La Vézère en KG - Juillet 2015

(réalisé) share(partager)
Rallier Uzerche à Trémolat au fil d'une rivière surprenante.

S'y rendre en TER, flotter en KG*, et se laisser porter au travers de ce que la nature a fait de mieux, croiser des humains sympathiques et des curiosités géologiques impressionnantes, jusqu'à la prochaine gare.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
kayak gonflable / randonnée/trek
Quand : 19/07/15
Durée : 10 jours
Distance totale : 155.4km
(dont 72.8km réalisés)
Carnet créé par plume37 le 17 juil. 2015
modifié le 08 avr. 2016
3991 lecteur(s) - 23
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Bilan (mise à jour : 04 nov. 2015)

Le voyage en Vézère est vraiment dépaysant. On peut le découper en 3 sections principales:

  • La Haute Vézère, jusqu'à Estivaux/Comborn. Je dirais que c'est le parcours le plus rythmé. Pas forcément le plus accessible, il est loin d'être impossible si la pratique du canoë est pour vous habituelle. En rigide, vous risquez parfois de frotter fort.


  • Le Saillant / Terrasson: Cette section est inégale, notamment passée Brive-la-Gaillarde où l'eau est quand même pas très saine. Je n'ai pas pris le temps de m'y attarder.


  • Terrasson / Limeuil : C'est le tronçon "familial". Sans courant, peu de profondeur, et surtout des paysages impressionnants. N'hésitez pas à vous arrêter à Montignac et/où à reserver (quelques semaines en avance, le camping municipal, pas cher, est très petit).
    La rivière serpente dans la Vallée de façon très déroutante, à vol d'oiseau la distance est faible, sur l'eau elle permet un espacement idéal entre les villages.


Tout du long il y aura barrages et déversoirs pas trop compliqués à passer. Le Limousin a fait une belle mise en valeur de la rivière par sa signalisation, ses aires de picnics pour les pagayeurs (et pas que). Par contre, les passes à poisson sont dans un état de délabrement depuis probablement longtemps.


J'ai eu l'impression que la Vézère est très peu fréquentée en canoë. Les seuls que j'ai croisé étaient dans la Vallée de la Préhistoire, majoritairement des locations sur quelques heures et petites distances. Ils se sont comptés sur les doigts d'une main.



Concernant mon voyage, le gumotex Hélios 2 a extrêmement bien répondu aux conditions (ronces, souches, fond de lit, pierres et... ragondins), être seul m'a permi de m'immerger totalement. Ravi de l'experience, j'ai développé mon talent de siffleur amateur, mais la prochaine fois j'embarque un instrument !

J’ai a alléger encore mon équipement; je suis parti avec un peu trop de nourriture, j'ai fais le choix de 6litres d'eau potable (environ 2/3 jours d'autonomie pour moi), mais cela m'a permis de pratiquer des portages plus aisément.

Il faut aussi que je me construise un Diable plus efficace, il a été le véritable point noir de mon voyage.
J'aurai pu prévoir ma descente en étudiant les jours de marchés alimentaires, j'en ai croisé plusieurs par "surprise".



Surtout un grand MERCI à :

Trappeur63, fred19, Jak91 et riquet78 du forum Expemag.com pour leur expérience de la Vézère et leurs conseils avisés, au magazine Carnet d'Aventure pour l'incitation à apréhender différement les lieux et le temps. 
Merci à denq, qui au travers de ses récits, m'a motivé à choisir le kayak gonflable dont je ne peux plus me passer.
Merci à Olivier pour la création de Mytrip !
Merci à la région du Limousin pour le balisage, merci aux personnes qui ont croisé la descente, et bien sur, merci à mes parents, mes amis, et les autres :)


Si tu projetes un jour de descendre la Vézère, n'hésites pas à me contacter (creer un profil sur expemag, ça ne mange pas de pain et tu trouveras tout un tas d'info utiles, et contacte moi en cliquant sur "email" ( ou directement via cette adresse http://www.expemag.com/voyage/misc.php?email=12660 ).


A coeur vaillant, rien d'impossible,

Au plaisir de flotter avec vous,


Ju !



Section précédente
Commentaires
share posté le 27 févr. 2016

juanpilou
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 16/02/16

Message privé
Super récit, bien captivant. Ça donne envie de descendre à ta suite !...
share posté le 08 mars 2016
grandpas95
Salut,
interessant ton descriptif.
j'envisage aussi de le faire mais dans le sens inverse. je voulais donc savoir ce que tu en penses. est ce possible (entre limeuil et montignac à contre courant) ? est ce possible de passer les barages et déversoirs en sens inverse ? à pied en tirant le kayak par exemple ?
j'ai un nautiraid pliant biplace et je désire descendre la dordogne entre beaulieu sur dordogne jusqu'à limeuil pour remonter la veyzere jusqu'à montignac car d'après ton récit il n'y a pas de courant sur la veyzere. et de montignac , cela me permet de reprendre le bus (2 euros) jusqu'à seillac et reprendre le train en direction de beaulieu (5 ou 6 km à pied de la gare sncf).
le tout avec le kayak pliant.... (mais j'ai déja pris le bus urbain en croatie avec..).
bon courage pour la suite.
jpg
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 08 avr. 2016

plume37
Etourneau
(69 messages)
Inscription : 19/06/14

Message privé
Oula désolé du retard, je me suis permis de répondre ici : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=56285#p56285
Gonflé comme un canoë :)

Actuellement en kiosque

Carnets #49

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017