Première expérience de bikepacking dans le Pilat

(réalisé) share(partager)
VTT
Quand : 31/08/19
Durée : 3 jours
Distance globale : 96.1km
Dénivelées : +2244m / -2236m
Alti min/max : 282m/1412m
Carnet créé par La Lozère le 25 juin
132 lecteur(s) - 2
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 1 (mise à jour : 25 juin)

Distance section : 34.4km
Dénivelées section : +1038m / -566m
Section Alti min/max : 282m/926m
Ma position

Milieu traversé :

Environnement : [montagne, campagne]

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 1 (mise à jour : 25 juin)

Pour cette première expérience en bikepacking, je choisis de faire une boucle de 3 jours dans le Pilat du 31 août au 2 septembre. L'avantage: ce n'est pas loin de la maison mais quand même dépaysant.
Le tracé est une boucle qui part des environs de Pélussin, et descend vers le sud, quasiment en Ardèche.

Jour 1 :
Distance : 37km
Dénivelé : 1 200m de D+

Le départ se fait depuis le petit bourg de La Chaize Basse. Non sans l'avoir prévenu, je gare la voiture sur le parking d'un maraîcher.
Reste plus qu'à préparer les affaires et fixer les sacoches au VTT: une sacoche fixée sur le cintre à l'avant, une sur la tige de selle, et enfin une petite sur le cadre. Me voilà, fin prêt à partir.
Je mets en route le téléphone et le GPS…. Enfin…. Le GPS s'il veut bien…. En fait non, il ne veut pas: batterie HS. Encore une fausse manip de ma part. Ça commence bien.
Du coup, je lance la trace sur le téléphone: c'est moins pratique et surtout plus consommateur en énergie. En parallèle, je branche le GPS sur la batterie externe histoire de le recharger. Cette fois, je suis parti.
Jour 1
Le début se passe dans les plantations de pommiers, et les chemins sont vraiment très sympas. Il a certains secteurs que j'avais déjà empruntés lors d'une balade mi-août. Pas, grave: le spectacle est toujours là... surtout avec le temps radieux.
Jour 1
Le début de la balade emprunte en grande partie le GR65 qui est aussi le chemin de Compostelle. Je rencontre pas mal de marcheurs sur cette portion. Il y aura quand même quelques passages pas vraiment fait pour le VTT, surtout alourdi de près de 10kg. J'aurais droit à du poussage, et même un portage dans des escaliers. Malgré l'heure avancée, je vais croiser quelques bébêtes et notamment un chevreuil. Tout ça me mène à Saint Julien Molin-Molette où je décide de faire une petite pose.
J'en profite pour regarder où en est la charge du GPS… 80% wahooo…. C'est efficace ces batteries externes!!! Je vais pouvoir remettre le GPS et arrêter la navigation depuis le téléphone.
Oui, mais voilà: j'ai mal rentré les cartes. Heureusement, une gentille dame de la maison des associations me prête son PC pour corriger mon erreur. Cette fois: c'est tout bon.

Jour 1
Je pars en direction de Bourg Argental. Je ferais la pose déjeuner au Col du Banchet. Saucisse sèche, semoule, fromage et mélange de fruits secs seront le menu du déjeuner pour les 3 prochains jours. Ce n'est pas varié, mais le but est juste de compenser la perte de calories.
Après ce repas frugal, je redescends sur Bourg Argental. Le soleil ayant décidé de se cacher, et la pluie décidée d'apparaître, je ferais une petite halte à l'abri, histoire de faire passer l'averse.
La fin du parcours sera une longue montée vers Burdignes…. 450m de dénivelée en 6km, et sous la chaleur. Bref arrivé en haut, je suis rincé.

Jour 1
Je tourne un peu histoire de trouver mon lieu de bivouac, et finalement je trouve un pré qui fera l'affaire.
Puis, direction le centre de Burdignes. Il y a un petit bar où je vais pouvoir me poser un peu. Il y a pas mal de motards. Ils profitent de la belle journée pour se balader dans le Pilat.... Et ils ont bien raison.
Moi je profite du moment pour me désaltérer. Une petite bière… Ouarfff… Ça fait du bien. J'en profite également pour faire le plein d'énergie du téléphone et du GPS.
Une petite heure et me voilà parti pour monter le bivouac.
Sur le chemin, je trouve un robinet à la salle des fêtes de Burdignes. Alors une petite toilette de chat me fera vraiment du bien.
Arrivé dans le pré prévu pour le bivouac, l'installation commence. L'endroit n'est pas trop mal: assez plat, et bien calme.
Une petite heure et tout est prêt. Je me pose un peu dans la tente et sors la liseuse.

Jour 1
Arrive l'heure du repas.  Ce soir, ce sera riz/poulet au curry. Bien que lyophilisé, c'est vraiment pas mauvais. Au cours du repas, j'ai droit à une petite visite. Et oui, un chevreuil va rester dans le pré pas loin d'une heure. Le spectacle est vraiment sympa.
Jour 1
Allez… C'est l'heure de se coucher. La nuit est agréable, mais un gros orage éclate alors les boules-quies sont obligatoires pour continuer la nuit.
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°64