mise à jour : 25 nov.)

J20 : le lac de Castellane
J20 : le lac de Castellane
J20 : les gorges du Verdon en long, en large et en travers
J20 : les gorges du Verdon en long, en large et en travers
J20 : en haut du Col d'Allos, que j'ai monté en compagnie d'un Hollandais, on se sera bien tiré vers le haut !
J20 : en haut du Col d'Allos, que j'ai monté en compagnie d'un Hollandais, on se sera bien tiré vers le haut !
Col d'Allos sous la neige de septembre ...
Col d'Allos sous la neige de septembre ...
Le spot de la fête du Spit, aux Clots, au dessus de Barcelonnette
Le spot de la fête du Spit, aux Clots, au dessus de Barcelonnette
Fête du spit
Fête du spit
Fête du spit
Fête du spit
C'est parti pour la grimpe ! Ici dans Adelita, 7c
C'est parti pour la grimpe ! Ici dans Adelita, 7c
J21 : dans la montée du col de la Cayolle
J21 : dans la montée du col de la Cayolle
J21 : col de la Cayolle
J21 : col de la Cayolle
J21 : Qui gagnera la palme de la meilleure imitation de marmotte ? le panneau ou Guillemette ?
J21 : Qui gagnera la palme de la meilleure imitation de marmotte ? le panneau ou Guillemette ?
J21 : au sommet du col de la Cayolle, bien emmitouflées pour la descente !
J21 : au sommet du col de la Cayolle, bien emmitouflées pour la descente !
J21 : un peu de musique en haut du col de la Cayolle
J21 : un peu de musique en haut du col de la Cayolle
J21 : le vélo électrique solaire de Louise, notre Warmshower
J21 : le vélo électrique solaire de Louise, notre Warmshower
J22 : petit ouistiti en haut du col de la Couillole ( poétiques les noms de col dans le mercantour ! )
J22 : petit ouistiti en haut du col de la Couillole ( poétiques les noms de col dans le mercantour ! )
J23 : Un petit-déjeuner gilet jaune, à chanter (hurler?) et jouer de la guitare pour éloigner les chasseurs !
J23 : Un petit-déjeuner gilet jaune, à chanter (hurler?) et jouer de la guitare pour éloigner les chasseurs !
J22 : vue sur la vallée de la Vésubie
J22 : vue sur la vallée de la Vésubie
J23 : ça y est le village de Peillon est en vue !!
J23 : ça y est le village de Peillon est en vue !!
Grotte de Peillon, ça penche sec !
Grotte de Peillon, ça penche sec !
On profite de la tempête pour faire un peu de travaux dans la chambre d'amis de Pamela !
On profite de la tempête pour faire un peu de travaux dans la chambre d'amis de Pamela !
Après la tempête, le retour du soleil ! en attendant notre corde, on descend à pied à Monaco !
Après la tempête, le retour du soleil ! en attendant notre corde, on descend à pied à Monaco !
Petit déjeuner au soleil sur la terrasse de la bergerie de Pamela et Guilhem
Petit déjeuner au soleil sur la terrasse de la bergerie de Pamela et Guilhem
J24 : pause déjeuner sur la promenade des anglais à Nice
J24 : pause déjeuner sur la promenade des anglais à Nice
J24 : Cascade dans les Gorges du Loup
J24 : Cascade dans les Gorges du Loup
J24 : Bivouac parfait dans les gorges du loup
J24 : Bivouac parfait dans les gorges du loup
J25 : ça y est on retrouve notre cher Verdon !
J25 : ça y est on retrouve notre cher Verdon !
Notre bivouac à la Palud sur Verdon
Notre bivouac à la Palud sur Verdon
C'est reparti pour l'escalade, ici dans une grande voie à Escalès, pas très à l'aise dans cette grande fissure !
C'est reparti pour l'escalade, ici dans une grande voie à Escalès, pas très à l'aise dans cette grande fissure !
Au sommet de la grande voie, contentes d'avoir réussi !
Au sommet de la grande voie, contentes d'avoir réussi !
Escalade, Escalès, Verdon
Escalade, Escalès, Verdon
Commentaires
share posté le 20 nov.

Barbenoire
13 messages
Fantastique récit, fantastique aventure.
Une véritable bouffée d'air en ces temps confinés.

Actuellement

Carnets d'Aventures N°61