Première expérience de bikepacking dans le Pilat

(réalisé) share(partager)
VTT
Quand : 31/08/19
Durée : 3 jours
Distance globale : 96.1km
Dénivelées : +2244m / -2236m
Alti min/max : 282m/1412m
Carnet créé par La Lozère le 25 juin
150 lecteur(s) - 2
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 2 (mise à jour : 25 juin)

Distance section : 32.1km
Dénivelées section : +819m / -544m
Section Alti min/max : 890m/1261m
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 2 (mise à jour : 25 juin)

Jour 2 :
Distance : 30km
Dénivelé : 666m de D+

Réveil tranquille vers 9h00 après pas mal de pluie dans la nuit. Mais la tente, nickel, pas une goutte d'eau dedans et sous le auvent: vraiment content du matos. Petit déj' avec des céréales et thé, bien agréable.
L'heure est venue de plier le camp et à 10h00, c'est le départ. La journée s'annonce humide.
Après quelques bornes, je suis dans le dur. J'ai récupéré le GR65, mais il y a un passage avec de gros blocs: portage obligatoire. Et avec un chargement de 22kg, autant vous dire que ne s'est pas simple. Mais bon entre portage et poussage, ça passe.
Une pluie fine fait son apparition, ce qui n'est pas très agréable. La succession de plantations de pin/douglas rend la balade pas très intéressante. C'est vraiment monotone tous ces arbres plantés en alignement et ces pistes forestières rectilignes. Ça va durer jusqu'au Col du Tracol.
Jour 2
Le col passé, ça devient plus sympa: toujours des pins mais les chemins et la forêt deviennent plus agréables, moins plantés au cordeau. Je vais croiser beaucoup de chercheurs de champignons avec des pleins paniers de cèpes.
Jour 2
Oui je sais, ce ne sont pas des cèpes…. , mais il y a quand même eu des courageux.

Je profite que le temps s'arrange pour faire la pose déjeuner. Comme hier, semoule, saucisse, fromage. J'enlève le maillot bien mouillé et mets une polaire bien chaude.

Jour 2
Après ce repas, je sors de la forêt et une petite route bien dégagée me sort de la monotonie. Et ça fait du bien de rouler plus facilement.
Jour 2
Et voilà, j'arrive au Bessat pour le deuxième bivouac. Je tourne, je vire à la recherche d'un coin tranquille. Et finalement je jette mon dévolu sur une petite clairière proche du stade.
Mais comme hier, le meilleur de la journée m'attend: une bonne bière au Bessat. J'en profite pour faire le plein d'énergie du GPS et du téléphone.
Après une journée qui n'aura pas était la plus sympa, c'est vraiment top de se mettre au chaud.


Après mon petit moment agréable, c'est l'heure de monter le bivouac: alors direction la clairière. En passant, les aménagements du stade me permettent de faire le plein d'eau et de faire ma petite toilette: Brrr à l'eau froide….
Un bon petit repas me fera du bien. Ce soir, ce sera: pâtes bolo et soupe.
Il fait froid et humide, alors je me couvre et me jette dans le duvet pour la nuit.

Jour 2
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65