La traversée de Vosges du Sud à VTT

(réalisé) share(partager)
Itinéraire empruntant en grande partie le tracé officiel de la Traversée du Massif des Vosges (TMV). Pour le dernier jour, on a choisi une autre trace avec un superbe single pour la descente. C'est qu'il faut savoir se faire plaisir.
Sont de la partie :
Paul: vttiste aguerri, sa spécialité c'est la montée et les passages techniques. Son arme secrète en cas de coup dur : la musique.
Dago: sportif multi activités, il passe partout . Son arme secrète en cas de coup dur : une pâte d'amande revigorante.
Sam: vttiste sans vélo, il a rejoint la team avec un semi rigide de location qui lui fera défaut. Son arme en cas de coup dur : son humour, implacable à tout épreuve.
MC: vttiste de base mais plutôt routière en ce moment, elle aime organiser ces séjours sur plusieurs jours. Son arme secrète en cas de coup dur: un coup d'eau et ça repart.
VTT BUL / VTT
Durée : 4 jours
Distance globale : 148km
Dénivelées : +3899m / -3850m
Alti min/max : 180m/1327m
Carnet créé par NZ6839 le 27 juil.
modifié le 28 juil.
187 lecteur(s) - 8
Vue d'ensemble

Le topo : Section 3 (mise à jour : 28 juil.)

Distance section : 27.4km
Dénivelées section : +936m / -599m
Section Alti min/max : 506m/1243m

Description :

C'est le troisième jour. On a mal dormi, à digérer nos Rögabrageldis (les patates au beurre, vous vous souvenez ?).
On se lève avec une jolie vue...et l'humidité de la veille. Il pleuviotte, des orages sont annoncés aujourd'hui et demain. On petit déjeune avec le fromage et le pain acheté la veille à la ferme auberge. Heureusement, car il n'y a rien ici, aucune boulangerie ni épicerie de coin de rue. 
Départ vers 9h30, il s'arrête de pleuvoir. Au programme : descente sur Mittlach, puis remontée jusqu'au Markstein. Ceci étant dit, hop en selle. La descente commence....par de la montée. Paul vérifie la trace, ah oui ça monte un peu...avant de descendre, promis. 
Arrivés à Mittlach, on a encore espoir de trouver de quoi manger, mais rien. La boulangerie a fermé, l'hôtel restaurant n'est pas ouvert, et le camping n'a rien à proposer. Il va falloir tenir toute la montée. 
Ça monte, c'est long, mais pas cassant à part quelques petits coups de culs qu'il faut franchir sans poser pied à terre. Ça monte encore puis on rejoint la route. Quelques coups de pédales en sous bois puis on arrive direct sur la ferme auberge réservée pour le soir. Il est 13h30, on a réalisé la petite étape du jour, et on a FAIM! 
 L'aubergiste me demande si nous mangeons tous de la viande et si porc. Oui et oui. De toutes façons , dans les Vosges, le végétarien serait malheureux. Tous les plats sont à base de viande, et même les entrées sont des salades....de cervelas au fromage, salade de museau ....n'a de salade que le nom.
On mange bien, on se douche et petite balade pour se détendre les jambes (et digérer, encore et toujours , car on s'est laissé tenter par l'assiette de patates au beurre, vous voyez laquelle, mais c'est qu'il faut comparer entre chaque ferme auberge, on s'en fait presque un devoir).
On joue aussi aux cartes et ça fait du bien. Puis repas du soir et nuit en dortoir, sur un matelas qui n'a plus 20 ans . La digestion , encore et toujours la même, ainsi que la literie feront que nous dormirons assez mal.
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 3 (mise à jour : 28 juil.)

La ferme auberge où nous dormirons
La ferme auberge où nous dormirons
C'est la saison des myrtilles !!
C'est la saison des myrtilles !!
Dago dans la montée, constant et régulier
Dago dans la montée, constant et régulier
Un amour de biquette
Un amour de biquette
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65