Tour des Monges à VTT BUL (partager) Vue d'ensemble

Le massif des Monges est peu connu. Grossièrement situées dans le triangle Sisteron - Digne - Lac de Serre-Ponçon, dans le département des Alpes de Haute Provence, ces moyennes montagnes (point culminant 2115 m) sont peu habitées et présentent un caractère relativement sauvage. On en prend particulièrement conscience à l'heure du bivouac : très rares sont les lumières artificielles (fermes, hameaux, voitures...) visibles dans le lointain alors que la vue porte sur une multitude de vallons et de crêtes.

Topo rédigé par Mika Charavin
VTT BUL
(réalisé) Quand : 18/07/13 Durée : 5.0 jours
Carnet créé par Olivier le 08 juin 2015 modifié le 08 juin 2015
2467 lecteur(s)
(8 personnes aiment ce carnet)

Le topo : Jour 4 (mise à jour : 08 juin 2015)

Description :

Distance : 30 km
D+ : env 1600 m (estimation carte car la montre alti est tombée en panne)

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 4 (mise à jour : 08 juin 2015)

Vient ensuite une véritable descente : une section rapide, avec un long single roulant à très roulant, notamment dans la hêtraie lorsque le sentier est peu pentu : une des plus belles descentes de ce tour. Toujours étroit, le sentier exige concentration et application dans le pilotage, mais on peut enfin lâcher les freins.... 
Au milieu des myrtilles
Au milieu des myrtilles
A l'approche du fond de la vallée (après un court intermède sur une piste), le sentier un peu plus raide zigzague en une série de lacets serrés. 150 m sur l'asphalte, et on repart sur un single au profil traversant / montant, roulant, parfois étroit, sous futaie de chênes. On prend rapidement de l'altitude au-dessus d'une jolie gorge (la Clue de Verdaches), le single traverse un versant raide mais boisé. Arrivé à la côte 1320, le sentier devient plat, puis traversant descendant, plaisant et roulant. A proximité du lieu-dit Charui, la pente s'accélère, le sentier se fait davantage technique (cailloux, épingles serrées, petits ravinements). La fin de la descente se fait sur une piste, puis en roue libre sur le goudron jusqu'à Barles.

En aval du village, débute la montée vers le Paturage de Chine : d'abord sur le goudron jusqu'au Forest (pente assez soutenue), puis sur une longue piste (pente parfois soutenue), caillouteuse sur son dernier tiers.
Section précédente Section suivante
Commentaires