Irlande côte ouest à vélo

(réalisé) (partager)
Petite remontée de la côte ouest de l'Irlande à vélo entre des amis d'enfance. Un brésilien, un philippin : des français cosmopolite dans les terres celtes!
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train ferry
Précisions : Départ de Lyon Part Dieu en train avec nos deux vélos et nos sacoches. Ferry de Roscoff (Bretagne) à Cork (Sud Irlande) Retour dans l'autre sens. Retour à Lyon où nos chemins se séparent.
vélo de randonnée
Quand : 29/07/16
Durée : 7 jours
Distance totale : 2332.7km
Carnet créé par Pedrolito le 09 mai 2016
modifié le 22 déc. 2016
2768 lecteur(s) - 8
Vue d'ensemble

Le topo : 01 août (mise à jour : 22 déc. 2016)

Distance section : 68.1km

Description :

Direction l'entrée des Cliffs of Moher! À Lehinch. C'est doncc là bas qu'on logera sûrement avant de reprendre le vélo. Petite étape pour cette journée posée pour arriver à Lehinch au soir du 01 août.

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : 01 août (mise à jour : 22 déc. 2016)

Le réveil a été compliqué. Le grain à l'extérieur était plus fort que la veille. Pendant la nuit la pluie est tombé sans discontinuité ce qui ne nous a pas permis d'avoir un repos très réparateur. Mais notre premier petit déjeuner irlandais à vite essuyé le mauvais temps d'en dehors. Nous avions été d'abord déçu, car il nous a demandé si nous prenions un thé ou un café, donc on est dit que c'était un petit déjeuner comme tant d'autres que nous pouvions retrouver en France. Mais c'est alors que nous venions de prendre un copieux petit déjeuner, qu'il nous apporta la suite avec les saucisses, l'oeuf, des petites galettes salées et une demi tomates chauffé au four!

Même après ce petit déjeuner de roi, la pluie ne s'était pas arrêté. Nous avons donc revêtus nos meilleurs habits pour lutter quelques heures contre elle! Quel équipe, nous avions l'air de deux personnes dans des sacs plastiques, c'était épique! Nous sommes partie de l'auberge en remerciant chaleureusement notre hôte, et nous nous sommes dirigé vers le port d'embarquement pour faire la traversé à deux kilomètres de là.

La traversée est assez courte, et nous permet de faire économiser beaucoup de temps. Elle ne nous a même pas pris 10 minutes et nous a coûté 5 euros chacun avec nos vélos. C'était raisonnable surtout comparé au temps que cela nous faisait économiser. Nous avons donc débarqué sur les berges de Shannon, dans le contré de Clare.
Tiens? Qu'est-ce que c'est que ça?
Tiens? Qu'est-ce que c'est que ça?
La traversé sur la barge a était beaucoup plus calme que ce que nous pensions. Elle nous a permis de sentir les embruns du large et de s'imprégner des couleurs grisâtres qui n'allait malheureusement pas nous quitter pendant un long moment.
La traversé sur la barge a était beaucoup plus calme que ce que nous pensions. Elle nous a permis de sentir les embruns du large et de s'imprégner des couleurs grisâtres qui n'allait malheureusement pas nous quitter pendant un long moment.
La barge de traversé
La barge de traversé
Arrêt midi au niveau de Kilkee, trempé.
Arrêt midi au niveau de Kilkee, trempé.
Une petite faim ce midi Fabien? Le repas chaud nous a permis de retrouver du courage pour repartir sous la pluie.
Une petite faim ce midi Fabien? Le repas chaud nous a permis de retrouver du courage pour repartir sous la pluie.
Pas très loin de Kilkee nous sommes allé voir les falaises et les plages de galets. Dommage que le temps ne nous a pas permis de rester plus longtemps et d'apprécier le paysage.
Pas très loin de Kilkee nous sommes allé voir les falaises et les plages de galets. Dommage que le temps ne nous a pas permis de rester plus longtemps et d'apprécier le paysage.
Les petites falaises de Moher... à Kilkee :)
Les petites falaises de Moher... à Kilkee :)
Un peu le vertige... et puis ça gliiiissse...
Un peu le vertige... et puis ça gliiiissse...
Quelle pluie! Même nos vélos sont un peu maussades!
Quelle pluie! Même nos vélos sont un peu maussades!
Doughmore Bay
Doughmore Bay
La petite pause, paysage typiquement de là bas.
La petite pause, paysage typiquement de là bas.
Arrivée tard le soir encore une fois. Sans aucune vue...nous supposions que nous étions proches des Cliffs of Moher...
Arrivée tard le soir encore une fois. Sans aucune vue...nous supposions que nous étions proches des Cliffs of Moher...
Nous voici donc arrivé enfin près des Cliffs of Moher. Tout du moins, c'est ce que nous supposions. Nous n'avons pas fait autant de kilomètres qu'au début de notre voyage, mais nous les avons fait sous la pluie, ce qui ne nous a pas forcément permis d'apprécier. En plus du mauvais temps venait s'ajouter la fatigue des deux derniers jours ce qui n'arrangeait pas forcément notre moral. 

Nous sommes arrivé à l'Ocean View Park... Sans vue sur l'océan. Nous avons été déçu du confort succinct et de l'accueil que nous avions pu avoir. C'était très bizarre, nous avons été accueillie par une enfant dans le "magasin" du camping. C'était...surprenant. Nous nous sommes tout de même posé dans le bar du camping, sorte de "tradition" de soirée.
Fabien avait mis ses affaires à laver la nuit dernière, elle n'ont pas pu sécher. Pour ma part, je les ai lavé cette nuit. Nous avons installé des fils un peu partout sous la tarp pour que ça sèche, mais même avec tout l'ingéniosité du monde il nous était impossible d'enlever toute l'humidité ambiante! 

Après avoir dîné devant un bungalow vide nous sommes allé au bar, qui n'avait pas forcément d'ambiance particulière car une seule personne se trouvait sur scène, et puis nous sommes allé nous coucher en espérant vainement qu'il y ait un meilleur temps demain.
Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017