11 invités en ligne

Hardangervidda - Ski, kite, pulka

Hardangervidda - Ski, kite, pulka

(réalisé)
Escapade de 2 semaines (trajet inclus) en solo au pays des rennes sauvages et au paradis du kite ski.
kite ski
Quand : 12/03/20
Durée : 7 jours
Distance globale : 182km
Dénivelées : +1635m / -2019m
Alti min/max : 828m/1441m
Carnet publié par Alimatok le 20 déc.
modifié le 20 déc.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Grâce aux billets de train Interrail. J'ai opté pour un billet 4 jours utilisable pendant 1 mois. 2 jours sont nécessaires pour rejoindre Finse depuis la Suisse. La plupart des trains avait le wifi gratuit et des prises électriques, idéal pour pea...
Coup de coeur ! 163 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : Section 3 (mise à jour : 20 déc.)

Distance section : 17.1km
Dénivelées section : +398m / -390m
Section Alti min/max : 1005m/1403m

Description :

Première partie relativement facile en légère descente
Deuxième partie plus compliquée. Montée dont un passage raide sur une neige dure presque de la glace. Une paire de crampons aurait été utile...

Milieu traversé :

Environnement : [colline] Biotope : [neige]

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 3 (mise à jour : 20 déc.)

Nuit claire et venteuse. -16°C au petit matin.
Après 7km j'arrive à Hadlaskarg. Un peu plus loin, j'observe mes premières traces d'un troupeau de rennes. Puis les observations font place aux rencontres: un fringant cinquantenaire allemand à ski et un couple de mushers norvégiens tirés par leurs attelages de chiens.
Un vent de face s'installe puis la pente devient raide. La neige soufflée laisse place à une couche de neige dure et glacée. Les carres de mes skis me permettent de continuer mon ascension en progressant latéralement. Une petite paires de crampons aurait été bien utiles d'autant plus avec une pulka bien chargée qui tire vers le bas.
Une fois en haut, je découvre le majestueux Hårteigen dont la coiffe de neige façonnée par les vents fait penser à de la chantilly ornant un gâteau géant. Il ne me reste plus qu'à dénicher la cabane Torehytten à moitié ensevelie sous la neige. J'y resterai 2 jours, le temps que la neige et le vent se défoulent...
Cabane Torehytten et le Harteigen coiffé de chantilly
Cabane Torehytten et le Harteigen coiffé de chantilly
Un petit cocon pendant que les éléments se déchainent
Un petit cocon pendant que les éléments se déchainent
Vent + neige = surprise!
Vent + neige = surprise!
Commentaires